AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2203083573
Éditeur : Casterman (04/03/2015)

Note moyenne : 4.21/5 (sur 90 notes)
Résumé :
Devenu à 14 ans champion de kickboxing par fidélité à la mémoire de son père, le jeune Connor Reeves est recruté par une branche secrète des services spéciaux britanniques : l’organisation BODYGUARD.
Il intègre une unité exclusivement composée d’adolescents formés pour assurer la protection de jeunes célébrités.
Après avoir suivi un entrainement poussé et appris à apprécier l’esprit de fraternité qui unit ses nouveaux condisciples, Connor se voit conf... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (38) Voir plus Ajouter une critique
Mariloup
  03 mai 2015
Je remercie grandement Babelio et les Éditions Casterman pour ce roman. Ce n'est pas un livre auquel je me serais intéressée de prime abord mais je dois dire que le résumé m'attirait alors ai-je été conquise?
#Spoilers#
Connor est un garçon vraiment spécial, il est très sportif (expert en arts martiaux) et ne peut s'empêcher de réduire les injustice, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est plein d'empathie pour autrui et pour son âge, je l'ai trouvé très mature. A la fin d'un de ses combats de kickboxing, il va être repéré par une agence spéciale qui forme une nouvelle génération de bodyguards, spécialisés dans la protection d'adolescents stars ou fils/fille de personnes importantes). Connor va alors plongé dans un tout autre monde qui lui était jusqu'alors inconnu, entamé des études en ce sens, avoir sa propre équipe qui l'aidera depuis leur école et avoir sa toute première mission de la plus haute importance: protéger la fille du président des États-Unis.
Alicia voudrait avoir une vie normale, une famille unie loin de la politique car le statut de son père lui en coûte et elle est surveillée 24h/24, on ne peut que comprendre que ce n'est pas une vie facile pour une adolescente. D'un autre côté, nous suivons Hazim tout au long de l'histoire, jeune homme qui est envoyé aux USA pour accomplir une mission de la plus haute importance pour l'organisation dirigée par son oncle, une mission très dangereuse, une mission terroriste...
C'est un roman jeunesse mais je conseillerais aux adolescents car il y a pas mal de descriptions qui ne sont pas forcément jolies et qui pourraient heurter la "sensibilité" des plus jeunes, car il y a un contexte de guerres et d'attentats.
Le statut de bodyguard ou garde du corps (en français) ne se trouve pas dans les romans généralement alors c'est un bon plus.
Ce roman est une sorte d'"Alex Rider" (le seul livre que je connais et que je peux mettre en rapport), c'est truffé d'action à gogo et j'ai donc vécu une aventure palpitante avec ce livre.
ça m'a permis de connaître un peu mieux ce métier dont on parle très peu et j'ai trouvé dingue de voir à quel point la personne à protéger passe avant tout le reste, bien avant la propre vie du bodyguard et qu'il doit être prêt à se sacrifier pour assurer sa mission. Et du coup, quelque chose m'a gêné: le fait que des adultes entraînent de jeunes adolescents pour ce métier alors qu'il faut bien le dire, n'est pas de tout repos et qui en plus, ne les met à l'abri de rien.
De plus, on touche à beaucoup de sujets qui sont toujours d'actualités à l'heure d'aujourd'hui: le terrorisme, la défense...
Il y a des armes à profusion avec des noms qu'on ne retient pas (MPS, Sig Sauer P228 etc...) mais qu'importe, le tout est que ça fasse bien réel. Il y a beaucoup de combats dynamiques qui sont vraiment très bien détaillés, si bien que l'on s'imagine la scène facilement comme si on y assistait.
Dans ce roman, on a deux points de vue: celui de Connor, le héros et celui des méchants, des terroristes qui comptent bien s'en prendre aux États-Unis une nouvelle fois (après l'attentat du 11 septembre 2001).
Le vocabulaire est très riche, on sent que l'auteur s'est bien documenté pour que le tout soit cohérent et le plus réaliste possible, vocabulaire à acquérir très rapidement (SP revient assez fréquemment=sujet prioritaire).
Au début, j'avais un peu de mal à plonger dans l'histoire mais au fil des pages, j'ai vraiment accroché, c'est très prenant et j'ai eu du mal à décrocher. La base d'un bon roman: un héros, un ennemi, un ou des rivaux, une amourette. Celui-ci ne déroge pas à la règle et même si c'est du déjà vu, ça ne change en rien sa qualité.
Alors pour répondre à ma propre question, oui, oui et oui! Oui, j'ai apprécié ma lecture et je compte bien lire le tome 2 pour connaître la suite des aventures de Connor, le bodyguard de 15 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
manue14
  15 avril 2015
Je trouve l'idée du garde du corps vraiment bonne, c'est assez intéressant de voir comment se passe la protection d'une personne de l'intérieur.
Chris Bradford nous plonge dans un univers peu connu avec des personnages surprennant !
Par contre ce qui m'a déçu c'est qu'il y avait pas mal d'informations à retenir dès le début et finalement j'ai trouvé que ces dernières n'étaient pas forcément utiles pour la suite…
Ce qui m'a un peu dérangé c'est qu'il n'y avait pas vraiment de situations critiques. Chris Bradford crée parfois des bouleversements de situation mais tout s'arrange en quelques lignes, j'aurais aimé avoir peur pour les personnages et avoir plus de suspense… Il faut attendre la fin de l'histoire pour avoir vraiment un retournement de situations important, c'est dommage… J'aurais vraiment aimé avoir plus de bouleversements et peut-être voir un peu plus comment les entraînements se passaient… J'ai trouvé l'histoire un peu plate. En lisant le résumé je m'attendais à une tout autre histoire, une histoire avec plus de suspense, et pourquoi pas avec une partie un peu polar ou thriller… Finalement la partie un peu plus sérieuse et "dramatique" n'arrive qu'à la fin…
Pour ce qui est des descriptions ou des renseignements il y a des parties intéressantes et bien décrites.
Par contre j'aurais apprécié avoir plus de détails concernant la préparation du garde du corps, il y en a mais je trouve que ce n'est pas assez et surtout c'est assez technique et les informations arrivent toutes d'un coup. Je pense que cela aurait mérité plus de précisions.
J'ai parfois eu l'impression que l'auteur se réduisait au niveau de l'histoire, elle aurait pu être beaucoup plus longue et plus travaillé. Certains passages restent un peu trop en surface.
La dernière partie du roman est pour moi la plus intéressante. Si toute l'histoire avait été aussi prenante je pense vraiment que ça aurait pu être un très bon roman, malheureusement cette partie ne représente que très peu de pages par rapport à l'ensemble du roman… c'est dommage.
Une fin assez bonne mais qui a failli finir en romance, heureusement Chris Bradford s'en sort bien et laisse du suspense donc c'est tout de même une fin assez sympathique.
Lien : http://fais-moi-peur.blogspo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Virginie94
  07 avril 2015
Connor, 14 ans, est champion de kickboxing. Il est recruté par une agence secrète qui forme des adolescents à devenir de parfait garde du corps. le père de Connor, garde du corps, est mort, sa mère gravement malade et sa grand-mère vieillissante, en échange d'un confort financier pour sa famille, le jeune garçon accepte de rejoindre le pensionnat qui doit le former et il s'y plait.
Arrive bientôt sa première mission : être le garde du corps de la fille du président des Etats-Unis...
Impossible de ne pas penser à Cherub, même principe, même éditeur et d'ailleurs, les dernières pages du livres sont consacrés de la publicité pour Cherub. J'ai bien aimé Cherub. C'est hautement improbable mais distrayant.
Un petit point positif par rapport aux missions : on a moins l'impression qu'avoir une belle paire de basket ou un jeu vidéo est équivalent au bonheur (même si cette idée est présente)
Le roman fait plus réaliste que Cherub. Mais justement parce que c'est très réaliste, j'ai été plus choqué par l'usage des enfants.
Tout est très concret. le père de Connor a sacrifié sa vie. Sa famille survit avec difficulté, il est donc normal que Connor se sacrifie à son tour pour sauver d'autres personnes. Il est dit à plusieurs reprises qu'il doit être prêt à mourir pour sauver d'autres personnes.
Je n'ai toujours par compris en quoi la vie de Connor, qui est prêt à défendre les plus faibles, à tout faire pour que ses proches vivent bien est moins importante que celle de l'ado gentille mais inconsciente et qui chouine un peu trop sur sa petite vie dorée de petite fille riche.
L'histoire peine à débuter. Il faut plus de 100 pages avant qu'on entre dans l'action. C'est le temps qu'il faut à Connor pour se faire recruter et former. On se forme avec lui. On apprend ce qu'est un SP, un ASP... et il vaut mieux tout retenir, on en aura besoin par la suite. J'ai vraiment peiné à lire toute cette première partie.
Une petite mention particulière à la pédagogie par la douleur qui revient à plusieurs reprises, deux mots que je ne pensais voir associés un jour.
J'ai plus accroché à la seconde partie : la protection de la fille du président (la SP).
Mais même dans cette seconde partie, j'ai trouvé les personnages trop manichéens. le président est gentil, intelligent, compréhensif, le chef de la sécurité est borné, de mauvaise foi... On peut continuer avec chacun des personnages.
Malgré tout, j'ai trouvé Connor bien mignon. C'est peut-être le point positif du roman. Il est plus nuancé que les autres et victime d'une situation injuste que personne ne semble vouloir arranger.
Bon, je crois qu'il est clair que je n'ai pas tellement ce roman malgré tout, entre scène d'action, séance de shopping et gadgets technologiques, je pense qu'il peut plaire aux adolescents.

Lien : http://bloguiblogas.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
angelita.manchado
  14 mars 2015
Connor Reeves assiste au Championnat de Kickboxing qu'il remporte. Dans la salle, il remarque un homme. En rentrant chez lui, il prend la défense d'un jeune homme face à des agresseurs. Ces derniers, à l'arrivée de la police, s'échappent. Connor est interrogé mais un gros dossier traîne sur le bureau. On lui propose de rejoindre une académie de jeunes gardes du corps.
Un premier tome vraiment bien réussi. Même s'il est destiné à un public jeune, l'adulte aimant les policiers et thrillers que je suis, n'a trouvé aucun temps mort et a été happée par l'histoire de ce jeune Bodyguard, Connor. On entre dans le vif du sujet très rapidement. L'auteur ne perd pas de temps à nous présenter la vie des différents personnages et du héros principal.
La mission n'est pas facile. C'est sa première mais il faut bien qu'il mette le pied à l'étrier. Il doit protéger la fille du Président des Etats-Unis. Et même s'il a la confiance de ce dernier, je ne dévoilerai pas l'élément essentiel, elle n'est pas facile à vivre car elle n'a pas choisi de vivre à la Maison Blanche. Sa seule ambition est de vivre comme toutes les ados de son âge, sortir, prendre du bon temps, sans une armée de gardes du corps pour la protéger. C'est pour ça qu'il a été appelé.
Connor vit avec sa mère, gravement malade et sa grand-mère. Son père est décédé mais il ne connait pas tout de son parcours. Il apprendra sur lui et voudra, bien entendu, être aussi bon que lui, même s'il a des doutes. Connor a 14 ans et cela fait 8 ans qu'il pratique les arts martiaux. Il a été testé pour devenir garde du corps et a donc réussi à passer le premier niveau. Connor semble protégé par Black, le directeur de cette académie. Lorsqu'il doit partir, il a été obligé de révéler à sa grand-mère sa mission. En effet, elle n'était pas dupe. En service, il arrivera à cacher qui il est, jusqu'à un certain point. Il sera toujours sur le qui-vive, voire plus.
Même si Hazim fait partie du groupe terroriste, j'ai eu l'impression que malgré tout, tout ne lui convenait pas au sein de l'organisation. Un semblant d'humanité ? Peut-être que je me trompe.
J'ai bien aimé cet élément du roman. Former des jeunes aux meilleures techniques de garde rapprochée afin de se fondre dans le paysage de ceux qu'ils accompagnent. Leur force est de se fondre dans le décor, d'être des ados comme les autres. Sauf que non, ce ne sont pas des ado comme les autres. Je trouve tout de même que douze semaines de formation, même intensives, c'est un peu juste non pour être un garde du corps. D'ailleurs, le responsable de la sécurité de la Maison Blanche le fait bien sentir à notre héros sauf qu'ils échouent là où il peut réussir. Ils disposent tous d'un matériel de pointe. Les membres de la jeune équipe sont protégés au maximum. Outre les rapports qu'ils doivent rendre, cela leur permet de rester en contact et surtout de se motiver lorsqu'il y a une baisse de régime ou de moral.
Bien entendu, outre les menaces qui pèsent sur la jeune fille, nous sommes dans un livre pour adolescent et il y a des amourettes dans l'air (comme dans un livre pour adultes – on sait bien qu'un garde du corps ne doit pas tomber amoureux de celle qu'il protège) ou alors les rivalités entre les garçons. L'intrigue est très bien montée, très bien amenée avec des références au terrorisme et les enjeux qui en découlent pour le Président des Etats-Unis qui ne doit pas leur céder même si sa fille est plus qu'en danger. L'auteur rappelle Barack Obama, le premier Président noir des Etats-Unis et il donne encore plus de force à ce pays en ayant à sa tête un Président à la peau mate.
Je pense qu'au fil des cinq autres tomes, nous en apprendrons plus au sujet de l'équipe à laquelle appartient Connor, notamment Charley et ce qui lui est réellement arrivé. L'auteur réussit remarquablement à nous tenir en haleine au fil des pages. Il alterne les chapitres concernant Connor et ceux d'Hazim.
Lien : https://jelistulisillit.word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Emeraldas
  13 juin 2015
Dans la même veine que les séries d'espionnage pour les ados de type "cherub", j'attendais celle ci avec impatience. Et loin d'être déçue, j'ai finis le livre dans l'après midi. Résultat, c'est un pur coup de coeur que voilà !
Dés le prologue, on entre dans l'action. Un garde du corps et un ambassadeur en train d'essayer de sauver leur peau... de là on effectue un saut dans le temps...
Connor a 14ans. Un jour, en sortant d'une compétition de Kickboxing, il se retrouve à protéger un jeune contre des ordures qui ont décidé de lui faire les poches. Cet événement va changer sa vie. Recruté par une agence, intégré dans une équipe, il va vite comprendre que auprès des jeunes personnalités, ce sont ceux de leur âge qui sont les plus à même de les protéger. Et une mission va lui tomber dessus, à lui, le nouveau... Protéger la fille du président des Etats-Unis. Celle ci est non seulement une cible idéale pour les criminels mais de surcroît, elle ne supporte pas d'être escortée et fausse compagnie à ses gardes du corps dés qu'elle en a l'occasion.
Arrivée à ce stade de l'histoire, évidemment il y a pleins de questions qui entrent en jeu. Comment va s'y prendre Connor ? Va t'il gagner la confiance de la jeune fille ? Va t'il pouvoir jouer son rôle ? Devra t'il lui mentir ? .... et j'en passe. Personnellement, j'ai arrêté de chercher les réponses et je me suis jetée dans le roman. L'auteur entretient le suspens constamment. de chapitre en chapitre les pages se tournent sans les voir grâce à la fluidité de l'écriture et les actions qui se succèdent. Les explications et les descriptions sur l'univers, et le métier de garde du corps, loin d'être rébarbatives, proposent davantage de réalisme à l'histoire.
J'ai passé des moments à trembler pour les deux adolescents, à vouloir assommer Alicia, fille su président, tant sa naïveté est déconcertante et son comportement, celui d'une petite fille pourrie gâtée. Néanmoins, j'ai pleinement profité de leurs moments complices, des situations embarrassantes dans lesquelles Connor se retrouve entraîné, bref... j'étais dans leur monde, une petite souris sous le charme, spectatrice conquise par les héros et le scénario bien ficelé mis en place. Nos jeunes ne sont pas au bout de leur peine...
J'étais dégoûtée clairement d'arriver à la fin, mais en même temps, je sais que dans les prochains tomes, d'autres personnages qui sont à peine dévoilés et qui m'intriguent vont forcément se dévoiler davantage, prendre de l'importance et... il me faut la suite, je veux retrouver Connor et les autres, connaître les nouvelles missions, et me replonger dans cet univers...
Je le conseille aux plus jeunes, comme à ceux qui ont grandit, il y a de belles valeurs dans ce livre, une histoire réaliste et intéressante, beaucoup d'émotions,... bref un beau moment de lecture en perspective pour chacun.
Lien : http://refuge-litteraire.ekl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
Citations et extraits (20) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   19 avril 2015
_ Les gardes du corps sont les samouraïs des temps modernes, déclara le Colonel Black. Ces guerriers médiévaux étaient prêts à donner leur vie pour protéger leur seigneur, tout comme le garde du corps place la sécurité de son SP au-dessus de toute autre considération.
[...]
_ Les samouraïs observaient le bushido _ un code d'honneur, de loyauté et de courage. Aujourd'hui, un garde du corps professionnel se doit d'obéir aux mêmes principes, même si, dans votre cas particulier et en raison de votre âge, tout est mis en œuvre pour ne pas vous exposer à des risques mortels.
Il se tourna brièvement vers Charley, dont le fauteuil se trouvait au premier rang, puis ajouta:
_ Hélas, un accident est toujours possible.
Il marqua une pause avant de poursuivre son exposé.
_ Et c'est pourquoi je requiers de votre part un travail assidu. L'excellence est le seul moyen de se tirer des situations inattendues. Effacez de votre esprit l'image du gorille bardé de muscles fendant la foule à coups de coude devant une starlette. Oubliez l'agent 007 vêtu comme une gravure de mode, parlant à ses boutons de manchette, une main à l'intérieur de sa veste, prêt à dégainer à la moindre menace. Les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
MariloupMariloup   19 avril 2015
_ Est-ce la première fois que tu viens aux États-Unis? demanda Mendez en lâchant un sucre dans sa tasse.
Connor hocha la tête.
_ Oui, mais je suis déjà impressionné.
_ De quoi parles-tu? demanda Dirk Moran.
_ Eh bien, de la Maison-Blanche. Elle est extrêmement bien protégée.
Comptant impressionner son auditoire, il ajouta:
_ Tireurs d'élite, vitres pare-balles, caméras de surveillance, capteurs infrarouges...
Le général Shaw se tourna vers Dirk Moran.
_ Eh bien, qu'est-ce que je vous disais? sourit-il. Ce garçon est déjà plongé dans sa mission.
_ Ce qui m'étonne un peu, c'est que je n'aie pas été fouillé à mon arrivée, ajouta Connor.
_ Moran? s'étonna le Président. Est-ce que ce garçon dit vrai?
_ Contrairement aux apparences, le vestibule n'est qu'un immense portail de sécurité automatique, expliqua l'intéressé avant de s'adresser à Connor. Vous avez été scanné de la tête aux pieds, jeune homme. Comme vous le voyez, vous ne connaissez pas tout notre dispositif.
_ A vrai dire, moi non plus! s'esclaffa Mendez en posant sa tasse sur la table basse. Thomas Jefferson, notre troisième président, a dit un jour: "La vigilance de chaque instant est le prix à payer pour notre liberté." Hélas, cette maxime est plus que jamais d'actualité. Ma situation nécessite une protection permanente assurée par le Secret Service. Il en est de même pour ma famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MariloupMariloup   19 avril 2015
_ C'est ici, le 28 août 1963, que le Dr Martin Luther King, principal animateur du mouvement pour les droits civiques des Noirs américains, a prononcé son célèbre "I have a dream", expliqua le guide aux touristes rassemblés sur le grand escalier du Lincoln Memorial, ce temple de marbre blanc bâti en l'honneur du seizième président des États-Unis. Ce discours, qui clôturait la fameuse marche sur Washington, a marqué un tournant décisif et favorisé l'adoption en 1964 de la loi sur les droits civiques rendant illégale toute discrimination basée sur la couleur de peau, le sexe et les convictions religieuses.
Assis sur les marches à quelques mètres du groupe, Connor, Alicia et Kalila écoutaient attentivement cet exposé.
_ Quand on pense qu'un Noir a été élu président des États-Unis moins de cinquante ans plus tard... dit Kalila.
_ Puis un Latino, ajouta Alicia. Maintenant, tout le monde peut devenir président, même mon père!
_ Ce jour-là, poursuivit le guide, plus de cent cinquante mille personnes étaient réunies sur le National Mall. C'était alors le plus grand rassemblement militant populaire de l'histoire de la capitale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
manue14manue14   15 avril 2015
La femme esquissa un sourire.
- On peut dire que tu as du cran.
Un compliment ? Connor n’en croyait pas ses oreilles. Son interlocutrice ferma le dossier, se tourna vers son collègue et hocha la tête. Ce dernier prit la parole.
- Et bien, tout me semble parfait, dit-il. Je crois que tu as réussi.
Connor fronça les sourcils.
- Réussi quoi ?
- Le test.
Commenter  J’apprécie          110
MariloupMariloup   18 avril 2015
Le crochet du droit prit Connor par surprise, un véritable missile qui l'atteignit à la mâchoire et fit danser des étoiles devant ses yeux. Il bloqua un direct du gauche et répliqua par un coup de pied aux côtes. Son adversaire, un garçon de quinze ans échevelé dont le corps semblait avoir été taillé dans le roc, esquiva aisément la charge et revint aussitôt à l'assaut. Les coups se mirent à pleuvoir. Connor baissa la tête et remonta ses gants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Videos de Chris Bradford (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Bradford
Interview de Chris Bradford sur ce qui l'a inspiré pour écrire Bodyguard.
autres livres classés : Gardes du corpsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Bodyguard, tome 1 l'otage" de Chris Bradford.

Quel est le prénom de l'homme qui a gagné une coupe au début de l'histoire ?

Justin
Connor
Dan

10 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Bodyguard, Tome 1 : L'otage de Chris BradfordCréer un quiz sur ce livre