AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2290044342
Éditeur : J'ai Lu (01/11/1998)

Note moyenne : 3.38/5 (sur 8 notes)
Résumé :

Nous connaissons tous l'existence des anges gardiens. Mais savons-nous qu'à leurs côtés se trouvent d'autres anges, des anges noirs , des anges rebelles. A tort, on croit souvent qu'ils sont des anges du mal. On les confond avec les démons fourchus du Moyen Age. Quelle injustice !

Les anges rebelles sont nos initiateurs, nos guides. Ils nous imposent des épreuves dont nous sortons plus forts ; ils nous apprennent à combattre l'injustice ;... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Tiephaine
  28 décembre 2013
Un ouvrage intéressant dans sa première partie, mais qui ne trouve jamais réellement son sujet...
Edouard Brasey a vraiment une plume agréable, qui se lit très facilement, et il ne fait jamais appel à des concepts et théories fumeuses pour expliquer ce qu'il entend expliquer. C'est vraiment le point fort de ses écrits. Je regrette simplement que cette plume ne soit mise au service du sujet de cet ouvrage que de façon partielle.
La première partie est tirée de l'expérience de l'auteur lui-même. On y croise le tout-Paris ésotériste et occultiste, et l'on apprend beaucoup de choses très intéressantes, voire parfois amusante ou à l'inverse inquiétantes. Même s'il n'est que très peu question des anges rebelles, et qu'il y est plus question des sorciers français de la deuxième moitié du 20e siècle, on se surprend à dévorer ces pages.
Seulement voilà, la deuxième partie de l'ouvrage est, elle, nettement plus rébarbative, car Edouard Brasey n'y relate plus rien, mais se fait rapporteur des écrits d'autrui. Or, la plupart de ce qu'il rapporte provient d'ouvrages des années 1970, de la collection Aventure Secrète (celle qui a précédé Aventure Mystérieuse, dans laquelle est ce livre de 1995). Très franchement, ce n'était ni intéressant, ni même pertinent. Les prétendus pouvoirs médiumniques de Hitler ou de Charles Manson n'ont franchement rien à faire ni à voir avec une "enquête sur l'existence des anges rebelles". Peut être ces remarques seraient-elles intéressantes dans un ouvrage sur les pratiques occultes au 20e siècle (puisque sont abordés, au long de cet ouvrage, Aleister Crowley, la Golden Dawn, la société du Vril et les pratiques occultistes des nazis, Charles Manson et les sectes satanistes et lucifériennes pratiquant une magie érotico-sanglante, etc. ), mais sincèrement, je ne vois pas ce qu'elles viennent faire dans une "enquête sur l'existence des anges déchus".
Je ne peux que regretter immensément que l'auteur de cet ouvrage n'ait même pas pensé à citer ne serait-ce que les Clavicules de Salomon, la Goétie, ou la Pseudomonarchia Daemonum, qui sont pourtant la base de ce genre de travail. Il n'y a même pas l'histoire légendaire (et apocryphes/pseudépigraphique) du livre d'Enoch ou du Testament de Salomon...
Bref, c'est un ouvrage dont la première moitié est vraiment super intéressante, dont la deuxième moitié est franchement barbante (et souvent totalement fantaisiste, il faut quand même bien le dire), et qui ne tape jamais dans son sujet.
Peut-être y avait-il trop de risques à trop en parler, peut-être Edouard Brasey a-t-il voulu préserver ses lecteurs non préparés à ces univers extrêmement particuliers et dont les actions peuvent être tantôt dangereuse, tantôt traumatisantes, mais je regrette vraiment qu'un tel titre ne reflète guère le contenu d'un tel ouvrage.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
JacopoJacopo   13 août 2018
La fonction de l’ange rebelle est de nous forcer à l’éveil ; elle est de nature initiatique. L’ange rebelle est à la fois celui qui s’oppose et celui qui révèle, ou plus exactement celui qui révèle en s’opposant ; celui qui libère en contraignant. Si l’ange gardien est là pour veiller sur nous et nous protéger, l’ange rebelle nous oblige à nous mettre en danger, à prendre des risques, à nous remettre en question.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
JacopoJacopo   13 août 2018
En réalité, l’état de possession représente une phase normale de l’évolution spirituelle, au cours de laquelle l’âme humaine est confrontée aux « archétypes diaboliques » qui ne sont jamais qu’une image inversée de la divinité, une sorte de « négatif photographique ». La possession peut exposer celui qui en est victime à la folie ou à la mort, mais s’il est suffisamment solide et fort pour la dépasser, il atteint alors un état de grâce et de sagesse inégalé. Ce phénomène est particulièrement sensible dans les récits des vies de saints, qui tous ont été, à un moment ou à un autre, « possédés » du diable, voire battus et torturés si violemment qu’ils en portaient les traces sur le corps.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   13 août 2018
Pourtant, au plus sombre du plus sombre, une lueur soudain naît. Au plus profond de la nuit, un oiseau chante et salue l’arrivée de l’aurore. Et voici que le foyer des ténèbres n’est plus que l’ombre portée des formes qu’ici-bas éclaire l’astre lumineux. Voici que l’Ombre ne cherche plus à éclipser la Lumière, mais à la sculpter, la soutenir, la mettre en relief.
Evoquer l’Ombre, c’est tendre vers la Lumière. Suivre le chemin des enfers, c’est accéder au ciel. Considérer le bien et le mal, c’est jouer avec les deux faces d’une même pièce de monnaie. Nommer le diable, c’est encore nommer Dieu.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   13 août 2018
L’ange rebelle, au contraire, « l’ange porteur de Lumière », Lucifer dont le nom en latin signifie également « celui qui met au monde », « le jour » et l’« étoile du matin », représente une étape nécessaire dans l’ascension de l’homme vers Dieu. Il est le gardien du seuil, le dragon fabuleux veillant sur un trésor caché. Il incarne l’entité noire et effrayante qu’il s’agit d’affronter, de vaincre et d’intégrer avant d’accéder à la pure Lumière. Il est l’oeuvre au noir alchimique qui précède l’oeuvre au blanc.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
JacopoJacopo   13 août 2018
Pandore était une femme belle, gracieuse et éloquente, mais au fond de son coeur gisait le mensonge et la fourberie. Dès qu’elle fut sur terre, elle alla dénicher une jarre dans laquelle se trouvaient enfermés tous les maux (la fameuse « boîte de Pandore »). Elle ouvrit le couvercle qui protégeait la jarre, et tous les maux se répandirent parmi les mortels. Pandore apparaît donc comme une démone, une sorte de Lilith grecque, l’archétype de la femme rebelle qui vient semer la confusion parmi les hommes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Videos de Edouard Brasey (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edouard Brasey
Foire du livre 2016 – Terres de France Cette émission s’intitule « Terres de France », présentée par Patrick Bouthet qui reçoit : - Edouard Brasey pour son ouvrage « Le domaine des Oliviers », aux éditions Calman Lévy - Catherine École-Boivin pour sa publication « Enfuir l’hiver », aux éditions Presses de la Cité
autres livres classés : démonologieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Concours : Gagnez la Bande dessinée La cellule Prométhée, Tome 1 : l'escouade 126

Quelle héroïne célèbre évoluait dans un Paris du début du 20 ème siècle peuplé de "monstres et d'êtres étranges" ?

Adèle blanc-sec
Bécassine
Laureline
Mélusine

10 questions
54 lecteurs ont répondu
Thèmes : ésotérisme , bande dessinée , paranormalCréer un quiz sur ce livre