AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782747056991
15 pages
Éditeur : BAYARD CULTURE (28/09/2016)
4.6/5   5 notes
Résumé :
Dans ce livre, il y a toutes les histoires qui nous rassemblent. Elles racontent le mystère du peuple, son drame au sein de l’histoire du monde. Et le chemin déborde l’espoir. De la Genèse au Livre de Daniel, voici trente-cinq récits bibliques extraits de l’Ancien Testament comme vous ne les avez jamais lus ni vus !
S’adressant à toutes les générations et a tout public, ces histoires marqués par la puissance des textes de Frédéric Boyer et la modernité des il... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
pgremaud
  20 septembre 2021
"Elle a quoi de différent d'une autre, cette Bible ?", m'a demandé un ami. Eh bien, malgré sa taille et ses 520 pages, ce n'est pas une édition complète de la Bible. Frédéric Boyer a sélectionné 35 passages ou épisodes de l'Ancien Testament, de la Genèse au livre de Daniel. C'est ce qu'il a appelé "les récits fondateurs."
Le titre de chaque chapitre a la même structure : un nom, souvent celui d'une personne, suivi de quelques mots. On a par exemple, Caïn et Abel ou la jalousie meurtrière, Elie à l'Horeb ou le presque silence de Dieu, Job ou le scandale de l'innocence ou encore Tobit ou l'espérance est un roman. Puis il y a quelques lignes qui resituent l'épisode dans la Bible ou le relient à l'histoire ou aux aspirations de toute l'humanité.
Les dix-sept pages de notes à la fin du volume pourraient presque faire un livre à part entière. Elles apportent un éclairage historique, critique, théologique, philosophique ou littéraire et elles sont aussi nourries de la réflexion très riche de la tradition talmudique. Elles nous font comprendre comment ces textes ont été composés et comment ils ont nourri la foi et la réflexion de tant d'hommes.
Si on revient à l'ouvrage lui-même, l'adaptation que fait Frédéric Boyer des textes bibliques leur donne une vigueur nouvelle, nourrie par sa méditation et ses recherches. Les dessins de Serge Bloch sont plutôt figuratifs, parfois abstraits. Ils habillent le texte et sont aussi des éléments qui le renouvellent. "Un regard neuf sur des paroles anciennes et essentielles", disait la critique d'un journal lors de la sorite du livre : c'est tout à fait cela !
Pour terminer, un beau bonus dans cette édition : le DVD de ces trente-cinq épisodes en série animée, avec la voix d'André Dussollier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Seva1
  31 mai 2020
Ce magnifique ouvrage présente, de manière concise et fidèle, quelques-uns des récits les plus marquants de l'ancien testament ou Tanakh.
En quelques lignes et autant de dessins, l'essentiel est là : les éléments de l'histoire qui est racontée, bien sûr, mais également ce qui fait son essence et son importance.
La crudité, la violence, l'humanité, l'amour… Rien de ce qui est fondamental n'est oublié.
Ce livre est une alliance assez indescriptible de simplicité, de beauté et de profondeur, touchante pour les croyants, et très éclairante pour qui s'intéresse aux religions comme une « mythologie » qui aurait façonné la culture de milliards d'êtres humains.
Commenter  J’apprécie          30
FleurDuBien
  15 janvier 2017
Alors là, je suis épatée. Si un jour on m'aurait dit que je lirai la Bible (Ancien testament) avec autant de plaisir je n'y aurais pas cru !
Ce gros livre se lit facilement, sans la difficulté de faire le tri dans les différents livres présents dans la Bible dont certains sont abscons et rébarbatifs. Les dessins sont magnifiques et parfois même très drôles. A lire ou à offrir pour Noël, pour tous les âges, je pense même que cela pourrait convenir à un enfant ou un ado.
A quand le prochain avec le Nouveau Testament ?
Merci aux auteurs, ils ont fait un travail remarquable.
Commenter  J’apprécie          30

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
pgremaudpgremaud   20 septembre 2021
On a pourtant appris que l'homme n'est que poussière et retournera à la poussière, s'interroge le Talmud. Mais le grand pharisien Gamaliel, au Ier siècle, aurait répondu que Dieu accomplit la volonté des hommes, qui par leur espoir, leur soif de justice, ne restent pas ainsi que poussière.
Commenter  J’apprécie          30
pgremaudpgremaud   20 septembre 2021
Moïse sait qu'il n'atteindra pas la Terre promise. Mais il garde l'Alliance que Dieu lui a confiée.
Cette Alliance rend chacun responsable de tous et de lui-même. Elle place chacun devant le choix entre vie et bonheur ou mort et malheur.
Quittant la steppe de Moab, Moïse escalade lentement le mont Nebo. Face à Jéricho.
Il voit de là-haut toute la Terre promise. Jusqu'à la mer.
Et là mourut Moïse. Après avoir écrit la loi de Dieu.

Jusqu'à ce jour, personne n'a retrouvé sa tombe.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
pgremaudpgremaud   19 septembre 2021
Job n'a jamais existé, ce n'est qu'une parabole, explique le Midrash. Chaque fois qu'il y a un drame, une crise dans l'histoire du monde et que la responsabilité des humains face au mal est en cause, le problème de Job se pose.(...)
Pour l'anthropologue Mary Douglas, le Livre de Job entend libérer de leur sentiment de malédiction ceux que la société rejette de façon injuste et brutale. "Celui qui ne comprend pas sa condamnation ni sa souffrance porte tout le monde du monde", expliquait Simone Weil.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pgremaudpgremaud   25 février 2021
Comment raconter le commencement puisque par définition personne n'était là quand le monde a commencé ? La Bible répond de façon très originale à ce dilemme : le monde a été fait par la parole. Dix paroles créatrices nomment les éléments. Parce que "les frontières de mon langage sont les frontières de mon monde" et de sa création, pour reprendre une expression du philosophe Ludwig Wittgenstein. Parler, c'est créer notre monde, faire du monde ce monde connu et proche que je peux nommer. Albert Camus expliquera que "mal nommer un objet, c'est ajouter au malheur de ce monde". Ici, bien nommer les choses, c'est faire le bonheur du monde !
(Lecture du chapitre 1, La Création)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
pgremaudpgremaud   24 février 2021
Elie repart et marche dans les pas de Moïse, quarante jours, quarante nuits dans le désert. Mais arrivé à la montagne de l'Horeb, où Dieu apparut autrefois à Moïse, personne.
Soudain une vois : Que fais-tu ici ? Je suis seul, répons Elie. Il n'y a plus que moi pour défendre l'amour de Dieu. Les autres préfèrent Baal et ses singeries.
Dieu va venir, répond la voix.
Mais Dieu ne vient plus et ne répond plus comme autrefois. Ni dans le vent des montagnes. Ni dans la terre qui tremble. Ni dans le feu.
Non, Dieu vient dans le son du silence. Un bruit qui a la douceur de la poussière.
Dans sa solitude, Elie comprend : le Dieu vivant, c'est aujourd'hui le dieu du silence et de la douceur.
Elie peut retourner alors vers Israël. Il disparaîtra plus tard dans le ciel.
Depuis nous ne fermons jamais la porte car nous l'attendons. Et nous avons gardé sa chaise vide parmi nous.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Frédéric Boyer (49) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Boyer
OEUVRES II DE GUILLAUME DUSTAN Rencontre avec Thomas Clerc & Frédéric Boyer
C'est le deuxième volume des oeuvres complètes, après un premier tome paru en 2013. Génie divin, LxiR et Nicolas Pages (Prix de Flore 2000), publiés aux éditions Balland dans la collection « le Rayon » entre 1999 et 2002, forment la trilogie de ce nouveau volume. Les trois livres marquent un tournant décisif dans l'oeuvre de Guillaume Dustan, mort en 2005. Là où la première trilogie déroulait un thème unique (le sexe) dans des cadres strictement définis (la chambre, la boîte de nuit, les back-rooms), ces trois livres, notamment Nicolas Pages, prouvent que Dustan n'est pas seulement un pornographe accompli, mais aussi « un capteur du sentiment amoureux », comme l'explique l'écrivain Thomas Clerc qui dirige cette édition, auteur d'une longue préface. La pensée et les textes de Dustan contrastent fortement avec l'époque de moralisation et de régression qui est la nôtre. La première trilogie exposait un mode de vie essentiellement axé sur le plaisir sexuel, Dustan prolonge cette revendication pour en faire un programme de vie, une sorte de projet politique. Il relie politique du désir et progressisme social, sur le double modèle du libéralisme et du libertarisme.
À lire – Guillaume Dustan, Oeuvres II, POL, 2021.
+ Lire la suite
autres livres classés : histoire du mondeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
2409 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre