AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2017088587
Éditeur : Hachette Pratique (09/05/2019)

Note moyenne : 3.95/5 (sur 10 notes)
Résumé :
Et si Aladdin n'avait jamais trouvé la lampe ?
Quand Jafar vole la lampe du Génie, il utilise ses deux premiers voeux pour devenir sultan et le plus grand sorcier du monde. Agrabah vit dans la peur, en attendant son troisième et ultime voeu. Pour stopper le dictateur, Aladdin et la princesse Jasmine doivent unir le peuple d'Agrabah et organiser une rébellion. Mais très vite, leur combat pour la liberté menace de créer une guerre civile... Ce rêve bleu explore... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (7) Voir plus Ajouter une critique
Fifrildi
  12 juillet 2019
Aladdin est le Disney préféré de ma fille, aussi quand elle a aperçu ce livre en librairie, elle m'a demandé si je voulais bien le lui acheter. Comme elle m'a invitée à le lire, je l'ai ajouté à ma pàl et puis BazaR me l'a pioché pour le défi estival des Trolls. Merci ^_^
Qui ne connaît pas l'histoire d'Aladdin ? J'ai justement été voir l'adaptation en film avec mes ados, un film extra cela dit en passant.
Jusqu'au passage de la grotte, tout est conforme mais ensuite Jafar récupère la lampe. Aladdin est abandonné dans la grotte avec Abu et le tapis. Pendant ce temps-là, Jafar rentre au palais et fait ses premiers voeux au génie… Sans surprise, il prend le pouvoir.
Ensuite, évidemment, tout change. C'est le principe d'une uchronie.
J'ai été surprise par l'ambiance sombre que l'auteure a choisi d'installer Je ne suis pas sûre que certains développements fassent l'unanimité. Il faut bien le dire : c'est une version horrifique avec des morts-vivants.
Cela étant dit, j'ai quand même passé un bon moment de lecture. J'ai trouvé l'écriture agréable et j'ai bien aimé les nouveaux personnages (les Vauriens). Le suspense est tenu jusqu'à la fin : quel sera le troisième voeu de Jafar ? Franchement, je ne m'y attendais pas. L'affrontement final était un peu limite mais dans l'ensemble ce n'était quand même pas si mal.
J'ai hâte de connaître l'avis de ma fille et d'en discuter avec elle.

Challenge défis de l'imaginaire 2019 / Défi estival
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          292
garrytopper9
  07 juin 2019
Hachette nous a récemment proposé deux collections très sympas qui se basent sur l'univers Disney. La première se focalise sur l'histoire des « vilain » présents dans les dessins animés classiques. La seconde collection recense, quand à elle, des récits alternatifs, comme c'est le cas pour le roman que je vais vous présenter ici.
Il s'agit donc d'un récit « What if » se déroulant dans l'univers d'Aladdin. La question posée est très intéressante : « Et si Aladdin n'avait jamais trouvé la lampe ? ». On imagine tout de suite des tas de possibilités, la plupart pas vraiment réjouissantes, dans un univers qui priverait le héros de tout moyen d'action magique.
Tout d'abord, que ceux qui n'ont jamais vu le dessin animé « Aladdin » se rassurent. Ils peuvent très bien se plonger dans la lecture de ce roman. Ils ne se sentiront pas perdus et n'auront pas l'impression de disposer d'un simple produit dérivé dédié aux fans de l'oeuvre originale.
Par contre, il faut être honnête, même si le concept est très attractif, le résultat final est loin d'être à la hauteur. le style narratif est assez joli bien que de nombreux mots inusuels viennent compliquer inutilement la lecture. L'histoire est cohérente et se tient parfaitement du début à la fin. Mais « Ce rêve bleu » reste un petit roman sans prétention qui ne restera pas dans les mémoires.
Pour tous ceux qui connaissent l'histoire d'Aladdin, les cents premières pages seront sans surprise. On se contente de nous raconter le début de ce récit de façon assez fidèle au dessin animé. L'humour est un peu lissé pour donner plus de crédibilité à l'univers et on approfondi légèrement (mais alors très légèrement) les personnages. Cette introduction m'a parue vraiment longue. J'étais déjà presque lassée en arrivant au passage de la caverne aux merveilles.
Car, c'est là que tout se joue. Aladdin récupère bien la lampe pour le compte d'un Jafar déguisé et méconnaissable, mais le mignon petit Abu ne subtilise pas l'objet au moment ou l'infâme vizir révèle son vrai visage. A partir de ce moment là, l'histoire prend une tournure bien différente et surtout bien plus sombre que celle à laquelle nous étions habitués.
Tout est différent, et pourtant, l'autrice n'a pas pu s'empêcher de récupérer de petits éléments ici et là pour les inclure d'une façon détournée dans son nouveau récit. On se prend très vite au jeu et on a très envi de connaitre la fin de cette réalité alternative où rien ne se déroule comme prévu.
C'est assez déstabilisant de tomber dans un monde de misère et de mort. Ici, l'apparition du Necronomicon et d'une armée de morts-vivants vient parfaire ce tableau monstrueux. J'imagine que le ressenti d'un lecteur qui ne connaitrait pas l'oeuvre original serait différent du mien. Mais, pour ma part, cette sensation de ne pas savoir sur quel pied danser à été plus déplaisante qu'autre chose.
La fin de se roman est parfaitement bien trouvée et assez surprenante pour ne pas nous plonger dans une simple redite du dessin animé. Malgré cela, je n'ai pas vraiment été convaincue par cette lecture qui a ses qualités et ses défauts. Je n'ai pas été touchée par cette histoire trop cousue de fils blancs par moments et trop sombre et brutale à d'autres.
Je ne vous parle même pas de la tentative désespérée de l'auteure d'émanciper un minimum le personnage de Jasmine qui n'était, il faut bien l'avouer, qu'une simple potiche dans l'oeuvre originale. Cette façon de nous présenter la princesse ne m'avait jamais plus déranger que la façon de nous présenter le prince de « Cendrillon » par exemple. Dans les dessins animés de Walt Disney, seul l'héroïne ou le héros du récit est vraiment mis en valeur. Il n'y a donc jamais eu de souci à ce niveau là selon moi. du coup, essayer de donner un rôle plus actuel aux différents personnages féminins n'était vraiment pas nécessaire.
En bref, mon avis est plutôt mitigé à propos de ce roman qui n'est pas totalement à jeter mais qui aurait clairement mérité d'être un peu plus intéressant…
Lien : https://chezxander.wordpress..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
OctaviaJaymesAdama
  12 septembre 2019
Comme j'adore les réécritures de contes, je me suis bien entendu précipitée sur ce premier tome !
J'ai vraiment apprécié ma lecture, malgré un début un peu difficile étant donné qu'il ressemble beaucoup au film Disney et que je me demandais à chaque page à quel moment le roman allait différer de l'histoire que je connaissais. Au final, tout commence à dériver à cause d'un changement qui pourrait paraître infime: alors qu'Aladdin est dans la caverne, il reste piégé et Jafar récupère la lampe… A partir de là, l'histoire se démarque non seulement au travers de la trame, mais aussi au niveau des personnages.
J'ai préféré le personnage d'Aladdin dans le roman plutôt que dans le film, où je le trouvais arrogant, superficiel et immature. Il reste cependant un jeune homme assez ignorant, têtu et très naïf dans le livre et ce n'est, pour moi, pas le véritable héros du roman, ce rôle revenant plutôt à Jasmine.
« Elle était la princesse Royale. Elle devait commencer à agir comme tel. S'en était fini de se lamenter d'être prisonnière, de passer des mains d'un homme à un autre. Elle devait agir. Elle devait être l'héroïne »
A l'inverse du film où je la trouve hautaine et peu concernée par la politique, la Jasmine du roman est un vrai modèle féminin. Tendre, généreuse et à l'écoute des autres, elle souhaite avant tout le bien être de son peuple et n'hésite pas à donner de sa personne pour atteindre son but. J'ai trouvé qu'elle était l'incarnation parfaite d'une reine et non pas le genre de potiche que l'on voit trop souvent dans la littérature ou à la télévision.
La relation entre les deux protagonistes reste simpliste et trop creuse à mon goût. C'est une romance « à la Disney ».
On retrouve également les personnages emblématiques tels qu'Abu et le tapis volant. le génie est aussi présent, bien que beaucoup plus sombre et dépressif (ne vous attendez à retrouver le génie de Disney plein d'humour).
« de sinistre personnage presque comique, le sorcier était devenu un monstre assoiffé de sang. »
Jafar est, lui aussi, différent par rapport au film. C'est ici un vrai méchant, qui n'hésite pas à recourir à la torture autant physique que psychologique. Son passé, mentionné dans le roman, permet de comprendre un peu mieux le personnage et d'expliquer sa soif de pouvoir.
On retrouve aussi de nouveaux personnages comme Morgiana et sa bande de vauriens qui deviennent des alliés capitaux dans la bataille contre Jafar. Avec Jasmine, Morgiana est mon personnage préféré car elle apporte la touche d'humour nécessaire à l'histoire.
La plume de l'autrice est poétique et ses descriptions m'ont transportées dans la ville exotique Agrabah.
Ce que j'ai principalement apprécié dans ce roman sont les différents messages qui sont véhiculés:
-Tout n'est pas tout blanc ou tout noir dans la vie
« Tout n'est pas blanc ou noir, il y a de la bonté en nous aussi. »
-Chaque personne est maître de son destin, indépendamment de ses origines
« Ne laisse pas les injustices et la pauvreté déterminer qui tu es vraiment. Tout dépend de toi, pas des choses-ni des gens- qui t'entourent. »
-L'humanité n'apprend pas de ses erreurs
« Et si tout cela s'était déjà déroulé auparavant ? Peut-être que le trésor avait été enterré, non parce qu'un vieux sultan fou avait voulu mourir avec ses richesses, mais parce qu'il avait failli détruire le monde à cause de sa cupidité ? »
En conclusion, une lecture très agréable qui m'a transportée. J'ai hâte de lire le deuxième tome de la série qui sera centré sur « La Belle et la Bête » !
Lien : https://passionlivresblogblo..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LeslecturesdeFrimousse
  05 juin 2019
Vous avez adoré le Disney ? Et bien plongez-vous dans une aventure différente de celle que vous connaissez car ici, Aladdin n'aura jamais la lampe magique entre les mains ! Mais alors que se passera-t-il dans Agrabah ?
J'ai tout de suite accroché à cette histoire. Pendant les 70 premières pages, j'avais vraiment l'impression de voir le dessin animé devant moi avec quelques détails en plus très sympathiques ! Par la suite j'ai aimé retrouver le caractère des différents personnages surtout celui du génie qui est toujours aussi drôle malgré les évènements qui le touche. Jasmine est courageuse mais pas invincible et elle parait vraiment être une jeune fille lambda et personnellement je l'ai très vite trouvé sympathique ! Aladdin quand à lui me semble un peu plus hésitant mais possède le même coeur pur que dans le Disney et dans ce tome on a la chance de découvrir sa mère ! Cette histoire est un pur délice car elle apporte une histoire alternative très cohérente et je me suis tout de suite attacher à cet univers ! le personnage qui n'apparait pas dans le Disney dont je me suis le plus attaché est Morgiana, c'est vraiment une femme forte et intelligente qui est généreuse. Parlons maintenant de Jafar. Dans le Disney il est cruel mais à un côté comique tout de même, mais là, on le découvre plus sous un facette un peu folle, d'une personnes prête à tout pour mener à ses fins mais qui n'est pas toujours assez réfléchi. J'ai beaucoup aimé comment l'auteur a réussi à replacer des répliques du dessin animé par-ci par-là alors que les situations ne sont pas les même mais cela fait de jolis clins d'oeil ! Je pense que cette histoire pourra plaire à pas mal de personnes, et j'ai hâte de voir les retours qu'il y aura dessus, car pour moi c'est une vrai réussite !
Ma note :18/20 Venez découvrir cette histoire un peu plus sombre que le dessin animé mais qui saura vous plaire tout au temps ! Ici la magie est quelque peu utilisée différemment…
#Frimousse
Lien : https://lecturesdefrimousse...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Lilly1503
  16 septembre 2019
Le début ressemble et nous faire replonger dans le dessin animé et l'histoire que l'on connait tous, jusqu'au moment où la lampe fini dans de mauvaises mains.
Découvrir la suite de l'histoire autrement, avec un point de vue différent où ce sont les méchants qui gagnent m'a beaucoup plu.
Par contre, j'ai trouvé que certains passages traînaient en longueur et donnaient envie de passer des pages (ce que je n'ai pas fait, bien entendu) pour avancer dans le récit et enfin trouver l'action tant attendue.
On découvre un Jafar sous un autre angle que dans le dessin animé, et ça confirme ce que je pensais, il est encore plus fou que ce que l'on croit !
Je pense qu'Hachette a eu le nez fin quand l'idée leur est venue de sortir cette collection où l'histoire ne se passent pas toujours bien. yes
Lien : http://les-lectures-de-lilly..
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (5) Ajouter une citation
FifrildiFifrildi   11 juillet 2019
- Chers élèves, voici les règles fondamentales de la magie. Règle numéro un : je ne peux assassiner personne. Règle numéro deux : je ne peux pas obliger les gens à tomber amoureux. Il regarda fixement Jafar et adressa un clin d'oeil à Jasmine. Et règle numéro trois - bien que je doute qu'elle s'adresse à toi, tu n'es pas le genre de type à se dire "J'ai fait une terrible erreur, il faut le ramener à la vie" : je ne ressuscite pas les morts.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
FifrildiFifrildi   11 juillet 2019
Il y a une différence juridique et magique non négligeable entre forcer à aimer et forcer à épouser.
Commenter  J’apprécie          120
Daniella13Daniella13   31 août 2019
Oh, Aladdin, je n’ai besoin de rien d’autre que toi
Commenter  J’apprécie          180
FifrildiFifrildi   12 juillet 2019
La liberté de choisir est bien plus importante que d'avoir tout ce que tu souhaites.
Commenter  J’apprécie          80
FifrildiFifrildi   12 juillet 2019
La magie reflète l'âme de celui qui la contrôle.
Commenter  J’apprécie          136
autres livres classés : uchronieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le quiz cucul

Commençons facile, cucul c'est ...?...

Beau et c..à la fois
bébête, bête, niais, nunuche

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture , fessesCréer un quiz sur ce livre