AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782755696264
520 pages
Hugo Poche (09/06/2022)
3.39/5   32 notes
Résumé :
Un amour éternel qui défie les doutes et le temps.
S'il ne devait exister qu'une seule vérité en ce monde, ce serait que l'amour de Louis et Lara est une évidence. Même lorsqu'ils se détestent, ils s'aiment, depuis toujours. Destinés à être ensemble, ils forment aujourd'hui un couple heureux et comblé par leur famille, leurs amis et leurs passions. Une vie équilibrée, idéale, parfaite. Mais est-ce vraiment le cas ? Ont-ils effacé leur passé douloureux, les to... >Voir plus
Que lire après Pile ou faceVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (21) Voir plus Ajouter une critique
3,39

sur 32 notes
5
7 avis
4
5 avis
3
6 avis
2
2 avis
1
0 avis
{Instagram : @aur131}

Je remercie Hugo New Romance pour l'envoi de ce roman.

Après avoir découvert Sandy et Danny dans Promesse tenue, et par la suite Clément et Seven dans L'encre du passé, j'étais impatiente de retrouver la bande des Lost Souls dans Pile ou Face. Dans ce nouveau spin-off, c'est au tour de Lara et Louis de rentrer en scène. Un couple qu'il me tardait de découvrir et qui avait l'air, comme tous les autres membres de la bande, de traîner pas mal de casseroles. D'ailleurs, si vous n'avez pas encore lu les autres spin-offs, pas d'inquiétude, celui-ci peut se lire indépendamment, mais je vous conseille tout de même de lire Promesse tenue et L'encre du passé avant.

Donc, comme je le disais, j'étais vraiment très impatiente de me plonger dans Pile ou Face. Seulement, contrairement aux autres romans de l'auteure, je n'ai malheureusement pas autant accroché que je l'aurais voulu. En fait, pour tout vous dire, je me suis quelque peu ennuyée. Dans l'ensemble, le livre n'est vraiment pas mauvais, il y a de bonnes choses. Cependant, il y a aussi des points qui ont rendu ma lecture difficile.

Tout d'abord, en ce qui concerne les points positifs, j'aime toujours autant la plume d'Erika Boyer. C'est indéniable, c'est l'une des choses que j'ai particulièrement appréciée dans cette lecture. Sa façon d'aborder certaines thématiques est magnifique, c'est fait avec énormément de délicatesse et de justesse. Malgré la dureté de certains sujets, il y a beaucoup de douceur qui se dégage de cette histoire et j'ai adoré cet aspect du roman. Erika Boyer est également très douée pour développer la psychologie de ses personnages ainsi que pour nous transmettre leurs émotions. C'est véritablement l'un des points forts du récit. Côté thématique, l'auteure aborde ici la peur de l'abandon et, plus majoritairement, l'insécurité parentale. Là encore, c'était très bien exploité, bien approfondi.

Maintenant, malgré ces points positifs, je n'ai pas été entièrement embarquée dans l'histoire et ce, pour plusieurs raisons. Tout d'abord, j'ai trouvé le récit très répétitif. On a l'impression de voir toujours les mêmes choses revenir. Pour vous donner un exemple, nous assistons à une scène lors d'un chapitre du point de vue de Lara et on nous raconte cette même scène une seconde fois, mais cette fois-ci du point de vue de Louis. Cela n'aurait pas été bien grave si ça avait été un cas isolé, mais le fait est que l'on a l'impression que ce sont toujours les mêmes choses qui reviennent.

Honnêtement, ça tourne en rond et bien que la plume soit belle et agréable, il y avait tout de même pas mal de longueurs. J'avais même l'impression que certaines phrases avaient été réutilisées plus loin dans le récit et c'est malheureusement ce qui donne cette sensation de répétition. Alors oui, c'est très bien de voir à quel point Lara et Louis s'aiment et à quel point ils aiment leur fille, mais à force de redire toujours la même chose, eh bien ça finit par devenir très redondant.

