AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet
EAN : 9782017088578
312 pages
Hachette Pratique (09/05/2019)
4.02/5   352 notes
Résumé :
Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ?
Quand Belle touche la rose enchantée de la Bête, des souvenirs jusque là enfouis réapparaissent, ceux d'une mère qu'elle pensait ne jamais revoir. Elle réalise alors que sa mère n'est autre que la belle sorcière qui a maudit le château et tous ses occupants. Choqués et en pleine confusion, Belle et la Bête vont devoir découvrir un sombre mystère qui entoure leurs familles depuis vingt-et-un ans. Histoire éternelle... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (101) Voir plus Ajouter une critique
4,02

sur 352 notes
5
42 avis
4
47 avis
3
6 avis
2
5 avis
1
0 avis

"Tout comme les étoiles

S'éteignent en cachette

L'histoire éternelle

Touche de son aile

La Belle et la Bête". Walt Disney.

Secrets de famille et trahison, acceptation de soi et des autres, pour ce Twisted Tale...

"Confuse, Belle recula vivement. Aussi clairement que si elle avait été présente, elle avait vu la vérité : le prince devenu Bête, le mauvais sort, la rose, l'enchanteresse. Sa mère!"

Belle va être prisonnière d'une bête effrayante et colérique.

"Histoire éternelle

Qu'on ne croit jamais

De deux inconnus

Qu'un geste imprévu

Rapproche en secret"

Il y a aussi: Big ben, Zip et les autres: "La théière, une pendule de cheminée et un petit chandelier se querellaient, gesticulaient et s'épanchaient avec autant de fraîcheur que trois enfants, ignorant qu'ils étaient observés."

- "Qu'est-ce que le temps qui passe ? dit Lumière en faisant tourner ses flammes. Pour une chandelle qui brûle par les deux bouts, le temps ne dure pas."

"Et soudain se pose

Sur leurs coeurs en fête

Un papillon rose

Un rien, pas grand chose

Une fleur offerte"

La rose qui permet à Belle d'entrevoir la vérité sur Rosalind: sa mère...

Vous connaissez la fin! Depuis, la Bête ne quitte plus sa Belle, toujours derrière ses fesses, euh , dans ses jupons, à la renifler la langue pendante!

- Allons la Bête, couché couché!

- Waf waf waf ahou!

Ah non, ça ne finit pas comme ça?

Zip la tasse ébrechée: "- Tu crois qu'ils auront beaucoup , beaucoup d'enfants, maman?"

Commenter  J’apprécie          773

La saga Twited Tale reprend les plus grandes histoires Disney en y ajoutant un « Et si… » dans le cas d'Histoire éternelle « Et si la mère de Belle avait maudit la Bête ? ». Vous pensez que ça ne changerait pas grand-chose à l'histoire d'origine et bien vous avez tout faux bien au contraire cela change tout !

J'ai dévoré ce roman en quelques jours tellement je l'ai apprécié. le lecteur plonge dans l'univers Disney en y retrouvant tous les personnages et les émotions que l'on peut avoir devant l'histoire d'origine.

L'auteure, Liz Braswell, arrive à nous faire voyager dans le village de Belle et dans le château de la Bête comme si nous y étions vraiment et que nous vivions l'histoire de l'intérieure. Son écriture est juste superbe et fluide. Les pages se tournent à une vitesse folle et en tant que lecteur, on en vient presque à regretter d'arriver si vite à la fin.

Bien entendu, le dénouement final est juste étonnant et fait passer le lecteur par une multitude d'émotions dont bien entendu la joie, car je ne vais pas vous spoiler en vous disant que tous les Disney se finissent bien.

Comme quoi, avec juste un « et si… » il est possible d'écrire une histoire de 421 pages qui tienne la route sans s'éloigner des valeurs de Disney et tout de même en réussissant à suivre plus ou moins le fil conducteur de l'histoire d'origine.

Contrairement à la saga « Vilains » de Serena Valentino qui raconte l'histoire des méchants Disney et qui doit se lire dans un certaine ordre. La saga Twisted Tale n'a pas vraiment d'ordre de lecture, chaque roman est indépendant et il n'est pas nécessaire d'avoir lu les autres tomes pour comprendre l'histoire.

Que vous dire de plus sinon que ce roman m'a juste transporter et que j'en viens même à regretter de l'avoir terminé. Heureusement, je me console avec les autres tomes de la saga Twited Tale qui sont dans ma PAL notamment « Ce rêve bleu » qui reprend l'histoire d'Aladdin et « Profondeurs de l'océan » qui reprend l'histoire de la Petite Sirène.

