AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizForum
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2745978268
Éditeur : Grafiteen (05/10/2016)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 6 notes)
Résumé :
Journal de bord . Montres et zombies . Fin du monde Quarante-deux jours après le cataclysme, Jack Sullivan est bien seul au milieu des monstres et des zombies. Pour survivre, il va devoir chercher d'autres rescapés, monter une équipe, se battre. et même retrouver Et sauver June. Bref, devenir Le beau gosse trop cool de l'apocalypse ! Et ça, personne n'a dit que ce serait facile.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses & Avis (4) Ajouter une critique
pika010
  15 juillet 2017
Je ne connaissait pas ce genre de lecture. Pas une bande-dessinée, mais pas réellement un roman non plus, ce livre est ce qu'on peut appeler un récit illustré. En accompagnement à l'histoire, nous retrouvons des illustrations en lien avec les actions de nos personnages. Plus qu'en lien d'ailleurs car certaines images sont indispensable pour la compréhension de l'histoire car les dialogues sous forme de bulles, comme en BD, sont à ajouter au texte. Cela facilite grandement la lecture destiné à la jeunesse.
Nous retrouvons donc Jack, notre héros, qui nous raconte sa vie suite à l'invasion de sa ville par les zombies et les monstres. Ecrit comme s'il nous narrait l'histoire, il nous demande souvent de regarder les illustrations pour nous montrer comment il fait telle ou telle chose, ou encore à quoi ressemble ses armes. Les illustrations sont donc très présente et ajoute du dynamisme. J'ai vraiment apprécié ce petit plus et le jeune public sera ravi.
Par contre, j'ai moins aimé les onomatopées utilisées en trop grand nombre à mon goût. Dans les images, pourquoi pas, mais ici, elles sont omniprésente dans le texte lui même. Et malgré les SHLACK et les BOUM, l'histoire met du temps à se mettre en place. On s'ennuie un peu mais ça s'accélère dans le dernier tier (avec une des meilleurs scène du livre qui parodie un passage d'Indiana Jones).
J'avais choisi ce livre dans le cadre d'une masse critique (je remercie en passant chaleureusement Babelio pour l'organisation et les Editions Milan pour leur envoi) car il y avait des zombies. Bien qu'il ne soit pas bien méchant ici et pas vraiment au premier plan, j'ai apprécié cette lecture et me laisserai surement tenter par le tome 2.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Sophie_Bazar
  27 juin 2017
Jack est un orphelin de 13 ans qui va de famille en famille, rêve de devenir photojournaliste et craque pour June, une fille du collège trop mignonne. Rien de plus classique en somme, sauf qu'au moment où le livre commence, le monde a été envahi de zombies et de monstres et que maintenant il va falloir survivre.
Un Walking Dead pour les préados ! Voilà une histoire qui ravira les collégiens accros aux jeux consistant à massacrer des bestioles en tout genre, sans jamais perdre de vue ce but ultime : apocalypse ou pas, toujours rester beau gosse, pardon BG. Un roman illustré cool et drôle, qui célèbre le courage, les copains et l'amitié (ensemble, c'est mieux), rapide à lire, énergique et sans temps mort.
Commenter  J’apprécie          20
Hiromichi
  27 novembre 2016
Jack Sullivan est un gosse qui depuis sa plus tendre enfance a été ballotté de famille en famille. Il est solitaire et ne s'est jamais attaché à ces gens qui ne l'acceptaient que pour toucher de l'argent. de plus, comme il changeait souvent de villes, il n'a jamais pu se faire de vrais amis. Jusqu'à ce dernier changement, il avait un pote, Quint.
Leur petite vie tranquille a cependant brusquement été bouleversée, des zombies et des supers monstres ont déferlé sur la ville. Pour Jack, c'est une aubaine, une aventure avec un grand A, quelque chose qui sort de l'ordinaire. Il s'ennuyait, en avait marre de cette vie inutile. Maintenant, il peut devenir un héros en sauvant son ami et la fille qu'il aime.
Mais étant séparé d'eux, Jack va devoir faire travailler ses neurones et son instinct de survie dans cette ville apocalyptique.
Ce roman est pour les jeunes et ça se ressent. le style d'écriture est très fluide et accessible, et on a l'impression d'avoir entre les mains un vrai petit carnet de route illustré. Des dessins sont là pour nous montrer à quoi ressemblent les monstres. Il y a des cartes de la ville, des visuels de ce qui entourent nos héros, et les accessoires qu'ils ont. C'est plutôt amusant et ça permet vraiment de tourner les pages assez rapidement.
Voilà un roman rigolo sur un fond d'apocalypse, qui ne nous permet pas de nous prendre la tête, mais qui manque clairement de profondeur. de plus le héros peut parfois être assez agaçant avec ses grosses chevilles, donc ça passe ou ça casse avec sa personnalité.
Lien : http://onirik.net/Les-beaux-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
zembla
  02 juillet 2017
Même s'il y a beaucoup de dessins, ceci est un roman jeunesse, pas une bande dessinée. Ceci dit, de quoi parle ce livre ? Pour le résumé de façon lapidaire, on peut dire que c'est une sorte de walking dead pour ados (sauf qu'ici on meurt de rire pas de peur) mâtiné de la bd "seuls" de Vehlmann et Gazzotti. Un roman de 240 pages qui se dévore rapidement et dans lequel les illustrations font partie intégrante du récit et sont souvent désopilantes. On suit avec beaucoup de gourmandise les mésaventures du héros Jack Sullivan qui essaye de survivre aux zombies et aux monstres gigantesques qui ont envahis les rues de Wakefield une fois que ce soit produit l'apocalypse. Un héros aux allures d'anti héros aux qualités indéniables mais aux nombreux défauts inhérents a son statut d'adolescent . Un roman graphique rythmé par des scènes d'action et par beaucoup de dérision. Les personnages sont attachants, le récit bien rythmé et l'humour omniprésent, un divertissement réussi.
Lien : http://desgoutsetdeslivres.o..
Commenter  J’apprécie          00
Citations & extraits (4) Ajouter une citation
CapitaineBaptCapitaineBapt   31 mai 2017
[June] : Il faut fuir ! Il ne faut pas rester là ! Il va arracher la cabane.
On ne peut pas faire ça. Je ne peux pas faire ça.
Parce qu'en fait, je vais vous expliquer. Cette cabane n'est pas n'importe quelle cabane. C'est chez moi. Pour la première fois de ma vie, j'ai un véritable chez moi. Un chez-moi stable, en plus.
Commenter  J’apprécie          00
pika010pika010   15 juillet 2017
- C'est exactement comme dans Indiana Jones.
- J'ai remarqué ! Mais avec des zombies.
- C'est pas le moment, les geeks !!
Commenter  J’apprécie          00
pika010pika010   05 juillet 2017
Un scientifique ne meurt jamais vraiment. Il continue de vivre à travers ses recherches.
Commenter  J’apprécie          00
pika010pika010   15 juillet 2017
- FERMEZ LES ÉCOUTILLES !
- Y a des écoutilles ?
- Pas à ma connaissance.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : apocalypseVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle

Autres livres de Max Brallier (1)Voir plus




Quiz Voir plus

Comment je suis devenu Malcolm X (10 exemplaires à gagner)

Quel est le véritable nom de Malcolm X ?

X est son véritable nom
Malcolm Little
Malcolm Xavier
Malcolm Exe

5 questions
126 lecteurs ont répondu
Thème : Comment je suis devenu Malcolm X de Ilyasah ShabazzCréer un quiz sur ce livre