Au final, le livre fait un peu plus de 500 pages, mais sur la totalité du livre il ne passe rien de bien intéressant et la première chose que je me suis dit après l'avoir terminé c'est : « C'est tout ? ». En bref, ça manque d'action et de rebondissement. Et au moment où l'on croit voir un soupçon de rebondissement, ça retombe toutefois très vite. de même, les problèmes de couple que doivent surmonter les protagonistes sont finalement très vite résolus et la fin est bien vite expédiée à mon goût.

Pour ce qui est de la romance, la relation entre Lara et Louis est très belle. C'est facile de voir à quel point ces deux-là s'aiment d'un amour profond et infini. C'est clairement un couple qui transpire l'amour. Après, le fait que la romance soit déjà bien implantée m'a, je l'avoue, un peu déstabilisée. Il est vrai que l'on a principalement l'habitude de découvrir des romances qui se construisent au fur et à mesure du récit, alors qu'ici, les personnages sont déjà mariés et parents.

Évidemment, en découvrant le résumé, je me doutais bien que la romance serait construite de cette façon, mais en vérité, j'aurais préféré que Pile ou Face soit exclusivement concentré sur les débuts de la relation entre Lara et Louis. Certes, nous avons une alternance de chapitre entre passé et présent afin de découvrir la façon dont leur relation a évolué tout au long de ces années, cependant ces flashbacks n'ont pas été suffisants pour moi. Alors oui, leur histoire est belle et très touchante, mais j'aurais voulu en découvrir un petit peu plus sur le début de leur relation.

Du côté des personnages, j'ai eu beaucoup de mal à m'attacher à Lara. Je n'étais pas insensible à ses problèmes et à ses peurs, mais elle m'a tout de même franchement agacée. Je comprends tout à fait qu'elle soit perdue, qu'elle ait peur de perdre son mari et sa fille, et qu'elle ait peur d'être une mauvaise mère, mais en toute honnêteté, comparé aux casseroles que se traîne Louis, je n'ai pas bien compris le fait que Lara ait autant d'insécurité. Bien sûr, tout cela est lié à son passé, toutefois peut-être que j'aurais réussi à mieux la comprendre s'il y avait eu plus de bouts de son passé. On découvre davantage le passé de Louis que celui de Lara, donc peut-être que ça ne m'a pas trop aidée à la comprendre. Par contre, j'ai beaucoup aimé le personnage de Louis. Il est bien plus patient et se montre parfois bien plus mature que Lara. Son histoire est très touchante et bien que, selon moi, ce soit lui qui en a le plus bavé, Louis est celui qui s'en est le mieux sorti finalement.

En conclusion, Pile ou Face ne sera malheureusement pas un coup de coeur comme je l'avais espéré et je le regrette sincèrement. Malgré une très belle plume, de très beaux messages et une touchante histoire d'amour, j'ai l'impression d'être un peu passée à côté de cette lecture. Cela reste tout de même dans l'ensemble une lecture assez satisfaisante, mais le manque d'action et de rebondissement ainsi que la sensation de répétition ont fait que je ne suis pas parvenue à apprécier totalement ma lecture. Quoi qu'il en soit, cela est un avis strictement personnel et je vous invite comme toujours à vous faire votre propre avis ;)
Lien : https://lesjolieslecturesdep..
Commenter  J’apprécie          30
Le résumé de ce roman m'avait intriguée. Je trouve qu'il n'est pas fréquent qu'une romance porte sur un couple déjà formé qui vit des épreuves, cette caractéristique m'a donc intéressée. de plus, j'ai su qu'on pouvait lire indépendamment cette histoire des autres mettant en vedette les Lost Souls, la bande d'amis dont il est question dans ce livre, alors cela m'a décidé à me lancer et rencontrer ce groupe! Malheureusement, je suis somme toute passée à côté de cette lecture…

L'amour est au centre de ce bouquin. C'était beau de ressentir l'affection que se portent Lara et Louis, tout comme le lien qu'a Louis avec sa fille qui est mignon, puissant. le prologue commence fort, il est touchant et intrigant pour nos deux personnages. On sent qu'on va être confronté à une histoire qui va aborder des thématiques difficiles. J'ai d'ailleurs aimé celles présentes dans ce roman. Je ne les citerai pas pour ne pas vous spoiler et vous laisser les découvrir, mais Lara et Louis ont chacun vécu des choses dures dans leur enfance et ils rencontrent certains soucis face à leur vie actuelle; certains sujets concernent la parentalité et j'ai apprécié cela, tout comme le message que livre la fin. de plus, j'ai bien aimé la diversité dans les personnages secondaires et sentir qu'ils sont présents les uns pour les autres. Leur groupe a une dynamique qui leur est spécifique et c'était agréable à voir.

Là où cela n'a pas marché avec moi, c'est que l'histoire est très lente et que je trouvais qu'il ne se passait pas grand-chose. J'avais l'impression que c'était quelque peu redondant, que ça stagnait et que certaines choses étaient répétées plusieurs fois. Vers les 60%, un événement survient et à partir de ce moment, mon attention a été plus maintenue, j'avais hâte de lire la suite. On sentait depuis le début quelque chose planer au-dessus du couple, il fallait qu'ils se parlent, mais ne le faisaient pas, et avec ce qui arrive, on ressentait plus la bombe à retardement et cela m'a donné envie de poursuivre ma lecture, je ressentais un peu l'urgence de savoir ce qu'il allait se passer. Malheureusement, la tension est tombée d'un coup au moment fatidique, tout est redevenu en quelque sorte plat. de plus, l'histoire alterne entre flashbacks et retour au présent, mais cela hachait le rythme selon moi. Cela dit, c'était intéressant de voir leur vie avant là où ils en sont dans le roman et cela apportait certaines explications pour des choses dans le présent. Un point fort de ce bouquin est la psychologie des personnages qui est à mon avis travaillée. J'ai trouvé le récit assez centré sur ce point, cela permettait de bien comprendre nos protagonistes. Leurs fêlures m'ont touchée. La plume était également jolie et agréable à lire et néanmoins, ça se lit assez vite.

Malheureusement, ce livre a donc été une déception pour moi. le rythme lent n'a pas su m'entraîner dans l'histoire, tout comme l'alternance entre présent et passé qui cassait le rythme à mon avis et le fait que je trouvais somme toute le récit plat. Malgré tout, j'ai quand même apprécié certaines choses, comme les thèmes abordés, la psychologie des personnages, l'amour qui se ressentait au fil des pages, la plume et les personnages secondaires. Même si je suis passée à côté de cette lecture, les personnages secondaires m'ont assez intéressée pour me donner envie de découvrir leur histoire, alors ce n'est que partie remise!

Je ne peux tout de même que vous inviter à tenter ce roman et à vous faire votre propre avis, car il a de beaux points forts!
Commenter  J’apprécie          20
C'est avec une romance très psychologique qu'Erika BOYER revient après ses duologies "Promesse tenue" et "L'encre du passé" parues chez Hugo New Romance Poche. Merci à Hugo Publishing pour l'envoi de ce roman.

Et quand je dis psychologique, on est vraiment sur quelque chose de tellement poussé que ça en était presque oppressant, pour moi, par moments.

Ce one-shot permet de retrouver Louis, 27 ans, meilleur ami de Sandy - héros de la 1ère duologie - et Lara, 27 ans également. En couple depuis 10 ans, ils se sont mariés et sont devenus parents avec la petite Maria, 2 ans. Malgré un amour puissant voire fusionnel, leur bonheur est entaché par des doutes et des peurs qui pourraient fragiliser leur vie de couple et leur vie familiale. A moins qu'ils soient capables de communiquer l'un avec l'autre pour que les nuages, qui obscurcissent leur histoire, s'éloignent enfin.

C'est avec beaucoup de plaisir que j'ai retrouvé l'univers des Lost Souls même si on est bien loin de ce qu'avait précédemment écrit l'auteure. le côté bikers est juste évoqué pour se concentrer sur la part importante du roman.

On est sur un schéma d'histoire assez différent puisque Louis et Lara ne sont pas un couple en devenir mais un couple déjà installé qui se trouve à un tournant de leur histoire qui est malmenée par leur passé respectif qui a créé des traumatismes persistants. Et quelque part, c'est assez déstabilisant puisqu'habituellement, on assiste à la naissance et à la construction d'une romance.

Dans cette histoire, l'auteure nous met face à une histoire d'amour où la passion est bien là mais qui doit affronter un sentiment négatif qui crée une sorte de malaise auquel il est impossible de donner un nom tant il est entretenu par les deux protagonistes.

Au point qu'il m'est arrivé de ressentir comme des longueurs avec une histoire qui tournait un peu en rond du fait de Lara qui apparaît vraiment, à mes yeux, comme le personnage qui entretient le problème bien malgré elle.

J'ai parfaitement compris le choix d'orientation de l'auteure mais la situation dans laquelle se trouve le couple est difficile à concevoir tellement l'auteure a forcé sur certaines choses. Heureusement, au fil des chapitres se dessine le pourquoi du comment mais je n'étais clairement pas préparée à cette lecture.

Je dois être honnête car au départ, c'est Louis qui m'a vraiment agacée dans son rôle de père poussé à l'excès. J'ai ressenti comme une surenchère dans cette protection qu'il a développée envers sa fille au point d'en ressentir un sentiment d'étouffement. Et ensuite, je lui en ai voulu de toujours aller dans le sens de sa femme pour l'épargner. C'est un concept avec lequel j'ai beaucoup de mal et donc je n'adhère pas du tout à cette façon de faire.

Mais de manière assez subtile, l'auteure arrive quand même à nous voler des sentiments contradictoires dès lors qu'elle nous livre ses personnages de manière plus approfondie et lorsqu'elle nous donne accès à des moments essentiels de leurs passés respectifs via des flashbacks importants qui apportent comme un peu d'oxygène en cours de lecture.

Après avoir terminé ce roman, en ayant tous les éléments, je pense que mon ressenti oscillant entre agacement et empathie était tout à fait justifié. Et finalement, je ne prends pas ça comme quelque chose de négatif. Car hormis cet aspect, il y a tout de même beaucoup de positif qui ressort de cette lecture.

J'ai adoré retrouver tous les personnages qui ont contribué à mes avis précédents sur "Promesse tenue". Bien entendu, leur présence tout au long de l'histoire est justement dosée et intervient toujours à des moments clés. On se rend compte combien les liens qui les unissent tous, depuis tant d'années, sont indéfectibles. Je pense forcément à Sandy, à Danny, à Clément et à Violette, les piliers de toute cette saga.

Ce que j'ai aimé particulièrement, c'est l'alternance passé/présent et point de vue partagé qui nous font entrer dans des périodes douloureuses ou heureuses qui ont permis la construction de ces êtres, avec leurs forces et leurs faiblesses. Et pour cet aspect-là, c'est bien Louis qui m'a le plus touchée puisque dans ce roman, son passé refait surface dans son présent, mettant en péril son futur. Et là, forcément, il est impossible de rester indifférent.

Avec certains termes abordés, les émotions sont clairement présentes et m'ont fait oublier les sentiments négatifs. Même si j'ai pu ressentir une certaine pesanteur au cours de cette lecture de 520 pages, je comprends parfaitement les choix de l'auteure. Lorsqu'on traite de certains sujets, une trame d'écriture est certainement nécessaire pour que nous, lecteurs/lectrices, prenions conscience du degré d'importance de certains maux et certaines douleurs.

Comme toujours, c'est un très beau moment de lecture que nous propose Erika. Et même si c'est un peu différent de ce que j'ai pu lire de sa plume jusqu'à présent, je n'ai aucun regret de m'être à nouveau plongée dans la bande des Lost Souls. Si vous avez aimé lire les précédentes duologies, celle-là vous transportera à nouveau et saura certainement vous toucher comme ça a été le cas avec moi. Alors très belle lecture !
Lien : https://www.millelivresentet..
Commenter  J’apprécie          00
❤❤❤❤❤❤❤
Coup de coeur total !

J'ai tout aimé.


Retrouver le groupe de fan de motos.


C'est un groupe très hétérogène. Chacun a sa vie, ses envies, ses secrets, mais aussi ce besoin d'avoir une appartenance. Une appartenance seine qui ne juge pas et aime simplement. Ce groupe représente beaucoup de façons de vivre, et il en reste encore. Il m'apprend à accepter que chacun à sa façon d'être heureux et que le soutien et l'amour son plus bénéfique que le jugement.

Avec la tolérance, même sans totale compréhension de l'autre, la vie tous ensemble est possible. Pas sans accroches, mais avec amour.

Légère utopie, mais comportement que j'aime à penser avoir.


L'histoire de Louis et Lara. C'est quand même une romance ou les personnages sont déjà en couple et depuis un moment. Il y a donc ici exposé des soucis autres que ceux de début de relation. Ici, les personnages se connaissent, s'aiment. On suit le quotidien et les potentiels soucis qui arrivent avec les années de relation.

Notamment le fait de se reposer sur les acquits, éviter le changement, ne pas voir l'autre derrière le quotidien, la communication, les efforts, l'amour qui évolue..

J'avoue que ça fait du bien. Oui, la romance fait rêver par la tension et passion. Mais je trouve que cette relation donne permet de s'identifier totalement. de comprendre aussi des choses sur notre vie "d'adulte". Pour moi, c'est une forme de représentation. Dans le monde il n'y a pas que les couples fraîchement rencontrés il y a aussi des couples qui dure depuis quelque temps. Et bien d'autres évidemment !

Les idées véhiculées,
+La vie et les relations évolue constamment
+ Ne pas avoir peur d'exposer ses sentiments positifs ou négatifs

+ L'acceptation de soi et des autres

+ S'aimer soi pour aimer
+ Accepter les défauts, a soi et des autres, comme une force qu'il n'empêche pas le bonheur.
+ L'équilibre en soi, mais aussi face aux différentes facettes de la vie, travail, famille,..
+ Demander de l'aide et l'accepter

Et la représentation, comme l'amour, très vaste !
> Sexualité
> Situation familial
> Dépression
> Amour
> Passé, traumatisme
> Parentalité

L'amour sous toutes ses formes.
Voilà ce que j'avais déjà aimé dans promesse tenue et qu'on retrouve d'autant plus dans ce roman.

Il n'y pas une façon d'aimer mieux qu'une autre. Juste plusieurs façons d'aimer et des personnes qui aiment. Quand je parle d'amour, je ne parle pas des personnes qui maltraitent physiquement, mentalement, là ça n'est absolument pas de l'amour. L'amour n'est pas mauvais, il doit être travaillé parfois pour que tout le s'y retrouve. Il peut faire mal, mais jamais sans le vouloir. Il peut être doux, extrême, libre, platonique,.. Tellement de choses. Je trouve ça beau. Tellement de possibilités et de personnes pour les vivre..


Enfin bref 🤪 vous aurez compris que j'ai plus qu'aimé. Je me suis senti exister et accepté ! Dingue hein, mais ce sentiment est tellement agréable ! Alors merci 🥰

Commenter  J’apprécie          00
Premier livre d'Erika et c'est une surprise
Je ne sais pas à quoi je m'attendais, mais sûrement pas à ça.
J'avais déjà entendu parler des livres de Érika Boyer et j'étais assez curieuse de découvrir son univers et sa plume. Au niveau de cette dernière, j'ai été immédiatement prise dans les mailles du filet. Elle est fluide et on se laisse bercé par les mots et par l'histoire.
Même si j'ai pris du plaisir à découvrir cette nouvelle plume, il n'en reste pas mois que je n'ai pas apprécié à 100% ma lecture. Je l'ai trouvé sympathique et j'ai été contente de découvrir les personnages de Louis et de Lara. J'ai eu l'impression de lire une histoire à deux voix, ou plutôt à deux temporalité. D'un côté on découvre les deux personnages principaux à 27 ans, et de l'autre on les suit de l'âge de 14 ans jusqu'à 26 ans. Ce deux temporalité m'ont plu, mais ilma manqué quelque chose.J'avais l'impression par moment de manquer d'informations, comme si l'auteure les avait donné dans un autre roman (elle le dit elle-même que ce roman intègre un groupe de roman et que certaines choses produites dans un autre roman peut être amené à être mis sur le tapis dans ce romans là). Ce qui fait que parfois je ne comprenais pas une allusion à un événement et cela m'a frustrée (bon après j'ai prévu de lire les autres livres de l'auteurs donc je pense que je vais mieux comprendre ce qu'il s'est passé).
En plus de ça, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. C'est comme s'il y avait eu un mur entre eux et moi (au début du moins). J'ai mis du temps à les comprendre et à les connaître et au final j'ai bien aimé le personnage de Louis. Il m'a beaucoup intrigué et je voulais savoir ce qu'il cachait, pourquoi son passé était celui-là? Comprendre comment il en était arrivé là où en était tout simplement. Je n'ai pas été déçue par cette partie là, bien au contraire. J'ai trouvé un jeune homme qui se bat chaque jour contre son passé et contre les gens qui lui ont fait du mal. C'était très appréciable de voir un personnage tel que lui.
Pour Lara, cela a été un peu plus difficile.je n'arrivais pas à la cerner et c'est ce qui a provoqué ce petit décalage. J'ai fini par l'apprécier un peu vers la fin du roman, mais malheureusement ce n'était pas assez pour me faire vraiment aimé ce personnage.
En plus de cela, j'ai beaucoup aimé la dimension du jeu qui est apporté dans le livre.On sent que c'est un élément central à l'histoire et à l'intrigue. J'ai aimé découvrir les personnages au travers de leurs différentes partie de pile ou face, de poker et autre. Ça donne une certaine dimension au livre qui est intéressante. En plus j'ai trouvé drôle la façon dont Louis et Lara l'utilisent parfois (surtout Lara qui est bien trop maline avec le jeu du "pile ou face" pour ses proches)
Sinon, j'ai bien apprécié ma lecture et j'ai été contente de découvrir une nouvelle plume, il est clair que les livres d'Erika que j'ai dans ma pal seront lu pour continuer de comprendre son univers et pour continuer à découvrir ses oeuvres.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
— C'est combien, aujourd'hui ? demandé-je en ouvrant la porte pour découvrir Clément sur mon palier.
— C'est toujours gratuit pour toi, me répond-il en souriant.
— Ton entreprise va faire faillite.
— Tant pis, j'abandonnerai la prostitution. Je deviendrai astronaute.
— T'as toujours eu le cœur dans les étoiles.
— Pas juste la tête ?
Je ne réponds pas. Cela n'aurait pas plus de sens que le reste de notre discussion. On est toujours incohérents, lui et moi.
Commenter  J’apprécie          00
L'espoir, c'est la seule chose, combinée à l'amour, qui me permet de ne pas sombrer.
Commenter  J’apprécie          40
Votre couple est une évidence, pour tous, Je crois que ça l'est tellement pour vous que vous oubliez qu’être faits I'un pour l'autre ne veut pas dire que vous n’avez aucun effort à faire pour que ça marche. Vous ne communiquez pas assez. Dès que ça devient trop dur, vous avez si peur de vous blesser que vous préférez fuir.
Commenter  J’apprécie          00
Le bluff passe aussi par là, ce n'est pas juste des mots, c'est une attitude, un regard, une émotion. Il faut être convaincu soi-même pour convaincre les autres. Il ne s'agit pas d'un hasard, d'une pièce qu'on jette sans savoir, c'est un stratagème réfléchi et complet.
Commenter  J’apprécie          00
Tu es brut, comme peut l’être le diamant, mais tu te laisses façonner par les doigs que tu juges dignes de toi. Pour autant, tu ne te laisses pas changer. Qu'importe la forme que tu prends, tu restes cette pierre noble que tous aiment et à raison.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Erika Boyer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erika Boyer
Vidéo de Erika Boyer
autres livres classés : roman d'amourVoir plus
Les plus populaires : Roman d'amour Voir plus


Lecteurs (103) Voir plus



Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
5281 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre

{* *}