AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2264051264
Éditeur : 10-18 (19/09/2013)

Note moyenne : 3.74/5 (sur 34 notes)
Résumé :
Tout juste libéré de la prison de Reading, ou il a été enfermé deux ans, Oscar Wilde se réfugie à Dieppe. Il croise la route d'un mystérieux étranger manifestement très intéressé par son histoire. Jour après jour, Wilde entame le récit de son calvaire, des corvées endurées, de la censure... sans oublier le double meurtre qu'il lui a fallu résoudre. Car dans une affaire si délicate, à quel saint se vouer, si ce n'est au détenu le plus célèbre de Reading Gaol ?
... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (14) Voir plus Ajouter une critique
Souri7
  27 mars 2017
Sixième et dernier livre de la saga Oscar Wilde. Ce livre peut cependant être lu indépendamment des autres tomes. Ce qui d'ailleurs est un vrai plus qu'apporte cette série.

Oscar Wilde après toutes ses turpitudes est rattrapé par la justice et condamné pour comportement immoral aux travaux forcés pendant deux ans. Conduit dans un premier temps à Newgate, puis Petonville puis Wandsworth où le gardien Braddle lui voue une haine indicible avant de mourir devant lui officiellement d'un arrêt cardiaque, le voilà arrivé à Clapham Junction et plus précisément dans la geôle de Reading. Manque de chance ou aléas de la vie, son nouveau gardien n'est autre que le frère du gardien Braddle et ce dernier est bien décidé à lui en faire baver. Événement étrange, Braddle frère fait une chute d'une passerelle juste devant la cellule d'Oscar Wilde, qui entre-temps n'est plus appelé que par le numéro de sa cellule : C 3.3. Ptard, le révérend Friend est agressé par un autre condamné. Bien qu'enfermé en prison avec interdiction de communiquer, Oscar mène petit à petit son enquête et commence à échafauder la solution à ces incidents malencontreux.

Ce dernier opus est sans hésitation le plus fort en émotions. Nous découvrons au travers du récit d'Oscar Wilde son séjour en prison dans les années 1890. Dans un premier temps, Oscar semble abattu par sa condamnation et les règles de son incarcération assez drastiques puisque pour les autorités, le prisonnier n'existe plus en tant que personne mais en temps que numéro. Cela se caractérise par l'obligation pour les prisonniers de porter un masque, de ne pas communiquer entre eux.Le règlement au sein de ses geôles est tel que la moindre incartade entraîne une punition allant de l'isolement avec pain sec et verre d'eau au coup de fouet. Gyles Brandreth a ensuite fictionné le tout en y ajoutant cette intrigue policière qui en quelque sorte redonne ses notes de noblesse à Oscar en lui permettant de focaliser son esprit sur une énigme.

En ce qui concerne l'intrigue, au départ, je me demandais comment un livre relatant le séjour du personnage principal en prison aurait pu être aussi vivant et palpitant que les cinq autres livres de la série. En effet, dans les précédentes enquêtes Oscar Wilde ne cesse de se déplacer, de brasser de l'air afin de résoudre une enquête. Là, enfermé dans une cellule d'à peine 6 mètres, le doute était permis. le challenge est plutôt réussi puisque Gyles Brandreth a su jongler avec les différents protagonistes comme le Docteur, le Réverend, les gardiens et les autres prisonniers pour apporter de la consistance au récit.
Comme pour les précédents volumes, ce récit est relaté par Oscar Wilde qui ici s'adresse à un certain Dr Quilp désirant écrire un livre racontant son séjour en prison. Petit à petit, nous nous retrouvons plongés dans cette atmosphère carcérale au travers du regard parfois horrifié De Wilde. Puis, plus le récit avance, plus le lecteur commence à se poser de nombreuses questions sur cette série de meurtres, sur les autres protagonistes dont notamment les autres prisonniers comme le nain, l'hindou ou l'empoisonneur au nom imprononçable de Atitis-Snake. La fin du livre ne vous étonnera pas si vous avez suivi le récit avec attention. Personnellement, j'avais vu venir les choses.

Globalement, une série pseudo policière et bibliographique permettant de découvrir ou redécouvrir ce grand homme d'Oscar Wilde. Un homme décrié pour ses tendances sexuelles, adulé pour son génie et qui pourtant ne peut laisser indifférent. Gyles Brandreth a su avec cette série rendre humain et vivant cet homme grandiose qui a côtoyé les plus grands de son temps comme Victor Hugo, Proust avant de finir pauvre comme Job loin de son pays et de sa famille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          873
LePamplemousse
  26 juillet 2016
Dernier volume d'une série de six tomes qui met en scène le célèbre dandy Oscar Wilde, ce volume est le plus sombre de la série car il raconte les années qu'Oscar Wilde a passé en prison à la fin de sa vie.
Plus mélancolique et surtout plus noir, ce roman nous montre un Oscar Wilde qui a tout perdu : sa réputation, sa femme et ses fils, sa fortune, ses amis, sa liberté et sa santé.
Emprisonné à la prison de Reading, il sera le témoin de plusieurs décès suspects et nous raconte ce qu'il s'est passé.
C'est un Oscar Wilde particulièrement affaibli, fatigué, rongé par une forme de désespoir qui tente de garder son esprit alerte malgré les conditions effroyables de sa détention et son moral au plus bas.
Bien sûr, ici, plus question de fines réparties et de joutes verbales, de champagne au petit déjeuner et de festins pantagruéliques, plus de rencontres avec les grands de ce monde, plus de soirées entre amis au théâtre, au restaurant.... juste le froid et la saleté, le silence insoutenable, l'absence de stimulation intellectuelle, le travail infernal, les repas réduits à leur plus simple expression, la cruauté et la peur.
J'ai beaucoup aimé ce dernier tome qui clôt la série et qui raconte ce qu'à été la chute d'Oscar Wilde, que ce soit entre les quatre murs de sa cellule mais aussi pendant les mois qui ont suivi sa libération.
Cet homme ne savait qu'être lui-même, un homme aimant le faste et le grandiloquent, et même si cela signifiait pour lui de tout perdre, il n'a pas su changer et est mort dans le dénuement le plus total.
L'auteur nous livre une série de romans passionnants où la verve d'Oscar Wilde est un pur délice et où les descriptions de l'époque valent leur pesant d'or.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          240
belette2911
  03 février 2018
Cela faisait un petit temps que ce roman trônait sur ma pile, plusieurs fois je l'avais pris en main, à chaque fois je l'avais reposé, repoussant sans cesse le moment fatidique de la lecture…
Pourquoi ? Parce que c'était le dernier qu'il me restait à lire de cette série consacrée aux enquêtes d'Oscar Wilde, et qu'en plus, c'était le volume consacré aux deux années que Wilde passa en prison, accusé du crime de sodomie.
À cette époque, et jusqu'à peu, la sodomie était un crime punissable d'emprisonnement en Angleterre, et même si depuis longtemps on n'enfermait plus les homosexuels, la loi existait toujours dans le code anglais jusqu'il y a peu.
Oscar Wilde, mon dandy flamboyant, mon amateur de bons mots, de bons champagnes, de mets capiteux, de fêtes, cet amateur d'indolence, ce brillant écrivain, réduit à des travaux forcés dans un bouge infâme où l'on n'a même pas le droit de parler !
Comme dans "On the brinks" de Sam Millar, l'auteur décrit avec force les conditions inhumaines des prisons anglaises (de sa cellule de Newgate à la prison de Pentonville, puis à Wandsworth et enfin à Reading Goal) et du comportement, inapproprié, de certains matons, dont le gardien Braddle, cancrelat de l'existence qui ne se sent fort que lorsqu'il rabaisse les plus faibles que lui.
Si les 5 autres tomes étaient joyeux, celui-ci est assurément le plus sombre, le plus tragique, le plus triste, car nous savons qu'après ses deux ans d'emprisonnement, Wilde ne survivra pas longtemps et s'éteindra le 30 novembre 1900.
Au lieu de libations et de joyeusetés proférées par notre dandy anglais, nous aurons droit à un compte-rendu des joyeusetés qui se déroulaient dans les geôles anglaises, pourtant, jamais le récit ne sombrera dans le pathos et de temps en temps, il sera même éclairé par un geste de bonté de la part de l'un ou l'autre intervenant.
Cette fois-ci, l'enquête De Wilde sera plus discrète, les conclusions se dérouleront dans sa tête, avant qu'il ne nous raconte tout, et il faudra être attentif durant sa lecture car nous le savons tous, le diable se cache dans le moindre petit détail.
Pourtant, les leçons de mon Maître ont dû porter leurs fruits, parce que comme Wilde, j'ai déduis une chose que personne d'autre dans la prison n'avait compris ! Et nous avions raison, lui et moi. Normal, nous sommes les meilleurs.
Un tome plus sombre, moins joyeux, car voir le grand Oscar Wilde trainé dans la boue, vilipendé, voué aux gémonies, n'est jamais agréable.
Le pauvre ne pouvait pas savoir que maintenant, il serait toujours considéré comme un Grand Auteur et que le monde se contrecarre de ses préférences sexuelles (enfin, ceux qui, comme moi, n'en tienne pas compte, Frigide doit l'avoir mis à l'index et ce n'est pas là qu'il faut le mettre).
Un tome où l'enquête se déroulera d'une autre manière, plus subtile, plus cachée, où nous apprendrons les faits au compte-goutte et où il faudra attendre les dernières pages pour avoir les ultimes conclusions et voir la pièce dans toute sa splendeur car nous sommes face à un Grand du crime, un criminel qui aurait fait le bonheur d'un Holmes car il était retors à souhait.
Un tome qui, comme je le redoutais, ne clôt pas la série puisqu'un nouveau tome est sorti en septembre 2017 (je viens de l'apprendre maintenant) et que je pourrai donc retrouver mon Wilde aux côtés de Conan Doyle et oublier ainsi les conditions de détentions inhumaines qui furent celles des prisons anciennes.
C'est avec regret que j'ai terminé cette lecture et même si le récit était sombre, Wilde a su, même dans l'adversité, me l'égayer.

Lien : https://thecanniballecteur.w..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          188
MissSherlock
  08 août 2016
Dernier opus (pour l'instant ?) des enquêtes d'Oscar Wilde, le mystère de Reading est à la hauteur des précédents. Cependant, il est moins joyeux puisque l'on partage la cellule du dandy pendant les deux années de son incarcération pour avoir eu une relation charnelle avec Lord Alfred Douglas.
Pas de champagne ni de caviar, pas de promenades en fiacres ou de dîners dans des restos chics et peu d'envolées d'esprit du poète Irlandais : Oscar Wilde s'étiole dans sa cellule et s'évertue à ne pas devenir fou. Cependant un meurtre est commis, de quoi éveiller l'intellect de C.3.3 (son numéro de matricule lui sert de nom en prison) qui va tenter d'enquêter malgré le lourd règlement carcéral.
Ce dernier volume retranscrit avec précision la vie à l'intérieur de la geôle de Reading et cela fait froid dans le dos. Ayant lu le célèbre poème d'Oscar Wilde, La Ballade de la geôle de Reading, je n'ai été qu'à moitié surprise par ce que j'ai lu même si certains passages m'ont fait dresser les cheveux sur la tête. En terme d'inhumanité, l'Homme est capable de la plus exécrable des ingéniosités.
L'enquête est sympathique mais la révélation finale n'en n'a pas été une car j'avais tout deviné. Cela n'a pas gâché mon plaisir, au contraire, j'étais heureuse de ne pas m'être fourvoyée.
Je suis cependant bien triste d'avoir terminé cette série car j'ai passé quelques semaines très agréables en compagnie d'Oscar Wilde et de ses amis Arthur Conan Doyle et Robert Sherard.
Ils me manquent déjà...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
bina
  16 décembre 2013
Gyles Brandreth est un grand admirateur et un grand spécialiste d'Oscar WIlde, et cela se ressent dans ses écrits, bien que ce soit des romans.
"Quelle est la part de vérité dans tout cela?''A cette question souvent posée à l'auteur de cette série, celui-ci répond: ''tout est vrai ou presque tout. En tout cas, beaucoup plus qu'on ne le croirait". Ce sont des romans très documentés, qui présentent différents aspects de la vie d'Oscar Wilde, son époque, l'atmosphère qui entoure cet auteur hors du commun.
Ce roman nous fait connaitre deux ans de la vie De Wilde, passé entre différentes prison, et particulièrement celle de Reading, suite à un retentissant procès pour outrage aux bonnes moeurs. Sa vie dissolue a fait scandale.
Un homme cultivé et raffiné, habitué aux plaisirs faciles a bien du mal à s'habituer aux conditions de vie rigides et rustiques des prisons. Etre aux ordres, être puni pour la moindre parole échangée, l'humiliation au quotidien par la tenue, le masque,...Les hommes ne sont plus que des matricules et ne peuvent plus parler.
Voilà ce beau parleur condamné au silence!!!
Voilà ce fin gourmet devant se contenter d'un infâme gruau qui lui donne la dysenterie!!!
Sans parler évidemment de la privation de livres...
De quoi se rouiller les méninges.
Au fil des mois, ses conditions de détention s'améliorent, son environnement gagne un peu en humanité, mais il reste toujours le détenu C-3-3 condamné aux travaux forcés, lui qui n'a jamais fait d'exercices physiques de sa vie.
