AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2372330365
Éditeur : Antigone14 Editions (03/11/2016)

Note moyenne : 3.61/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Dans ces douze essais dédiés à l'art d'écrire, Ray Bradbury le confirme : non content d'être l'un des auteurs les plus originaux et les plus novateurs du XXe siècle, il est également l'un de ceux qui a le plus cherché à partager son bonheur d'écrivain et à transmettre ce qu'il considérait comme les clefs les plus essentielles de son exceptionnelle créativité.

Prodiguant conseils et recommandations pratiques par référence à son propre cheminement, l'au... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
Horizon_du_plomb
  19 février 2017
Avant tout, 20 pages de notes du traducteur en fin d'ouvrage, je crois que cela se souligne même écrites en grand format.
Ensuite, le recueil recouvre des essais, une interview, des préfaces qui vont de 1961 à 1990 en étant bien répartis. Ne vous laissez pas tromper par les remerciements en fin de livre qui sont équivoques, ce recueil correspond bien à la version française de « Zen in the art of writing ». Sa couverture n'est qu'à l'image de la poésie de l'auteur:
« Pour cela, lancez doucement en l'air les orbes aux couleurs vives pour qu'en se mêlant aux plus sombres, ils forment un large spectre de vérités aux tons variés. »
Ce livre nous expose avant tout un homme qui, humble, a écouté son moi intérieur et a trouvé sa méthode pour exposer sa vérité. La pensée de Bradbury est naturaliste, il n'y a pas d'autres mots. Ses enseignements, ils les tirent de la Nature (comme les sciences d'ailleurs), de son subconscient qui s'imprègne de tout, tout en leur y apportant une poésie par les mots qui fait souvent penser à Simak. Bradbury nous parle de son art, de la nécessité du travail pour libérer la muse et on y voit des échos avec « Écriture » de King. Ainsi, pour lui, toute tension dans une histoire, quelque soit sa nature, doit être au final résolues.
« Un homme qui s'est bien nourri abrite une minuscule part d'éternité, avec sérénité il la propose en partage. »
« Par négligence, ignorance ou incapacité, les nouveaux Borgias de l'intellect nous enfoncent des boules de poils dans la gorge mais nous refusent les spasmes qui nous en débarrasseraient. »
Si vous avez du mal avec sa méthode, il vous l'expose: 1000 mots par jour, une nouvelle par semaine pendant 10 ans, une première version le lundi et des versions successives les jours suivants de la semaine qui se finit par un dimanche de brainstorming.
Pour lui, une des portes d'accès à notre inconscient, génératrice d'histoires, consiste en des listes de mots qui ne sont pas sans évoquer les listes d'Umberto Ecco et les mots clés de Kundera.
Déjà dans son essai de 1961, Ray nous parle de bandes dessinées. Par la suite, il va nous parler cinéma, théâtre.
Pour lui, rien n'est mauvais tant qu'il nourrit. C'est une attitude bien contraire à celle qu'expose Le Guin dans le langage de la nuit. Par contre, il la rejoint pleinement sur les enfants, l'imagination et une époque où les américains pensaient que seuls les faits comptaient et pas l'imagination dans la lecture (que penser de Benjamin Franklin pourtant héros national).
« Plus jamais je ne me suis laissé influencer par ce que les uns ou les autres pouvaient dire sur mon goût pour les voyages spatiaux, les fêtes foraines et leurs attractions, ou les gorilles. Lorsque cela se produit, je remballe mes dinosaures et je quitte la pièce. »
« Feu sacré ! bredouillaient-ils (les professeurs) sur le chemin qui les conduisait de Sturgeon à Heinlein, en passant par Clarcke, ces livres sont - le vilain mot - pertinents ! »
L'effet d'emballement créatif d'une simple ballade est très bien expliqué p 70, 71, ce même emballement qui continue plus tard avec le film de Disney Tomorowland inspiré de son ancien parc à thème du futur, dont une version reçu l'aide de Bradbury. Cette même dynamique qui le poussera plus tard à compléter Fahrenheit en pièce de théâtre avec des articulations inédites et à expliquer pourquoi le chef des soldats du feu était devenu un tel homme.
Le livre évoque « Moi, Asimov » par les réseaux de relations de l'auteur et son rapport à l'histoire de la SF et par sa facilité de lecture en tant qu'autobiographie. D'ailleurs, Bradbury partageait, avec Dick et Asimov, une capacité à frapper très vite à la machine (certes corrélée avec la nécessité de publier pour se nourrir).
« Allons-nous-en vite, avant que Ray n'invente l'histoire d'un nain qui viendrait ici chaque soir pour admirer sa grande taille… devant un miroir déformant ! » « Mais oui, c'est ça ! » hurlai-je avant de rentrer précipitamment pour écrire « Le Nain ». « Ça m'apprendra à la fermer », dit Ed lorsqu'il lut la nouvelle la semaine suivante. » (De sortie avec ses amis Edmond Hamilton et Leigh Brackett, tous deux aussi auteurs de SF)
Le livre se finit par des poèmes sur la créativité comme on pousserait gentiment le lecteur à prendre son envol.
Poème Mon autre moi (producteur d'histoires) « Et son terrain de jeu: mon souffle, mon sang, mes nerfs. »
Si les auteurs de SF apportent une perspective sur le monde, il est important d'en garder une sur eux avec la lecture de tels ouvrages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
CGalliegue
  10 janvier 2017
Vu de France, dans l'esprit du commun des mortels, il n'est que l'auteur des Chroniques martiennes ou de Fahrenheit 451. Vu de près, au gré des écrits qu'il a laissés, nous découvrons qu'il est un humaniste rempli d'humour, homme engagé, créateur infatigable, auteur de romans, nouvelles, poèmes, pièces de théâtre sur près d'un demi-siècle, esprit acéré, curieux et naïf à la fois s'interrogeant inlassablement sur les affres de la création…« Chaque histoire était un chemin qui me conduisait vers mes moi-mêmes… »
Traduits de l'anglais pour la première fois, les Essais sur la créativité de Ray Bradbury sont des miscellanées particulièrement digestes parce que fluides, sincères, souvent attendrissants et dénués de pose. Ils se dégustent avec lenteur, gourmandise, et s'ancrent en vous, car vous vous surprenez très rapidement à réfléchir sur votre propre démarche d'écrivain. Rédigés sur une trentaine d'années, entre 1960 et 1990, ils nous permettent de rencontrer l'homme au coeur du processus d'écriture et tiennent à la fois du recueil de pensées, du manuel d'instructions techniques à l'usage des écrivains en herbe –TRAVAIL, RELAXATION, NE PAS RÉFLÉCHIR– et du journal intime.
Émouvants, ces souvenirs de jeunesse dont on apprend qu'ils sont la genèse d'une nouvelle devenue célèbre par la suite. « Mais des idées, on peut en ramasser partout: elles sont comme des pommes tombées à terre et qui pourrissent dans l'herbe, faute de passants sensibles à leur beauté et à leur saveur… » L'enfance fut fondatrice pour Bradbury. Elle est une source intarissable. Il y revient sans cesse. « Pour commencer j'ai fouillé dans mon cerveau à la recherche de mots capables de décrire mes propres cauchemars, mes frayeurs nocturnes et l'époque de mon enfance, et sur ces mots j'ai bâti des histoires. »
D'une surprenante modernité de ton, attachés à créer un lien complice et rassurant, ces Essais dédramatisent l'art d'écrire, font descendre les Muses de leur piédestal et confortent le lecteur dans l'idée que le vivant et la puissance d'observation de l'écrivain sont les matériaux premiers et inconditionnels à l'origine de tout acte de création.
« Laissez le monde brûler à travers nous. »
Lien : https://latoileciree.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ThomasPassionCulture
  08 avril 2018
Le Zen dans l'Art de L'Écriture, contient 12 essais sur la créativité et l'écriture, écrit par Ray Bradbury de 1961 à 1990.
Dans ses essais, l'auteur des Chroniques martiennes revient sur la manière d'écrire des histoires et de ce servir de sa créativité sans la dénaturer. Il nous raconte cette aspect important du métier d'écrivain, de façon personnelle avec sa propre expérience et ses souvenirs.
Ses conseils :
Écrivez et travaillez beaucoup, donnez vous un objectif de mots à écrire par jour ou par semaine. Comme 500 ou 1000.
Nourrissez votre muse, de films, de livres et de tous ce que vous voulez, pour trouver l'inspiration.
Prenez un crayon et une feuille, puis composer des listes sur ce que vous aimez. Exemple : le cinéma, les femmes, la couleur bleu, ect, ses listes vous aideront à trouver un sujet à aborder.
Écrivez pour le plaisir d'écrire et peut être que quelqu'un aimera votre histoire, et vous vous rendrez compte que toute l'énergie que vous avez consacré à cette tâche, na pas servis à rien. Plutôt que pensez directement au succès, se qui rendra votre histoire obsolète.
Quand vous écrivez, ne réfléchissez pas, suivez votre instinct et vous serez plus authentique.
Travail, Relaxation, Ne pas réfléchir !
Dans quelques uns des essais, Bradbury nous raconte la jeunesse de ses livres, comme : Chroniques martiennes, Fahrenheit 451, ou encore La Foire des ténèbres. Tout peut partir, d'une fascination pour une planète, d'un endroit en particulier ou d'un souvenir.
Mes chapitres préféré :
Le Bonheur d'écrire, Comment apprivoiser et nourrir sa muse, Pour quelques piécettes : Fahrenheit 451, La longue route pour Mars, et le Zen dans l'Art de l'Écriture.
J'ai beaucoup aimé cette essai, Bradbury est direct et on à l'impression de parler avec un professeur qui nous transmet son savoir. Si un jour, j'écris des histoires, c'est sur que je vais utilisé ses précieux conseilles.
Les 20 dernières pages sont des notes du traducteur, qui précise les auteurs, les lieux ou les histoires que Bradbury mentionnent dans ce livre. Ses notes sont très complet et intéressant.
Un excellent livre que je vous recommande !
Lien : https://thomaspassionculture..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
puchkina
  31 mars 2018
Ce titre en référence au Zen dans l'art chevaleresque du tir à l'arc de Eugen Herrigel est en fait un recueil d'essais que le fameux auteur des Chroniques martiennes et de Fahrenheit 451 a fait paraître dans des revues tout au long de sa carrière d'écrivain. Très peu de conseils d'écriture dans cet ouvrage mais des articles qui s'appuient sur ses nouvelles, romans et souvenirs de vie pour évoquer l'écriture. On y apprend qu'il est bon de faire des listes pour explorer sa créativité, qu'il faut lire pour nourrir sa muse, pas seulement des romans mais aussi de la poésie, des essais, de la bande dessinée, voir des films, vivre. Ray Bradbury nous dit aussi que des idées nouvelles lui sont venues de ses rencontres, ses rêves. Il faut travailler pour être un bon écrivain, ne pas réfléchir, se relâcher. On pourra grappiller quelques idées intéressantes dans ce recueil hétéroclite mais l'on pourra préférer lire Moi, Asimov ou encore Ecriture, mémoires d'un métier de Stephen King.
Lien : http://puchkinalit.tumblr.com/
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
OlafOlaf   13 novembre 2016
Nous savons ce qu'il y a de nouveau et d'original dans chaque individu, fut-il le plus apathique et le plus inintéressant. Pour peu que nous l'abordions dans un esprit positif, que nous lui parlions et que nous le laissions s'exprimer à sa guise, si nous finissons par lui demander : "A quoi aspirez-vous?" (ou, s'il s'agit de quelqu'un de très âgé, "A quoi aspiriez-vous?"), toujours il parlera de ses rêves. Et lorsqu'un homme parle avec son cœur, dans ses moments de sincérité, c'est en poète qu'il parle.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Ray Bradbury (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ray Bradbury
Extrait du concert fiction Fahrenheit 451, adapté du roman de science-fiction de Ray Bradbury et interprété par le Quatuor Ellipse avec les formations musicales de Radio France.
Retrouvez tous les concerts fictions de France Culture : https://www.maisondelaradio.fr/concerts-classiques/concerts-fictions
Abonnez-vous pour retrouver toutes nos vidéos : https://www.youtube.com/channel/¤££¤12DKToXYTKAQ5¤££¤6khzewww2g
Et retrouvez-nous sur... Facebook : https://fr-fr.facebook.com/franceculture Twitter : https://twitter.com/franceculture Instagram : https://www.instagram.com/franceculture/
+ Lire la suite
autres livres classés : écritureVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Ray Bradbury, presque...

Fahrenheit ... ?

911
451

5 questions
116 lecteurs ont répondu
Thème : Ray BradburyCréer un quiz sur ce livre