AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2359050540
Éditeur : Ecriture (22/08/2012)
Résumé :
Le 8 décembre 2005 à 15 h 07, Élie Ben Itah a soudain basculé dans la vieillesse. Jamais ce libraire parisien, écrivain velléitaire, n'aurait imaginé qu'un jour lui et son épouse Maud, chercheuse en physique, se résigneraient à hospitaliser leur fils Raphaël, qui leur a calmement annoncé son projet de mettre fin à ses jours. Une altercation avec un garçon de salle méprisant fait soudain ressurgir en lui tout un « passé de brutalité », d'humiliations et d'exclusions.... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Themahyperlibrairie
  07 septembre 2012
D'une grande violence psychologique. Nié par son père, juif... Il a difficile d'être dans la relation.
A lire pour voir le côté humain qu'il reste à développer.
Chantal
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2013
En classe, tu n’interviens jamais, te gardant bien de montrer que tu comprends sans effort ce que les autres peinent à assimiler, que, sitôt commencés, les cours te lassent tant ils sont prévisibles. Alors qu’il serait facile de briller, tu auras la sagesse, tout au long de ton parcours scolaire, d’écarter la tentation égotique de te mettre en avant.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2013
Crever ainsi t’était parfaitement égal : incapable de nouer des relations vraies avec les autres, contraint de vivre dans la superficialité des sentiments, tu pensais avoir épuisé toutes les émotions possibles ; tu avais lu beaucoup de livres et la chair de tes conquêtes d’un soir, lors de vos brèves étreintes, était, chaque fois, un peu plus triste hélas !
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2013
Élie, sachez que vous ne serez jamais français. Vos capacités d’imitation sont certes remarquables, mais vous ne trompez personne, en un mot, vous n’êtes pas crédible en Gaulois et je ne parle pas que de votre bobine… Il vous manquera toujours des ancêtres tourangeaux ou poitevins, l’enracinement dans un terroir, une gentilhommière, dans la campagne de Langeais par exemple, et, dissimulées dans une boîte en argent ouvragé, nouées d’une faveur rose, les lettres d’amour à une aïeule écrites par son fiancé mort à la guerre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2013
Tu aimais côtoyer ces femmes fanées obstinément offertes, ces hommes tristes et vaincus, tous ces êtres broyés, à la dérive, qui, pour ne pas sombrer, s’accrochaient à quelques souvenirs magnifiés, à des mensonges dérisoires ou à des rêves extravagants…
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaouirkhettaoui   12 avril 2013
Tu n’as aucun goût pour la possession, les femmes ne sont pas toutes pour toi des proies éventuelles et l’acte sexuel t’apparaissait alors comme le patinage artistique à la télévision : un exercice parfois ridicule, avec ses apprêts clinquants et vulgaires, ses figures imposées ennuyeuses, son programme libre convenu et répétitif, ses commentaires superfétatoires et bruyants.
Commenter  J’apprécie          10
Lire un extrait
Videos de Émile Brami (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Émile Brami
Un spectacle prodigieux, drôle et grinçant. Denis Lavant... habité!
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Freud et les autres...

Combien y a-t-il de leçons sur la psychanalyse selon Freud ?

3
4
5
6

10 questions
299 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychologie , psychanalyse , sciences humainesCréer un quiz sur ce livre