AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Anne McCaffrey (Traducteur)
EAN : 9782266085359
604 pages
Éditeur : Pocket (11/09/2003)
4.06/5   42 notes
Résumé :
La Fédération terrienne est de plus en plus totalitaire. Régis Hastur est mort. Que deviendra Ténébreuse ? Un des meilleurs volumes du cycle : Marion Zimmer Bradley excelle à mettre en scène une situation politique complexe et brûlante.
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Shenandoah
  23 décembre 2014
Et c'est avec ce livre que se termine ma relecture du cycle de Ténébreuse. Même si je lirai certainement les autres livres parus en anglais depuis le décès de Marion Zimmer Bradley, ce livre est le dernier officiellement écrit par l'auteur elle-même, et le dernier à avoir ce parfum de nostalgie pour moi. D'ailleurs, cela fait bientôt dix jours que j'ai terminé ma lecture, mais je n'arrivais pas à me résoudre à faire cette critique, un peu déphasée d'avoir terminé cette saga qui m'accompagne depuis bientôt six mois (j'ai commencé le premier tome fin juin).
L'histoire se déroule ici 16 ans après La Matrice Fantôme. Nous retrouvons à nouveau les mêmes personnages, et nous suivons plus spécifiquement Domenic Hastur, 16 ans, qui, après un tragique événement, va découvrir un complot des Terriens visant à détruire les Comyns pour prendre enfin le pouvoir sur Ténébreuse.
De façon assez logique, ce roman est un peu l'aboutissement de toutes les idées utilisées ou évoquées au fil de la saga. Cependant, il ne s'agit pas d'un simple épilogue de 600 pages, mais d'une histoire complète et vraiment prenante. Il faut dire que le tragique événement qui ouvre le roman ne peut que donner envie de voir comment tout ça va tourner.
Il est à noter que ce roman nous offre de nouveaux personnages particulièrement intéressants, notamment Hermès Aldaran et sa femme Catherine, qui font presque de l'ombre au couple vedette de cette trilogie. Domenic est également un personnage assez bien travaillé, et très différent des autres personnages d'ado que nous avons pu suivre jusque là. de plus, son laran est vraiment intrigant, et je regrette qu'on n'en apprenne pas plus à ce sujet.
Toujours dans les personnages, l'auteur a eu la bonne idée de se pencher à nouveau sur Gisela, personnage caricatural s'il en était, et d'explorer ses motivations en profondeur pour finir par nous la rendre vraiment attachante. Je ne sais pas si ces failles étaient présentes depuis le début, mais il s'agit quoi qu'il en soit d'une magnifique évolution de personnage, peut-être bien la plus réussie du cycle.
Il est donc un peu dommage que ces personnages si bien écrits agissent dans une intrigue somme toute assez convenue. Passé la surprise et le choc du début, on se retrouve avec une histoire de complot relativement classique, dont l'issue ne fait pas beaucoup de doute. de plus, entre le titre qui nous dévoile la présence d'un traître et ce que l'on sait des relations entre les familles ténébranes, l'identité du fameux traître n'est pas vraiment une surprise.
Heureusement, l'aspect plus moderne de l'écriture que j'avais évoqué dans ma précédente critique est à nouveau bien présent, et donne un souffle épique à l'histoire tout en l'agrémentant de trouvailles bienvenues. Et pour une fois, même si Domenic rencontre une fille au cours de son aventure, la romance n'est absolument pas au coeur de l'histoire. Les histoires d'amour présentes dans le récit sont surtout celles des couples mariés qui doivent faire face aux difficultés de la vie, un angle assez peu abordé dans la série.
En conclusion, il s'agit à nouveau d'un livre que j'ai beaucoup aimé. Il est beaucoup basé sur ses personnages, au détriment de l'intrigue peut-être, mais je n'ai pas trouvé ça dérangeant. En tant que conclusion de la saga, je le trouve assez réussi. Il s'agit vraiment de la fin d'une ère, et d'un joli parallèle avec le premier tome, et même si quelques questions restent encore en suspens, on ne ressent pas de frustration, juste une certaine curiosité à envisager la suite de l'histoire.

Annexe :
Je fais à présent une petite conclusion sur mon ressenti final après ma relecture de cette saga.
De manière générale, même si j'ai aimé cette saga, je me suis retrouvée un poil moins emballée que j'ai pu l'être quand j'étais ado. En ajoutant ces livres sur le site, je les avais notés de mémoire, et j'ai presque systématiquement baissé ma note d'une étoile après relecture.
Certes, les tomes que j'ai préféré quand j'étais ado sont toujours mes préférés, mais la qualité est tout de même très inégale. le style de certains des plus anciens romans est indéniablement assez daté, et certains d'entre eux manquent trop de profondeur pour être autre chose qu'un agréable divertissement.
C'est une saga que je conseillerais sans soucis à des adolescent(e)s peu familiers du genre, qui ne remarqueront pas trop les facilités scénaristiques et les clichés, et pourront être aussi emballés que j'ai pu l'être par les diverses romances.
En revanche, je la conseillerais avec réserve à un adulte fan de SF et de fantasy, qui pourrait rapidement être énervé par les tomes les plus faibles. Cependant, elle peut être très intéressante si on l'aborde sous l'angle "historique" de l'évolution du genre, ou même pourquoi pas des évolutions sociales.
Il s'agit quoi qu'il en soit d'une oeuvre monumentale et importante dans l'histoire de la SF / fantasy, et on y trouve suffisamment de talent et d'imagination, en particulier concernant l'univers en lui-même, pour qu'il soit intéressant de s'y pencher.
Sur ce, joyeux Noël à tous ! (et en particulier à ceux qui auront eu le courage de lire cette critique jusqu'au bout ! )
Challenge Pavés 2014-2015
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          171
FeyGirl
  29 août 2021
Dix-sept ans après les événements relatés dans La matrice fantôme, le Régent Régis Hastur meurt soudainement. La légitimité de son successeur Mikael est contestée depuis des années par une partie des Comyn, car Margarida et lui suscitent jalousie et rancoeur. C'est à ce moment-là que la Fédération Terrienne se durcit sous l'influence des Expansionnistes, et que le représentant de Ténébreuse Hermes Aldaran revient en catastrophe avec sa famille pour éviter d'être arrêté par ce qui se transforme en dictature galactique.
La Fédération décide d'abandonner les Protectorats comme Ténébreuse, mais Dominic, le fils aîné de Mikael et Margarida, surprend des Terriens discutant d'un complot contre les Comyn.
Le dernier volume proposé par l'auteure, peu avant sa mort, est d'un très bon niveau, grâce à de nombreux personnages attachants et plus d'intrigues qu'à l'accoutumée. On sent que son écriture atteint une belle maturité, pour nous offrir un roman mouvementé, riche en aventures et en instants plus intimes. J'ai apprécié de découvrir Hermes, Katherine, Dominic et Illona, de suivre l'évolution de Mikael, Margarida et Lew, de vivre des moments dangereux dans le Château Comyn ou sur les routes de Ténébreuse. Les relations entre les personnages sont croustillantes, même les personnages secondaires sont dignes d'un grand intérêt, et les arcs narratifs s'entremêlent avec dextérité.
Certains rebondissements et réflexions des protagonistes sont plus empreints de politique ou de considérations sur les sociétés humaines, signe d'une vision de l'auteure sur le monde qui l'entoure. À plusieurs reprises, on ne peut que penser à des situations réelles et ces passages ajoutent de la profondeur au récit.
À n'en pas douter, l'auteure s'est beaucoup affirmée entre ses premiers et ses derniers romans, et j'aurais aimé d'autres tomes dans la même veine que celui-là.
Alors Ténébreuse, est-ce fini ?
Non.
Car la saga a été reprise — avec l'accord des ayants-droits — par Deborah J. Ross, amie de Marion Zimmer Bradley et auteure de Fantasy elle-même. Elle a écrit d'autres romans grâce aux notes laissées par MZB, et ses récits sont considérés comme intégrant le « canon » de l'oeuvre. À l'heure où j'écris ces lignes, elle a déjà publié sept romans (non traduits, mais dans un anglais très facile d'accès), et elle a annoncé sur son blog qu'elle prévoyait une nouvelle publication en 2022 et une autre en 2023. You known what? I'm happy!

Lien : https://feygirl.home.blog/20..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          202
mauriceandre
  22 avril 2020
Salut les Babelionautes
Voila un tome de la Saga Ténébreuse que je n'ai pas lâché avant le mot Fin.
Marion Zimmer Bradley nous a concocté un savant mélange entre Fantasy et Science fiction, et j'avoue que je me suis régalé.
Régis Hastur a tiré sa révérence et Mikhail doit endossé le rôle auquel il a été préparé, gouverné Ténébreuse.
Dans le même temps, l'Empire Galactique s'engage dans une voie politique qui fait frémir et qui n'est pas sans quelques ressemblance avec notre monde actuel ou la recherche du profit en exploitant les ressources limité de notre belle bleue.
de plus il y a de l'action, avec un ado se trouvant au coeur des événements, accompagné par Hermès Aldaran, qui porte un nom honni par les Seigneurs Comyns, et qui fera preuve d'ingéniosité et de courage face a la menace Terrienne.
Contrairement a ce qui est écrit en haut de cette fiche ce n'est pas Anne McCaffrey mais toujours Simone Hilling qui a traduit ce roman pour que nous autres, qui ne lisons que la langue de Molière, puissions parcourir Ténébreuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
etohyuta
  14 mai 2018
16 ans après la matrice fantôme, régis Hastur décédé subitement en même temps que la fédération s'effondre. Mikhaïl doit alors prendre le rôle pour lequel il a été préparatoire sa vie soit diriger ténébreuse. Mais bien sûr rien n'est toujours aussi simple car il faut aussi faire avec ceux qui contestent son héritage et un complot venant du QG terrien.
Voilà pour l'intrigue.
Ici, l'histoire se déroule surtout autour de Domenic , le fils étrange de Margarida et de Mikhaïl, on découvre aussi un nouveau personnage, Hermès Aldaran qui avait remplacé Lew au sénat.
Au final je quitte ces pages avec une énorme frustration. En effet, sachant qu'on tient ici le dernier roman traduit de la saga. (Car d'autres romans ont été écrit à partir des notes de MZB mais ne sont dispo qu'en VO) j'en sort avec plus de questions que de réponses. Il ne me reste plus qu'à espérer que l'éditeur aura pitié de nous et fera traduire ces romans.
Commenter  J’apprécie          10
DidierLarepe
  13 mars 2016
Une véritable saga... magnifique jusqu'au bout.
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
FloraLalixFloraLalix   17 juillet 2021
Herm ne m'a pas dit ce qui se passait - c'était trop risqué, il m'a juste dit de préparer les bagages, et nous étions à l'astroport avant que j'ai réalisé ce qui m'arrivait. Heureusement que j'ai confiance en mon mari, sinon je ne serais pas là à l'heure qu'il est. Mais c'était très... perturbant.
Commenter  J’apprécie          30
ShenandoahShenandoah   23 décembre 2014
L'homme sûr de lui est beaucoup plus dangereux que celui qui doute.
Commenter  J’apprécie          100
ArdnassacArdnassac   08 octobre 2016
- Arrête. Il est trop tard pour revenir en arrière, Mikhaïl, dit Danilo d'un ton tranchant. Sortons d'abord vivants de cette affaire, nous aurons tout le temps de penser aux conséquences plus tard.
Donal, qui chevauchait à la gauche de Mikhaïl, aboya un rire inattendu.
- Tu veux dire : "Tuons-les tous, Dieux reconnaîtra les siens" ?
Commenter  J’apprécie          10

Video de Marion Zimmer Bradley (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Marion Zimmer Bradley
Coup de cœur | Les dames du lac de Marion Zimmer Bradley Vous aimez les légendes arthuriennes ? Qu’attendez-vous pour vous lancer dans les Dames du Lac ?!
autres livres classés : science-fictionVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Généalogie Arthurienne selon Marion Zimmer Bradley

Fille de Ygerne et de Gorlois, Duc de Cornouailles, je suis l'enseignement des prêtresses de l'Ile Sacrée d'Avalon pour succéder à ma tante Viviane, la Dame du Lac, je suis (la Fée):

Morgause
Niniane
Elaine
Morgane

14 questions
69 lecteurs ont répondu
Thème : Les Dames du lac, tome 1 de Marion Zimmer BradleyCréer un quiz sur ce livre