AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782267008562
304 pages
Christian Bourgois Editeur (30/08/1990)
3.28/5   9 notes
Résumé :
A vingt ans, sur les plages californiennes, Ray Bradbury écrivait pour se (et nous) faire peur. Souvent, les grands magazines policiers, Détective, Mystery, lui achetaient ses nouvelles. "L'important, c'est la quantité" se disait le jeune auteur. "Jusqu'à ma mort, j'en produirai une par semaine et sur le tas, il s'en trouvera bien quelqu'unes de réussies". Pari tenu. Toutes celles de ce recueil méritent la postérité. Tantôt leur humour grinçant force le rire, tantôt... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Gruizzli
  06 septembre 2022
J'ai lu ces nouvelles de Bradburry avec plaisir, étant donné que j'ai beaucoup apprécié lire d'autres livres de l'auteur. Ces nouvelles sont principalement de style polar, un genre que l'auteur apprécie grandement même si ce n'est pas ce que j'ai le plus lu de lui. Et globalement, c'est très sympathique.
Je pense que Bradburry est surtout un auteur fataliste. Il y a une ambiance désespérée, une ambiance de fin dans toutes ses histoires qui semblent traiter de quelque chose de désespéré. La conclusion fataliste, le néant nous attends. C'est assez intéressant à voir, au travers de diverses lectures, comme Bradbury semble parler de monde qui se finit, d'une violence sociétale d'un monde qui est devenu plus grand, plus rapide, plus bruyant, plus dangereux. Comme s'il avait un rejet du monde moderne qui n'est pas spécialement lié à la modernité. Pas réactionnaire mais anti-modernité et en ce sens je sentirais poindre une certaine forme de critique du capitalisme qui n'est pas dit. Cela se sent lorsqu'on parle de société privilégiant l'argent face à l'humain, d'isolation et de solitude, de personnes qui ne se comprennent pas ou plus, de couples brisés.
Mine de rien, le ton des récits flirte avec le roman noir. Ce sont des violences ordinaires, du racisme et des trahisons, des gens malheureux qui ne seront pas plus heureux une fois le mystère résolu. Plusieurs histoires semblent présenter une pourriture sous la surface (élite droguée avec la complicité des autorités, racisme exacerbées par des communautés implantées, mafieux qui ne comprennent pas l'émotion ...).
Le hic, c'est que plusieurs nouvelles reposent sur des retournements de situations parfois franchement visible à distance. On est pas dans une surprise totale, même si je n'ai jamais été ennuyé ou désintéressé. C'est simplement bon, sans que je ne puisse dire que c'est au-delà de ce simple propos. Si vous appréciez l'auteur, c'est un bon livre pour lire tranquillement le soir, mais clairement je ne sens pas dedans une ampleur telle qu'il a pu le mettre dans d'autres récits. A lire si vous êtes fan, je ne sais pas trop si je vous le recommanderais autrement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
ladyshania
  30 août 2015
Quand on évoque Ray Bradbury, on pense à l'auteur d'anticipation et de SF, notamment célèbre pour ses oeuvres Fahrenheit 451 et Chroniques martiennes. Pourtant, dans sa jeunesse, ses thèmes d'écritures de prédilection furent l'horreur et le polar. A 20 ans, afin de plaire à son auteur préférée Leigh Brackett, et convaincu que « l'important c'est la quantité », il décide d'écrire une nouvelle par semaine.
Ce recueil regroupe 14 de ses meilleures nouvelles où l'on découvre déjà le style particulier de Bradbury. Les personnages ont tous des personnalités intéressantes et les chutes sont toujours bien trouvées. Certaines nouvelles ont même des aspects originaux, dont une qui raconte l'enquête d'un meurtre mais du point de vue de la personne décédée. Un recueil à découvrir !
Commenter  J’apprécie          20


Videos de Ray Bradbury (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Ray Bradbury
Tonino Benacquista aime dire qu'il a écrit son premier roman avant d'en lire un en entier. Dans la maison de son enfance, en banlieue parisienne, où ses parents d'origine italienne avaient posé leurs valises, les livres n'existaient quasiment pas. Cela ne l'a pas empêché de devenir le grand raconteur d'histoire que l'on connaît. Auteur d'une vingtaine de livres, scénariste de films plusieurs fois primé, il revient sur ce parcours étonnant, avec sincérité et tendresse, dans cet épisode de notre podcast "Les Éclaireurs de Dialogues". Il évoque son approche compliquée et laborieuse de la lecture et sa découverte jubilatoire de l'écriture et de la fiction.
Bibliographie : - Porca Miseria, de Tonino Benacquista (éd. Gallimard) https://www.librairiedialogues.fr/livre/19926528-porca-miseria-tonino-benacquista-gallimard
- Saga, de Tonino Benacquista (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/170724-saga-tonino-benacquista-folio
- Malavita, de Tonino Benacquista (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/811639-malavita-tonino-benacquista-folio
- Chroniques martiennes, de Ray Bradbury (éd. Folio) https://www.librairiedialogues.fr/livre/217146-chroniques-martiennes-ray-bradbury-folio
+ Lire la suite
autres livres classés : science-fictionVoir plus





Quiz Voir plus

Ray Bradbury, presque...

Fahrenheit ... ?

911
451

5 questions
131 lecteurs ont répondu
Thème : Ray BradburyCréer un quiz sur ce livre