AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
>

Critique de coquinnette1974


coquinnette1974
  06 août 2019
Je remercie chaleureusement Gabrielle Boyer pour l'envoi, en service presse, de son roman : Ornicus.
Août 2017.
Louis, 8 ans, est en vacances avec sa maman et sa soeur quand il disparaît. Il jouait avec sa soeur et les voisins.. Les enfants se disputent.. Louis a été cherché le ballon... Il ne revient pas, personne ne sait où il est...
Stefan Brama et Sacha Apolline s'emparent de l'enquête. Ils enchaînent rapidement les auditions des voisins, aucune véritable piste n'en ressort et les deux policiers sont particulièrement perplexes face à l'attitude de la mère.
Alors que Stefan voudrait bien se débarrasser de l'enquête, Sacha s'investit comme il peut, touché par la détresse de Jeanne, la jeune soeur de Louis...
Ornicus est un court roman, parfait pour les vacances :)
Un enfant disparaît, ce qui est assez classique en littérature. Je lis pas mal de romans traitant de disparitions d'enfants, il en faut beaucoup pour me surprendre et là, je dois avouer que je n'avais pas du tout vu venir certaines choses.
C'est l'été, le moment des vacances, le moment d'aller dans une location saisonnière. D'ailleurs l'auteure nous emmène avec elle dans un petit endroit tranquille, où les enfants jouent ensemble dans la rue... Mais on comprend vite que cette rue est étrange, avec des voisins un peu spéciaux... Louis a disparu, est ce l'un d'eux qui a enlevé l'enfant ?? A moins que ce soit un étranger.. Toutefois, personne n'a rien vu, et surtout pas une voiture venir jusqu'à chez eux.. Alors qui a pu enlever cet enfant, et pourquoi...
Que c'est t'il donc passé cette après midi d'août 2017 ??
Stefan Brama et Sacha Apolline vont devoir fouiller pour trouver ce qui est arrivé, et cela ne sera pas de tout repos car les bouches sont cousues..
La mère de famille, maman du petit Louis, a une attitude très étonnante, comme détachée de ce qui lui arrive.
Jeanne (la soeur de Louis) parlerait bien mais on sent une hésitation, peut être un blocage, face à une situation qui lui échappe. Elle a un frère ; à moins qu'il ne faille dire maintenant qu'elle avait un frère.. Difficile de savoir, Louis est t'il en vie, ou alors..
Il y a beaucoup de non-dits, des secrets.. Des voisins bien sous tout rapport, en théorie, peuvent cacher de vilains secrets alors que d'autres, suspects, ne le sont peut-être pas.. Difficile, vraiment très difficile de démêler le faux du vrai et le vrai du faux.
L'atmosphère est parfois pesante, il n'est pas évident de cerner où l'auteure veut nous emmener et cela, pour mon plus grand plaisir de lectrice.
J'ai apprécié l'ambiance particulière de ce roman, la difficulté de savoir ce qui a pu faire disparaître ce petit garçon.
Certains passages m'ont touchés, et j'ai trouvé ça bien qu'il n'y ai pas de passages très violents. L'auteur traite de la disparition d'un enfant avec beaucoup de tact, l'écriture est juste, elle n'en fait pas trop. J'aurais détesté que certains passages soient trash.
Je suis maman, j'ai parfois du mal quand les disparitions ou meurtres d'enfants sont traités avec certains détails peu nécessaires. Là, pas de soucis, même les personnes sensibles peuvent lire ce roman policier sans avoir peur du sang ou de passages scabreux.
Gabrielle Boyer a une écriture qui fait mouche, elle a su me captiver, me toucher, me faire poser des questions sans aller dans des détails superflus. J'ai été surprise par certaines choses à la fin du roman, le dénouement m'a parfois étonné.
Ornicus est un bon roman, que j'ai lu avec plaisir et qui est plein de surprises. Je vous le recommande sans aucune hésitation :)
Ma note : 4.5 étoiles
Commenter  J’apprécie          200



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (17)voir plus