AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070648658
256 pages
Éditeur : Gallimard Jeunesse (09/11/2012)

Note moyenne : 3.54/5 (sur 23 notes)
Résumé :
Le plus simple quand on a des problèmes, c'est de ne pas y penser. Alors Noé, huit ans, quitte la maison. Le voilà bientôt qui traverse la forêt et découvre un étrange magasin de jouets, peuplé d'une myriade de pantins étonnants.

Le vieil homme qui les sculpte a une histoire à raconter à Noé, une histoire où il est question de promesses qu'on ne tient pas. Il embarque Noé pour un voyage qui pourrait bien changer sa vie.


Par l'a... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
orbe
  04 décembre 2012
Noé s'enfuit de chez lui. Pourtant il a des parents extraordinaires et même une mère qu'il décrit comme exceptionnelle. Alors pourquoi cette fugue? Nous l'apprendrons peu à peu, comme si nous étions nous même en train de reconstruire un puzzle. Noé va très rapidement basculer dans un monde à la "Tim Burton" : les pommes se plaignent d'être mordues,les animaux parlent, et les choses apparaissent et disparaissent soudainement. le dérèglement de l'ordinaire accompagne très justement la perte de repère du jeune garçon. Que veut-il? Qu'espère t-il? Il va alors rencontrer un vieil homme, propriétaire d'un magasin de jouet étonnant, qui va l'aider à faire la lumière en lui et retrouver son chemin.

A la fois conte de noël, récit poétique et fable philosophique, le roman nous entraîne peu à peu dans son sillage et nous emporte progressivement dans l'histoire. C'est le récit du vieil homme qui peu à peu va aider Noé à affronter l'inacceptable. Car quel merveilleux cadeau de Noël que d'apprendre à savoir dire au revoir aux gens que l'on aime

Lien : http://0z.fr/4qGsh
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
karl6344a15
  21 septembre 2015
En 100-150 mots, pourquoi ce livre? (Ici, vous devez décrire les circonstances de votre expérience de lecture : quel est le contexte qui vous a poussé à faire ce choix? Ce sont les autres parties qui porteront davantage sur ce que vous en avez pensé.) : Étant très attiré par la littérature jeunesse, je cherchais un livre à amener avec moi en voyage sur un bateau de croisière en 2014. Dans le cadre du cours Services d’information pour les jeunes, SCI6339, l’enseignante Sophie Michaud nous avait très brièvement présenté l’auteur John Boyne au travers d’une bibliographie très variée provenant d’auteurs pour les jeunes. Le nom de John Boyne, que je ne connaissais pas, a particulièrement attiré mon attention (peut-être en raison de sa nationalité irlandaise, moi qui adore l’Irlande!). Je suis donc allé voir son site web pour pouvoir dénicher un des ouvrages. Mon choix s’est finalement arrêté sur Noé Nectar et son voyage étrange (en anglais : Noah Barleywater Runs Away), publié en 2010. J’ai eu l’occasion de lire ce livre en bateau de croisière, face à l’océan. Bonheur! Le livre était disponible à la bibliothèque de Sherbrooke!
En 75-100 mots, un premier aspect qui m’a plu : M. Boyne a très bien su traiter de sujets délicats avec tact, dans cet ouvrage aux rebondissements aussi inusités qu’inattendus. Les thèmes particulièrement difficiles de l’ouvrage sont l’intimidation et le deuil. D’une main d’art, l’auteur a su présenter une réalité plutôt fatale de façon assez ludique pour permettre au jeune (ce livre est destiné aux 9 à 12 ans selon la base de données ChoixMédia), et aux moins jeunes d’apprendre à accepter des situations que l’on ne peut pas contrôler, sans les fuir. Une belle morale, amenée toute en douceur. J’ai adoré.
En 75-100 mots, un second aspect qui m’a plu : Ici, l’auteur nous entraîne dans un imaginaire éclatant, pratiquement sans limites! Tout est permis dans cet ouvrage, et le lecteur ne saurait prédire les prochaines pages dont il s’apprête à lire. Ce laisser-aller de l’auteur a l’avantage de mettre le lecteur dans un univers complètement à part, une sorte de monde parallèle, de style «Alice au pays des merveilles». Une grande surprise en particulier (que je ne dévoilerai pas ici!) fait rebondir le lecteur, et rétroactivement, lui permet de faire des liens qu’il n’avait pas pu faire auparavant.
En 75-100 mots, un aspect qui m’a moins plu : J’ai vraiment adoré ce livre et donc, peu d’aspects négatifs m’ont sauté aux yeux. Parmi ceux-ci, je pourrais peut-être mentionner le manque de personnages secondaires. En effet, le livre est concentré essentiellement sur deux personnages tout au long du récit. Cela permet certainement un attachement certain à ces deux personnages, mais amène en même temps une légère monotonie, où le lecteur espère faire la connaissance de nouveaux personnages. L’imaginaire de ce dernier aurait pu être stimulé encore plus de cette manière.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Ewylyn
  24 avril 2014
Un très beau conte retraçant le voyage d'un petit garçon avec des thèmes fort comme le deuil, la famille, l'avenir. Tout ceci avec une plume juste et légère, que j'avais déjà repérée dans Mon père est parti à la guerre.
C'est une oeuvre véritablement jeunesse, mais qui mérite d'être lue et connue. le voyage est très bien exploité, Noé s'enfuit de chez lui, le vieil homme qu'il rencontre lui conte ses allers venus à travers le monde. On voyage dans le temps puisque nous revenons dans le passé du tenancier de la boutique de jouets. Par ailleurs, autre aspect intéressant, appelant directement l'enfant que nous avons été, c'est le jouet. Les pantins et marionnettes sont très présents dans la boutique, certains ont même des histoires que nous conte avec passion le vieil homme. Il y a une référence connue qui s'installe petit à petit, j'ai apprécié ce clin d'oeil, je ne m'attendais pas à ce que cela prenne une tournure aussi prononcée. Ce fut une agréable surprise.
Le texte est fluide, agréable et facile à la lecture, sans pour autant être édulcoré. J'en ai parlé dans l'introduction, mais la mort a une grande importance, la maladie, la vieillesse, le départ, le deuil. Et malgré ces thèmes peu réjouissants, l'auteur maintient un caractère fantastique et merveilleux dans lequel il est facile de réfléchir. Jamais, dans ma lecture, je ne me suis pas sentie trop triste ; nous sommes touchés comme il le faut. Les descriptions permettent de s'imaginer les lieux et les personnages, les sentiments sont facilement identifiables et ressentis, quant aux dialogues, ils sont bien construits.
Un petit plus que j'aurais aimé voir plus et mieux exploité, ce sont les dessins. Ils sont beaux dans leur style simple et précis, la légende les accompagnant est sympathique. Ce sont vraiment des illustrations intéressantes et jolies, agréables à voir, j'aurais souhaité les voir plus nombreuses. Elles auraient dû mieux servir le texte, mais Oliver Jeffers a su tout de même capter l'âme du livre, un conte entre réalité et fantastique, un mélange étonnant pour une promenade tout aussi étrange.
L'intrigue est bien menée. Elle est simple, les chapitres et leurs titres accompagnent la lecture, on suit dans un premier temps Noé. Puis dès sa rencontre avec le vieil homme, les deux protagonistes alternent leurs passés afin de comprendre plus en profondeur leur histoire, leur psychologie. Entre chaque retour dans le passé, un chapitre permet de faire la transition, c'est simple, on ne peut pas se perdre. le vieil homme évoque son père « Poppa », son amour pour la course à pied qui lui aura permis de voyager à travers le monde. Noé, lui, nous parle de sa mère grâce à des souvenirs particuliers.
Il n'y a pas de but précis à ce roman. Il nous évoque des thèmes peu joyeux dans une ambiance de conte, il nous sert de promenade paisible et détonante, il permet la rencontre de deux êtres qui ont beaucoup à partager. Je l'ai trouvé juste, sensible, humain et déroutant. Un réel petit bijou pour ceux et celles qui souhaiteraient une belle histoire à lire pour leurs enfants.
Les personnages sont très attachants et sympathiques. Pour parler de Noé et du vieil homme sans trop en projeter, ça va m'être compliqué, parce que tous les moments marquants ayant conduit à ce qu'ils sont, ces passages sont contés. Ils permettent de mieux les cerner et de s'y attacher, ce serait criminel de les dévoiler. Les parents de Noé sont adorables, on parle plus souvent de sa mère, une femme courageuse et proche de son fils, intéressante dans sa manière de percevoir le monde. Poppa est une figure très paternelle et bienveillante, soucieuse du bonheur de son fils. Les autres protagonistes, je vous laisse le soin de les découvrir, ils sont captivants, chacun à sa manière.
En conclusion, j'ai adoré ce conte. Ce n'est pas un coup de coeur, mais cela reste une lecture agréable en compagnie de protagonistes humains. le monde du jouet et celui du merveilleux se croisent toujours avec délice, le voyage est bien exploité, le récit se montre sensible et touchant sans oublier une petite note d'humour et de malice. La plume de John Boyne – auteur que j'ai découvert avec Mon père est parti à la guerre – se retrouve ici aussi, juste et soignée tout en étant fluide et simple. Une belle surprise.
Lien : http://la-citadelle-des-livr..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
docidf
  08 octobre 2013

Noé Nectar et son voyage étrange /BOYNE, John
Traduit de l'anglais (Irlande) par Catherine GIBERT
Gallimard Jeunesse – Novembre 2012 – 244 pages
ISBN 978-2-07-064865-813 - Prix : 13,00 €
Résumé : Noé Nectar a huit ans et décide qu'il est temps pour lui de vivre des aventures et de devenir célèbre. Il quitte donc un matin avant l'aube la maison de ses parents. Il traverse la forêt et se trouve dans un étrange magasin de jouets en bois rempli d'une multitude de pantins. le vieil homme qui tient le magasin et sculpte les jouets l'accueille bien volontiers mais ne croit pas qu'il ait pu ainsi fuguer sans raison grave. Pour aider Noé à lui expliquer ce qui l'a conduit jusque-là, le vieil homme lui parle de sa propre vie, de ses relations avec son père et de son propre désir d'aventures et de voyages dans des pays lointains.
Mots clés: CONTE / RELATION PARENT-ENFANT/ MORT / MALADIE / PROMESSE / INCOMPREHENSION / PEUR / DEUIL / NON-DIT
Commentaires : Ce récit est un conte philosophique assez burlesque et mélancolique (les animaux parlent, les portes montent les escaliers, les planchers se déplacent, les héros ont des pouvoirs surhumains) qui traite de sujets graves comme les promesses non tenues, la mort de nos proches, les choix à faire entre sa liberté et sa famille, les non-dits et les regrets stériles. Grâce au récit assez décousu du vieil homme et à son empathie, Noé va trouver le courage d'affronter les évènements très douloureux qu'il a voulu fuir en fuguant. Cette fugue et cette rencontre seront comme un passage initiatique.
Pistes de discussion :
• Pourquoi le vieil homme se doute-t-il que Noé fuit quelque chose de grave en fuguant ?
• Pourquoi l'auteur a-t-il écrit son récit sous forme de conte ?
• Pourquoi le père de Noé ne lui parle-t-il pas franchement ?
• Est-ce que cela aide Noé ?

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
lilicrapota
  29 février 2020
J'avais déjà lu de cet auteur le garçon en pyjama rayé dont j'avais gardé un très bon souvenir. Ce livre-là est tout aussi surprenant, plein de créatures fantasques et fantastiques, c'est un bon moment de lecture, même si ce qu'on sait (ou en tout cas devine) depuis le début (que la maman de Noé est malade) met vraiment du temps à se dévoiler.
Donc Noé fugue : il traverse un premier village, des choses vraiment très étranges arrivent, (intérêt pour l'histoire : préparer le lecteur à l'univers merveilleux de la suite????) il arrive dans un 2ème village, et là pénètre dans ce qui ressemble à un magasin de jouets. Il y fait la rencontre d'un vieil homme qui n'est autre que Pinocchio et qui va lui raconter, via ses pantins, l'histoire de sa jeunesse avec son père. Tout ceci pour faire comprendre à Noé, qui n'a que 8 ans, à quel point il aime ses parents, et qu'il doit revenir auprès de sa mère pour l'accompagner avant qu'elle ne meure, même s'il ne se sent pas prêt.
J'ai trouvé certaines longueurs et je ne sais pas vraiment où se trouve l'histoire : est-ce cette histoire grave d'un petit garçon en train de voir sa maman mourir? Est-ce ce conte fantastique autour de jouets qui parlent et qui s'animent?
Finalement je décide de prendre la lecture comme elle est sans trop me poser de questions...!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Ricochet   10 janvier 2013
L’ensemble délicat, sensible et mené avec originalité n’est pas sans rappeler le violent QUELQUES MINUTES APRÈS MINUIT de Patrick Ness, illustré par Jim Kay [...] : même biais fantastique pour parler de l’insupportable, même façon bancale de lentement accepter la vérité, et de continuer. Beau, fort et marquant.
Lire la critique sur le site : Ricochet
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
orbeorbe   23 novembre 2012
Mais tout le monde devient vieux, dit le lapin. Toi aussi. C'est ainsi que les choses se passent. Les garçons deviennent des hommes qui à leur tour deviennent des vieillards. Tu étais au courant, bien sûr !
Commenter  J’apprécie          100
CielvariableCielvariable   31 janvier 2019
Noé: je n'arrive pas trop tard? demanda-t-il, posant la question dont il redoutait le plus la réponse. J'ai encore le temps de...
- Il n'est pas trop tard, répondit son père avec un pauvre sourire. Elle est toujours de ce monde.

Noé poussa un soupir de soulagement et pénétra à l'intérieur de la maison. [...]
- Mais, Noé, cela ne devrait plus tarder. Tu l'as compris, n'est-ce pas? Elle n'en a plus pour longtemps.
Noé: Oui, répondit-il en hochant la tête.
-Montons, dit son père en posant son bras autour de ses épaules. Elle aura envie de nous voir. Il sera bientôt l'heure pour elle de nous dire au revoir.
Ils montèrent ensemble l'escalier et Noé s'avança sur le seuil de la chambre de ses parents pour contempler sa mère.
- Te voilà, dit-elle en se tournant vers lui avec un sourire. Je savais que tu me reviendrais. [...]

"Il était encore à sa place lorsque Noé entra inspecter son nouveau logis en laissant la porte ouverte, pour permettre à ceux qui le souhaitaient d'entrer ou s'enfuir à toutes jambes.

Et quand Noé se retourna...
Comme par magie...
Le pantin de Pinocchio...
Avait disparu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
CielvariableCielvariable   31 janvier 2019
Noé se tourna vers le vieil homme avec hésitation, soucieux de formuler sa question correctement.

Noé: Pensez-vous... ?

Viel Homme: Cela m'arrive, reconnut-il. Quand je ne peux l'éviter.

Noé: Non, dit Noé en secouant la tête,ce n'est pas ce que je voulais vous demander. Pensez-vous que je pourrais vivre ici avec vous?

Vieil Homme: Ici, demanda le vieil homme en regardant autour de lui. Sur ce banc à un croisement? Cela ne me semble pas très judicieux.

Noé: Pas ici proprement, répondit Noé, je pensais au magasin de jouets. Je pourrais venir vivre avec vous et vous m'apprendriez le métier
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
EwylynEwylyn   13 avril 2014
Les arbres étaient à l'opposé des gens. Plus les gens devenaient vieux, plus ils rapetissaient. Alors que pour les arbres, c'était l'inverse.
Commenter  J’apprécie          10
EwylynEwylyn   13 avril 2014
Selon moi, le championnat du monde de flipper n'existe pas, avait répondu l'homme avec l'air du type qui n'a pas souri ou que rien n'a fait sourire depuis des siècles. Ce n'est pas un vrai sport.
Commenter  J’apprécie          00

Videos de John Boyne (64) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de John Boyne
Commandez les coups de coeur de nos libraires sur filigranes.be !
Les livres dans l'ordre : "Les Fureurs invisibles du coeur" de John Boyne, Éditions le Livre de Poche "L'audacieux Monsieur Swift" de John Boyne, Éditions JC Lattès
autres livres classés : deuilVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le garçon en pyjama rayé

Bruno a quel âge?

13 ans
9 ans
11 ans
8 ans
12 ans

9 questions
197 lecteurs ont répondu
Thème : Le garçon en pyjama rayé de John BoyneCréer un quiz sur ce livre