AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9781796646337
273 pages
Éditeur : Amazon KDP (09/05/2019)

Note moyenne : 4.29/5 (sur 17 notes)
Résumé :
Ancienne militaire, Alexa a rencontré Eden en Syrie lors d’une mission. Elles se sont retrouvées à Paris, l’une infirmière, l’autre patiente, et ne se sont alors plus jamais quittées.

L’amour qui unit ces deux femmes est sans limite, mais les secrets et les mystères qui entourent la vie de famille d’Alexa l’empêchent d’être pleinement heureuse, et il arrive un moment où elle ne peut plus se cacher ni prétendre.

Toutes les vérités sont-e... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Marlene_lmedml
  09 mai 2019
UN ROMAN PROFOND, TOUCHANT ET INSPIRANT…
[ALEXA] est le second tome de la saga [TOUT EN NUANCES] d'Erika Boyer, l'autrice a choisi d'aborder des thèmes percutants dans un récit contemporain très inspirant.
Le maître-mot de cette saga est la DIVERSITÉ ! Erika Boyer s'aventure sur des chemins qui mènent à des réflexions qui nous permettent de ressentir une multitude d'émotions.
Avec ce roman, Erika Boyer nous confronte avec des thèmes qui remettront peut-être en question nos avis et nos opinions. J'ai particulièrement aimé qu'elle y mette toute sa sensibilité, sa bienveillance et sa grande ouverture d'esprit.
ALEXA ET EDEN, UN COUPLE MAGNIFIQUE ET TOUCHANT !
« Eden était toujours si pure, si sincère, avec un côté candide qui la rendant terriblement attachante. »
Attention, nous ne sommes pas dans une romance au sens propre du terme, même si l'amour est très présent dans le roman, Alexa et Eden sont en couple depuis de nombreuses années et elles vont devoir affronter les secrets et les mystères qui entourent la vie familiale d'Alexa. Sauront-elle surmonter certaines vérités ? Ressortiront-elles plus fortes après les épreuves ?
« Eden était sûrement la seule femme pour qui une odeur était plus importante qu'une voix, un sourire ou même un visage. Elle n'y pouvait rien, elle sentait des choses que personne n'était en mesure de sentir. C'était comme si son esprit les créait en fonction de la personne. »
Alexa et Eden sont peut-être les « héroïnes » de ce second opus mais elles ne sont pas les seules à être sur le devant de la scène. Il y a une réelle continuité avec l'opus précédent qui mettait en lumière le couple que Hyacinthe et Eléa forment. C'est pour cela que j'ai envie de vous dire qu'il faut absolument lire tous les tomes de la saga 🙂 Dans ce second tome, on navigue en eaux troubles… Nos personnages vont surmonter des difficultés liées à leur vie de famille, à leur religion et leur préférences sexuelles.
« – A quoi tu penses ? demanda Eden.
– A toi, toujours à toi.
– Je t'aime, Lexie.
– Je t'aime, murmura-t-elle.
– Plus fort que l'univers ?
– L'univers est ridicule à côté de ce que je ressens pour toi. Il n'existe pas de bonne mesure pour mon amour. »
UNE INTRIGUE QUI REPOSE SUR DES THÈMES POIGNANTS ET ABORDE AVEC BEAUCOUP DE BIENVEILLANCE !
La saga [TOUT EN NUANCES] ne cesse de m'émouvoir et de me pousser à la réflexion. Comme Alexa, je ne suis pas croyante mais j'ai toujours respecté les personnes qui le sont. Erika Boyer aborde le thème de la religion avec beaucoup de tact et de bienveillance, elle a su montrer à ses lecteurs l'essence même de la croyance. Son intrigue est subtile et pleine de sensibilité. Tous les sujets s'entrecroisent au fil des pages et constituent un scénario des plus vivants.
« – Ne te retiens jamais d'être toi, répondit Alexa en prenant sa main avant de la glisser dans sa poche.
Non, qu'elle ne se retienne jamais d'être elle-même, parce qu'elle était parfaite ainsi. »
L'homosexualité féminine, la religion, la famille et l'amitié sont des thématiques qui me touchent et qui arrivent à me captiver. Mais c'est grâce à la plume et à la vision d'Erika Boyer que j'ai pu m'approprier cette histoire.
Cette saga a aussi un aspect absolument fascinant car l'autrice s'est inspiré des plus grandes divinités Gréco-Romaines et je trouve le travail d'Erika sur ses personnages vraiment passionnant.
EN BREF :
Erika Boyer nous offre un second opus excellent. Un récit sensible, tendre et émouvant qui aborde des thèmes passionnants. La saga nous propose une réelle continuité et nous présente d'ors et déjà les personnages des tomes à venir. Erika Boyer fait toujours dans la bienveillance et l'ouverture d'esprit, avec Alexa elle a su mettre en lumière un scénario addictif, moderne et porteur de messages de tolérance. Cette lecture m'a apporté beaucoup de sérénité et j'ai particulièrement aimé la progression de l »intrigue et la révélation des secrets familiaux d'Alexa.
A lire si vous aimez…
Les romans contemporains modernes qui abordent des thèmes percutants
La littérature F/F
Les intrigues pleines de mystères avec des révélations surprenantes
Les sagas qui offrent une belle continuité
Lien : http://www.lmedml.fr/2019/04..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
bbtiz
  18 mai 2019
Il s'agissait de ma première lecture d'elle (on peut le lire sans avoir lu le premier tome, chacun étant lié par des personnages communs mais avec une histoire indépendante). J'avais lu beaucoup d'avis positifs sur ces livres précédents et ça faisait un moment que je voulais tenter moi aussi!
Pour de l'auto-édition j'ai trouvé que ces couverture, celle-ci comprise, sont toujours très soignées et très belles. de même, l'écriture et la mise en page sont très bonnes, peu de coquilles sont à déplorer.
Des personnages variés ni tout blancs ni tout noir, des couples hétéro et homo, des vies difficiles mais avec leur part de bonheur... le décors est dressé! Là dessus se tisse un épisode de vie, bien construit et sans lourdeur. le développement est fluide, progressif et l'auteure a su ménager ses effets et les diverses « rebondissements » pour me mettre l'eau à la bouche. Je suis un peu resté sur ma faim sur un détail, qui est bien expliqué mais que j'aurais aimé voir plus expliqué et approfondi... Mais qui ne gêne en rien la compréhension tel qu'il est!
Les protagonistes sont humains, leurs réactions sont a leur image et collent bien avec leurs personnalités. Certaines étaient évidentes, d'autres m'ont surprise, une m'a énervée... Comme des amis qui me raconte leurs vies et bêtises!
Enfin, vous le savez je n'aime pas les romances qui ne tournent qu'autour de scènes de sexe et qui en font des caisses chaque fois que les personnages sont à poil... Ici quelques scènes du genre passent, mais elles sont racontées avec une grande pudeur, en dévoilant ni trop peu ni trop. Ça met l'eau à la bouche sans lasser, ça laisse libre court à notre imagination... Ou pas si on a hâte de continuer le roman!
Petit plus: chacun de ces personnages principaux est un clin d'oeil à une divinité grec... J'ai donc passé pour chacun plusieurs minutes de réflexion « est-ce que ça sera un personnage d'un futur tome? Si oui, quel dieu peut-il être? »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
callysse
  17 juin 2020
Contrairement au premier tome de la saga (et au troisième d'ailleurs que je suis en train de lire), celui-ci n'est pas une romance. En effet, la relation entre Alexa et Eden est déjà bien entamée dans ce roman et leur histoire d'amour n'en est pas le sujet même si elle a son importance dans le récit. On y découvre plutôt une tranche de leur vie qui va leur fait passer un cap important et qui va surtout permettre à Alexa de faire de sacrés découvertes sur sa famille. Car malgré 5 ans de vie commune, la mère d'Alexa ne connait toujours pas Eden. Certains événements vont finalement les mener à se rencontrer, pour le meilleur… et pour le pire. Je ne t'en dirais pas plus sur la raison pour laquelle Alexa rechigne à se faire rencontrer ces deux personnes, mais sache que cela n'a rien à voir avec le fait qu'Eden soit une femme. L'homosexualité d'Alexa et Eden est ici parfaitement acceptée, normale, comme cela devrait l'être dans la vraie vie. C'est d'ailleurs quelque chose que j'apprécie fortement avec les ouvrages d'Erika Boyer car ses histoires sont bienveillantes, pleine de diversité et de normalité. Je m'y sens bien et ce deuxième tome n'en fait pas exception.
