AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264011165
Éditeur : 10-18 (01/04/1988)

Note moyenne : 3.25/5 (sur 4 notes)
Résumé :
On avait, au XVIIIe siècle, le goût des beaux jardins. Le sieur Lemeunier de Fontevrault en planta autour de son château sis sur un coteau de Touraine et, quand son héritière Ninon épousa le marquis de Chamarante, rien ne manquait au charme du parc qui dévalait jusqu'à la Loire à la lisière de la plaine d'Anjou. Ninon ne devait y faire qu'une addition: une statue de Cupidon qu'en témoignage de gratitude pour son bonheur elle commanda à Paris.
C'est par la pos... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2013
Pris dans l' âge incertain où l' être pourvu de l' attribut viril semble encore l' ignorer et hésiter entre un geste d' enfant et celui d' une femme, Cupidon décochait une flèche au hasard. Et l' exquise particularité de cette figure était que, au lieu de fixer le but où va voler la pointe mortelle, l' adolescent, les paupières basses,regardait avec une surprise ingénue cette autre menue flèche suspendue au bas de son ventre, et qui, pour la première fois, révélait son usage. Je vous laisse à penser s' il y eut des exclamations et des " oh ! " et des "ah ! " à croire que tout ce monde, prévenu qu' il allait voir l' amour, était à cent lieues de se douter qu' il pût être ainsi fait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
EricBEricB   16 septembre 2016
" Je suis content ", dit-il, "d'avoir décidé de donner à ma filleule une poupée, car j'estime que la figure de carton peinturluré qui est enfermée là-dedans sera plus profitable à cette enfant que quatre demoiselles de Quinconas. Ce qu'il faut à Jacquette, ce n'est pas un précepteur, c'est une amie, ou, à défaut, une bonne, mais à qui elle puisse parler à cœur ouvert. La femme demande à épancher ses petites affaires de tête et de cœur, et elle ne s'ouvre qu'à quelqu'un qu'elle sent inférieur ou tout au plus égal à elle. C'est à cette condition qu'elle ne ment point. Inutile, lorsque nous parlons, qu'on nous écoute et nous réponde : que l'on ait l'air de nous entendre, et nous voilà bien à notre aise. Nous sommes assurés, malheureusement, à partir d'un certain âge, que les poupées ne nous entendent point : c'est pourquoi nous les délaissons. Mais ma filleule ne sait pas cela encore ; elle formulera devant cette figure complaisantes ses impressions et sa pensée ; elle apprendra par là qu'elle a des impressions et une pensée ; autrement dit, elle prendra conscience de soi, ce qui nous est facilité par la magie quasi miraculeuse des mots. Car, contrairement à beaucoup d'esprits distingués, je suis enclin à croire que rien n'existe, même au noyau de notre cœur, tant qu'un bon terme ajusté comme un gant ne l'habille. "
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2013
On ne pouvait dire ni qu' elle fût jolie, ni qu' elle fût laide, ni qu' elle fût sotte, ni qu' elle fût intelligente.Instruite par l' adversité à apprécier l' aubaine d' une place avantageuse, elle cultivait elle−même une prudente neutralité et vivait dans la crainte d' offenser quelqu' un. Elle ne mangeait pas à sa faim, ne buvait pas à sa soif, car toute sa personne indiquait qu' elle était gourmande et portée vers la satisfaction de nombreuses sensualités.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2013
On a beau faire pour garantir l' innocence d' une jeune fille ; entassez
gouvernantes, murs de clôture, in−folio édifiants, voire curés et capucins, le démon subtil de l' amour est partout, s' infiltre en tout lieu ; et, à s' acharner à détourner de lui nos enfants, on perd son temps et sa peine ; autant leur dire : jusqu' à vingt ans, mes petits, bouchez−vous les yeux à l' aide de vos deux poings;il ne faut pas connaître la lumière !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   13 septembre 2013
Ainsi se terminent à l' ordinaire bien des scènes. Remarquez, s' il vous plaît, qu' on n' a rien éclairci, rien résolu ; et cependant tout semble apaisé. On s' anime, on se fâche, on réclame des explications ; on vous suffoque par le moyen des histoires les plus extravagantes ; quelqu' un pleure ; on s' attendrit ; on a oublié le point de départ de l' aventure, et chacun vaque à ses affaires.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de René Boylesve (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de René Boylesve
René BOYLESVE– Sainte Marie des Fleurs
autres livres classés : littérature libertineVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3270 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre