AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2365384900
Éditeur : Rebelle Editions (20/02/2017)

Note moyenne : 3.97/5 (sur 18 notes)
Résumé :
« Objet : Hola je m’appelle Celia. Et toi ? Je suis celle qui n’arrive pas à te parler sur Meetic. . . Mais tu vois, je ne suis pas totalement muette quand on m’en donne les moyens À bientôt peut être ? Celia » Si seulement j’avais su, au moment d’ouvrir ce mail le tournant que ma vie allait prendre. . . Beaucoup de mes proches n’ont jamais vraiment pu comprendre notre histoire. « Comment as-tu pu continuer à garder contact avec elle après tous les lapins qu’elle t’... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (22) Voir plus Ajouter une critique
Khiad
  30 novembre 2017
Pourquoi ai-je accepté ce SP ? Tout simplement parce que j'en ai lu le résumé, que j'ai vu que c'était autobiographique et que, quelque chose m'a fait penser à ma propre expérience.
J'ai trouvé l'auteur très courageux de mettre cette partie de sa vie sur papier, de s'être fait publier et d'oser affronter le regard et les remarques de ses lecteurs. Parce que même s'il va s'attirer de la sympathie, il n'échappera probablement aux remarques méchantes et/ou blessantes voire aux moqueries de certaines personnes qui n'ont rien d'autre à faire de leur vie.
Chapeau !
Un auteur que j'aimerais beaucoup rencontrer un jour, pour échanger un peu sur son livre et donc, sur son expérience.
Mais ce livre, de quoi il parle ?
Il parle d'un jeune homme qui, après une rupture, tente de trouver l'amour sur Meetic. Et là vous allez vous dire : Trouver l'amour sur Internet, n'importe quoi ! Il n'y a que des tarés derrière leurs écrans ! Alors oui, il y a pas mal de gens désaxés, j'en conviens. Mais il y a aussi des personnes bien. Pour preuve, j'ai rencontré mon compagnon actuel sur Internet et cela fait 5 ans 1/2 que ça dure. ;-) On trouve de tout sur la toile. Certaines rencontres sont magiques et donnent lieu à des idylles ou à de belles amitiés. D'autres, on aurait préféré ne jamais les faire...
Le narrateur va donc faire la connaissance de Celia, une belle brune aux origines latines. Mais s'il espère vite la rencontrer, il va rapidement déchanter. Pourquoi ? Parce qu'il y a toujours quelque chose qui ne va pas : elle a ses règles, des soucis avec son ex, trop de travail, pas reçu le dernier message, plus de batterie... Et même quand il est avéré que c'est de sa faute, elle arrive à retourner la situation jusqu'à faire culpabiliser le pauvre narrateur. Elle est inaccessible, menteuse, jalouse et manipulatrice.
Je ne vais pas dire que l'histoire tourne en boucle, mais on rencontre "grossièrement" le même schéma tout au long du livre : ils doivent se rencontrer, ça ne se fait pas, ils se prennent la tête et tout recommence à nouveau. J'ai dit en gros hein, parce que les circonstances (ainsi que les excuses et les engueulades) varient à chaque fois. Et puis il y a des petites découvertes, faites ici et là. D'autres personnages qui tentent de lui faire entendre raison... Heureusement, parce que sinon ça serait un tantinet répétitif. ;-)
Pourtant, ce n'est pas quelque chose qui m'a dérangé (même si le personnage de Celia est dérangeant) et je ne me suis pas du tout ennuyée entre ces pages.
Vous vous demandez certainement pourquoi il endure tout ça, surtout quand lui-même doute et est de moins en moins convaincu de sa réalité. Pourquoi l'excuse-t-il alors qu'il ne semble lui-même pas convaincu ? Parce que Celia est très bonne au jeu du chat et de la souris et qu'elle fait ce qu'elle veut de son amoureux transi qui n'espère qu'une seule chose : enfin la rencontrer ! Parce que oui, il est amoureux et, on le sait très bien, l'amour rend aveugle.
Plusieurs fois , j'ai eu envie de le secouer en lui disant "Mais elle se fout de toi ! (ça c'est la version polie) Coupe les ponts bon sang de bois ! Envoie-la chier !". Puis, à chaque fois je me suis collée une gifle (en pensée, sinon ça fait mal !), parce qu'avec mon passé, je n'ai aucun droit de le juger. Moi aussi j'ai été naïve. Moi aussi, j'ai connu les mensonges et les situations tellement grosses que quelqu'un d'extérieur les voit venir à 10km !
Vous l'aurez compris, j'ai tout de suite détesté Celia que j'ai assimilé à mon ex. Et l'intrigue tourne autour d'elle, de son identité. Qui est véritablement Celia ? Celle qu'elle prétend, auquel cas sa vie est réellement compliquée ! ? Ou se fait-elle passer pour quelqu'un d'autre parce qu'elle est simplement dérangée et que l'anonymat d'Internet lui donne ce pouvoir ? le narrateur finira-t-il par la rencontrer un jour ?
J'ai apprécié la fluidité de la plume de l'auteur, qui fait que le texte passe tout seul. le fait que le livre soit majoritairement épistolaire, composé de leurs échanges par sms, téléphone, mail... ajoute à la rapidité de lecture.
J'aurais par contre un petit reproche à faire. J'ai lu la version ebook et rien ne différencie les échanges écrits des pensées du narrateur. Ce qui faisait que, parfois, je ne savais pas si c'était la fin de l'échange ou le début de ses pensées. Je pense qu'il aurait été intéressant de mettre ces échanges en italique, ou au moins avec une police différente, pour bien faire le distinguo. de même, pour les mails, il n'y avait pas le nom de l'expéditeur (au début du mail) et, parfois, on ne savait pas tout de suite qui l'avait écrit.
Je pense que c'est un livre que les ados devraient lire, pour les sensibiliser sur le problème des rencontres virtuelles et du mal qu'elles peuvent faire, eux qui sont si connectés de nos jours. On pense toujours que ce genre de chose n'arrive qu'aux autres (et encore !) ou que ce n'est que de la fiction. le fait que ce livre soit autobiographique aide à prendre conscience que non, c'est réel, et que ça peut arriver à n'importe qui !
En résumé, un livre assez poignant sur la détresse et le désespoir amoureux d'un jeune homme qui ne demande qu'à croire et à rencontrer la femme dont il est virtuellement amoureux, mais avec laquelle rien ne se passe jamais comme prévu, entre jalousie, chantage, engueulades, lapins, excuses foireuses, mensonges... Peu de personnes auraient supporté ce qu'il a enduré, moi la première malgré ma naïveté. Surtout pour une relation virtuelle ! Je l'aurai envoyé bouler depuis longtemps. Une romance pas du tout comme les autres !
J'ai néanmoins apprécié cette lecture, fluide et rapide, abordable par un large public et j'ai hâte de connaître le fin mot de l'histoire. Mais qui est Celia ? (A défaut de trouver Charlie... Pardon, c'est nul, je sors...)
Lien : http://booksfeedmemore.eklab..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Le_plaisir_de_lire
  14 avril 2017
Bien que ce soit loin d'être la première romance que je lis dans ma vie, ça fait longtemps que je boudais le genre. Je ne m'y intéresse pas forcément, c'est vrai, mais c'est surtout la mode absolument ridicule – ce n'est que mon avis – des livres érotico-amoureux écrits par des adolescentes pour des adolescentes qui dure maintenant depuis quelques années qui a fait que je m'intéressais encore moins aux dernières sorties.
Lors des premiers contacts avec l'auteur, j'avoue avoir un peu jugé sur le physique : Pierre-Etienne semble être un solide gaillard, la trentaine, un look de rockeur plus que de midinette … Je me suis dit “bon, y'a quand même très peu de chances que ce soit un truc gnan-gnan, cul-cul – ou autre mot avec deux syllabes identiques – pourquoi ne pas foncer ?“. Eh bien je me suis écouté, j'ai foncé.
Commençons par la structure du récit, qui est pour le coup très originale. La bonne majorité des passages du roman est une succession d'échanges par mail, SMS ou autre moyen de communication “2.0” entre les deux protagonistes. Cette structure donne au récit certaines de ses forces, mais aussi une petite faiblesse.
Tout d'abord, ça permet évidemment de rapidement créer un lien entre nos deux personnages, quasiment les seuls de tout le roman, et on apprend à les connaître en même temps qu'ils cherchent à se connaître entre-eux. de plus, et ça c'est aussi grâce au talent de l'auteur, ça rend le récit à la fois très réaliste car il est composé par les personnages et non pas pour eux, mais aussi très humain. Inutile de perdre du temps en description pour relater des émotions, le corps du mail les représente bien assez.
Cependant, ça peut aussi légèrement le rendre redondant. Je n'ai pas eu cette impression, ou très peu, mais je pense que ça peu en déranger certains.
Pour moi, la structure du récit est clairement une force, et a plutôt accéléré le rythme et fait monté le suspens, sur, finalement, une intrigue assez obscure pour le moment. Ce premier tome ne représente finalement qu'un grand jeu du chat et de la souris version amour. Attention, j'ai trouvé ça vraiment intéressant : pour preuve, je l'ai fini d'une traite le soir même de sa réception !
Mais c'est vrai que l'intrigue ne repose finalement que sur une seule question : Qui est Célia ?
Quelques mystères entourent cependant ce personnage, et je pense vraiment ne pas être au bout de mes surprises.
Je ne vais pas forcément m'arrêter sur les personnages, ils sont très peu nombreux et je préfère laisser le plaisir de la découverte aux futurs lecteurs. L'empathie se fait quand même tout de suite avec cet homme – c'est rare qu'une histoire d'amour soit du point de vue de l'homme – et c'est aussi une des forces de ce roman. J'ai vraiment eu l'impression de vivre ce roman, effet accentué évidemment par l'utilisation du je tout au long du livre.
J'ai un peu eu l'impression d'être le protagoniste de cette histoire : le “héros” finalement, c'était moi.
Ce livre est en partie autobiographique. Il nous présente, avec justesse, certains des avantages et des inconvénients des relations sur Internet, pourtant impossibles à endiguer aujourd'hui. Je ne sais pas s'il plaira à des détracteurs de cette société, ou à des personnes âgées par exemple, mais c'est vrai qu'il vise un public assez large. Pour le coup, ce n'est pas un point négatif : c'est un livre très accessible, et c'est positif quand c'est bien fait, comme ici.
Il plaira aussi très certainement à tous ceux qui, comme moi, on trouvé quelque chose sur Internet : une passion, des amis fidèles ou même l'amour. Ce livre m'a beaucoup touché également pour ça.
Comme d'habitude, je finis sur un petit point négatif (mais je chipote) : je suis resté sur ma faim ! La dernière page s'évapore avec un suspens tant attendu, mais tellement frustrant quand on est pris comme je l'ai été par ce récit ! Vivement le tome 2 !
Retrouvez la critique complète sur le plaisir de lire : http://www.leplaisirdelire.fr/linterphone-ne-fonctionne-toujours-pas-partie-i-pierre-etienne-bram/
Lien : http://www.leplaisirdelire.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Entournantlespages
  05 août 2017
Comment résister à cette histoire singulière, voire atypique ? Sur un fond autobiographique, Pierre-Etienne Bram relate la relation entre un homme et une femme qui apprennent à se découvrir par écran interposé, à s'aimer jusqu'à ce qu'apparaissent la jalousie, les disputes, et surtout le doute. Car, pendant tous ces mois de communication, les deux protagonistes ne vont jamais se retrouver dans la vie réelle, et ce n'est pas faute d'avoir essayer... Se rencontrant sur Meetic, le narrateur nous raconte l'évolution de sa relation avec Celia, d'abord timide et prudente, puis qui se révèle mois après mois beaucoup plus capricieuse et possessive qu'elle ne le laissait paraître. Après toutes les occasions manqués de se rencontrer enfin, le narrateur ne baisse pas les bras, possédant toujours l'espoir de voir en chair et en os celle qui l'a envoûté. Et même s'il est un des seuls à réellement y croire, ses amis et ses proches s'étant déjà fait une opinion de cette petite-amie invisible, lui ne se décourage pas.

Mais après tout ce temps, comment ne pas douter une seule fois ? Celia est-elle vraiment ce qu'elle laisse paraître ? Lui ment-elle ouvertement ? Mais si oui, pour quelles raisons ? Ces questions sont restées permanentes dans mon esprit jusqu'à la fin de ce premier récit. Je ne suis pas habituée à lire de la romance mais lorsque Pierre-Etienne Bram m'a proposé son ouvrage, j'ai foncé. Une histoire d'amour racontée par un homme et, de plus, autobiographique, c'est une première pour moi dans les deux cas, ce qui m'a encore plus donné envie de me plonger dans ce roman. Et dès les vint premières pages, j'ai été agréablement surprise de me rendre compte que j'étais déjà transportée par cette correspondance internet entre deux inconnus. On ressent parfaitement les émotions et sentiments du narrateur, entre appréhension mais aussi désir de rencontrer sa belle qui a l'air au départ trop parfaite pour être vraie. Comme cet homme, j'ai trouvé Celia irrésistiblement intrigante et attirante par ses origines et les bribes de son histoire qu'elle lui offre. Mais rapidement, elle est de plus en plus bizarre, recule d'un pas pour ensuite avancer de deux. le lecteur ressent un certain danger émanée d'elle, un mystère, qui va inévitablement séduire le narrateur.

Oui, mais après tous les lapins qu'elle lui pose, le lecteur, tout comme la famille de cet homme amoureux, se pose de plus en plus de questions sur cette femme. Elle qui semble garder des liens étroits avec son ex et collègue, elle ne manque pas de faire souffrir son petit-ami à travers des scènes de jalousie et de caprices alors qu'elle est parfois incapable de répondre à certaines questions, souvent élémentaires sur sa vie quotidienne. Les cachoteries, les quiproquos et les ultimatums tissent peu à peu le centre de cette relation qui semble pour les deux amoureux finalement irrespirable mais indispensable. Car, on ne peut douter de l'amour du narrateur pour Celia, suivant page après page son quotidien presque accaparé exclusivement par cette femme.

Mais Celia de son côté va rester une réelle énigme pour le narrateur et le lecteur, ce qui donne encore plus envie de connaître le fin mot de l'histoire. J'ai parfois ressenti un certain éreintement au vu des réactions et actions de la jeune femme parfois répétitives, sans réussir néanmoins à dévier de ma lecture jusqu'à la fin. Contrairement au narrateur, j'avais perdu la conviction de les voir réunis dans la vraie vie tout en gardant un espoir infime sur un avenir positif pour leur relation. Et avec cette fin, comment ne pas être un tantinet frustrée et envieuse de découvrir la suite ? Merci donc à l'auteur pour l'envoi de son roman, j'espère pouvoir lire le deuxième tome prochainement !
Lien : http://entournantlespages.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Celine_Cmn
  17 mars 2017
Ce livre est autobiographique puisque c'est suite à une rupture amoureuse suivie d'une rencontre sur Internet que l'auteur, Pierre-Etienne Bram, décide d'écrire son histoire. Il nous raconte, de son point de vue et de façon légèrement romancé, sa rencontre virtuelle avec Célia. Celle-ci va l'amener à vivre différentes situations plus complexes émotionnellement les unes que les autres.
Je me suis plongé dans ce livre avec envie et gourmandise et j'ai tout de suite été happé par cette histoire d'amour moderne et contemporaine. En effet, cette histoire se déroule de nos jours, avec notre génération 2.0, toujours connectés, à l'affût du moindre mail, de la notification, de l'invitation ou du message tant attendu.
Ce livre touche vraiment un large public, on peut à la fois s'identifier au personnage principal, à sa vie et ses habitudes, mais aussi avoir l'impression d'être intimement lié à lui. J'ai eu l'impression de m'immiscer dans sa vie, de lire son journal intime tant cette partie de sa vie est personnelle et est racontée comme pourrait le faire un ami proche. Je peux vous dire que mon côté curieux et avide d'histoire croustillante a été plus qu'enchantée par cette lecture !
Nous découvrons donc cette histoire d'amour tourmentée du point de vue du personnage masculin. Celui-ci est vrai, très attachant, naturel dans sa façon d'être et de s'exprimer, il est gentil, compréhensif, trop patient avec la belle Célia, mais aussi et surtout incapable de lui résister. Il croit envers et contre tous au grand amour, certains pourraient le prendre pour une personne naïve de rester après tout ce qu'il subit, personnellement, je le qualifierais de rêveur et d'optimiste.
En ce qui concerne le personnage de Célia, c'est une autre paire de manche ! Elle est très difficile à cerner. Je pense qu'elle cache bien plus de choses qu'il n'y paraît, elle est très mystérieuse et donc devient incroyablement intéressante. Tantôt timide, tantôt audacieuse, réfléchi puis spontanée quelques lignes plus tard, mes impressions sur elle ont évolué tout au long du roman. Je l'ai tout d'abord comprise puis j'ai été compréhensive, au final, je peux dire qu'elle m'énerve autant qu'elle m'intrigue. Je ne vous dis évidemment pas pourquoi je suis passé par toutes ces émotions, il faut absolument que vous le découvriez par vous-même !
La lecture se fait très facilement et rapidement. Les chapitres sont courts ce qui m'a poussé à aller toujours plus loin pour en apprendre encore et encore un peu plus …
Le style et la plume de l'auteur sont agréables, fluides, simples et très addictifs, malgré la redondance de certaines choses qui ne font au final qu'intensifier l'intérêt pour le dénouement de l'histoire. Son talent nous permet de nous immerger immédiatement dans l'intrigue. Il n'y a ni blanc ni longueur, au contraire, suspens et dérision sont au rendez-vous, et cela, tout au long du livre. Malgré la cruauté des situations, nous avons le droit à beaucoup d'humour et de malice, ce qui allège avec simplicité et efficacité le récit.
Je place beaucoup d'espoir dans cette histoire d'amour et je dévorais la seconde partie aussi vite que celle-ci, je n'en doute pas une seconde !
Lien : https://labibliothequedeceli..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Aubazaardeslivr
  07 avril 2017
L'interphone ne fonctionne toujours pas est un récit autobiographique. le savoir donne une autre tournure à la lecture. Je l'ai su après avoir lu le livre, et j'avoue que je l'aurai lu différemment en le sachant. C'est donc l'histoire d'un jeune homme qui sort d'une rupture amoureuse et qui ne souhaite qu'une chose: trouver la femme de sa vie et le bonheur. C'est en tout cas dans cette optique qu'il s'inscrit sur Meetic. Très rapidement Celia, va entrer en contact avec lui. Une relation virtuelle va alors se lier entre les deux jeunes gens. Celia sort elle aussi d'une histoire d'amour et va tout de suite être très méfiante. de nombreux échanges par mail vont alors s'en suivre. Au grand regret de ce jeune homme Celia va repousser toujours un peu plus le moment de la rencontre virtuelle. Lorsqu'enfin elle accepte un rendez-vous, notre jeune homme est fou de joie. Oui mais voilà, elle ne viendra pas. Dès lors on assiste à un chassé croisé de rendez-vous manqués, de "je t'aime moi non plus". Il n'aura alors de cesse de croire en leur histoire et fera tout pour la rencontrer. Celia quand à elle va sans arrêt repousser l'échéance. Et lorsque lui décidera de mettre un terme à tout çà, elle saura le reconquérir. Jusqu'où ira cette histoire ? Celia existe-t'elle vraiment ?
Voilà pour l'histoire. Je dois dire que je suis mitigée sur ce livre. L'interphone ne fonctionne toujours pas donne une impression étrange. Comme si le lecteur était un voyeur. Il est littéralement happée dans cette "pseudo" histoire d'amour. je dirai même qu'il est en est au coeur. Honnêtement à de nombreuses reprises je me suis demandée comment un jeune homme pouvait endurer toute cette comédie de la part de Celia. Comment peut-on se faire manipuler à ce point ? J'ai tout de suite détesté cette Celia. Dès le départ je ne l'ai pas trouvée "clean". Ensuite il y a eu toutes ces excuses bidons, ces rdv manqués.
L'interphone ne fonctionne toujours pas est un livre d'aujourd'hui, qui parlera à de nombreuses personnes j'en suis certaine. C'est également un très bon page-turner dans la mesure où il se lit très vite, on a envie de savoir si oui ou non cette rencontre tant attendue aura lieu. Sans savoir que ce livre était autobiographique j'ai eu beaucoup d'affection pour ce jeune homme qui s'accroche à cette histoire comme à une bouée pour ne pas couler. Alors qu'il a la possibilité de faire d'autres rencontres, il va se jeter les yeux fermés dans cette histoire, y laissant certainement des plumes. Mais çà, on ne le saura que dans le tome 2 qui devrait paraître courant juin. Je vous avoue que j'ai hâte de connaître la suite de toute cette histoire.
L'interphone ne fonctionne toujours pas a le mérite de susciter des émotions, de nous faire réagir et même de nous interroger. Qu'aurions-nous fait à sa place ? Personnellement, je trouve çà très courageux d'avoir écrit ce livre sur cette expérience. L'auteur se livre et j'ai trouvé çà très touchant. L'interphone ne fonctionne toujours pas est disponible chez Rebelles Editions, et moi j'en attend la suite avec grande impatience !
Lien : http://aubazaardeslivres.blo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2017
Comme beaucoup d’hommes, je déteste les prises de sang, et pourtant, par amour pour elle, j’étais allé faire mon test de dépistage, qui était bien entendu négatif.
J’étais enfin prêt. Prêt à la voir. Prêt à lui faire l’amour sans capote. Prêt à l’aimer de toute mon âme. Prêt à la sauver des griffes de son psychopathe d’ex. Prêt à démarrer ce nouveau chapitre de ma vie avec elle.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2017
C’était violent, méchant, gratuit certes, mais c’était aussi le cri du cœur d’une femme incroyablement amoureuse, qui souhaitait désespérément protéger son amoureux. Les sentiments qu’elle avait pour moi avaient peut-être été décuplés lorsqu’elle avait appris que j’avais fréquenté Soso, une jalousie qu’elle n’avait jamais eue auparavant pour Marco, qui pourtant l’avait trompée bien plus souvent que moi. Elle avait lutté toute la journée et avait fini par s’avouer vaincue. J’étais épuisé psychologiquement d’avoir eu à résister de la sorte toute la journée. Épuisé de ne pas avoir cédé à la tentation de lui dire « OK viens, je t’attends mon amour, en bas de chez moi dans une heure ».
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2017
Tous les scénarios m’étaient passés par la tête, sans jamais arriver à en trouver un qui expliquait comment elle aurait pu être au courant… Me suivait-elle ? M’avait-elle fait suivre par un détective ? Était-ce une sorte de groupe organisé m’épiant sans fin, ayant pour but de… de… de quoi ? De piocher le maigre pactole que j’allais toucher en vendant mon appartement ? Non. Cela ne tenait pas debout…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
KhiadKhiad   30 novembre 2017
Tout a commencé sur Meetic. Quatre photos très différentes
les unes des autres. Trop différentes, peut-être. À première vue,
elle donnait l’impression d’être une grande brune. Un pseudo à
consonance bizarre, de l’Est j’aurais dit… mais un teint plutôt latino.
J’ai répondu à son email par des banalités, auxquelles elle a répondu par d’autres banalités, en me précisant toutefois que j’étais la seule personne vraiment attirante qu’elle avait trouvée sur Meetic.

Une belle grande brune, qui rentre en contact avec moi, qui me dit que je suis le plus craquant de tous ceux qu’elle a cherchés sur Meetic…

C’était trop d’un coup.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   09 mars 2017
Pour ce qui est du mariage, je suis plutôt pour… Enfin, c’est peut-être un peu tôt pour parler mariage, non ? Crois-le ou pas, les nanas qui préfèrent les mecs aux cheveux longs par rapport aux mecs aux cheveux courts sont rares… Surtout quand elles sont mignonnes, grandes et avec une belle silhouette…
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : meeticVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
846 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre