AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782290021705
89 pages
Librio (01/01/2010)
4.67/5   3 notes
Résumé :
Auteur-compositeur et interprète français. Avec son style trivial et hors des modes, il demeure aujourd'hui l'un des chanteurs les plus populaires en France.
Il a également écrit de nombreux poèmes et des romans.

LES COULEURS VAGUES

Conclusion
Le siècle où nous vivons est un siècle pourri.
Tout n'est que lâcheté, bassesse.
Les plus grands assassins vont aux plus grandes messes et sont des plus grands les plus... >Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (1) Ajouter une critique
Mahpee
  28 septembre 2014
A partir du milieu des années 1950, devenu populaire grâce à ses chansons, Georges brassens, dans ses déclarations publiques, dans les entretiens qu'il a accordés aux journalistes, à volontiers pris ses distances avec la poésie : " Je m'en fous, moi, d'être poète ou pas ; j'écris ce qui me passe par la tête et le coeur ; et puis à vous de décider qui je suis ! "
On imagine "l'ami Georges" sourire dans sa moustache, devant la tête des journalistes en question voulant le coller dans une case, lui l'anarchiste pudique au grand coeur. Il a dû certainement trouver leurs questionsidiotes et les tourner en ridicule. Bien sûr, Georges Brassens est un poète mais avant tout un grand passionné de poésie. de Villon à Verlaine, de Hugo à Aragon, il a su montrer son amour pour cet art qu'il savait dompter à merveille et dont ce recueil de poèmes retrouvés est le plus bel exemple.

Commenter  J’apprécie          290

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
MahpeeMahpee   27 septembre 2014
La pleureuse à gages

Quand un vivant plie bagage
Et que les gentils héritiers
Ont les yeux trop secs, on m'engage
A venir faire mon métier.
Car je suis pleureuse à gages,
La plus capable du quartier.

La chose s'est souvent produite,
Mais je n'en tire aucun orgueil :
J'ai parfois des larmes gratuites ;
Je sais, parfois, pleurer à l'œil
Pour des morts qui n'ont pas de suite
Et dont nul ne porte le deuil.
Je leur fais un brin de conduite,
Je leur mouille un peu le cercueil.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          221
MahpeeMahpee   09 mars 2015
RIME

Dans un salon, un jour de fête,
Un poète
Fait sortir de son fondement
Un vent,
Qui gronde comme une tempête.
Tout confus de cet incident,
Le malheureux rimeur s'escrime
A trouver un bruit approchant.
Une dame, d'un air touchant,
Lui dit : "Allons, mon cher, ne cherchez plus la rime !"

Moralité
Que le monde est méchant !
Commenter  J’apprécie          150
sabine59sabine59   22 novembre 2017
C'est un paysage d'automne
Avec ses bruyants vendangeurs,
Avec ses paysans songeurs,
Et ses grands arbres qui frissonnnent.(...)

C'est un paysage d'automne
Et c'est un pauvre coeur d'amant
Qui craque lamentablement
Comme les pauvres feuilles jaunes.
Commenter  J’apprécie          100
MahpeeMahpee   09 mars 2015
OPINION

Le clergé vit au détriment
Du peuple qu'il vole et qu'il gruge ;
Et que, finalement,
Il juge.
Commenter  J’apprécie          50

Videos de Georges Brassens (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Georges Brassens
EN BATEAU AVEC GEORGES BRASSENS THALASSA PLANETE
Un film de Rémi Sautet 52' diffusé sur Planéte Thalassa en octobre et novembre 2011. Une version de ce film de 35' a été diffusée dans le magazine Thalassa sur France 3 en avril 2012
autres livres classés : poèmesVoir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Vous aimez ce livre ? Babelio vous suggère




Quiz Voir plus

Chansons de Brassens

Quel animal est mort sans avoir laissé de veuf?

le gorille
un chat
une cane
une hirondelle

10 questions
282 lecteurs ont répondu
Thème : Georges BrassensCréer un quiz sur ce livre