AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
Bodyguard tome 1 sur 6
EAN : 9782203083578
370 pages
Casterman (04/03/2015)
4.19/5   134 notes
Résumé :
Devenu à 14 ans champion de kickboxing par fidélité à la mémoire de son père, le jeune Connor Reeves est recruté par une branche secrète des services spéciaux britanniques : l’organisation BODYGUARD.
Il intègre une unité exclusivement composée d’adolescents formés pour assurer la protection de jeunes célébrités.
Après avoir suivi un entrainement poussé et appris à apprécier l’esprit de fraternité qui unit ses nouveaux condisciples, Connor se voit conf... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (45) Voir plus Ajouter une critique
4,19

sur 134 notes
5
11 avis
4
23 avis
3
5 avis
2
2 avis
1
0 avis

fnitter
  31 juillet 2021
Sympa.
Connor, 14 ans, orphelin de père (un soldat, forces spéciales, spécialisé dans la garde rapprochée), champion de kickboxing est recruté par une organisation secrète anglaise et visiblement gouvernementale qui forme des bodyguards adolescents pour protéger d'autres ados. Sa première mission, la jolie fille de POTUS. Pas moins.
Cherub 2004 (17 tomes + spin off de 7 tomes) chez Casterman.
Bodyguard surfe sur la vague, chez le même éditeur 10 ans plus tard, oui on avait tous fait le rapprochement.
Même si c'est aussi écrit par un Anglais, Cherub fait plus typique que Bodyguard. Vous savez, si vous êtes adeptes de série TV, on voit tout de suite la différence entre une série anglaise et une série US? Eh bien là on a l'impression que Bodyguard est américain, plus lisse donc.
Cela étant, je ne doute pas une seconde que cette histoire plaise à son public cible, c'est plus intéressant et moins nigaud qu'un City Spies de Ponti par exemple (Tiens c'est américain ça).
Commenter  J’apprécie          732
LoupAlunettes
  25 mars 2015
Perruque blonde, lunettes noires qui lui mangent le niveau supérieur du visage,
Alicia se glisse parmi les badauds, à moitié haletante d'excitation d'avoir semé
sa suite.
La jeune fille hume sa victoire, savoure quelques heures de liberté considérées comme bien méritées et dégaine élégamment comme les jeunes ados son portable afin de lancer rendez-vous à une bonne amie.

Sa joie est de courte durée, celui-là est collant comme jamais elle n'aurait pu le supposer, plus efficace en tout cas selon elle que les services secrets attachées à sa sécurité et auxquels elle a régulièrement faussé compagnie dès que l'atmosphère devenait trop étouffante.
Alicia est furieuse, du moins pour une part.
Cet étudiant anglais arrivé depuis peu, débarqué d'un programme d'échange scolaire, ést déconcertant.

Mauvais danseur de salsa, certe mais il y a quelque chose d'à la fois attendrissant et mystérieusement indéfinissable chez Connor Reeves.
Le genre à tenter ses amies Kalila, Grace ou Paige par exemple, plus exotique, moins sûr de lui, moins arrogant qu'un Ethan c'est certain, apprécie-t-elle.
Connor retrouve sa contenance et propose à la jeune « fugitive » de l'accompagner dans sa virée improvisée. Il n'est pas aisée de tenir ce poste que le Colonel Black lui a proposé, à lui, simple étudiant et sportif en Kickboxing.

Qui pourrait supposer que ce jeune homme de quatorze ans est le nouveau garde du corps attitré de la fille du Président Mendez ?
Pas elle en tout cas, si il tient à ses yeux et à ses pieds.
Pas le jeune Hazim non plus, jeune ado qui est préparé dans l'ombre par son oncle afin d'enlever la fille du Président des États Unis.

: BODYGUARD est le premier tome d'une série prometteuse, c'est certain.

Moins percutant que la série d'espionnage CHERUB, tout aussi captivant,il dose romance et action elle plaira aux filles et aux garçons.
Au regard de l'intrigue, les cinéphiles ados feront le lien avec le film « Bodyguard » de Mick Jackson, Alicia étant aussi intenable, capricieuse, assoiffée de liberté et délicieusement ensorcelante que le personnage de diva superstar de la chanteuse Withney Houston. Elle rage chaque seconde d'être fille de président au grand stress de son père.

Les lecteurs suivront un fil rouge principal, la nouvelle vie de Connor donc, de la découverte de l'activité secrète du père de Connor à son entrée en fonction à son âge, et deux directions également, qui vont se rejoindre dans un feu de mitraillettes et de bombes près de la Maison Blanche. Nous suivons en parallèle la protection d'Alicia et la préparation du jeune terroriste « en herbe » Hazim pour sa première mission d'enrôlement également.

Il y aura de l'amour-Connor se défendant chaque moment d'être attiré par sa SP (sujet prioritaire!), formellement interdit par le règlement et la conscience professionnelle- . Les romantiques en auront pour leur argent.
le premier tome promet aussi du mystère, les lecteurs ne sauront jamais quand ni comment l'ennemi frappera à chaque tour de page.
L'auteur Chris Bradford propose un président mexicain, défiant les habitudes, seul son nom très typé permet de le distinguer des autres existant, l'auteur prolonge la porte ouverte par le Président Obama.

Alicia est en tout cas une ado américaine lambda, riche mais pas gâtée, juste étriquée dans son vêtement sur mesure de "fille de". le président Mendez se trouvera dans le dilemme de l'intérêt du pays et l'amour d'un père.

Le personnage de Connor est attachant, il est rompu aux arts martiaux mais est un jeune sensible, élevé par une mère malade et par une grand-mère bientôt en faiblesse.
Son devoir de suivre la voie de ce père qu'il ne connaît pas et celui de participer aux besoins de sa famille le tiraille un peu, un salaire plus que raisonnable pour contribuer aux soins de sa mère permettra de le soulager d'une grande culpabilité.
L'intrigue débutera sur la dernière mission de l'agent Reeves père et s'achèvera sur la première mission de l'agent Reeves fils, la boucle est bouclée et les deux seront unis d'un secret qui réconfortera un peu, comblera le vide autour de ce paternel inconnu sous-couverture.

L'action est présente, pas de surenchère, ni de raccourcis, les ados devraient trouver l'excitation des romans du genre. Connor est bien entouré, nous devrions en apprendre d'avantage par la suite sur les personnages secondaires gardes du corps également, Charley, Ling et Amir.
Prochain Tome « La Rançon » en Septembre 2015 !
Une bon tome qui se suit vraiment sans déplaisir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Mariloup
  03 mai 2015
Je remercie grandement Babelio et les Éditions Casterman pour ce roman. Ce n'est pas un livre auquel je me serais intéressée de prime abord mais je dois dire que le résumé m'attirait alors ai-je été conquise?
#Spoilers#
Connor est un garçon vraiment spécial, il est très sportif (expert en arts martiaux) et ne peut s'empêcher de réduire les injustice, et le moins que l'on puisse dire c'est qu'il est plein d'empathie pour autrui et pour son âge, je l'ai trouvé très mature. A la fin d'un de ses combats de kickboxing, il va être repéré par une agence spéciale qui forme une nouvelle génération de bodyguards, spécialisés dans la protection d'adolescents stars ou fils/fille de personnes importantes). Connor va alors plongé dans un tout autre monde qui lui était jusqu'alors inconnu, entamé des études en ce sens, avoir sa propre équipe qui l'aidera depuis leur école et avoir sa toute première mission de la plus haute importance: protéger la fille du président des États-Unis.
Alicia voudrait avoir une vie normale, une famille unie loin de la politique car le statut de son père lui en coûte et elle est surveillée 24h/24, on ne peut que comprendre que ce n'est pas une vie facile pour une adolescente. D'un autre côté, nous suivons Hazim tout au long de l'histoire, jeune homme qui est envoyé aux USA pour accomplir une mission de la plus haute importance pour l'organisation dirigée par son oncle, une mission très dangereuse, une mission terroriste...
C'est un roman jeunesse mais je conseillerais aux adolescents car il y a pas mal de descriptions qui ne sont pas forcément jolies et qui pourraient heurter la "sensibilité" des plus jeunes, car il y a un contexte de guerres et d'attentats.
Le statut de bodyguard ou garde du corps (en français) ne se trouve pas dans les romans généralement alors c'est un bon plus.
Ce roman est une sorte d'"Alex Rider" (le seul livre que je connais et que je peux mettre en rapport), c'est truffé d'action à gogo et j'ai donc vécu une aventure palpitante avec ce livre.
ça m'a permis de connaître un peu mieux ce métier dont on parle très peu et j'ai trouvé dingue de voir à quel point la personne à protéger passe avant tout le reste, bien avant la propre vie du bodyguard et qu'il doit être prêt à se sacrifier pour assurer sa mission. Et du coup, quelque chose m'a gêné: le fait que des adultes entraînent de jeunes adolescents pour ce métier alors qu'il faut bien le dire, n'est pas de tout repos et qui en plus, ne les met à l'abri de rien.
De plus, on touche à beaucoup de sujets qui sont toujours d'actualités à l'heure d'aujourd'hui: le terrorisme, la défense...
Il y a des armes à profusion avec des noms qu'on ne retient pas (MPS, Sig Sauer P228 etc...) mais qu'importe, le tout est que ça fasse bien réel. Il y a beaucoup de combats dynamiques qui sont vraiment très bien détaillés, si bien que l'on s'imagine la scène facilement comme si on y assistait.
Dans ce roman, on a deux points de vue: celui de Connor, le héros et celui des méchants, des terroristes qui comptent bien s'en prendre aux États-Unis une nouvelle fois (après l'attentat du 11 septembre 2001).
Le vocabulaire est très riche, on sent que l'auteur s'est bien documenté pour que le tout soit cohérent et le plus réaliste possible, vocabulaire à acquérir très rapidement (SP revient assez fréquemment=sujet prioritaire).
Au début, j'avais un peu de mal à plonger dans l'histoire mais au fil des pages, j'ai vraiment accroché, c'est très prenant et j'ai eu du mal à décrocher. La base d'un bon roman: un héros, un ennemi, un ou des rivaux, une amourette. Celui-ci ne déroge pas à la règle et même si c'est du déjà vu, ça ne change en rien sa qualité.
Alors pour répondre à ma propre question, oui, oui et oui! Oui, j'ai apprécié ma lecture et je compte bien lire le tome 2 pour connaître la suite des aventures de Connor, le bodyguard de 15 ans.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Kassuatheth
  02 janvier 2020
Un roman écrit pour des ados mais lus et critiqué par des adultes. Je ne mens pas. J'ai vérifié l'identité des 38 auteurs des critiques et il n'y en avait pas un en-dessous de 20 ans.
Oui, c'est un roman écrit pour des ados et qui va plaire à des ados. le héros a 14 ans et je suis certain que les garçons aimeraient être à sa place. Bien entendu, c'est le genre qui plait aux filles.
Le début est long mais, contrairement à certaines critiques je trouve que ces explications sont utiles pour bien camper le rôle de Bodyguard et la raison de l'utilisation de jeunes gardes du corps.
L'entraînement de ces jeunes insiste beaucoup plus sur l'utilisation du cerveau que sur la force physique. On apprend que le garde du corps peut être en code blanc, (comme le professeur Tournesol), en code jaune, c'est à dire suffisamment vigilant pour noter tout ce qui se passe, en code orange, ayant décelé un danger, analyser la situation et préparer l'action à prendre si nécessaire et finalement en code rouge, c'est à dire choisir entre la fuite, la protection ou l'attaque.
Une fois l'entraînement complète, notre héros qui est le fils d'un autre héros mort en Irak en sauvant la vie à un ambassadeur qui est devenu président des Etats-Unis a choisi Connor pour protéger sa très jolie fille qui trouve constamment le moyen de fausser compagnie aux services secrets.
Vous pouvez deviner le reste et profiter de ce roman. Les situations dangereuses arrivent très rapidement et vous ne pouvez plus laisser le livre. À vous de découvrir pourquoi.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          175
asnico
  14 novembre 2020
Connor Reeves, 14 ans, est champion de kickboxing et fils de garde du corps. Il est repéré et entraîné dans une école spécialisée dans la protection rapprochée en Grande-Bretagne. Il excelle. Sa première mission ne sera pas des moindres : protéger la fille du président des Etats-Unis qui ne supporte plus que le Secret Service lui colle aux basques 24h sur 24… Sa couverture : un ado qui participe à un échange scolaire et qui suit Alicia au lycée.
Beaucoup d'action et de rebondissements. Ceux qui aiment les histoires de terrorisme et des brouillages de pistes grâce aux nouvelles technologies apprécieront. Tout n'est pas toujours crédible (pour moi, Connor devrait être un personnage adulte) et il y a certaines situations que j'avais devinées avant qu'elles n'arrivent… Ça peut paraître un peu niais mais moi j'aime bien lire ce genre de romans de temps en temps, ça me détend. Je vais attaquer le tome 2 dans peu de temps !
Commenter  J’apprécie          180

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
MariloupMariloup   19 avril 2015
_ Les gardes du corps sont les samouraïs des temps modernes, déclara le Colonel Black. Ces guerriers médiévaux étaient prêts à donner leur vie pour protéger leur seigneur, tout comme le garde du corps place la sécurité de son SP au-dessus de toute autre considération.
[...]
_ Les samouraïs observaient le bushido _ un code d'honneur, de loyauté et de courage. Aujourd'hui, un garde du corps professionnel se doit d'obéir aux mêmes principes, même si, dans votre cas particulier et en raison de votre âge, tout est mis en œuvre pour ne pas vous exposer à des risques mortels.
Il se tourna brièvement vers Charley, dont le fauteuil se trouvait au premier rang, puis ajouta:
_ Hélas, un accident est toujours possible.
Il marqua une pause avant de poursuivre son exposé.
_ Et c'est pourquoi je requiers de votre part un travail assidu. L'excellence est le seul moyen de se tirer des situations inattendues. Effacez de votre esprit l'image du gorille bardé de muscles fendant la foule à coups de coude devant une starlette. Oubliez l'agent 007 vêtu comme une gravure de mode, parlant à ses boutons de manchette, une main à l'intérieur de sa veste, prêt à dégainer à la moindre menace. Les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
MariloupMariloup   19 avril 2015
_ Est-ce la première fois que tu viens aux États-Unis? demanda Mendez en lâchant un sucre dans sa tasse.
Connor hocha la tête.
_ Oui, mais je suis déjà impressionné.
_ De quoi parles-tu? demanda Dirk Moran.
_ Eh bien, de la Maison-Blanche. Elle est extrêmement bien protégée.
Comptant impressionner son auditoire, il ajouta:
_ Tireurs d'élite, vitres pare-balles, caméras de surveillance, capteurs infrarouges...
Le général Shaw se tourna vers Dirk Moran.
_ Eh bien, qu'est-ce que je vous disais? sourit-il. Ce garçon est déjà plongé dans sa mission.
_ Ce qui m'étonne un peu, c'est que je n'aie pas été fouillé à mon arrivée, ajouta Connor.
_ Moran? s'étonna le Président. Est-ce que ce garçon dit vrai?
_ Contrairement aux apparences, le vestibule n'est qu'un immense portail de sécurité automatique, expliqua l'intéressé avant de s'adresser à Connor. Vous avez été scanné de la tête aux pieds, jeune homme. Comme vous le voyez, vous ne connaissez pas tout notre dispositif.
_ A vrai dire, moi non plus! s'esclaffa Mendez en posant sa tasse sur la table basse. Thomas Jefferson, notre troisième président, a dit un jour: "La vigilance de chaque instant est le prix à payer pour notre liberté." Hélas, cette maxime est plus que jamais d'actualité. Ma situation nécessite une protection permanente assurée par le Secret Service. Il en est de même pour ma famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
MariloupMariloup   19 avril 2015
_ C'est ici, le 28 août 1963, que le Dr Martin Luther King, principal animateur du mouvement pour les droits civiques des Noirs américains, a prononcé son célèbre "I have a dream", expliqua le guide aux touristes rassemblés sur le grand escalier du Lincoln Memorial, ce temple de marbre blanc bâti en l'honneur du seizième président des États-Unis. Ce discours, qui clôturait la fameuse marche sur Washington, a marqué un tournant décisif et favorisé l'adoption en 1964 de la loi sur les droits civiques rendant illégale toute discrimination basée sur la couleur de peau, le sexe et les convictions religieuses.
Assis sur les marches à quelques mètres du groupe, Connor, Alicia et Kalila écoutaient attentivement cet exposé.
_ Quand on pense qu'un Noir a été élu président des États-Unis moins de cinquante ans plus tard... dit Kalila.
_ Puis un Latino, ajouta Alicia. Maintenant, tout le monde peut devenir président, même mon père!
_ Ce jour-là, poursuivit le guide, plus de cent cinquante mille personnes étaient réunies sur le National Mall. C'était alors le plus grand rassemblement militant populaire de l'histoire de la capitale.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
MariloupMariloup   18 avril 2015
Le crochet du droit prit Connor par surprise, un véritable missile qui l'atteignit à la mâchoire et fit danser des étoiles devant ses yeux. Il bloqua un direct du gauche et répliqua par un coup de pied aux côtes. Son adversaire, un garçon de quinze ans échevelé dont le corps semblait avoir été taillé dans le roc, esquiva aisément la charge et revint aussitôt à l'assaut. Les coups se mirent à pleuvoir. Connor baissa la tête et remonta ses gants.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
manue14manue14   15 avril 2015
La femme esquissa un sourire.
- On peut dire que tu as du cran.
Un compliment ? Connor n’en croyait pas ses oreilles. Son interlocutrice ferma le dossier, se tourna vers son collègue et hocha la tête. Ce dernier prit la parole.
- Et bien, tout me semble parfait, dit-il. Je crois que tu as réussi.
Connor fronça les sourcils.
- Réussi quoi ?
- Le test.
Commenter  J’apprécie          120

Videos de Chris Bradford (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Bradford
Interview de Chris Bradford sur ce qui l'a inspiré pour écrire Bodyguard.
autres livres classés : Gardes du corpsVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Bodyguard, tome 1 l'otage" de Chris Bradford.

Quel est le prénom de l'homme qui a gagné une coupe au début de l'histoire ?

Justin
Connor
Dan

10 questions
17 lecteurs ont répondu
Thème : Bodyguard, Tome 1 : L'otage de Chris BradfordCréer un quiz sur ce livre