AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782203098374
370 pages
Éditeur : Casterman (02/03/2016)
4.28/5   43 notes
Résumé :
Bodyguard est une agence ultrasecrète spécialisée dans la protection d'enfants de personnalités médiatiques. Sa particularité ? Tous les agents qu'elle emploie sont des adolescents. Car les meilleurs gardes du corps sont ceux que personne ne remarque...
Connor, 15 ans, part pour un safari au Burundi afin de veiller sur Ambre, 16 ans, et son petit frère Henri, les enfants d'un diplomate français. Un séjour de rêve ? Plutôt un cauchemar ! Car rebelles et bêtes ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Kassuatheth
  02 janvier 2020
La principale crainte d'un garde du corps n'est pas de se faire tuer mais de perdre la personne qu'il devait protéger. Pour eux, c'est l'échec de leur vie.
Après voir lu trois romans de cette série, cette réalité devient tout à fait naturelle, étant donné que protéger les autres devient leur principale raison d'exister.
Dans ce Tome 3, le titre a vendu la mèche. On sait qu'il va y avoir une embuscade. On sait aussi que Conor va devoir conduire pour sauver les deux enfant qu'il protège puisqu'il a pratiqué la conduite automobile au début du roman.
Mais à partir de cette embuscade, ils vont tomber de Charybde en Scylla tellement de fois que j'ai commencer à douter du réalisme du roman. Ce petit doute s'est rapidement évanoui en pensant aux derniers films pour adulte. Si les adultes avaient droit au genre de scénario, pourquoi pas les adolescent. Ma conscience soulagée, j'ai donc pu admirer les prouesses de Conor.
Dès le premier tome, nous réalisons que Charley Hunter, qui est le chef du groupe de Conor, n'est pas insensible aux charmes du garde du corps. Mais Charley a été blessée en mission et depuis, évolue en chaise roulante. Les liens entre Charley et Conor évoluent plus rapidement dans ce troisième tome, pour le grand plaisir des lecteurs.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
asnico
  18 mars 2021
Après un voyage au Japon avec le chat qui venait du ciel, j'ai attaqué la saison 3 de Bodyguard et ai suivi Connor en safari au Burundi. Franchement, les décors sont splendides.
Dans cette nouvelle mission où il remplace Marc au pied levé, Connor doit assurer la protection de 2 enfants de diplomates français, Ambre et Henri. Dans un pays miné par la guerre civile et la corruption, le gouvernement français a investi pour la reconstruction du pays, notamment d'un parc naturel. Parc dont le sol regorge en fait de diamants bruts… Et là, les appétits s'aiguisent et la bonté n'est plus de mise.
Le début de l'intrigue est pépère, le voyage se passe bien mais tout se corsera lorsqu'une embuscade sera tendue aux convois des officiels et de leurs accompagnants lors d'un safari nocturne. On comprend rapidement qu'il y a une taupe qui renseigne l'armée rebelle mais qui ? Un politique ? Un ranger ? le diplomate en personne ?
En tout cas, Connor parvient à s'échapper avec Ambre et Henri et le lecteur va suivre leur survie dans la savane. Ils sont évidemment poursuivis par les rebelles. Les 3 ados rencontreront des animaux féroces, des personnes qui leur voudront du bien mais d'autres non. Là, certes il y a beaucoup d'action mais très peu de crédibilité. On ne survit pas d'une chute de 30 mètres dans un ravin et rarement à l'attaque d'un crocodile, surtout si on est déjà affaibli physiquement.
Ça se lit bien mais à réserver aux amateurs du genre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
angelita.manchado
  08 mars 2016
Connor fête son anniversaire. Il doit passer quelques jours dans sa famille car il n'a pas de missions.
Il apprend à conduire et il apprend qu'il doit remplacer un de ses camarades pour une mission en tant que garde du corps auprès de deux jeunes Français. Il part pour le Burundi.
Le lecteur n'entre pas dans le vif du sujet et franchement j'ai eu un peu peur car, pour tout dire, je me suis ennuyée au cours des 100 premières pages. Heureusement que le reste du roman est mené tambour battant. Trop peut-être ? En effet, à un moment donné, j'ai dû m'arrêter et m'interroger. Pourquoi me focaliser sur tout ce que vivent Connor, Henri et Ambre alors que l'auteur décrit admirablement bien la savane, les animaux, la dureté de la vie ? J'ai bien fait de prendre un peu de recul car j'ai, alors, pu tout savourer. J'ai encore un petit bémol à rajouter. Ce ne sont pas des critiques négatives, loin de là, que ce premier paragraphe. Comment ont-ils pu vivre tout ce qu'ils ont vécu, sous la chaleur torride de la savane du Burundi, au milieu d'éléments hostiles, face à ceux qui les poursuivent, en vivant des aventures difficiles de cette façon ? Certes, à des moments, l'auteur nous les décrit très fatigués. Mais pour autant, quelques minutes après, ils repartent et les aventures continuent. Est-ce dû à l'adrénaline ? On pourrait le comprendre pour Connor, vu son entraînement d'élite. Moins pour Ambre, même si la jeune adolescente a quand même exercé l'escalade.
