AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2130628915
Éditeur : Presses Universitaires de France (26/02/2014)

Note moyenne : 3.69/5 (sur 18 notes)
Résumé :
Une bonne culture générale vaut son pesant de papier. Il lui fallait un poids lourd : la somme des connaissances censées acquises au sortir de l'adolescence, et qui pourtant nous échappent sans cesse, est désormais à votre portée. Littérature, histoire, philosophie, géographie, sciences et arts : ces domaines se croisent ici en bonne harmonie, tant par fragments que comme parties d'un tout. L'expérience de plus de vingt ans d'enseignement nous a permis d'écrire ce g... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
experyoshi
  10 avril 2014
Prenez 1544 pages, mélangez l'Histoire du Monde à la Littérature, puis ajoutez une pincée d'Histoire de l'Art et un soupçon de Philosophie. Mélangez soigneusement le tout et vous obtiendrez un bon pavé d'érudition, une encyclopédie parfaitement digeste: 1 kilo de culture de générale.
Florence Braunstein et Jean-François Pépin, enseignants en école préparatoire, nous offrent un bon ouvrage de référence pour tous ceux qui souhaitent enrichir leurs connaissances. Ce livre peut aussi servir à des étudiants qui préparent un concours.
Le lecteur choisit un thème grâce à un index de 9000 entrées et un sommaire construit de manière chronologique, de l'origine de l'univers jusqu'à l'élection de Barack Obama. Des bandeaux gris en bas de page permettent de se repérer dans le temps.
Cet ouvrage est adapté à tout public car très bien documenté et surtout pédagogique. Erudit mais pas compliqué, le texte est clair et précis. Je ne pense le lire en entier comme le ferait un encyclopédiste mais je préfère glaner les informations au gré de mes envies. A lire un peu tous les jours. le format compact du livre est très pratique et change de l'encyclopédie en 10 tomes que m'avait offert ma grand-mère.
Un petit bémol cependant : le manque de photos et de cartes. Des illustrations auraient pu agrémenter le texte.
Je vous promets une excellente lecture en perspective.
Voici une citation de Primo Levi (p.27) qui illustre bien l'ouvrage : « Quant à moi, la culture m'a été utile : pas toujours, parfois, peut-être par des voies souterraines et imprévues, mais elle m'a servi et m'a peut-être sauvé. »
Mille mercis Babelio et les Presses universitaires de France de m'avoir offert ce livre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          251
CeluiQuiOuvreLesYeux
  15 janvier 2016
Voilà un achat que je n'aurai pas du faire ! Les auteurs avaient déjà publié " La culture générale pour les nuls" que je consulte assez souvent et qui traite à peu près de tout en 550 pages, de façon claire et attrayante. C'est pourquoi j'ai acheté les yeux fermés "1 kilo de culture générale" par les mêmes auteurs, en pensant que la trame de l'ouvrage et les sujets traités seraient les mêmes que leur "pour les nuls", mais en plus étoffé puisque le "kilo" fait plus de 1600 pages. Or, je dois le dire, il y a tromperie sur la marchandise ! Il ne s'agit pas là d'un ouvrage de culture générale, mais d'un livre d'Histoire des civilisations incluant les Arts (l'architecture, la peinture, la littérature, la philosophie, la musique...) On sent bien que les auteurs sont passionnés par l'Art en général.
La 4e de couverture nous dit qu'il s'agit de "l'ouvrage de culture générale le plus exhaustif, et le plus plus indispensable à qui veut avoir réponse à tout" !!!
Mais il zappe totalement la Science ! Toutes les sciences !
Ils nous servent, en début d'ouvrage, 16 pages pour nous expliquer ce qu'est la culture générale ! En fait, pour résumer, cet ouvrage aurait du s'intituler "Histoire des cultures du monde" ou "Histoire des civilisations". Et il faut croire que pour eux la Science n'est pas de la culture, car mises à part une dizaine de pages au début du livre et quelques pages ici ou là, la Science est la très grande absente de cet ouvrage. A réserver donc aux passionnés d'architecture, de peinture et de littérature à travers les âges et les pays.
Une dernière chose : effectuer une recherche dans ce pavé est relativement fastidieux, bien qu'il y a un index des noms (44 pages), des oeuvres (31 pages) et des lieux (11 pages) ainsi qu'une table des matières détaillée. Et l'information est souvent fractionnée et répartie au sein de l'ouvrage.
Exemple : dans l'index des noms, j'ai recherché, au hasard, Christophe Colomb.
Voici ce que j'ai trouvé :
page 688 : 2 lignes
page 698 : 7 lignes
page 995 : 1 ligne
Et même pas de référence à 1492 !
Cela vous paraît léger, non ? A moi aussi.
Mais c'est normal puisque Christophe Colomb n'était ni peintre, ni architecte, ni musicien, ni écrivain !
Je ne chargerai pas plus la mule !
Mais que ceux qui sont à la recherche d'un bon ouvrage de culture générale évitent ce livre et se rabattent plutôt sur "la culture générale pour les nuls", des mêmes auteurs donc.
Comme quoi je ne suis pas rancunier.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
raynald66
  12 septembre 2014
J'ai enfin terminé de lire ce livre très volumineux et écrit par les auteurs de culture générale pour les nuls. Livre très intéressant sur l'histoire, la littérature, les arts, la religions, etc... de la France, l'Espagne, l'Italie, l'Inde, etc...
Extrait : Virgile (70-19 avant JC) se distingue dans la poésie épique.
Ses oeuvres, l'Enéide et les Georgiques, exaltent les passions humaines.
Dante, en écrivant la Divine Comédie, rend hommage à son génie en le prenant pour guide pour le conduire à travers les lieux expiatoires.
...
Son autre grande oeuvre, les Georgiques, divisée en quatre livres, traite de la culture des champs, de l'arboriculture, de l'élevage et de l'apiculture.
Mais son leg le plus important reste l'Eneide, rédigée sur la demande d'Auguste afin d'exalter la grandeur de Rome, il souhaite y rivaliser en prestige
avec l'Odyssée.
Commenter  J’apprécie          150
fdm
  19 décembre 2014
J'ai commandé ce livre après avoir vu une interview de son auteur qui est vraiment captivant. J'ai été un peu déçue en le recevant car il est beaucoup moins ludique que je ne l'avais imaginé. Certes les articles ont très documentés et intéressants, mais la façon dont ils sont présentés est assez austère et donc peu engageante. Un avis mitigé donc.
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (2)
Culturebox   27 août 2014
Avec cet ouvrage,d'une curiosité peut découler toute une recherche qui peut amener le lecteur dans des régions du savoir inattendues et passionnantes.
Lire la critique sur le site : Culturebox
Lexpress   01 avril 2014
Derrière ce titre qui vaut son pesant de cacahouètes (1000 grammes), rien de moins que l'histoire de la Terre et de l'humanité.
Lire la critique sur le site : Lexpress
Citations et extraits (12) Voir plus Ajouter une citation
raynald66raynald66   12 septembre 2014
La photographie

Découverte par Nicéphore Niépce dès 1816, puis améliorée par Louis Daguerre entre 1826 et 1833, la photographie fut utilisée régulièrement par les astronomes à partir de 1850, sous la forme du daguerréotype, première forme de la photographie (1839)
Commenter  J’apprécie          110
raynald66raynald66   12 septembre 2014
L'alphabet phénicien est un alphabet qui ne note que les consonnes, appelé alphabet consonantique ou abjad. C'est le cas de l'arabe ou de l'hébreu.
les premières traces de cette écriture alphabétique se trouvent sur le sarcophage du roi Ahiram de Byblos, daté du XIIème siècle avant JC, oeuvre classée sur la liste "Mémoire du monde" de l'Unesco en 2005.

L'alphabet phénicien, probablement issu d'un alphabet linéaire, ou protocananéen, de vingt trois signes dérivés des hiéroglyphes égyptiens,donne naissance à l'alphabet grec, qui ajoute les voyelles, et à l'araméen.
Nombre d'alphabets lui doivent par la suite leur existence, arabe et hébreu à partir de l'araméen, romain par transmission du modèle étrusque
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
experyoshiexperyoshi   10 avril 2014
Propos des auteurs :
Un regret ? N'avoir pas pu tout dire sur tout. Mais qui sait, la vie nous en laissera peut-être l’occasion...
Commenter  J’apprécie          90
raynald66raynald66   12 septembre 2014
La sculpture rend immortel le corps humain dans sa nudité. Mais la peinture doit être placée au sommet des arts : elle recrée la nature, elle place l'homme en son sein, elle peut exprimer l'infinie diversité des situations et des sentiments, elle peut fixer les grands moments de l'humanité, elle frappe l'imagination.
Commenter  J’apprécie          30
raynald66raynald66   12 septembre 2014
Le nom d'art roman a été créé par l'historien de l'art Charles de Gerville en 1824, alors qu'il est à la recherche d'un qualificatif capable de désigner l'ensemble de l'évolution artistique qui a précédé la période du gothique pour son ouvrage
"Essai sur l'architecture du moyen-âge"
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Florence Braunstein (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Florence Braunstein
1 kilo de culture générale de Florence Braunstein et Jean-François Pépin Dites OUI au savoir !
En vente à partir du 26 février 2014 http://goo.gl/wYMOAx
autres livres classés : culture généraleVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1578 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre