AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2021408094
Éditeur : Seuil (02/05/2019)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 14 notes)
Résumé :
1894. Accordeur surdoué à l'oreille absolue, le jeune Brodie Moncur, employé d'un vénérable fabricant de pianos à Édimbourg, accepte avec joie un poste important dans la filiale parisienne, fuyant ainsi l'ennui de la province et la hargne de son pasteur de père. Mais sa rencontre avec John Kilbarron, le " Liszt irlandais ", et la maîtresse de ce dernier, la soprano russe Lika Blum, dont il tombe fou amoureux, va changer inéluctablement le cours de son existence. Dev... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
spleen
  12 juin 2019
C'est toujours avec plaisir que je me plonge dans la lecture de William Boyd, un attachement ancien , comme un vieux copain de lycée que l'on croise en revenant sur ses terres natales et avec qui on renoue une conversation jamais achevée .
Ce nouveau roman est un bon cru, une histoire de passion amoureuse à la fin du XIX ème siècle , emportant le lecteur dans une fuite à travers l'Europe puis vers des contrées beaucoup plus lointaines , les Iles Andaman, sur des notes de piano et de vieilles chansons écossaises .
Grace à sa détermination à quitter son foyer familial sur lequel son paternel règne avec autorité , aidé par son oreille absolue, son habileté et son intelligence, Brodie Moncur devient accordeur de piano dans une maison réputée d'Edimbourg . Apprécié par son patron, il est envoyé en renfort dans la succursale parisienne . Brodie est ravi de partir à la découverte d'un nouveau pays, loin de sa famille.
C'est lors de ce séjour qu'il fait des miracles d'ajustage pour le jeu du pianiste John Killbaron et tombe amoureux d'une cantatrice russe, Lika , la maitresse du musicien . Leur idylle finit par être découverte . La fuite, seul ou à deux sera la seule possibilité d'échapper à la vengeance ...
William Boyd décrit avec brio la vie dans ces villes européennes prisées , Trieste, Vienne, Nice ou Biarritz où on sent l'ébullition du début du vingtième siècle encore hésitant à se débarrasser de tous les carcans du siècle précédent . Il fait pénétrer le lecteur dans les coulisses des salles de concerts , avec des musiciens exigeants , parfois roublards , il donne envie de soulever le couvercle de son piano pour regarder toute cette belle mécanique à l'intérieur et que le métier de Brodie nous fait admirer et puis il nous fait rêver avec son histoire romantique , son héros attachant et sa belle russe .
Bouclant la romance dans des îles de l'océan indien , il ouvre la porte sur d'autres choses : la découverte et la préoccupation pour l'avenir des peuples autochtones et la libéralisation de la femme avec Maje, une anthropologue, un personnage féminin libre et en opposition à celui de Lika .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          310
traversay
  09 mai 2019
La scène appartient à la légende de l'émission littéraire Apostrophes et à celle d"un auteur anglais âgé alors d'une petite trentaine d'années : William Boyd. L'enthousiasme de Bernard Pivot et sa promesse de rembourser tous les lecteurs insatisfaits, si tant est qu'il puisse y en avoir, a propulsé les ventes de Comme neige au soleil au zénith et initié l'histoire d'amour entre son auteur et le public français. Depuis ce 22 mars 1985, William Boyd a rarement déçu et son dernier roman, L'amour est aveugle, est sans doute l'un de ses meilleurs, pour la dernière décennie. le plus romantique sans l'ombre d'un doute avec l'histoire de cet accordeur surdoué écossais dont le destin allait s'écrire entre Paris, Saint-Pétersbourg, Nice, Trieste, Genève, Vienne et même les exotiques Iles Andaman. Une vie tumultueuse et aventureuse comme aime à les imaginer William Boyd, au tournant du XXe siècle, dans un monde reconstitué avec une précision horlogère. L'univers de la musique classique avec ses accords et désaccords sert de décor au roman. Mais c'est bien entendu la passion amoureuse qui domine le livre, et conditionne la destinée de son héros qui oscille entre grand bonheur épisodique avec sa maîtresse russe et longues périodes d'attente contaminées par la jalousie. L'amour est aveugle atteint une sorte de perfection dans le romanesque, nous transportant, nous amusant et enfin nous transperçant d'émotion dans de dernières pages déchirantes. Les libraires pourraient proposer de rembourser les lecteurs insatisfaits, le risque couru ne serait guère plus grand que 34 ans plus tôt.
Lien : https://cin-phile-m-----tait..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          245
Bigmammy
  20 mai 2019
Depuis 1984 - Un Anglais sous les tropiques - William BOYD, enfant de l'Ecosse installé en Dordogne, a publié plus de 20 ouvrages : romans, pièces de théâtre et recueils de nouvelles.
Il est passé maître dans l'humour, (évidemment britannique) et il a très vite accru ses ambitions d'auteur : il a opté pour le portrait évoluant sur une vie entière dans le cadre propice offert par l'Empire britannique - le Front des Flandres en 1914-18 dans Les nouvelles confessions, le Front d'Afrique centrale - Comme neige au soleil - sans compter le Front de Londres, où les agents spéciaux sont en guerre quasi permanente - La vie aux aguets - en 2007.
Les personnages de BOYD ont de quoi faire dans leurs métiers (Armadillo, jeune expert en assurances), ce qui ne les prive pas de mener des amours passionnées.
Le jeune Brodie Moncur est dans ce cas. En cette toute fin du XIXème siècle, ce fils d'un colérique pasteur de l'Eglise d'Ecosse, il a reçu de la nature un don très rare : l'oreille absolue ; il lui suffit d'une seule écoute d'une phrase musicale pour en déterminer la tonalité. Autant dire qu'il pratique de façon excellente l'accordage des pianos, ainsi que leurs opérations d'entretien et de réparation.
Son patron d'Edinbourg veut lui confier la direction de la grande succursale de Paris mais le fils du patron, déjà dans la place, manoeuvrera avec succès contre cette promotion. C'est à Paris que Brodie rencontrera une jeune cantatrice russe, maitresse d'un grand pianiste, interprète et compositeur. Entre eux, le conflit professionnel et le conflit amoureux vont s'envenimer mutuellement, au point que Brodie devra organiser une fuite souvent dramatique, marqué par une grave maladie.
Tous les éléments nécessaires à un "page turner" sont ici rassemblés. Je vous souhaite d'en profiter autant que moi !
Lien : http://www.bigmammy.fr/archi..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
VivianeB
  02 juin 2019
Pépite ! J'ai été dès les premiers mots emportée par cette histoire d'amour aveugle et passionnel d'un jeune homme. J'ai été aux côtés de Brodie, dans ses périples à travers le monde et dans sa quête pour être auprès de celle qu'il aime. Un beau roman dans ce qu'il a de plus romanesque et d'émotionnel. Je recommande.
Commenter  J’apprécie          100
Guillemet
  13 juin 2019
Diablement romantique : tous les ingrédients sont réunis. J'adore.
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (6)
LaLibreBelgique   22 mai 2019
Le nouveau roman de William Boyd confirme son immense talent de conteur.
Lire la critique sur le site : LaLibreBelgique
Liberation   20 mai 2019
Les quelque 500 pages de ce voyage qui souvent taquine le naufrage filent à toute allure, comme souvent les bons moments. Les aventures. Et les histoires d’amour.
Lire la critique sur le site : Liberation
Liberation   20 mai 2019
Un voyage au long cours comme Boyd en a le secret, mais cette fois c’est musique et chandelles, ambiance romantique et folles amours, fin XIXe-début XXe.
Lire la critique sur le site : Liberation
LaCroix   10 mai 2019
Le tumultueux destin d’un petit accordeur de piano écossais, amoureux d’une diva, dans l’Europe musicale de la fin du XIXe siècle.
Lire la critique sur le site : LaCroix
LeSoir   06 mai 2019
William Boyd nous emporte d’un pays à l’autre avec frénésie.
Lire la critique sur le site : LeSoir
LeFigaro   26 avril 2019
Un roman où amour, musique et trahison mènent la danse.
Lire la critique sur le site : LeFigaro
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   06 mai 2019
Le mot « fébrilité » ne convenait pas, non. Il ressentait plutôt l’imminence d’un bouleversement, en bien ou en mal. Une « fébrimminence », s’il pouvait oser ce néologisme. Il sirota son vin en essayant d’ignorer sa fébrimminence. Il sentait bien que se profilait une chance, une occasion, si seulement il arrivait à gérer la situation avec assez de doigté. Il sentait, fébrimminemment, que ce qui allait se passer dans les deux heures à venir allait peut-être changer sa vie, pour le meilleur ou pour le pire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   06 mai 2019
Quand elle leva la main, Brodie remarqua par réflexe le mouvement visible de ses petits seins sous la soie. Il en ressentit de l’excitation et dut avaler sa salive tant il avait la gorge sèche. Il s’excusa de nouveau tout en notant d’autres détails en succession rapide : de lourdes paupières assoupies, un menton pointu bien dessiné, et l’accent… un accent russe.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaouirkhettaoui   05 mai 2019
Il eut beau scruter intensément le visage sur le camée, la posture guindée imposée par l’époque et le long temps de pose nécessaire empêchaient qu’une véritable impression de la personne réelle émergeât du portrait. De fait, cette image était un masque, et non la représentation d’une femme respirant la vie. Qui était-elle ? Et si elle avait été en vie aujourd’hui ? Elle aurait eu cinquante-deux ans. En quoi les choses eussent-elles été différentes ? L’imaginer au côté du cabot monstrueux d’égocentrisme qu’était devenu Malky Moncur paraissait impossible à Brodie, qui se dit une fois de plus que sa mort prématurée avait peut-être déclenché une forme de perversité chez son époux. Mais non, c’était là une interprétation trop charitable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   05 mai 2019
Malgré la nature purement charnelle de leurs rencontres, elle affectait toujours les bonnes manières apprises à la demeure de New Town, se montrait toujours polie et semblait sincèrement l’apprécier. Plus important, elle l’excitait. Peut-être à cause de cet œil paresseux, se demandait-il parfois.
Ils étaient à présent tous deux nus. Senga l’attira vers l’étroit lit en fonte, où ils s’assirent le temps qu’elle le masturbe des deux mains jusqu’à la turgescence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   06 mai 2019
Se donner du plaisir seul était bien joli, mais parfois on avait besoin de tenir dans ses bras un autre corps nu, chair contre chair, poitrine contre poitrine, cuisse contre cuisse.
Commenter  J’apprécie          40
Videos de William Boyd (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de William Boyd
Pour ce sixième numéro de la Petite Librairie (émission produite par La Griffe Noire), Gérard Collard s'est entouré de 3 chroniqueurs... Marie, Didier Debroux et Jean-Edgar Casel...
Bon visionnage !!!

LE COUP DE COEUR DE GERARD COLLARD
Les Mille Talents d'Eurídice Gusmão de Martha Batalha et Diniz Galhos aux éditions Denoël
LE COUP DE C?UR DE DIDIER DEBROUX Les vies multiples d?Amory Clay de William Boyd aux éditions Points
LES COUPS DE C?UR DE GÉRARD COLLARD Les délices de Tokyo de Durian Sukegawa et Myriam Dartois-Ako aux éditions Albin Michel
Une vie entre deux océans de Margot Stedman et Anne Wicke aux éditions Livre de Poche
Les Filles des autres de Amy Gentry et Simon Baril aux éditions Robert Laffont
RENCONTRE AVEC HAROLD COBERT? La Mésange et l'ogresse de Harold Cobert aux éditions Plon Jim d?Harold Cobert aux éditions Livre de Poche
LE COUP DE COEUR DE GERARD COLLARD Par amour de Valérie Tong Cuong aux éditions JC Lattès
LE COUP DE COEUR DE SOLVEIG DARRIGO Traité de miamologie pâtisserie de Stéphan Lagorce aux éditions 180°C
LE COUP DE GUEULE DE GERARD COLLARD Terreur de Yann Moix aux éditions Grasset
LES COUPS DE COEUR DE GERARD COLLARD Toxique de Niko Tackian aux éditions Calmann-Lévy
Le Loup peint de Jacques Saussey aux éditions Livre de Poche
Ne prononcez jamais leurs noms de Jacques Saussey aux éditions Toucan
Canicule de Jane Harper et Renaud Bombard aux éditions Kéro
CHRONIQUE JEUNESSE
Combien de bébés ? de Guido van Genechten aux éditions Albin Michel Jeunesse
Les enfants les pires du monde de Tony Ross aux éditions Albin Michel Jeunesse
Ourse & Lapin : Drôle de rencontre de Jim Field et Julian Gough aux éditions Flammarion
LE COUPS DE C?UR DE GÉRARD COLLARD Peggy Dans les Phares de Lacasse Marie-Eve aux éditions Flammarion
LE BLOC-NOTES Exposition Henri Matisse à Lyon
Henri Matisse, le laboratoire intérieur de Collectif aux éditions Hazan
Histoire du théâtre dessinée d?André Degaing aux éditions Nizet
LA CHRONIQUE DE JEAN-EDGAR CASEL Tintin au Pays des Soviets Couleur de Hergé aux éditions Casreman
SERIE TV Suspect numéro 1 - L'intégrale des saisons 1 à 7 Borgia
LA CHRONIQUE DE MARIE D'après une histoire vraie: Livre audio 1CD MP3 - Suivi dun entretien entre Delphine de Vigan et Marianne Épin aux éditions Audiolib
Vous pouvez commander cette sélection de livre sur le site de la librairie en ligne www.lagriffenoire.com
+ Lire la suite
autres livres classés : roman historiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

ARMADILLO, LE PETIT SOLDAT

Le héros de ce roman est ...........

William Boyd
James White
Lorimer Black
Jonathan Roscoe
Michael Bottom
Conrad Milliband
Waldemar Strike

15 questions
9 lecteurs ont répondu
Thème : Armadillo de William BoydCréer un quiz sur ce livre