AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302071681
Éditeur : Soleil (13/06/2018)
3.25/5   22 notes
Résumé :
Terre. Pollution, 99,999%. Dans un temps où les automobiles dominent la planète, vivent les frères VIP, issus d'une souche glorieuse de super-héros dont le but a toujours été de protéger les opprimés. Supervip est beau, fort et invulnérable, tandis que Minivip est peu gâté par la nature, faible et vulnérable.
Très loin d'eux, sur une planète nommée Sparky, sévit Sa Fertilité, qui depuis des années, a contribué à polluer la Terre afin de pouvoir y faire éclore... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
temps-de-livres
  27 juin 2018
Minivip et Supervip sont frères et descendent d'une longue lignée de super-héros. Tout les oppose ! Si l'un est fort, peut voler et ressemble à un mannequin, l'autre est son contraire. Malgré tout, ils défendent les faibles contre les oppresseurs. Cette fois, il semblerait que la menace vienne d'une autre planète et que le plan d'invasion remonte à des centaines d'années.
Ce livre de près de 300 pages est à déguster en plusieurs couches. En effet, il cache des trésors. La collection Métamorphose s'attache toujours à une réflexion philosophique, voire à un rêve. A première vue, Ce mystère du va-et-vient est hors-sujet. En fait, le scénario de Bruno Bozzetto montre à quel point notre planète est mal utilisée. La pollution, les publicités qui n'en finissent pas à la télévision, la surconsommation. Pourtant, jamais il n'adopte un ton moralisateur. Il propose une comédie de situation qui fera réfléchir le lecteur.
UN SCENARISTE INCONNU ?
Si le nom de Bruno Bozzetto ne semble pas très connu en bande dessinée, il en est autrement en Italie et dans le monde de l'animation, en général. C'est l'un des pionniers de l'animation italienne. Avec quelques 300 films à son actif, il est surnommé le Walt Disney italien, excusez du peu ! Son héros le plus connu est sans nul doute Monsieur Rossi, un héros comme tout le monde. Mais Bruno Bozzeto a touché à la parodie, au film de science-fiction, la vulgarisation scientifique, etc. Son credo ? Nous amuser pour mieux dénoncer ! Avec le mystère du va-et-vient, il reprend le scénario d'un long-métrage jamais réalisé pour en faire une bande dessinée. Une première pour ce jeune homme de 80 ans ! On y trouve tout ce qui fait le succès d'une comédie : Des personnages hilarants, des situations incongrues, des dialogues percutants. Ce mélange est bien travaillé et donne des scènes hilarantes. Nous aurons droit à un match de catch, une déclamation faite par un singe géant, l'essai à répétition du va-et-vient ou les discours attendus de Sa Fertilité. Les personnages secondaires sont travaillés de telle manière qu'on s'y attache. du géant Sterminator qui n'a comme cerveau que ses muscles, au gentil Willy aimant danser, sans oublier un réalisateur de cinéma tyrannique... Qui ne va jamais au cinéma ! C'est plein d'entrain, on ne perd pas le tempo. le scénario suit les règles d'or de la comédie italienne, un genre cinématographique qui a régné des années 60 aux années 80. Tout en riant, on dénonce. Simple et efficace. Pas seulement, ce scénario est brillant d'inventivité.
UN DUO CELEBRE DEPUIS 50 ANS
Minivip et Supervip ne sont pas des inconnus. Ils sont nés en 1968 dans le premier long-métrage de Bruno Bozetto Vip, mon frère Superman. Déjà, l'animateur dénonçait le consumériste. Supervip est une parodie de super-héros. Son uniforme rappelle Superargo ou les 3 Supermen, des productions de l'époque où le cinéma bis était projeté en salles. Quant à Minivip, tout rappelle Woody Allen. le faciès, les lunettes, la psychologie. Pour l'anecdote, le doubleur italien de Minivip sur le film de 1968 était le doubleur attitré de Woody Allen. A la suite du succès, des strips de bande dessinée seront proposés, ainsi que deux suites tardives, mais la renommée des Vip est éternelle ! Les lecteurs auront plaisir à (re) découvrir ce duo. Tantôt drôles, tantôt tragiques, ils sont les reflets de notre société. Quant au troisième personnage, il est question de Nervustrella, la fiancée de Minivip. Malgré la pollution, les situations incongrues ou dangereuses, elle reste positive. On finit par se demander si elle n'est pas quelque peu naïve...
BANDE DESSINEE OU CINEMA ?
Pour illustrer ce scénario, Gregory Panaccione utilise tout son talent ! Que ce soit pour découvrir les personnages, montrer la pollution environnante, souligner une situation, il faut voir son ingéniosité dans les cadrages. Tout respire le cinéma : gros plan, travelling, etc. nous sommes projetés dans cet univers ! Son trait rond et expressif permet de saisir les visages, les émotions, tout en les tournant à la caricature. Il reprend les personnages de Bruno Bozzetto, se les approprie tout en gardant leur spécificité. Il n'a pas son pareil pour remplir ou vider une case. Absence de cases, bulles, pleines pages, c'est un déferlement de techniques qui permettent une lisibilité totale dans cet univers aussi délirant que graphique. Quant aux couleurs, on soulignera ce côté "passé" qui donne une vision très 60's. On se trouve à mi-chemin du cinéma d'animation et de la bande dessinée !
La collection Métamorphose continue de nous embarquer dans des univers fascinants ! Tandis que le lecteur lambda sera amusé des prouesses de nos héros et des péripéties pour dominer la Terre, les plus curieux découvriront un artiste. C'est le seul point négatif qu'on pourrait donner à ce beau-livre. Un dossier de présentation sur Bruno Bozzetto aurait été le bienvenu. Bruno Bozzetto montre l'étendue de son talent et Gregory Panaccione réussit à le mettre en images, comme si nous allions au cinéma. Un tour de force impressionnant ou scénario, graphisme et couleurs sont au service des lecteurs. Un magnifique objet qui rend hommage au cinéma populaire italien, aux films d'animations mais qui permet aussi de prendre conscience de la beauté autour de nous et des dangers dont nous sommes responsables.
MINIVIP&SUPERVIP : LE MYSTERE DU VA-ET-VIENT
SCENARISTE : BRUNO BOZZETTO
DESSINATEUR : GREGORY PANACCIONE
COLLECTION : METAMORPHOSE
EDITIONS : SOLEIL
Pour ceux qui l'auraient remarqué, la musique de la bande-annonce reprend le thème original du film de 1968.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
jamiK
  20 novembre 2019
Je ne suis pas un grand fan du graphisme de Grégory Panaccione, surtout dans son usage de la couleur qui a tendance à tomber dans le sombre et le terne. Ici, les tenues rouges des ses deux personnages principaux évitent le marasme complet, et ses choix colorés s'accordent tout de même bien à l'histoire, puisqu'il est question de pollution et de pluies diluviennes. le récit de Bruno Bozzetto quant à lui, est assez frais, d'un humour teinté de naïveté. SuperVip est un super héros, qui vole au secours de la veuve et l'orphelin, la grande classe. MiniVip, son frère, possède des mini-pouvoirs, bien moins impressionnants, pas vraiment très fort, il peut voler difficilement à 50 cm du sol en faisant du sur-place. Lequel va sauver le monde d'une invasion extraterrestre… J'ai aimé ces personnages décalés, ce n'est pas vraiment de la parodie, c'est une histoire pleine de tendresse, une histoire d'amour fraternel, avec des personnages atypiques, des seconds rôles bien imaginés — une mention particulière pour Sing Song, le singe géant, acteur au coeur tendre. le tout est bien mené, du rythme, de l'action, de l'humour avec une petite critique bienvenue contre le consumérisme… pour une lecture et plaisante et agréable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          160
Amindara
  16 juillet 2018
Que dire de cette BD ? A vrai dire, sur l'instant, je n'ai pas grand-chose qui me vient à l'esprit.
Mini et Super VIP, c'est l'histoire de deux frères super héros qui ont des supers pouvoirs (ou pas, en ce qui concerne Mini Vip) et qui vivent sur la Terre alors que celle-ci est totalement recouverte par des véhicules motorisés. L'air est donc vicié, les gens subissent des embouteillages constants, bref leur monde n'est pas joyeux.
A côté d'eux, il y a des espèces d'extraterrestres-insectes qui envisagent d'envahir la Terre maintenant que son taux de pollution est parfait pour leur arrivée et leur développement. Ces extraterrestres ont en leur possession ce qu'ils appellent le « va-et-vient » qui leur permet de se rendre d'un point A à un point B simplement en disant sa destination (donc pas d'utilisation d'énergie, pas de pollution, c'est super !).
Ca, c'est la base de l'univers. Imaginez maintenant que ces extraterrestres en reconnaissance sur Terre ont perdu un de leur va-et-vient et qu'il a justement été trouvé par Mini Vip. Et c'est là le début de l'aventure.
Mouais…
Cette BD présente des choses intéressantes comme la critique de la société actuelle (société de consommation, qui pollue toujours plus, et dans laquelle la publicité à une place très importante). Autre chose intéressante, ce n'est pas le superhéros avec tous les pouvoirs et le physique le plus avantageux qui est le mieux servi dans l'histoire. Ici, il vient de se faire larguer et il est, finalement, très maladroit (il ne semble d'ailleurs pas beaucoup réfléchir non plus). de son côté, MiniVip, gringalet aux pouvoirs insignifiants, va bientôt être père et semble certainement le plus intelligent des deux. Il se rapproche d'ailleurs d'avantage du superhéros que son frère puisque, finalement, c'est lui qui est au centre de toute l'aventure. Il y a de l'humour aussi, dans cette BD, une bonne dose.
Malgré cela je n'ai pas réussi à accrocher plus que ça. Probablement parce que l'intrigue ne collait pas à ce que j'aime habituellement. Je ne suis pas une grande fan des histoires d'extraterrestres envahisseurs de base (sauf si on parle de Stargate, mais là c'est autre chose). du coup, ces extraterrestres bizarres et pas très intelligents qui veulent envahir la Terre… Ce n'est pas trop ma came.
En termes de dessins, on retrouve la patte de Panaccione, que j'avais déjà rencontré dans une Océan d'amour. C'est un style qui allie humour et précision, des décors travaillés, des personnages reconnaissables avec leur bouille inimitable. Ca me plait bien.
Cette BD me laisse un sentiment assez mitigé. Elle a des aspects intéressants, mais j'ai l'impression d'être passée à côté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
mimouski
  21 mars 2020
Une couverture amusante, une taille conséquente. Je prends ! Tentons l'aventure de ces 2 frères super-héros. Rapidement, il faut comprendre qu'ils ne sont pas tout à fait connus à leur juste valeur. L'un est grand et fort mais pas très intelligent et surtout très maladroit. L'autre est riquiqui, sans grand pouvoir mais veut changer le monde grâce à ses inventions. Loin, très loin dans la galaxie, la planète Sparky avec sa très grande maitresse envahisseuse se prépare à envoyer ses jeunes émissaires/cafards pour conquérir la Terre bientôt à point pour les accueillir. A point ? Et oui, la BD critique notre belle société de consommation, de pollution et de non responsabilité pour notre planète : la Terre court à sa perte et ces cafards sont prêts à en profiter ! Ça fait sourire, c'est vite fait mignonnet mais l'histoire est tirée par les cheveux, ce qui m'amène à un sentiment mitigé pour ce pavé jeunesse coloré. Je n'en garderai pas un souvenir mémorable.
Commenter  J’apprécie          30
agnesrobert
  03 juillet 2019
Une BD de SF humoristique aux magnifiques illustrations.
Le scénariste a beaucoup d'imagination, pour le bonheur des enfants et des plus grands.
Commenter  J’apprécie          60


critiques presse (2)
BoDoi   27 juillet 2018
Un livre élégant et atypique, visuellement attrayant et à l’histoire amusante. Mais sans doute un peu surdimensionné et pas toujours adapté au medium choisi.
Lire la critique sur le site : BoDoi
BDGest   03 juillet 2018
Ne cherchez pas de message particulier dans cette intrigue complètement zinzin : deux zigotos zélés qui se décarcassent tous azimuts dans un bazar gazeux pour sauver la planète. Amusez-vous et profitez de cette lecture rafraîchissante avant que le ciel ne vous tombe sur la tête.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
Stephanie39Stephanie39   15 juin 2021
Quel étrange objet ! Jamais vu un truc pareil.
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
autres livres classés : pollutionVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Bruno Bozzetto (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Compléter les titres

Orgueil et ..., de Jane Austen ?

Modestie
Vantardise
Innocence
Préjugé

10 questions
17155 lecteurs ont répondu
Thèmes : humourCréer un quiz sur ce livre