AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2812929154
Éditeur : Editions De Borée (18/04/2019)

Note moyenne : 3.83/5 (sur 3 notes)
Résumé :
Mai 1940. Zoé et Jacques, 19 ans, s’aiment en cachette dans les marais de Bourges. Même si tout sépare la fille de bistrotier, employé d’une usine d’armement, et l’étudiant en droit promis à un avenir de notaire, les deux amoureux rêvent de mariage à l’ombre de leur saule « rieur ». La guerre, inquiétante mais encore lointaine, vient pourtant bouleverser leurs plans. La ligne de démarcation de l’occupation allemande qui divise le Cher en deux sépare aussi Zoé et Jac... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
Sami33
  08 juin 2019
Nous sommes en mai 1940, dans les marais de Bourges que je ne connaissais pas. J'ai fait la connaissance de Zoé et Jacques qui s'aiment à l'abri du regard des autres. Tous les opposent, elle est fille d'un bistrotier et est accessoirement employée d'une usine d'armement tandis que lui est un étudiant en droit. Il se destine à un avenir de notaire. Tous deux rêves de leur avenir dans les bras l'un de l'autre, ils s'imaginent mariés, vivants tous les deux paisiblement et heureux mais la guerre, même lointaine arrive lentement mais sûrement vers eux, ce qui pourrait mettre à mal leur avenir ainsi que leur vie toute entière...

La guerre fait rage dans le pays. La ligne de démarcation allemande divise le Cher en deux mais aussi notre jeune couple, qui va séparer Zoé et Jacques. Leurs convictions divergent, ils commencent à s'éloigner... Est-ce que leur amour arrivera à survivre à ce qui les attend ?

Friande de ce genre de récits, je vous en fais découvrir beaucoup depuis quelques mois, notamment de chez de Borée Editions qui nous offre des récits de nos terroirs, d'une grande beauté et d'une grande justesse. Si j'ai eu un peu de mal à entrer dans cette histoire au début, je suis heureuse d'avoir persévérée par ce que finalement, cette histoire elle est géniale ! L'auteur nous mène aux portes de la guerre dans une contrée que je ne connaissais pas et que j'ai pris plaisir à découvrir.

Sur le plan historique, l'auteur a fait un carton plein, on sent tout le travail qu'il a effectué en amont pour nous offrir un récit de qualité et aussi proche de la réalité que possible. J'ai aimé le fait que l'auteur nous explique à la fin de son roman comment il a fait pour lier la réalité à l'imaginaire.

Zoé est un personnage intéressant qui fait preuve d'une grande force de caractère et de courage pour tenter de vivre, survivre pour l'époque. C'est un personnage que j'ai beaucoup apprécié et qui est selon moi le pilier central du récit.

Si dans l'ensemble, j'ai apprécié ma lecture, j'ai eu au début comme je vous l'expliquais un peu de mal à entrer dans l'histoire, ce qui m'a aussi gêné, c'est le changement brutal, selon moi, dans le temps, on avance trop rapidement sans prendre le temps de bien comprendre ce qui se passe alors que parfois, j'avais l'impression que l'on faisait du sur place. Je pense que si l'auteur aurait gardé le même rythme de croisière, du début à la fin, cela aurait été beaucoup mieux. C'est vraiment dommage que ces quelques longueurs viennent ternir le roman.

La plume d'Edouard Brasey est belle et très agréable à lire. J'ai beaucoup apprécié l'histoire que l'auteur nous conte, dans cette région tourmentée durant la guerre. L'auteur mêle habillement les personnages réelles et fictifs en nous apprenant au passage beaucoup de chose sur l'époque, en tout cas, j'ai beaucoup appris alors merci Monsieur.

Tout ça pour vous que j'ai apprécié découvrir la plume de l'auteur que je ne connaissais pas, à travers un récit qui nous amène dans nos terroirs.
Lien : https://leslecturesdeladiabl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
turtlesandbooks
  16 février 2019
Comme je suis dans une période où j'ai envie de lire des romans traitant de la 2de Guerre Mondiale, je me suis lancée dans ce livre.
Je suis toujours autant perplexe par rapport à la complexité des réseaux de résistances qui se sont mis en place pendant cette période de trouble.
Le courage des personnages est impressionnant, j'ai été ravie de suivre le couple de Zoé et Jacques durant tout ce temps, de les voir évoluer et changer au cours des années.
J'ai cru un moment que leur amour n'allait pas résister aux aléas de la vie, l'oppression Allemande étant de plus en plus prononcée.
Ce roman fait honneur aux nombreux résistants, j'ai adoré découvrir les codes utilisés etc...
Je recommande ce livre à tous les passionnés de guerre!
Commenter  J’apprécie          10
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Tous les hommes valides de 20 à 48 ans avaient été mobilisés pour aller faire le pied-de-grue sur la ligne Maginot, cette « drôle de guerre », comme l’avait qualifiée l’écrivain Roland Dorgelès. Pourtant, pas plus qu’aucune autre, cette guerre n’avait rien de drôle. Cette expression désinvolte provenait en réalité d’une erreur de traduction de phoney war, « fausse guerre », ou « guerre bidon », un terme utilisé par la presse anglo-saxonne que l’auteur des Croix de bois avait confondu avec funny war. En Allemagne, on l’appelait la Sitzkrieg, la « guerre assise », allusion ironique à la Blitzkrieg, la « guerre éclair », lancée par la Wehrmacht depuis son invasion de la Pologne. Cela dit, qu’elle soit considérée comme drôle ou bidon, la guerre amoncelait des nuages noirs à l’horizon de l’Est, dans un ciel où l’orage ne demandait qu’à éclater.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Quand on est un jeune homme « de bonne famille », il faut à tout moment se justifier des privilèges dont on dispose et dont les autres sont privés. À force, il finissait par avoir honte d’avoir vu le jour dans une famille aisée. Aurait-il pour autant préféré naître pauvre et nécessiteux ? Certainement pas. Si la richesse est parfois un peu lourde à porter, la misère, elle, est intolérable.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Que la guerre finisse et que l’on vive en paix à tout jamais, cachés à l’ombre de ce saule. D’ailleurs, pourquoi faut-il que les saules pleurent ? Ils ont droit au bonheur eux aussi. Pourquoi n’y aurait-il pas des saules rieurs, des saules heureux ? Tiens, et si nous donnions son nom à ce lieu enchanteur qui un jour sera à nous ? Le saule rieur, ce serait bien, non ?
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Les Français ne se laisseront jamais faire ! Ils préféreraient mourir jusqu’au dernier plutôt que de subir la présence d’étrangers chez eux. Mon père m’a suffisamment rabâché son couplet avec sa guerre. L’amour sacré de la Patrie, les héros morts pour la France et tout le tremblement !
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   15 janvier 2019
Ces vieilles histoires avaient beau remonter au XIIe siècle, on préférait s’en tenir à distance, moins par raison que par superstition. Les voleurs et les amoureux en tiraient avantage en y élisant des résidences de fortune.
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Edouard Brasey (17) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Edouard Brasey
Foire du livre 2016 – Terres de France Cette émission s’intitule « Terres de France », présentée par Patrick Bouthet qui reçoit : - Edouard Brasey pour son ouvrage « Le domaine des Oliviers », aux éditions Calman Lévy - Catherine École-Boivin pour sa publication « Enfuir l’hiver », aux éditions Presses de la Cité
autres livres classés : occupationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Les Amants de la Littérature

Grâce à Shakespeare, ils sont certainement les plus célèbres, les plus appréciés et les plus ancrés dans les mémoires depuis des siècles...

Hercule Poirot & Miss Marple
Pyrame & Thisbé
Roméo & Juliette
Sherlock Holmes & John Watson

10 questions
3412 lecteurs ont répondu
Thèmes : amants , amour , littératureCréer un quiz sur ce livre