AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2732488666
Éditeur : La Martinière Jeunesse (12/07/2018)

Note moyenne : 4.11/5 (sur 212 notes)
Résumé :
Ruby n'a jamais demandé les capacités qui lui ont presque couté la vie. Maintenant, elle doit faire appel à eux sur une base quotidienne, ce qui conduit des missions dangereuses à faire tomber un gouvernement corrompu et rupture dans les esprits de ses ennemis. D'autres enfants dans la Ligue des enfants appellent Ruby "Leader", mais elle sait ce qu'elle est vraiment: un monstre.

Lorsque Ruby est confiée à un secret explosif, elle doit se lancer dans s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (42) Voir plus Ajouter une critique
florencem
  06 mai 2018
Chose assez rare avec un second tome d'une trilogie, j'ai trouvé le chemin de la vérité encore plus sympathique que le premier. D'habitude, il y a souvent une baisse de niveau, une sorte de relâchement avant le grand final, mais là, pas du tout. Il y a même une accélération du rythme, avec très peu de temps mort. J'espère que le troisième sera au moins à la hauteur, si ce n'est encore meilleur. Réponse très prochainement, vu que je vais finir la saga dans la foulée. Je ne vais quand même pas faire durer le suspens encore plus longtemps après la fin que nous avons eu ici.
J'avais un peu peur au départ. le groupe que nous avions suivi durant le premier volume était éclaté, et seule Ruby restait. C'était un peu comme repartir de zéro, et en plus avec la Ligue, que personnellement, je ne porte pas dans mon coeur. du renouveau qui donne un coup de frais mais qui en même temps rebute un peu, si vous voyez ce que je veux dire. Il y a pourtant beaucoup de bien qui sort de cette expérience. Et je ne m'y attendais pas.
Une première bonne surprise donc. Ruby se voit confronter à une autre « réalité ». Plus dure, plus à vif où elle doit faire des choix qui parfois vont au-delà de ce que sa conscience peut accepter. Elle est en guerre, c'est un soldat, elle doit survivre. le fait qu'elle arrive aussi à mieux contrôler son pouvoir lui donne plus de puissance. Elle « succombe » mais contrairement à Clancy, la morale de Ruby prend toujours le pas. Elle ressent cette euphorie de puissance et en même temps, elle est horrifiée par ce qu'elle est capable de faire. Son personnage évolue énormément et il est très intéressant de voir ces nouvelles facettes et la façon dont elle jongle avec. Ruby n'est pas une wonder woman, et c'est tant mieux. Ses doutes et ses peurs sont aussi sa force.
Nous faisons aussi la connaissance de trois personnages : Vida, Jude et Cole. Vida est plutôt sympa même si au début son côté un peu tête brûlée et rentre dedans la caricature. Mais on apprend à la connaître et elle s'ouvre. le fait de quitter le giron de la Ligue et de rencontrer d'autres jeunes aident beaucoup. Jude est aussi un membre de la Ligue. Une quinzaine d'années mais un comportement d'un enfant de dix ans. Assez exaspérant, surtout dans le sens où l'adolescent n'a pas d'instinct de survie, n'en fait qu'à sa tête et n'a aucune maturité. Il forme un réel contraste avec les autres personnages. Une innocence naïve que même Zu n'avait pas. Comme s'il était l'espoir, en quelque sorte, que les Psi pouvaient toujours être des enfants malgré les horreurs subîtes. Cole, le frère aîné de Liam, est probablement le plus charismatique de tous. Il fait de l'ombre à son frère, dès le départ, même s'il n'apparaît au final pas beaucoup. Et j'espère que ce sera un personnage plus développé dans le dernier tome parce qu'il cache bien son jeu et j'aimerai voir sa psychologie être plus poussée.
Nous retrouvons aussi de nombreux autres personnages. Chubs et Liam notamment. J'aime plutôt ce que l'auteur a choisi de faire de nos deux héros. Il y a une évolution et en même temps, on retrouve les personnages que l'on avait connu. Ce qui n'est pas tout à fait le cas ave Ruby. Cate aussi. J'avais une grande méfiance envers cette adulte trop « mielleuse » pour être vraie au départ, mais là encore, une réussite au niveau développement. Elle n'apparaît pas assez à mon goût pour avoir un avis tranché cependant. C'est un peu le problème de l'univers des Insoumis. Une paranoïa s'installe et elle arrive très vite à atteindre le lecteur et à le contaminer.
Du point de vue de la situation globale de nos héros, je dirais que rien ne change vraiment. On assiste plus à un voyage, encore une fois, qui va aboutir à un autre changement à la fin. Même scénario si je puis dire que le premier tome. Cependant, on explore plus le côté « adulte » de l'histoire. Je m'explique. On rencontre des dirigeants, qui ont de près ou de loin conduit à tout ceci. D'autres qui se sentent tellement inférieurs aux Psi qu'ils décident de les éradiquer. Vive le complexe d'infériorité mal placé… Et puis aussi d'autres qui veulent aider. La palette s'élargit et s'étoffe.
L'atmosphère est aussi plus tendue. Si le premier tome était une sorte de huis clos matérialisé par Betty pendant une grand partie (le van dans lequel voyageait nos quatre amis), ici j'ai comme eu l'impression que la réalité était vraiment tombée sur le nez des adolescents. Il y a énormément de rebondissements et d'événements qui se produisent, accentuant le côté dramatique. Et cela n'est pas de trop, si je puis dire. Nous sommes dans un univers presque post apocalyptique, avec une guerre ouverte. le danger rôde tout le temps. Vous ne pouvez pas faire un pas sans que quelque chose puisse vous arriver, et encore plus lorsque vous êtes un Psi. du coup, j'ai trouvé réaliste que nos amis se retrouvent très souvent dans des situations dangereuses. Sans oublier qu'il y a toujours quelque chose qui découle de ces événements. Ce n'est pas seulement pour faire joli ou monter l'adrénaline.
Un second tome très réussi pour moi. Il ne lâche absolument rien et nous pousse encore plus loin dans l'univers des Insoumis. Les prises de conscience des jeunes protagonistes et leurs choix sont très bien exploités et il est très plaisant de les voir évoluer avec justesse. J'ai hâte de lire la suite en espérant que la fin de cette saga ne me déçoive pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          290
tousleslivres
  27 avril 2014
Nous retrouvons Ruby et la suite de ces aventures, suite fidèle au tome 1 et toujours dans ce monde qui vient de prendre une crise majeur en plein figure, l'économie c'est effondrée après l'attentat de Washington. le gouvernement s'est disloqué et la situation c'est dégradée. Gray, le président était convaincu que cet attentat était l'oeuvre d'un groupe de jeunes spi déments. Par psy il entendait bien sur les ados qui présentaient le « don ». il avait décrété que tous les citoyens âgés de loin de 40 ans devaient servir leur pays dans la Garde Nationale, les douanes ou les Forces Spéciales spi.
Beaucoup d'agents sont d'anciens militaires, comme Rob. Mais les civils ayant rejoint Albon parce qu'ils croyaient à son oeuvre de vérité ou dans l'espoir d'obtenir des informations sur leurs enfants ou leurs frères et soeurs. Plus de 300 agents actifs chargés des opérations, de la formation et de l'entretient du matériel.
Ces enfants, enfermés dans ces camps pour être réhabilité ne sont jamais revenu... Les enfants conduits par leur parents ou dénoncés sont conduits dans les camps dans lesquels ils sont triés en 5 couleurs : vert – bleu – jaune - -orange – rouge. Une fois trié, un X de couleur est peint dans leur dos.
Les X verts et bleus ne sont pas entravés, par contre les jaunes, oranges et rouges le sont, fers aux poignets et aux chevilles. Une longue chaîne les lie entre eux.
Les oranges portent même un masque qui leurs cache le bas du visage comme une muselière pour chien car les oranges ont le don de donner des ordres ou d'introduire des pensées dans les esprits.
Ce don vient d'une maladie : la Meurodégéréscence Idiopathique. La majorité des ados en sont atteint, beaucoup en sont mort, plus de la moitié, les autres se sont transformés en monstres.
Ruby n° 385, c'est évadée du camps dans lequel elle était enfermée depuis trop longtemps, Thurmond, avec l'aide de la ligue et une orange... Elle repart en quête, elle doit retrouver une clé USB qui contient des informations qui pourrait mettre fin au virus qui provoque ces dons, une autre fuite vers l'avant, une autre mission et d'autres aventures. Elle contrôle mieux son don, elle est maintenant capable de contrôler les esprits à sa guise.
Avec un autre équipe, l'auteur Alexandra Bracken, reprend le schéma de tome1 et laisse le lecteur sur une fin haletante qui donne envie de lire la suite qui ne sortira pas avant 2015 en version française.
J'avais bien aimé le premier opus et je viens de finir ce second, je dirais qu'ils se suivent très bien et qu'ils sont complémentaires dans l'histoire et assez agréable à lire. Nous somme ici dans une dystopie tout à fait classique, dans le mouvement de la littérature pour ados du moment à l'image de : Delirium - La sélection - La Déclaration – Promise et le Dernier Jardin, entre autre.
Lien : http://tousleslivres.canalbl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          230
Megworld
  29 avril 2014
J'attendais avec impatience ce second tome de la dystopie : Les Insoumis. Je remercie les éditions La Martinière J. Fiction pour cet envoi. J'ai énormément aimé ce roman et je l'ai même préféré au premier. En effet, l'héroïne évolue, la romance se complique et l'auteure n'hésite pas à mettre en danger ses personnages...

Alexandra Bracken nous offre un second tome plus rythmé que le précédent. Au début de l'histoire, Ruby a rejoint la Ligue des Enfants et trafiqué la mémoire de Liam pour éviter qu'il ne tombe entre leurs griffes. Ruby n'a plus aucun contact avec ses anciens compagnons de route (Liam, Chubs et Zu) et, même si elle n'adhère pas aux idées de la Ligue, elle s'investie pourtant dans les missions.
Le jour où Cole, le frère de Liam lui apprend que celui-ci a en sa possession une clé USB contenant des informations capitales, capables de sauver les jeunes PSI des camps, Ruby n'hésite pas à se lancer à la recherche de son petit-ami. Elle est accompagnée de Jude et Vida, des membres de la Ligue qui vont bientôt devenir des personnages centraux. La mission de Ruby sera périlleuse et non sans danger. Les jeunes vont devoir se montrer discret puisque le gouvernement est toujours à leur recherche. Ruby commence également à maîtriser ses pouvoirs d'Orange, même s'ils lui font toujours peur. L'adolescente est terrifiée à l'idée de ressembler à Clancy Gray (le fils du président). Dans le premier volume, celui-ci n'hésitait pas à se servir de ses dons pour manipuler son entourage.
Personnellement, j'ai préféré ce second tome. Je l'ai trouvé plus sombre, plus cruel. Après l'échec de East River, censé leur apporter la sécurité, notre héroïne a perdu espoir. Pourtant, même si l'auteure nous présente un gouvernement barbare et une société manipulée, elle sait nous monter que tous les adultes n'ont pas perdu leur humanité.
Alexandra Bracken accorde une grande importance à ses personnages. Comme dans tous les romans d'anticipation, Ruby est une héroïne forte mais aussi une philanthrope. C'est un leader mais elle n'est rien sans ses compagnons. La jeune femme place les intérêt de ses amis au dessus des siens. Ainsi, elle n'avait pas hésité avant de s'effacer de la mémoire de Liam pour le protéger dans le premier tome. Ruby n'a pas changé ici, elle continue de penser au bien-être des autres.
Chubs a un rôle important et leur relation est bien développée. Il n'y a aucun triangle amoureux. L'auteure nous décrit une vrai relation d'amitié, Chubs et Ruby peuvent compter l'un sur l'autre et ce, malgré leurs caractères opposés. Liam est moins présent mais suffisamment pour nous montrer que sa relation avec Ruby a évolué. Ils sont amoureux mais je trouvais leur couple trop... mignon. Désormais, Ruby et Liam ont des problèmes, ils ont des avis divergents qui vont les faire entrer en conflit plus d'une fois. Zu est absente dans ce roman et elle m'a manquée. La petite asiatique a disparu depuis l'incendie et nous ignorons ce qu'elle est devenue. J'espère la revoir dans le prochain roman. Même si Zu est muette, sa seule présence apportait de la douceur au groupe.
Deux nouveaux personnages font leur apparition : Jude et Vida. Jude est un adolescent de quinze ans, un Jaune. Il est jeune et naïf mais sait se montrer courageux. J'ai été touchée par ses liens avec Ruby et la tendresse qu'ils éprouvent l'un pour l'autre, à la manière d'une grande soeur et d'un petit frère. Avec Vida, c'est tout le contraire. Elle s'engage dans la mission sans l'accord de Ruby et la cohabitation va être explosive. Vida est franche et n'a aucune patience. C'est le personnage avec lequel j'ai le moins accroché. Néanmoins, comme Ruby, je me suis demandée tout le long si elle était digne de confiance ou non...
La fin du livre est particulièrement réussie. Les Insoumis est une dystopie menée tambour battant et la fin est riche en révélations et en émotions. Alexandra Bracken n'épargne pas le lecteur. Elle met nos nerfs à rude épreuve et aime surprendre. Elle n'a pas peur de sacrifier des personnages et à nous briser le coeur. Les derniers chapitres sont durs et nous amène doucement jusqu'au troisième et dernier tome, qui paraîtra prochainement.
Pour conclure, ce second tome m'a énormément plu. Il est violent, intense et on dévore les cinq cent pages sans s'en rendre compte. J'attends le dénouement avec impatience. Je m'attends à un dernier tome encore plus extrême que les précédents. Chaque personnage semble viser des objectifs différents... qui l'emportera?

4,5/5
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81
We-wereinfinite
  05 juin 2014
Le Chemin de la Vérité est le tome 2 de la saga Les Insoumis d'Alexandra Bracken. C'est l'une de mes sagas préférés ! Dans ce deuxième tome, nous retrouvons Ruby, l'héroïne principale, toujours dotée de sa faculté qui fait d'elle une «orange» (vous ne comprendrez que si vous avez lu le premier tome). C'est un tome plein d'action, riche en rebondissements, où l'on retrouve nos anciens personnages mais aussi des nouveaux.
Dans ce livre, Ruby fait parti de la Ligue des enfants à contre coeur. Elle est amenée à devoir la quitter lors d'une mission pour partir à la recherche de Liam et d'une clé USB contenant des informations précieuses. le début un peu long au démarrage mais nécessaire pour comprendre le fonctionnement de la Ligue et la mission de Ruby. A partir du moment où Ruby part en mission, l'action est bien présente et cela jusqu'à la fin du roman.
Nous retrouvons nos anciens personnages. Ruby, un personnage que j'aime toujours autant que dans le premier tome. Elle a évolué, elle est plus forte mais n'accepte toujours pas sa capacité. Plus tard, nous retrouvons également Chubs qui lui aussi a évolué, il a moins peur et est davantage mis en avant. J'ai particulièrement aimé l'amitié qui lie Ruby et Chubs. Et enfin, Liam, mon personnage préféré. On le retrouve dans une situation difficile, très affaiblie, mourant. La relation qui le lie à Ruby n'est plus la même depuis qu'elle s'est effacée de sa mémoire (tome 1) mais il continue de l'aimer sans trop savoir pourquoi. Les discussions entre eux sont magnifiques, puissantes.. Liam, je l'adore !
Dans le Chemin de la Vérité, nous faisons aussi la connaissance de nouveaux personnages. Deux retiennent particulièrement notre attention: Jude et Vida, deux adolescents de la Ligue. Jude, un jeune garçon très attachant, naïf et parfois un peu peureux. Vida, une fille au tempérament de feu, franche et sûre d'elle.
Tous ces personnages sont différents les uns et des autres et tous attachants à leur manière, c'est un gros point fort de l'histoire.
Alexandra Bracken a une écriture que j'adore. Tout est très bien décrit mais on ne tombe pas non plus dans une description trop poussée et ennuyante. Ses personnages sont tous attachants à leur manière, l'action est parfaitement décrite, l'histoire est parfaitement bien menée. Ce que j'ai beaucoup apprécié dans ce livre, c'est aussi l'humour. Bien que ce roman soit assez sombre, Alexandra Bracken a quand même décidé d'y inclure un peu de d'humour, grâce à Chubs et Vida principalement.
La fin du roman nous fait nous poser encore plus de questions. C'est une fin surprenante qui donne encore plus envie de lire le troisième tome immédiatement.
En conclusion, vous l'aurez compris, Les Insoumis est une saga que j'aime particulièrement et que je ne peux que vous recommandez. J'ai tellement hâte de lire le tome 3... Les personnages sont magnifiques, l'histoire est très intéressante, l'action est présente, etc.. Tout est réuni pour passer un excellent moment de lecture. Je n'ai relevé aucun point négatif. Je ne suis peut-être pas la personne la plus objective pour parler de ces deux romans parce que cette histoire et ces personnages me tiennent particulièrement à coeur mais je pense sincèrement que Les Insoumis peut plaire au plus grand nombre.
http://we-wereinfinite.blogspot.fr/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Preskilia
  22 mai 2014
Nous retrouvons Ruby en pleine guerre, elle est désormais avec la Ligue et a appris à se battre. Elle n'a toujours pas confiance en eux mais les aide pour respecter sa parole. J'avais peur de ne pas me souvenir de tout ce qui avait bien pu se passer dans le précédent tome mais je me suis vite replongée dans cet univers dystopique. Rapidement les détails me sont revenus, les rappels de l'auteur aidant. Les scènes importantes nous sont rappelées au fur et à mesure, de manière naturelle, le tout est bien intégré dans le récit et rend le tout vraiment appréciable.
Ruby est vraiment un personnage fort, elle a une grande volonté et une idéologie touchante. J'aime beaucoup son côté rebelle sans vraiment l'être, elle défend toujours les plus faibles et sa gentillesse lui joue parfois des tours. Mais elle a également un visage plus sombre, les épreuves subies l'ont beaucoup marquée et cela commence à se faire vraiment ressentir, elle a du mal à se retenir lorsqu'elle utilise ses pouvoirs contre ses ennemis. Un personnage vraiment fouillé, complexe qui inspire des sentiments controversés mais que j'adore.
On retrouve également les personnages emblématiques du premier opus : Cate, Liam, Alban, ... Manque à l'appel Suzume dont on a pas de nouvelles. J'ai eu l'impression de découvrir à nouveau ces personnages tant ils avaient pu évoluer. Tous ont muri à leur façon, les épreuves les ont tous marqués.
Ainsi, j'ai pu découvrir un Liam plus effacé, malade, diminué. Sa personnalité de meneur est bien loin, remplacée par un homme perdu, désorienté et affaibli. Un jeune totalement différent mais qui m'a moins agacée pour le coup. Il n'est pas infaillible ni parfait, il montre vraiment un côté humain que j'ai aimé.
Cate se dévoile peu à peu. J'avais appris à la détester dans le premier volet ainsi que les divers membres de la Ligue, mais peu à peu, mon avis a divergé. L'auteur sait placé le doute sur beaucoup de ses personnages, sont-ils vraiment méchants ou suivent-ils uniquement les ordres ? La Ligue est partagée entre ceux qui veulent entrer activement en guerre et ceux qui ne souhaitent que survivre. Tous jouent un rôle important, les trahisons et les complots sont nombreux pour nous donner une impression de petit gouvernement. Un coté hiérarchique et politique que j'ai apprécié aborder, me faisant réfléchir sur les choix que j'aurais pu faire à la place de certains intervenants.
Un tome dans la lignée du premier, remplit d'actions, de retournements de situations, de trahisons, de douleur, de mort, etc ... Pas le temps de s'ennuyer ! Dans le premier, je regrettais certains passages à vide qui m'avaient ennuyée; ce n'est pas du tout le cas dans ce second volet. L'auteur a su garder mon intérêt au sommet tout au long de ma lecture. Je suis passée par diverses émotions, toutes aussi fortes les unes que les autres, la haine, la tristesse, l'étonnement, la stupeur. Un vrai festival !
Un second volet explosif qui rend l'attente jusqu'au suivant intolérable !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (78) Voir plus Ajouter une citation
CielvariableCielvariable   02 avril 2016
- J'avais envie d'être seul, protesta-t-il sur un ton bourru. Je voulais... J'avais besoin de m'éclaircir les idées. Loin d'eux. Loin de toi.
-Écoute, dis-je, je comprends. Tu ne m'apprécie pas, mais...
- Je ne t'apprécie pas ?
Il a un rire grave, puis un autre, horrible, qui ne lui ressemblait pas du tout. Il me tourna le dos et secoua la tête. Sa respiration était si précipitée que j'eus l'impression qu'il sanglotait.
- Je ne t'apprécie pas ? répéta-il.
- Liam... dis-je inquiète.
- Je ne peux pas... je suis incapable de penser à quelqu'un d'autre. Quand tu es là, je ne peux pas réfléchir. Je ne peux pas dormir. J'ai l'impression de ne pas pouvoir respirer.
- Liam, s'il te plait, suppliai-je. Tu es fatigué, tu n'es pas complètement rétabli. On... on devrait rejoindre les autres.
- Je t'aime, souffla-t-il en se tourna vers moi, la même expression triste sur le visage. Je t'aime, je ne comprends pas pourquoi, et je ne peux pas m'en empêcher...
Il semblait tellement souffrir et sa douleur me cloua sur place.
- Je sais que je ne devrais pas, poursuivit-il, je le sens, jusqu'au plus profond de moi même. Et j'ai l'impression' d'être cinglé. Je m'efforce d'être bon, mais je ne peux pas. J'y arrive plus.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
CielvariableCielvariable   02 avril 2016
- Tu ne regrettes même pas, souffla-t-il.
- Non, répondis-je d'une voix étranglée. Parce que l'idée qu'ils te briseraient jour après jour, te dépouilleraient de ta personnalité, puis te confieraient une mission dont tu ne reviendrais pas était plus insupportable que ton absence.
- Mais c'est ce qu'ils t'ont fait ! protesta Liam. Et, maintenant, je suis obligée d'accepter? Tu as décidé à ma place, Ruby...Pourquoi ? Parce que tu ne me croyais pas assez fort pour résister à la ligue ?
- Parce que JE n'aurais pas supporter que tu appartiennes à la Ligue. Parce que je voulais que tu puisses retrouver tes parents et vivre ta vie.
- Mais c'était TOI que je voulais ! s'écria-t-il, saisissant mes bras et serrant, comme si la douleur pouvait me faire partager sa souffrance. Plus que tout ! Et tu...tu es entrée dans mon esprit, tu as tout effacé, comme si tu en avais le droit, comme si je n'avais pas BESOIN de toi. Ce qui me tue, c'est que j'avais confiance en toi...et j'étais absolument certain que tu le savais. Il ne me serait rien arrivé, parce qu'on aurait été ensemble !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ma-JojoMa-Jojo   22 octobre 2014
- La vie n'est pas juste. J'ai mis un moment à le comprendre. Elle s'arrange toujours pour te décevoir. Tu as des projets et elle te pousse dans une autre direction. Tu aimes des gens et elle te les enlève, même si tu te bats de toutes tes forces pour les garder. Tu espères quelque chose et tu ne l'obtiens pas. Il ne faut pas essayer de donner un sens à tout ça. Il faut seulement accepter qu'on ne contrôle pas tout et prendre soin de toi. C'est ça ton boulot.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
florencemflorencem   05 mai 2018
- Pourquoi en fais-tu toute une histoire ? demandai-je. Elle t’appelle Judith depuis des mois !
Chubs rit, mais cessa quand il vit mon regard.
- Ouais, bon, marmonna Jude, les genoux contre la poitrine. Je ne vois pas ce qu’un prénom de fille peut avoir d’insultant. Les vôtres ne vous empêchent pas de vous en prendre à moi ni de me traiter comme un gamin de cinq ans.
Commenter  J’apprécie          150
CielvariableCielvariable   02 avril 2016
Les Insoumis, Tome 2 : Le chemin de la vérité
Je fus incapable de bouger, je ne pouvait fuir.
Mes mains restèrent dans mes poches, les siennes contre ses flancs. Nous ne nous touchions pas, pas vraiment. Il posa sa tête sur mon épaule, son haleine franchissant les couches de vêtement et chauffant ma peau. Il glissa un doigt sous un des passants de mon jean et m'attira plus près de lui. Son nez effleura mon cou, ma joue. Je fermais les yeux quand il appuya son front contre le mien.
- Regarde-moi ! répéta-il.
- Ne fais pas ça, soufflais-je.
- Je ne comprends pas ce qui m'arrive, murmura-t-il. J'ai l'impression de perdre la tête ; c'est comme si ton visage était gravé dans mon coeur, mais je ne me souviens pas quand et je ne comprends pas pourquoi, pourtant la plaie est là et refuse de guérir. Et tu ne me regardes même pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Videos de Alexandra Bracken (14) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alexandra Bracken
Bande Annonce VF du film THE DARKEST MINDS: RÉBELLION (2018), adaptation du roman Les Insoumis d'Alexandra Bracken.
autres livres classés : dystopieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les plus grands classiques de la science-fiction

Qui a écrit 1984

George Orwell
Aldous Huxley
H.G. Wells
Pierre Boulle

10 questions
2684 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fictionCréer un quiz sur ce livre
.. ..