Cette lecture est idéale pour les amateurs de réécritures de contes qui sont fans de l'univers Disney, quel que soit votre âge, vous ne serez pas déçu.

J'ai eu un véritable coup de coeur pour ce roman et je ne trouve absolument rien à lui reprocher du coup, je lui attribue la note de 10 sur 10.


Lien : http://devoreusedelivres.ekl..
Commenter  J’apprécie          170

Ce livre est un véritable coup de coeur !!!! Une vraie merveille !

L'histoire de la Belle et la Bête étant mon conte préféré depuis toute petite, j'étais très réticente à lire cette version modifiée. Cela allait-il me plaire ?? Les personnages auront-ils des traits de caractère similaires à l'histoire d'origine ?? L'intrigue sera-t-elle entraînante ??

Et bien finalement j'ai adoré cette version de l'histoire !!

Certaines parties étaient similaires en tout point à l'histoire d'origine, quand d'autres étaient radicalement différentes.

Mais l'auteure a su mélanger ces deux versions avec succès.

Dans cette version là, il est certe question d'amour, de courage et de sacrifice, mais également de famille, sagesse, remise en question et tolérance.

On retrouve une Belle rêveuse, toujours la tête dans les livres, et qui rêve de vivre sa grande aventure, mais qui mûri énormément après avoir découvert les secrets qui entourent sa famille.

Je ne dirai pas ce qui a été modifié dans cette histoire (en dehors que la mère de Belle soit l'enchanteresse qui a maudit la Bête) pour que les futurs lecteurs aient le plaisir de découvrir tous ces nouveaux éléments qui se mêlent à la perfection avec l'histoire connue de tous :)

Mais surtout la fin de cette version revisitée est incroyable !!! C'est une fin, à mon goût, bien plus belle que l'originale, qui a su m'étonner mais dans le bon sens !!

Commenter  J’apprécie          153

C'est un ouvrage très agréable à lire, et très aéré sur sa forme. Il commence par un poème très travaillé et très joli puis s'ouvre l'histoire. Sur le début j'ai été perturbé, mais après le deuxième chapitre j'ai compris que l'auteur comptait travailler son histoire sur deux temps : l'histoire de Maurice et Rosalind, la mère de Belle avant la malédiction, et sur l'histoire de Belle telle que nous la connaissons, avec plus de détails. Par la suite les chapitres concernent surtout Belle et son dévouement pour la Bête et les sujets du royaume face à la malédiction. On y voit alors un côté plus sombre, plus empreint au chagrin et au désespoir, tout en continuant, au travers les yeux de Belle à voir et à connaître le passé jusqu'au dénouement final.

Ce qui était très appréciable dans ma lecture c'est ce fait que tous les personnages de bases que l'on connaît sont présents : Maurice, Monsieur Lévi le bibliothécaire, Gaston, LeFou, les triplettes et évidemment Lumière, Bigben, La Belle, La Bête, Madame Samovar et Zip. L'on découvre également énormément de secrets intéressants comme qui est Monsieur Samovar ou encore qui est la mère de Belle ? Également ce qui est plaisant c'est ce fait d'apprendre que c'est de l'éducation des parents que dépend le comportement des enfants et donc notre jugement. Et que, malheureusement l'on juge à tord les enfants et le condamnons sans prendre en compte leur propre pensée. J'ai réalisé au fur et à mesure de ma lecture que beaucoup d'adultes réagissent surtout par vengeance, par crainte et par haine. La fin de cette histoire est également très attirantes, car au lieu de finir sur le château de la Bête, nous finissons dans un asile, lieu que nous ne connaissons pas, mais où tout a commencé.

Aussi, ce fait de vouloir nous laisser croire que les contes de fées sont en fait des histoires réelles est captivant. D'autant plus lorsque l'on comprend que cette action a été mise à place par la mère de Belle dans le seul but de protéger le peuple magique du peuple non-magique.

Là où l'on voit également la recherche de l'auteur c'est dans ses références culturels. En effet Liz Braswell donne énormément de références qu'elles soient littéraires, scientifiques, ou encore artistiques. Et chose encore plus surprenante c'est la dénomination du « Necronomicon », livre très connu dans le domaine de l'occulte, et se trouvant, selon Belle dans la bibliothèque personnelle de D'Acre, directeur de l'Asile.

Là où j'ai beaucoup moins apprécié ma lecture, c'est dans cette impression que l'auteur veut retirer la possibilité qu'un royaume, qu'une monarchie, aussi bonne soit-elle, puisse encore exister même après la fin de la malédiction. Mais cela ne m'a pas non plus empêché de dévorer la fin de l'histoire qui n'est pas un Happy End comme nous les connaissons, mais qui se veut ouverte sur plusieurs possibilités.

Pour finir je dirais que c'est une oeuvre à lire. Elle permet de compléter l'histoire que nous connaissons tous, mais en y ajoutant suffisamment de détails cohérents pour pouvoir la modifier.

Commenter  J’apprécie          52

Premier Twisted Tale pour moi et j'ai adoré le concept ! Ici, le seul détail qui change c'est que le mauvais sort est jeté par la mère de Belle. Ce n'est pas un gros gros changement vu que dans le Disney on ne sait rien de la mère de Belle ni de l'histoire de la sorcière.

Réécriture donc de l'histoire de Disney et je trouve ça réussi. Au début, j'avais du mal à situer les choses par rapport à l'histoire connue. Puis une fois dedans, c'était parti. La première partie alterne un chapitre du passé avec l'histoire des parents de Belle et un chapitre de l'histoire de Belle, ça donne un chouette dynamique au roman. Les 2 autres parties se passent dans le présent.

À un moment donné, l'histoire prend une tournure bien sombre, on sent qu'on va découvrir des choses qui ne vont pas nous plaire. Ce fut le cas, je fus tellement horrifiée que j'ai dû arrêter de lire 2 min pour laisser passer les choses. On est clairement plus dans un Disney mais ça rend l'histoire plus profonde, plus humaine et donc aussi plus réelle.

Je vous le conseille fortement !

Commenter  J’apprécie          120

Citations et extraits (51) Voir plus Ajouter une citation

Confuse, Belle recula vivement. Aussi clairement que si elle avait été présente, elle avait vu la vérité : le prince devenu Bête, le mauvais sort, la rose, l'enchanteresse.

Sa mère.

La rose venait de son jardin. C'était pour cela qu'elle lui semblait si familière.

Belle tenait la rose devant ses yeux. Exactement comme l'avait fait sa mère dix ans auparavant.

Mais dans sa main, sous l'éclat de la lune, la fleur s'étiola. Les pétales tombèrent et se transformèrent en poussière rouge qui disparut avant de toucher le sol. La tige s'évapora progressivement jusqu'à ce qu'il ne reste plus rien.

La Bête rugit de désespoir.

Commenter  J’apprécie          70

Comme si elle sortait d'une longue période d'hibernation, la petite pendule s'étira et bâilla. Tout en s'étirant encore, le petit objet grandit et prit progressivement la forme d'un petit homme rondelet avec une fine moustache. Il se balançait bizarrement sur la table. Il était un peu pâlot, mais semblait en bonne santé, et bel et bien vivant.

- Juste ciel ! s'exclama Big Ben en regardant ses mains et en écartant les doigts. Je… Je suis moi ! La malédiction…?

Commenter  J’apprécie          40

Belle imagina soudain son propre corps, allongé dans la neige rougie par son sang, comme un conte de fées qui aurait horriblement mal tourné. Elle secoua la tête :

- Non. Vous ne me feriez jamais de mal.

La Bête lui répondit par un faible sourire. Il se pencha vers elle et déposa un baiser sur son front.

- Je mettrais fin à mes jours avant, susurra-t-il.

Commenter  J’apprécie          40

N'importe qui d'autre aurait purement et simplement arrêté de penser, à ce stade. N'importe qui d'autre aurait accepté l'inéluctabilité des basses-fosses jusqu'à en oublier sa propre existence.

Certaines de ses pensées étaient folles. Elles passaient et repassaient dans la bouilloire desséchée qui lui servait de tête. Si elle ne prenait pas garde, ces idées risquaient de prendre de l'élan, de se libérer, de s'échapper de son esprit fissuré. C'est ainsi que s'installait la folie. Mais elle n'en était pas encore là.

Commenter  J’apprécie          20

Plus les années passaient, et plus le prince perdait tout espoir d'échapper à cette malédiction - car, en réalité, qui pourrait un jour aimer une bête?

Commenter  J’apprécie          90

Video de Liz Braswell (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Liz Braswell
Extrait de "Tout droit jusqu'au matin" de Liz Braswell lu par Zina Khakhoulia. Parution numérique le 24 septembre 2020.
www.audiolib.fr/livre-audio/tout-…oit-jusquau-matin
autres livres classés : contesVoir plus
Notre sélection Jeune Adulte Voir plus





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1375 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre