AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
Juliette autour du monde (BD) tome 1 sur 6
EAN : 9782875804334
48 pages
Kennes Editions (08/11/2017)
3.97/5   65 notes
Résumé :
Globe-trotteuse en herbe, Juliette s'envole vers New York quelques jours avant Pâques. Au programme : Times Square, Central Park, Chinatown, bretzels et magasinage. Elle passera une semaine de rêve dans la fameuse ville qui ne dort jamais ! Sans compter qu'elle s'y fera de nouveaux amis qui ne tarderont pas à l'entraîner dans de trépidantes aventures à travers la Grosse Pomme...
Que lire après Juliette, tome 1 : Juliette à New York (BD)Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (27) Voir plus Ajouter une critique
3,97

sur 65 notes
5
6 avis
4
14 avis
3
5 avis
2
0 avis
1
0 avis
Une belle découverte de New York avec Juliette , jeune fille de 13 ans qui a la chance d'avoir une maman journaliste amenée à voyager aux quatre coins du monde .
Juliette va découvrir la ville , visiter les musées , les endroits touristiques et se faire des nouveaux amis .
J'ai découvert en lisant ce livre que Juliette était Québécoise, on retrouve quelques mots comme l'agréable magasiner qui signifie faire du shopping , et oui les canadiens francophones défendent la langue française et essayent d'utiliser le moins possible des termes anglais .
Le plus de ce livre qui me semble destiné aux filles de 10 ans plus ou moins , ce sont les cartes de New York et la mise en valeur des attractions touristiques.
Sinon l'histoire en elle même ne m'a pas vraiment séduit .
Merci à NetGalley ainsi qu'à l'éditeur Kennes .
Commenter  J’apprécie          320
La 1ère de couverture et ses couleurs pastel sont attrayants pour un jeune public féminin.
L'héroïne également, jeune, jolie et fraiche.
La série semble nous promettre du voyage et nous n'aurons pas tort de le penser, puisqu'après une petite interrogation du web, nous avons trouvé d'autres tomes disponibles, pour Paris, Londres et Hollywood.
Juliette est-elle mannequin, comédienne, journaliste, globe-trotteuse?
Le tome entre nos mains nous emmènera à New York et nous espérerons trouver des réponses.
Nous voyons afficher le nom de l'auteure Rose-Line Brasset sur la page de titre et nous découvrons les origines de la BD.
La série de Lisette Morival est en définitive une adaptation de la série de romans ados des " Juliette" de Ms Brasset chez le même éditeur, Kennes.
Tout s'explique.
Faudra t-il avoir lu les romans pour mieux apprécier?
La BD tiendra t-elle debout toute seule comme une grande?


 La série sera amusante puisqu'elle suivra le mode très familier de la visite touristique.

C'et comme si nous y étions.

Bienvenue à New-York!


Notre héroïne Juliette, pour ceux et celles qui ne la connaissent donc pas encore, est une ado du Quebec.

C'est par le biais de l'emploi de journaliste de sa maman qu'elle aura la chance de nous faire découvrir certaines grandes villes du monde.

Chouette!

L'héroïne se mettra à la place des lecteurs-cibles et découvrira les villes avec le même ressenti.

Une façon astucieuse de la part des auteures pour créer un attachement simple et facile au personnage.


Le dépaysement sera un peu garanti, entre les destinations choisies par le boulot de la maman et les expressions usuelles québécoises qui se glisseront dans les dialogues des personnages.


Juliette est une ado bien de son temps, il faudra s'attendre à un usage intense des nouvelles technologies: selfie, recherche touristique par le biais d'internet et évidement, des prise régulières de nouvelles des copains par textos ou vidéo-conversations.

Tandis que sa mère s'imprégnera de l'ambiance culturelle des rues et des gens, Juliette fera aussi son travail pour se montrer une parfaite envoyée spéciale pour ses amis.

Juliette nous amusera, observant les looks des résidents de New-York, les chaussures, les vêtements et tutti quanti.

La visite n'aura rien d'intensive pour Juliette dont la mère respectera les envies et le rythme. Chanceuse.


Nous croiserons quelques personnages du lieu qui permettront de lier connaissance et dont les mésaventures viendront transformer la visite professionnelle en grande aventure palpitante pour l'ado: les jeunes danseurs Haïtiens des rues de Hip Hop ou Astrid et Caroline, les Suisses de passage en stage de danse.

Nous constaterons qu'il est bien pratique de créer des relations, surtout si l'on perd son portefeuille dans la rue.

Astrid sera contente de connaitre Juliette lorsque Caroline ne reviendra pas un soir pour un spectacle.

Frisson.

Les occasions offriront aussi quelques moments agréables juste entre copines.


Le dosage des informations culturelles est vraiment bien équilibré, entre les infos plus sérieuses enrichies par la maman et celles glanées par Juliette, d'un genre plus loisir.

En lisant la Bande-dessinée, nous imaginerons déja bien le parti pris du roman, probablement aussi conçu sur certaines pages comme un journal intime.


L'élément très apprécié se retrouve pas mal exploité dans certains romans pour adolescentes ou bande dessinées, tranchant ainsi avec le récit, procurant des pauses intimes réjouissantes de confidences ou de collections d'éléments collés. Donnant tout simplement envie de s'y mettre.

L'astuce s'expliquera dès le début du voyage avec le carnet que la mère de Juliette lui offrira pour noter toutes ses découvertes pendant le voyage.

Quelle superbe idée à reproduire dans la vraie vie!

Imaginez les grands lecteurs offrant à leurs protégés un cahier de voyage fin pour y consigner ses remarques personnelles, y coller des tickets de voyage ou de visites culturelles, voire même des photos.

Une bonne idée de souvenirs à collectionner, non?

Une idée qui permettra aussi aux plus jeunes de s'impliquer dans le voyage en allant quérir ce que les lieux de vacances peuvent leur offrir.

Juliette s'appliquera sur ses double-pages.

Ces passages permettront aux jeunes lecteurs de sortir un peu de l'ouvrage et de s'identifier un jour dans cette activité.


Une série pétillante qui devrait vraiment plaire.
Commenter  J’apprécie          30
Voici une bande dessinée jeunesse vraiment super sympa.

J'ai trouvé le personnage de Juliette très attachant. C'est une demoiselle géniale, pleine de peps et d'humour, à laquelle les plus jeunes pourront tout à fait s'identifier. C'est un gros point positif de cette lecture.

J'ai aussi adoré l'histoire car elle est déjà parfaite pour les adolescents. Elle aborde des sujets qui leur parleront comme l'amitié, la famille, l'amour, la découverte du monde, les problèmes de la vie etc...

Ce qui est aussi très intéressant c'est le fait qu'ici l'héroïne voyage avec sa maman et découvre une ville avec ses curiosités culturelles, culinaires, artistiques etc... Et cela est très bien car les plus jeunes pourront lire une histoire agréable et parfaite pour leur âge et pourront aussi prendre connaissance de plein de choses. C'est une bande dessinée assez éducative.

Pour ce qui est des illustrations, rien à redire. C'est coloré et les personnages ont des expressions super bien retransmises sur le papier.

En résumé, je conseille vivement cette lecture et je remercie Netgalley ainsi que les éditions Kennes pour cette lecture.

Cet album rentre parfaitement dans le projet "Et si on te donnait l'envie de lire ?".
Commenter  J’apprécie          91
Juliette à New York est le 1er livre de la série, mais le 3ème que je lis après Juliette à Barcelone (Tome 2) et Juliette à Quebec (Tome 6).

J'ai vraiment l'impression que les tomes peuvent se lire dans n'importe quel ordre, parce que Juliette semble avoir toujours 13 ans et ne pas gagner en maturité au fil des tomes.
Dans ce premier tome, d'ailleurs, on n'assiste pas au changement de carrière de sa mère. Juliette semble déjà bien habituée à voyager pendant toute ses vacances. du coup, rien ne distingue vraiment ce premier tome des suivants, excepté la destination évidement.

Si cela peut sembler une vie fantastique, Juliette, elle, est nettement moins enthousiaste. Ce qui l'intéresse, à l'étranger, c'est de faire les boutiques, pas de visiter des tas de monuments qui ne l'intéressent pas. Elle préférerait quand même passer ses vacances avec ses amis (des boutiques, il y en a à Québec !).
On peut la comprendre, 13 ans c'est un peu jeune pour pleinement apprécier l'architecture de la grande bibliothèque de New York.

Comme dans les deux autres tomes que j'ai lu, en plus de la visite de la ville, certains événements vont venir pimenter la visite de Juliette et sa mère à New York.
Ces évènements montrent les dangers que courent les étudiants, et surtout les étudiantes, mal accompagnés et qui cherchent à se loger dans une ville où les seuls logements abordables sont soit insalubres, soit dans des quartiers dangereux, soit les deux.
Au travers des péripéties de Juliette, on découvre la ville avec ses vendeurs de rue, ses quartiers typiques comme Chinatown ou le Queens…

A la fin du livre, comme dans les autres tomes, on trouve la présentation des lieux les plus marquants : Empire State Building, La bibliothèque de New York, Chinatown, Elis Island, Macy's, Time Square et bien d'autres…
Le mini guide informe aussi sur les aéroports, la monnaie, les moyens de transport…
Enfin, après un mini lexique français anglais, on a un petit historique de la ville suivi d'un petit QCM.
Bref, tout ce qu'il faut pour que votre ado prépare parfaitement sa visite de the Big Apple !
Commenter  J’apprécie          20
Disons-le tout de suite : je ne suis pas le coeur de cible de ce livre. Il est plutôt destiné aux ados, à ceux qui rêvent de voyager, à ceux qui, peut-être, auront la chance d'aller à New York, à ceux qui ne l'auront pas, à ceux qui ont définitivement la phobie des avions ou de la foule (New York n'est pas une ville silencieuse) à ceux qui aiment la danse, les musées, ou tout simplement faire les boutiques.
Juliette est une ado sans gros problème, un peu lisse parfois, qui accompagne sa mère, journaliste, pour son reportage à New York. du Québec à New York, il n'y a qu'un vol d'avion – et le livre est parsemé d'expression québécoise. Juliette découvre la ville, elle découvre aussi certains aspects moins glorieux du rêve américain. Bien sûr, on peut penser que Juliette vit beaucoup d'aventures durant son court voyage, dont la chronologie est soigneusement établie, mais je pense que l'enjeu du livre est aussi de montrer toutes les facettes de cette ville aux multiples visages, où la plus grande richesse côtoie l'extrême pauvreté – pour ne pas dire le sordide.
Ce roman, le premier d'une série, n'en reste pas moins fort sympathique. A faire découvrir et partager.
Commenter  J’apprécie          50

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
- Incroyable, on a l'impression de l'édifice n'est pas plus épais qu'une feuille de carton!
- Tu as dû le voir au cinéma, dans Spider-man, c'est le bâtiment qui abrite les bureaux du Daily Bugle.
Commenter  J’apprécie          20
J'ai embrassé la statue de cire de Justin Bieber au musée Tussaud.
Trop hot !
Maman s'est prise en photo avec Barack Obama. Drôle d'idée !
Faut absolument que je revienne avec Gina !
Commenter  J’apprécie          11

Lire un extrait
Videos de Rose-Line Brasset (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Rose-Line Brasset
La populaire série de romans jeunesse Juliette, écrite par Rose-Line Brasset, est aussi adaptée en bandes dessinées!
La scénariste Lisette Morival et l'illustratrice Émilie Decrock présentent brièvement comment elles adaptent et mettent en images les aventures de Juliette.
ll y a présentement trois bandes dessinées : New York, Paris et Londres!
http://editionshurtubise.com/livre/juliette-a-londres-la-bd/
autres livres classés : converseVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (144) Voir plus



Quiz Voir plus

Juliette A Barcelone

Avec qui juliette part-elle a Barcelone ?

Sa tante
Son père
Sa mère
Sa grand-mère

10 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Juliette, tome 2 : Juliette à Barcelone de Rose-Line BrassetCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..