Le lecteur fait connaissance avec la faune hétéroclite de la prison, entre un indien "inverti", un nain qui devient fou, un empoisonneur en série...
Mine de rien, que de morts dans l'entourage carcéral d'Oscar Wilde! Dans la prison, comme dehors dans les jours qui suivent sa sortie, Oscar mène l'enquête... Ses petites cellules grises ne ce sont pas rouillées. Il fait sien l'adage de Sherlock Holmes: quand on a éliminé toutes les pistes possibles, celle qui reste, aussi improbable soit-elle, est forcément la bonne!
Il sortira malgré tout marqué à jamais de ses deux ans de prison.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
MissonlyMissonly   15 février 2020
J'essayais de lui expliquer que, quoi que je fusse plus que quiconque disposé à admirer le Christ, c'était avec son Eglise que j'avais un problème.
Commenter  J’apprécie          10
Souri7Souri7   26 mars 2017
Quand je suggérai au deuxième classe Luck de suivre l’exemple de son maître et d’écrire son propre récit de voyage, en lui disant qu’il en tirerait une fortune capable de rivaliser avec celle de Conan Doyle, il me répondit avec le plus grand sérieux :
— Écrire prend du temps et c’est très difficile. Tuer est beaucoup plus facile et nettement plus lucratif, je l’ai constaté.
Commenter  J’apprécie          370
Souri7Souri7   24 mars 2017
(...) La tenue des prisonniers est un costume, pas un vêtement. Elle fait d’eux un personnage tout à la fois de tragédie et de comédie – un pierrot triste, un clown dépenaillé qui, comme on le sait, a le cœur brisé.
Commenter  J’apprécie          490
Souri7Souri7   25 mars 2017
Toute l'horreur de l'existence d'un homme en prison réside dans le contraste entre la bouffonnerie de son aspect et la tragédie de son âme.
Commenter  J’apprécie          470
MissSherlockMissSherlock   08 août 2016
Comme chacun sait, le public à l'insatiable curiosité de tout savoir, excepté ce qui en vaut la peine, et le journaliste, qui en est conscient, et possède des habitudes de boutiquier, satisfait cette demande. Au cours des siècles, précédents, on clouait les oreilles des journalistes au pilori. À présent les journalistes les ont eux-mêmes clouées aux serrures. En conséquence de quoi, les journaux d'aujourd'hui chroniquent avec une avidité dégradante les péchés de personnages de second ordre, et nous donnent avec l'applications des illettrés des détails précis et prosaïques sur les faits et gestes de personne absolument sans intérêt.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Gyles Brandreth (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Gyles Brandreth
Gyles Brandreth on the great Oscar Wilde
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Oscar Wilde et le mystère de Reading

Pour quel motif Oscar Wilde est-il condamné à deux ans d'emprisonnement et de travaux forcés ?

Le Portrait de Dorian Gray est considéré comme trop subversif
Exercice illégal de la médecine
Tentative de vol
Attentat à la pudeur

10 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Oscar Wilde et le mystère de Reading de Gyles BrandrethCréer un quiz sur ce livre
.. ..