Pour autant, même si la romance entre Alexa et Eden n'est pas au coeur de ce roman, j'ai parfois ressenti dans la première moitié une overdose d'amour. L'admiration et les sentiments que chacune porte à l'autre sont flagrants et beaux mais j'ai parfois eu l'impression que c'était trop « concentré », à tel point que j'ai fini par me sentir submerger par tout cet amour. J'ai donc davantage apprécié le roman après la rencontre fatidique car l'histoire finit alors par se concentrer sur la famille d'Alexa et sur les raisons du comportement de la mère d'Alexa face à Eden. Je voulais comprendre sa réaction, qui m'a d'ailleurs beaucoup choquée, si bien que je me sentais mieux dans ma lecture une fois qu'Alexa a décidé d'éclaircir ce mystère. Et je dois avouer que la vérité sur cette histoire m'a bouleversée. Je ne voyais pas comment Erika pouvait expliquer une telle aversion de manière crédible et pourtant elle y est arrivée avec brio, sans juger une seule fois les pensées et convictions de ses personnages. Un autre point que j'adore avec ses histoires.
J'ai aimé les découvertes que fait Alexa mais aussi la manière dont celles-ci la font évoluer pour aller à la rencontre de personnes qui mériteraient d'être côtoyées. Il y a tant de manière d'avoir de l'affection pour quelqu'un même si cela ne correspond pas tout à fait au rôle que le destin lui a attribué. J'ai aussi beaucoup apprécié Eden, cette femme douce et généreuse. J'ai notamment adoré sa particularité avec les odeurs. Et enfin, quel plaisir de retrouver le temps de quelques chapitres Elea et Hyacinthe et d'en apprendre un peu plus sur Aaron. Je suis très curieuse de découvrir cet homme de manière plus approfondie.
En définitive, j'ai passé un bon moment avec Alexa et Eden, même si je lui préfère le premier tome. Ce roman n'est pas une romance mais pourtant il regorge d'amour. Il traite de sujets importants, mais pas de ceux auxquels on s'attend lorsqu'il s'agit d'un couple de femmes, avec bienveillance et sans que l'opinion et les choix des personnages ne soient critiqués une seule fois. Erika Boyer sait très bien raconter les histoires d'aujourd'hui et la tendresse qu'elle porte à ses personnages est flagrante dans sa plume.
Lien : https://callysseblog.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LireEnBulles
  13 mai 2019
Avec ce tome 2 de Tout en nuances, nous suivons le personnage d'Alexa, la meilleure amie de Hyacinthe aperçue dans le tome 1. Il est important de préciser que nous avons ici un roman avec un couple F/F, ce que j'apprécie énormément puisque c'est extrêmement rare d'avoir un roman en VF (traduit ou on) avec ce couple LGBT. Pourtant en VO, il y en a des tas, mais c'est comme pour les mangas, le marché français semble très frileux (à part Sarah Waters chez 10/18). Alexa est une ancienne militaire qui a rencontré Eden, une infirmière, lors d'une mission en Syrie. de retour à Paris elles se retrouvent et finissent par former un couple dont l'amour qui les unit ne va pas en diminuant au fil des années. Mais les secrets qu'entourent la vie de famille d'Alexa ne cessent de faire de l'ombre sur leur union. Alexa va-t-elle enfin avoir le courage de dévoiler ce qu'elle cache et affronter son passé ? Dans ce deuxième tome, Erika Boyer utilise la romance pour explorer des thèmes forts, importants et en accord avec les questions que se posent certains individus de notre société. La religion, la diversité, et l'ouverture au monde qui nous entourent sont des sujets qu'elle écrits avec sensibilité et bienveillance. C'est un trait qui a toujours été cher au coeur d'Erika et qu'elle arrive à exposer brillamment sans vouloir imposer ses idées. C'est important de le souligner, car ce n'est pas un exercice facile et que tous les auteurs réussissent à faire. L'amour est très présent dans cette histoire, mais n'est pas le plus important. On peut dit que c'est plus comme le mur porteur d'une maison, ça fait tenir le reste pour former ‘'une maison'' qui se tient. La narration est cohérente, rythmée par les révélations et les non-dits. Alexa est une jeune femme complexe se posant énormément de questions sur les choix qu'elle doit faire par rapport à sa famille, notamment concernant sa mère. Je ne vous révélerai pas la raison car je pense que c'est un élément qui nourrit aussi bien la trame que la psychologie des personnages, et du couple. En tout cas, le malaise persiste et ne fait du bien à personne. Eden, elle, est une jeune femme douce qui arrive à rendre Alexa plus tendre et moins brute. Attention, ici l'auteure ne fait pas dans les stéréotypes qui collent à la peau des personnes homosexuelles. Quand je dis qu'Alexa est plus brute c'est dû à sa formation dans l'armée, où elle a sut se construire une force de caractère. Eden est extrêmement touchante, pleine de vie et joyeuse. Elle est un peu un rayon de soleil qui viendrait accompagner le rayon de lune qu'est Alexa. Les deux jeunes femmes se complètent dans leurs différences pour former un couple qui fait rêver. Comme dans Hyacinthe, Erika Boyer s'est inspirée de certains dieux de la mythologie pour donner des traits particuliers à la personnalité d'Alexa, par exemple. Dans ce tome 2, on retrouve Hyacinthe et Elea, ainsi que des nouveaux comme le frère d'Eden, Ezra, que j'ai trouvé très bien travaillé. En conclusion, ce tome 2 n'est pas qu'une simple suite à Hyacinthe mais bien un roman contemporain. Ce coup de coeur est sublimé par la plume d'Erika Boyerqui parle de religion (sans jamais manquer de respect), de tolérance, de l'homosexualité féminine, l'amitié et bien entendu l'amour. Tous ces sujets donnent vie à une histoire émouvante ouverte sur le monde et dont les messages portent à voir la vie autrement.
Lien : https://lireenbulles.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Jupsychokiller
  17 septembre 2020
Aujourd'hui, je vous propose ma version écrite de mon avis sur Alexa écrit par Erika Boyer. Premier point à retenir, c'est un second tome, mais un tome indépendant. Je n'ai donc pas lu le précédent et cela ne m'a pas gêné dans ma lecture. Néanmoins, j'ai eu l'occasion de rencontrer des personnages du premier ce qui m'a donné envie d'en apprendre plus sur eux. Je vais donc sans doute m'y plonger prochainement.
En attendant, je vais vous parler d'Alexa qui n'est pas une romance entre deux femmes. Il n'est pas question de voir un couple se former sous nos yeux, mais de le voir évoluer au travers des obstacles que la vie a décidé de leur offrir. Alexa est bien sûr au coeur de l'intrigue avec sa famille qui a ses particularités, mais aussi ses secrets. Il y a ce père, qui ne semble avoir joué que le rôle de géniteur, ce frère dont elle se passerait bien par moment et cette mère dont elle est si proche… mais à qui elle n'ose parler d'Eden.
Pourquoi ? Eh bien, ce n'est pas l'homophobie. La raison est tout autre. Au départ, je n'étais pas spécialement convaincue par cette dernière, mais lorsque les fils se dénouent, j'ai compris. Cette quête de compréhension permet aussi à Alexa de se rapprocher un peu des hommes de sa famille tout en bénéficiant du soutien d'Eden. D'ailleurs, celle-ci vit aussi ses propres drames puisqu'elle est touchée par un événement traumatisant au début du roman.
À l'inverse d'Alexa, Eden ne cache pas son couple à sa famille, mais tout n'est pas parfait. Tout n'est tellement pas parfait que je veux un tome sur le frère d'Eden, car je veux savoir s'il aura droit au bonheur lui aussi. Je trouve d'ailleurs qu'Eden est à l'image de la plume de l'autrice : douce et bienveillante. Oui, il y a des thèmes durs dans cette histoire, il y a des choses qui écoeurent, mais il y a aussi de l'espoir et du respect. Je n'ai pas l'habitude de me tourner vers des histoires écrites avec ce ton, et là je le regrette parce que cela met clairement du baume à l'âme. Parce oui, on peut raconter des choses dures, mais on peut aussi s'autoriser à espérer que malgré les blessures, les choses parviennent à s'arranger et qu'on se comprenne enfin.
Pour être honnête, j'avais déjà essayé de lire Erika Boyer, mais ma première expérience s'était soldée par un abandon. J'ai pensé que ce n'était pas pour moi. J'ai quand même voulu retenter l'expérience avec un résumé qui me parlait davantage, et je ne le regrette absolument pas. Je pense que c'est important de redonner une chance à un auteur, car, à moins d'être allergique à son style, il est possible qu'un de ses livres parvienne à toucher. Là je sais que je vais sans doute lire les autres tomes de cette série, car j'ai senti une affinité claire et j'en suis ravie.
Pour conclure, Alexa est une histoire à lire qui est tout en nuances avec de la diversité bien représentée.

Je conseille.

Lien : http://encore-un-chapitre.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
90040899004089   31 mars 2019
— C’est une partie de toi et tu n’as pas à retirer des morceaux de ton être pour plaire aux autres, pas même à ma mère.
— Mais…
— Je veux que tu sois toi-même. N’essaie pas de te changer, ni sur ça, ni sur autre chose. Décris-lui son parfum, explique-lui ton métier, raconte-lui combien tu aimes lire et pourquoi Paris te plaît autant. Dis ce que tu ressens, sois celle que tu es vraiment. Montre-lui la femme dont je suis tombée amoureuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   09 mai 2019
« Face à la baie vitrée, elles purent voir Paris éclairée et, là encore, cela leur fit du bien. Elles étaient chez elles, enfin.
C’était un sentiment tellement plaisant que celui d’être de retour chez soi, en sécurité, à l’aise, et c’était fou de le ressentir alors qu’on se sentait si bien chez des amis. Mais même comme ça, même en ayant grandi là-bas, Alexa n’était vraiment chez elle que lorsqu’elle était dans sa capitale bien aimée. Elle avait beau adorer la nature, cela ne changeait rien au fait qu’elle avait tout construit ici et que les plus beaux moments de sa vie avaient été vécus dans la ville lumière. Eden avait rendu Paris magique pour elle. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
90040899004089   05 avril 2019
L’amour qu’elle ressentait pour cette femme était bien trop fort. Elle ne le montrait sûrement pas assez bien, mais elle l’aimait plus que tout ; plus que le café du matin qu’elle prenait avant et qui lui manquait tant, plus que le vent dans son dos en pleine course, plus que tout ce qui la rendait heureuse au quotidien. Rien ne valait Eden, rien n’était à sa hauteur.
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   09 mai 2019
« Eden était sûrement la seule femme pour qui une odeur était plus importante qu’une voix, un sourire ou même un visage. Elle n’y pouvait rien, elle sentait des choses que personne n’était en mesure de sentir. C’était comme si son esprit les créait en fonction de la personne. »
Commenter  J’apprécie          00
Marlene_lmedmlMarlene_lmedml   09 mai 2019
« – A quoi tu penses ? demanda Eden.

– A toi, toujours à toi.

– Je t’aime, Lexie.

– Je t’aime, murmura-t-elle.

– Plus fort que l’univers ?

– L’univers est ridicule à côté de ce que je ressens pour toi. Il n’existe pas de bonne mesure pour mon amour. »
Commenter  J’apprécie          00

Videos de Erika Boyer (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Erika Boyer
Vidéo de Erika Boyer
autres livres classés : mystèreVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Famille je vous [h]aime

Complétez le titre du roman de Roy Lewis : Pourquoi j'ai mangé mon _ _ _

chien
père
papy
bébé

10 questions
1186 lecteurs ont répondu
Thèmes : enfants , familles , familleCréer un quiz sur ce livre

.. ..