AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2360758462
Éditeur : Nisha Editions (21/11/2019)

Note moyenne : 5/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Tess pourra-t-elle pardonner à Aaron ?

Aaron et Tess se connaissent depuis l'enfance. Élevés dans un foyer d'accueil non loin de New York, ils ont grandi ensemble et se sont fait une promesse...
Pétillante, pleine de vie, la petite Tess est aussi solaire et joyeuse qu'Aaron est sombre et colérique. Pourtant elle va petit à petit se faire une place dans le cœur du jeune homme...
Leur lien paraît indestructible jusqu'au jour où Aaron dispa... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
KellyAddictionLivresque
  05 décembre 2019
Mon avis sur les deux saisons.
Promets-nous. Où comment des promesses d'enfants, à priori innocentes, vont détruire les attentes et les espoirs qu'elles ont pu nourrir grâce à ces "Promets-le moi".
Des promesses d'enfants qui vont briser le coeur des adolescents qu'ils vont devenir, bouleversant leurs vies jusqu'au point de non retour.
Tess et Aaron se sont connus enfant.
Deux personnalités différentes : une petite fille pleine de vie et (trop) enthousiasme et un petit garçon renfermé et en colère, blessé par cette nouvelle séparation avec sa mère.
Deux enfants abandonnés, patientant dans un foyer, qu'une famille veuille bien les aimer.
Un regard, quelques M&M's et voici comment tout à commencé....
Passé et présent vont s'alterner dans cette histoire, afin que l'on suive chronologiquement ce qu'ont pu vivre nos deux héros qui ont déjà toute une histoire derrière eux : Aaron et Tess.
Deux personnages aux coeurs piétinés et ravagés.
Tess vit... dans la rue.
C'est une jeune femme qui survit, totalement démunie elle vit au jour le jour.
Personne ne peut l'approcher, personne ne peut la toucher sans que la panique ne l'envahisse. A seulement 22 ans, Tess est une âme en peine pour qui l'amour détruit plus qu'il ne construit, et pour ce qu'elle en sait personne ne l'a jamais aimé.
Les émotions sont très présentes dans ce roman, très douloureuses, et cela démarre dès la première page. Seulement il y a également beaucoup de beauté entre les lignes, grâce à la plume de l'auteure ainsi qu'aux sentiments qu'elle a fait naître entre les personnages.
Le passé va surgir sans que Tess ne s'y attende, le destin va se mêler à sa survie, la main tendue qu'elle va accepter va lui faire retrouver ce qu'elle pensait perdu à jamais.
Les émotions présentes dans ce texte prennent au coeur, les mots utilisés par l'auteure sont beaux mais percutants et j'ai eu de beaucoup d'empathie pour Tess et Aaron. Tellement d'empathie que lors du premier fou rire de Tess j'ai moi-même eu envie de rire, j'ai été heureuse pour elle.
Si je devais citer tous les points qui m'ont touchés dans ce roman la liste serait un peu longue, mais si je devais citer les plus importants je dirais cette peur de l'abandon qui s'accroche à nos héros, la générosité et l'amitié profonde qui sont amenées par les personnages secondaires ainsi et surtout le lien intemporel qui relie Aaron et Tess.
Tess est une héroïne douce et fragile qui continue d'avancer malgré tout, malgré son mal-être, sa mélancolie et sa situation. Méfiante, ses réactions ne sont pas toujours comprises, mais nous, lectrices, nous les comprendrons grâce à ses pensées. Aaron est un héros très charismatique. Lui aussi est emprunt à la douleur, seulement sa vie a pris un autre tournant que celle de Tess donc sa personnalité a quelque peu changé depuis son adolescence. Aaron va exprimer ses sentiments avec des phrases qui font beaucoup d'effet : "Tu me manques tellement que j'en crève". C'est ce genre de phrase que j'aime!
Promets-nous, nous raconte les pensées et les actes de deux âmes en peine qui, séparées sont comme éteintes mais ensemble elles se sentent comblées, entières.
Une belle histoire, vraiment très belle, dans le fond comme dans le développement.
La plume, une belle découverte ; de l'émotion mais pas seulement. Douce, harmonieuse avec une certaine force dans les phrases. Julie Bradfer a su faire vivre ses personnages, elle leur a fabriqué une vie qui n'est pas seulement douloureuse mais qui est synonyme de reconstruction, de pardon et d'espoir.
Cette histoire est vraiment focalisée sur le lien entre Aaron et Tessa, l'auteure ne s'éparpille pas ; les sentiments qui les lient sont toujours au coeur des chapitres et heureusement car, au fil du temps, on veut toujours en savoir un peu plus sur eux.
Deux orphelins qui n'ont eu aucun contrôle sur leurs vies et qui veulent seulement récupérer ce qu'on leur a enlevé. Vont-ils y parvenir?
Vers le dénouement je me suis fait une petite frayeur..... jusqu'au dernier moment l'auteure a continué le déroulement de son histoire au point que je me suis demandée : je me suis faite avoir ou quoi? il y a une suite?? Non non, le mot fin apparaît bien, seulement Julie Bradfer n'a pas fait de final à rallonge, jusqu'au dernier mot c'est l'histoire de Aaron et Tess qui va s'écrire.
Promets-nous : magnifique et bouleversant. Tess et Aaron nous raconte leur histoire depuis le début et, avec le temps, ils comptent bien s'en écrire une nouvelle.
Lien : https://addiction-livresque...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
wennn
  08 décembre 2019
☆Pour ce roman, au début il est vrai que j'ai eu un peu de mal à m'y plonger à cause du changement de temps des chapitres, un coup dans le présent et un coup dans le passé, mais malgré cela, je n'ai rien lâcher et je ne le regrette pas car après quelques chapitres, la plume de Julie m'a hypnotisée et j'ai compris que ces retours dans le passé etaient indispensables pour comprendre le lien indéfinissable qui unit nos deux héros.
☆ Leur histoire est bouleversante, elle vous prend aux tripes et je peux vous assurer que mon coeur s'est serré à plusieurs reprises car ce sont deux êtres qui vous touche en plein coeur.
☆Dans la romance, on a l'habitude de nous retrouver avec un ou deux heros torturés, mais cette fois, je les ai trouvé différents et uniques car cela m'a fait repenser à tous ces enfants qui ont ce genre de vie et je trouve vraiment cela injuste.
☆L'auteure a réussi à retransmettre les émotions à la perfection, car en lisant, j'ai eu l'impression de ressentir leur souffrance, leur joie, leur colère à travers les pages.
☆Je vais volontairement ne pas aller plus loin car je trouve que le résumé en dit déjà beaucoup et je voudrais vraiment que vous le découvriez par vous-même car sinon vous allez passer à côté d'une des plus belles histoires de romance !
☆Vous l'aurez bien compris, ce roman, je l'ai devoré et je l'ai vraiment adoré.
☆Je ne peux que vous le conseiller car il est tout simplement d'une beauté a couper le souffle sans parler de sa couverture magnifique comme toutes celles de cette maison d'édition qui sait attirer l'oeil du lecture.
⭐À travers ce livre, Julie Bradfer nous donne une belle leçon de vie : celle de toujours prendre conscience de la chance que nous avons d'avoir une famille malgré les difficultés. ⭐
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
BellesEndormies
  15 décembre 2019
J'avais beaucoup apprécié « Coïncidences » mais alors celui-ci OLALA, c'est un COUP DE COeUR ! Je suis très contente de retrouver la jolie plume de Julie, addictive qui nous fait ressentir les émotions des personnages. Ce que j'ai préféré est l'intrigue. Je la trouve originale et bien travaillée, je n'avais jamais lu d'histoires semblables. Un personnage à la rue, sans travail et sans famille qui essaye de s'en sortir mais n'arrive pas à s'échapper de son passé, on ne peut être que touchée par Tess. Et vient ensuite Aaron, on apprend à connaître d'abord l'adolescent tourmenté et j'ai beaucoup aimé cette alternance de point de vue: Tess adulte et Aaron ado, afin qu'on comprenne leur relation et leur souffrance. le titre est poétique, on comprend son sens tout au long du roman, cette idée de promesses entre Aaron et Tess m'a un peu fait penser au cap et pas cap dans « Jeux d'enfants », ce petit truc atypique qu'ont les amis qui deviennent un couple. L'histoire est tellement poignante, je l'ai trouvé aussi intime. On apprend toujours à connaître un peu plus un auteur(e) à travers son écriture et ses oeuvres.
En bref, une histoire remplie d'émotions, une intrigue originale et une romance impossible à lâcher !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Bookpassionaddict
  07 février 2020
Ce livre a été un coup de coeur pour moi. La couverture du livre est incroyablement belle.
