AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2226254811
Éditeur : Albin Michel (05/03/2014)

Note moyenne : 4/5 (sur 2 notes)
Résumé :
Pour Françoise Dolto, auteur de La Cause des enfants et La Cause des adolescents, les parents importaient aussi. Voulant inculquer aux adultes l art d « éduquer avec des mots », elle prônait le retour au bon sens, la confiance, le respect et les limites.
Reprenant les textes très concrets tirés de ses interventions dans les médias, les auteurs, tous deux spécialistes de terrain, montrent qu elle insiste constamment sur le cadre, les règles, l apprentissage pr... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
virgidoc2
  18 février 2015
Un livre qui met à plat les préjugés et les contre vérités sur les pensées de la célèbre psychanalyste injustement décriée alors qu'elle n'appelait qu'au respect dû à cette petite personne en devenir qu'est l'enfant : "Quand on élève un enfant pour qu'il nous plaise à nous, on ne l'éduque pas (...) C'est pervers d'axer l'éducation sur le plaisir que les enfants pourraient faire à leurs parents". Apprendre à être à l'écoute de son enfant, ne pas chercher à en faire sa "doublure narcissique", ne pas à tout prix chercher à "lui lécher la pomme" à tout bout de champ, selon son expression préférée, donner les mêmes égards à son enfant qu'un "hôte de marque"...à contre courant de ceux qui voient en Dolto, les bases d'une éducation laxiste qui traiterait l'enfant comme un enfant roi.
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
virgidoc2virgidoc2   18 février 2015
Dolto fut confrontée à la question de la résistance à la psychanalyse, comme Donald Winnicott,soit notre tentative de les voir comme des éléments extérieurs à nous-mêmes - sont dans la nature humaine, en fait en nous-mêmes" psychanalyste et pédiatre anglais en 1941. Il précisait la raison de la résistance en ces termes "Il faut du courage, parce que si nous acceptons l'inconscient, nous sommes sur la voie qui, tôt ou tard, nous mène vers quelque chose de douloureux : la reconnaissance du fait que le mal, la brutalité, les mauvaises influences - aussi fortes que soit notre tentative de les voir comme des éléments extérieurs à nous-mêmes - sont dans la nature humaine, en fait en nous-mêmes"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
virgidoc2virgidoc2   19 février 2015
Culpabilisées et heureuses de retrouver leur enfant en fin de journée, elles risquent de se précipiter sur lui et de le couvrir de baisers. Or l'enfant de cet âge ne reconnaît pas forcément tout de suite ; il doit d'abord l'entendre et la sentir. Il faut donc qu'elle lui parle.
Commenter  J’apprécie          10
virgidoc2virgidoc2   18 février 2015
Outre le respect qui lui est dû, l'écoute indispensable passe par un effort d'identification, voire d'empathie ou de mémoire de la part des parents. Cet enfant n'est pas un autre vous-même, ni votre double, néanmoins il mérite les mêmes égards qu'un hôte de marque, qu'un étranger. C'est une comparaison qui revient souvent dans la bouche de Dolto. "Accueillez l'enfant comme vous aimeriez l'être", conseille-t-elle. Il n'est cependant pas question de s'identifier à outrance à son enfant car se mettre à sa place ne signifie en aucun cas prendre sa place.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
virgidoc2virgidoc2   18 février 2015
Pour Dolto, il est à espérer que le parent apprenne à se saisir des questions qui lui sont posées comme d'un cadeau que lui fait l'enfant, une chance à ne pas manquer. Et plus encore quand il s'agit de ses réponses, puisque "quiconque s'attache à écouter la réponse des enfants est un esprit révolutionnaire. Les autres soi-disant révolutions ne changeront rien". Ecouter un enfant, c'est être à la fois à la source de l'humanité et assister à l'éclosion de son avenir.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
virgidoc2virgidoc2   19 février 2015
si le silence, le refus de répondre est néfaste à l'enfant, la violence du "tout lui dire" ne l'est pas moins. "La violence pourrait se définir ainsi : 'c'est quand on ne dit pas ou qu'on ne dit plus'". Dolto aurait pu ajouter ; "c'est lorsque l'on dit tout" et que cela ne concerne pas l'enfant, n'est ni de son âge, ne de son niveau de compréhension, ni dans son intérêt personnel.
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Elisabeth Brami (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Elisabeth Brami
La lune cendrée par Brune-El
Bande annonce : La lune cendrée par Élisabeth Brunel
autres livres classés : psychologie de l'enfantVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Chère Madame ma grand -mère

QUI SONT LES 2 PRINCIPALES HEROÏNES DE L' HISTOIRE ???

Antoine Barrois et Olivia
Eléonore Barrois et Olivia
Cordelia Grey et Letty Laskpur
Olivia et sa mère

4 questions
10 lecteurs ont répondu
Thème : Chère Madame ma grand-mère de Elisabeth BramiCréer un quiz sur ce livre