Je finis donc avec mes critiques et je m'intéresse aux personnages. Connor grandit. Il doit toujours faire face à la maladie de sa mère qui devient de plus en plus préoccupante. Sa grand-mère, dans la confidence, s'inquiète beaucoup pour lui. Elle ne veut absolument pas le voir mourir. Un dans la famille, ça suffit. Connor continue son apprentissage. Il a appris à conduire. Ses relations avec ses camarades sont de plus en plus fraternelles. Dans ce tome, l'auteur lui donne une nouvelle dimension. Il doit se débrouiller seul avec les deux jeunes adolescents qu'il doit protéger. Il doit prendre des décisions. Il se sent seul et vraiment responsable d'eux. D'ailleurs, il y a toujours cette peur d'échouer surtout que la situation est différente par rapport aux missions précédentes. Il se sent trop jeune face à ce milieu hostile, cette prise de pouvoir, ces rebelles, ces braconniers. de plus, il n'a rien pour se repérer.
Henri est, quant à lui, un tout jeune garçon, dont Connor devient le héros. Après quelques hésitations, Ambre lui fera confiance. Il faudra lire le roman pour savoir pourquoi. J'ai bien aimé ces deux enfants.
Le roman a également une dimension assez politique puisque nous avons l'histoire de la paix fragile au Burundi. Tout est fait pour éviter la guerre civile mais aussi pour se développer grâce à l'argent des puissances étrangères. Il faut également cacher ce qui pourrait faire la fortune du pays, mais aussi le déplacement des populations. Qui dit Savane, dit également braconniers qui tuent pour des trophées, pour faire commerce d'animaux…
Lien : https://livresaprofusion.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
leslecturesdeVal
  04 novembre 2017
Mon avis: Cela faisait déjà un an que ce roman trainait dans ma PAL, j'ai donc décidé de le sortir puisque le tome suivant va paraitre dans quelques jours et que je voulais être a jour dans cette saga malheureusement même si j'ai bien aimé j'ai trouvé ce tome ci moins intéressant que les deux premiers ou alors je ne l'ai pas lu dans la bonne période cela m'arrive parfois quand je m'impose une lecture, en tout cas même si j'ai moins aimé j'ai tout de même bien apprécié cette lecture et passé un bon moment.
Du coté de l'histoire: Nous retrouvons Connor,cela fait presque un an qu'il appartient aux Bodyguards. Pour son anniversaire, le jeune garçon a droit à une permission, et va rendre visite à sa mère et à sa grand-mère, en compagnie de Charley, la chef de son équipe. Malheureusement Connor apprend que sa mère est de plus en plus malade, mais que sa grand-mère va bien, et elle arrive a le rassurer.
Après cette petite escale dans sa famille, le jeune homme doit vite remplacer un autre membre de son équipe qui est tombé malade et qui ne peut assurer sa mission, il part donc à sa place en Afrique ! Cette fois-ci, Connor doit protéger deux personnes, Ambre et Henri, deux frères et soeurs et il sera seul à assurer cette protection . de toute façon, pas de soucis en particulier, aucun danger imminent n'est prévu. Mais voilà, une fois sur place, Connor découvre d'énormes failles dans la sécurité et doit se montrer plus vigilent que jamais, chose assez difficile, car les distractions ne manque pas : safari, randonnées, fêtes ... Tout cela fascine énormément Connor.
Si le jeune garçon a une confiance aveugle en son garde du corps, la jeune ado elle, n'apprécie pas forcément d'être constamment surveillée et accompagnée d'un adolescent comme elle , ce qui rend encore les choses un peu plus difficile que prévu pour Connor.
Du coté de l'écriture: J'ai beaucoup aimé retrouvé la plume de Chris Bardford, les personnages sont toujours aussi sympas à découvrir et la fluidité de la plume de l'auteur rend ce roman très agréable. Dans ce tome, toujours autant d'action et encore plus de dangers, entre les Rebelles, les animaux sauvages et les braconniers, notre jeune garde du corps n'a pas le temps de s'ennuyer et totalement livré à lui même, notre jeune héros va devoir se débrouiller entièrement seul.
Le seul vrai problème que j'ai trouvé dans ma lecture, c'est que j'ai l'impression de tourner un peu en rond, même si le jeune garçon s'est pris d'affection pour Connor, la jeune fille elle ne veut pas entendre parler de sécurité et j'avoue que le schéma est, je trouve toujours un peu pareil et je trouve ça dommage.
En conclusion :J'ai beaucoup aimé retrouvé la plume de l'auteur, toujours aussi addictive et même si j'ai passé un très bon moment, j'ai trouvé ce tome-ci en dessous des deux premiers. Je lirais tout de même la suite des aventures de Connor, bien sur et je pense attendre moins longtemps pour le lire car je pense également que cela a fait aussi que j'ai moins apprécié l'histoire après autant de temps entre mes tomes

Lien : http://aupaysdelire.blogspot..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
XS
  30 décembre 2016
Efficace et ne laissant pas de répit au lecteur, la série Bodyguard est un bon moyen de faire lire de jeunes adolescents peu enclins à la lecture. Dans L'Embuscade, troisième épisode pouvant être lu indépendamment, l'action se situe en Afrique. Les situations s'enchaînent, elles s'appuient sur des situations politiques qui font écho à l'actualité. J'ai apprécié la fin, plus ambiguë qu'habituellement dans ce genre de romans.
Commenter  J’apprécie          60

Citations et extraits (19) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
En Afrique, c’est la loi du plus fort. Chaque matin, lorsqu’une gazelle se réveille, elle sait qu’elle doit être plus rapide que le lion qui la prendra en chasse, ou bien elle mourra dévorée. Et chaque matin, lorsqu’un lion se réveille, il sait qu’il devra courir plus vite que la gazelle la plus lente de la harde, ou bien il mourra de faim. Alors peu importe que vous soyez lion ou gazelle : quand le soleil se lève, vous avez intérêt à courir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
ReveursEtMangeursDePapierReveursEtMangeursDePapier   22 mars 2017
- Tu marques un point. Le moustique provoque des millions de décès en transmettant le paludisme. Mais il ne tue pas directement, contrairement à l'hippopotame qui devient très agressif en défendant son territoire. Il vaut mieux ne pas se retrouver entre un hippo et son point d'eau. Mais si tu veux être encore plus précise, il y a en Afrique une espèce qui provoque bien plus de morts que les moustiques, les hippos, les éléphants, les crocodiles et les lions réunis...

- Laquelle? demanda Connor, intrigué.

Gunner le fixa d'un air sombre.

- La plus dangereuse que la Terre ait jamais portée : L'Homme..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
En tant que garde du corps, on n’a pas le droit de relâcher complètement son attention. Il faut rester en état de vigilance modérée, qu’on appelle code jaune. Si une menace potentielle est repérée, on passe en code orange, l’état de concentration supérieur qui nous permet de raisonner et de prendre des décisions cruciales : maintenir sa position, fuir ou attaquer. Et si la menace devient concrète, alors c’est le code rouge, la phase de passage à l’action. Ce qui compte, c’est de toujours garder le contrôle sur la situation.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KassuathethKassuatheth   30 décembre 2019
Et maintenant, emmène ce ranger à la rivière. Sans-Merci fronça les sourcils, confus. — Vous voulez que je le libère ?
— C’est une façon de voir les choses, oui. Les crocodiles ont faim !
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   16 mai 2016
Comme on peut s’y attendre pour un diplomate, il est toujours très courtois, sociable, et entretient un bon réseau de connaissances. C’est un homme intelligent, diplômé en économie et en politique. D’après nos renseignements, il n’a aucun ennemi connu. Le seul faux pas qu’il a pu commettre, c’est d’avoir eu une maîtresse.
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Chris Bradford (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Chris Bradford
Interview de Chris Bradford sur ce qui l'a inspiré pour écrire Bodyguard.
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "Bodyguard, tome 1 l'otage" de Chris Bradford.

Quel est le prénom de l'homme qui a gagné une coupe au début de l'histoire ?

Justin
Connor
Dan

10 questions
15 lecteurs ont répondu
Thème : Bodyguard, Tome 1 : L'otage de Chris BradfordCréer un quiz sur ce livre