J'ai adoré la plume de Julie Bradfer, elle est addictive et fluide. C'est un roman incroyable. J'ai dévoré cette grosse brique Je me suis attaché aux personnages et également aux secondaires. J'ai trouvé l'histoire incroyable mais aussi bouleversante, j'ai également beaucoup apprécié ma lecture. J'ai beaucoup aimé l'alternance des chapitres entre passé et présent. Ça m'a permis de mieux comprendre les personnages.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (45) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 novembre 2019
J’ai été tellement naïve. C’est ce que je ne cesse de me dire. Stupide, aveugle et surtout naïve. J’aurais dû réaliser que c’était trop beau pour être vrai. La proposition miracle d’un job bien trop parfait pour moi. Un entretien tout droit sorti d’un rêve. La journée d’essai proposée après à peine dix minutes de conversation. Comment ai-je pu croire que c’était réel ? Comment ai-je pu penser une seule seconde que j’y étais pour quelque chose, qu’on m’appréciait enfin à ma juste valeur, moi, la SDF sans formation, la fille de la rue avec un casier judiciaire ? Quelle idiote.
Je n’avais rien compris. J’y ai cru, tellement cru. Du moins jusqu’à ce qu’Aaron apparaisse dans le bureau de son père. À ce moment-là, les choses sont devenues tellement limpides qu’elles en étaient pratiquement ridicules. Tout est devenu sensé. Et j’ai finalement terminé la journée exactement comme je l’avais prévu : roulée en boule dans une ruelle à cracher mes poumons sous le coup d’une crise d’angoisse dévastatrice. La routine. Rien de plus, rien de moins. Ou presque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
KellyAddictionLivresqueKellyAddictionLivresque   05 décembre 2019
L'espace d'une seconde, mes yeux rencontrent de nouveau la profondeur des siens et je sais qu'il peut le voir. A quel point il m'a détruite. A quel point il a fracassé mon âme en partant il y a sept ans. Et je crois qu'il comprend soudain que rien ne pourra jamais rattraper le temps perdu. Parce qu'il y a des choses dont on ne guérit pas. Et toutes les conséquences de son abandon en font partie.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 novembre 2019
Enfant et adolescente, je n’ai jamais vraiment aimé l’eau. Les cours de natation au collège et au lycée étaient toujours ceux que j’adorais éviter. À l’époque, je détestais l’odeur du grand bassin, les cris se répercutant en écho contre le carrelage, les cheveux mouillés après plusieurs longueurs, le maillot humide dans le sac pour le reste de la journée.
Mais les choses ont beaucoup changé depuis. Maintenant, il y a la rue, les crises d’angoisse et la faim. Maintenant, il y a l’obligation de conserver le seul travail que j’ai réussi à décrocher. Et il y a aussi le besoin. Le besoin d’exister dans un monde qui n’a jamais voulu de moi. Le besoin de survivre. Le besoin de respirer.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 novembre 2019
Tess s’est figée devant moi, la mine bien moins enjouée qu’il y a deux minutes. Et ça me satisfait pendant une fraction de seconde, jusqu’à ce que je vois l’ombre réapparaître dans ses yeux verts, exactement comme dans le bus. Elle serre les dents, puis les poings. Je me dis que je suis allé trop loin, que j’ai dû la blesser, avant de me rappeler que, de toute façon, ça n’a pas d’importance. Rien de tout ça n’a d’importance. Ce n’est pas de sa faute mais je n’ai jamais voulu être ici. Je n’ai jamais souhaité me faire des amis. Je n’ai jamais souhaité rester. Elle oubliera vite tout ça. Les mots ne comptent pas.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 novembre 2019
Le ciel est d’un gris déprimant aujourd’hui et je souffle dans mes mains pour réchauffer mes doigts glacés. New York commence tout doucement à revêtir son manteau d’automne et bien que ce ne soit pas pour déplaire aux amateurs de Central Park, je n’accueille pas l’arrivée du froid avec le même enthousiasme. Pour moi, la chute des températures est synonyme de soupe populaire et de duvets miteux à emporter partout avec soi. Rien d’aussi beau et poétique que des arbres aux feuilles de toutes les couleurs. Mais au moins il me reste encore deux bons mois de répit avant l’hiver. Si on peut parler d’une consolation…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : adolescenceVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox