AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2259210015
Éditeur : Plon (12/05/2010)

Note moyenne : 3.56/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Sarole. Une petite ville tranquille où il ne se passe jamais rien. Flic sans ambitions, au placard depuis douze ans pour avoir laissé se commettre le meurtre de la jeune Cécilia, Oscar Bellem est sur le point de mettre un terme à sa carrière. Dans cet endroit retiré, il espère oublier, tirer un trait sur le passé. Mais derrière son apparence tranquille, Sarole cache un secret. Une ombre se faufile entre les morts. Cécilia n'a jamais été aussi proche.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (6) Voir plus Ajouter une critique
PierreF
  16 avril 2011
Je m'attendais à un bouquin avec un superbe personnage de flic en plein naufrage. C'est vrai et faux à la fois. Certes, il est marqué par le meurtre inexpliqué de Cecilia dont il se sent coupable, mais il a avant tout pour objectif de quitter cette vie de flic où il se sent inutile. Douze ans passés dans un placard, c'est long !
L'autre aspect de ce personnage est qu'il est incompétent. Il n'a pas eu l'occasion de faire ses preuves en tant que policier qu'on le mettait déjà au placard. le résultat est qu'il n'a aucune idée sur la méthodologie à employer pour mener son enquête, qu'il ne sait pas comment agir avec les gens, qu'il ne sait pas quelles questions poser. C'est un paumé sympathique, qu'on aime bien, qu'on imagine bien en grand dadais, et on sent bien l'amour de l'auteur pour son personnage. Mais il n'y a pas que le personnage qui est intéressant dans ce roman.
Il y a cette ambiance village ou petite ville. Sarole, un endroit où il ne se passe jamais rien, un endroit où les gens savent tout sur tout, un endroit où les gens ne disent rien sur rien. Remarquablement traité car non seriné à toutes les pages, Laurent Brard arrive à nous faire ressentir cette ambiance de surveillance perpétuelle. On a l'impression que les gens sont cachés derrière leurs rideaux à épier ce qui se passe dans la rue, pour mieux répéter au bar du coin ce qu'ils ont vu. D'ailleurs, je me demande si Sarole existe ou si il l'a inventé de toutes pièces.
Alors, bien sur, ce livre n'est pas un chef d'oeuvre. Il y a parfois des redites et à mon goût trop peu de dialogues Mais il y a une vraie qualité pour la description des ambiances et des gens ruraux, de ces habitudes que j'appellerais ancestrales d'avoir de bonnes relations envers ses voisins tout en essayant de savoir un maximum de choses sur eux, de cette curiosité qui peut s'avérer malsaine. de quoi aiguiser ma curiosité pour le prochain livre de Laurent Brard.
Lien : http://black-novel.over-blog..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
livresquedunoir
  30 janvier 2011
Oscar Bellem est un gamellard. Entré dans la police parce qu'il fallait bien bouffer, il aspire à une vie pépère dans sa bonne ville de Sarole. Sa lettre de démission est à peine postée qu'il est contacté par mail par quelqu'un qui se fait appeler "Le Fantôme". Celui-ci remet sur le tapis une affaire vieille de douze ans. La seule vraie affaire qu'il ait eut à gérer dans son simulacre de carrière. Un fiasco.
Pourquoi cette histoire qui continue de le hanter ressort maintenant ? Qui est ce "Fantôme" ? Que veut-il ? Quel rapport entre le meurtre de la jeune Cécilia et ce double parricide qui a marqué les esprits des Sarolais ?
Sarole. Petite ville où tout le monde se connaît, et surtout où le passé pèse de tout son poids sur les âmes et les langues des habitants. Comment atteindre la vérité quand l'omerta règne sur la ville ?
Bellem est un anti-héros, parfois exaspérant, à la limite de la beaufitude. On se demande même comment il a pu réussir le concours d'entrée dans la police. On a envie de le bousculer, de lui donner un coup de pied au cul pour qu'il se prenne en main. Il se traîne cette vieille affaire tel un boulet qui l'empêche d'aller de l'avant. Mais contre toute attente, il va se donner à fond pour répondre à toutes ces questions, éliminer ces doutes. Une ultime (en)quête cathartique afin de pouvoir, enfin, tourner la page.
Le Fils des brûlés est un vrai polar social dans lequel Laurent Brard ne respecte aucun des codes du genre. Il les effleure, les titille mais suit toujours sa propre voie. Il joue sur les relations humaines, les non-dits, avec brio. Il nous livre, à travers Sarole, un instantané criant de vérité sur la vie d'une petite ville de province, avec ses croyances, ses démons, ses secrets. le Fils des brûlés est un polar à part, mais finalement on s'y retrouve. Parce qu'on y parle de l'humain, de son passé, de ses choix. Et que quelque part, ça parle un peu de nous.
Lien : http://www.k-libre.fr/klibre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Dani
  08 mars 2011
j'ai beaucoup aimé l'"ambiance" de ce polar, on est dans le vrai. Les personnages sont vrais, le héro n'est pas un héro, il n'y a pas les méchants d'un côté et les gentils de l'autre. On est plutôt du côté Simenon, avec toutes les astuces et psychologies nécessaires pour rendre l'histoire croustillante de suspens . Une histoire qui se tisse sur fond de surnaturel, d'amour, de peur.... Et puis surtout, surtout !!!!! le suspens tient jusqu'au bout de l'histoire, et vraiment jusqu'au bout!! Et ça, j'adore, quand jusqu'à la dernière ligne, on est surpris...
Commenter  J’apprécie          10
zap
  24 octobre 2010
Une belle surprise pour moi. Une intrigue qui tient vraiment le coup et un style intéressant. Un premier roman très prometteur.
Commenter  J’apprécie          30
Catoche
  13 juin 2010
Oscar Bellem, policier mis au placard pour une faute commise par ses supérieurs douze ans plus tôt, est sur le point de démissionner lorsque cette vieille affaire refait surface. Oscar, en proie au "fantôme", va être tour à tour traqueur et traqué....
Lien : http://leslecturesdecathy.bl..
Commenter  J’apprécie          40
autres livres classés : romans policiers et polarsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (6 - polars et thrillers )

Roger-Jon Ellory : " **** le silence"

seul
profond
terrible
intense

20 questions
1734 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , thriller , romans policiers et polarsCréer un quiz sur ce livre