AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9791034731626
92 pages
Éditeur : Dupuis (04/10/2019)

Note moyenne : 4.44/5 (sur 63 notes)
Résumé :
Automne 1940. Spirou arrive à convaincre Fantasio de ne pas prendre le train pour partir travailler en Allemagne. Mais les temps sont durs et Spirou est menacé d'expulsion par le prêtre qui lui loue une chambrette. C'est alors qu'il a une brillante idée : avec Fantasio, il va monter un théâtre de marionnettes itinérant pour donner un peu de joie aux enfants qui n'ont rien d'autre à faire que de subir (ou jouer à) la guerre. Félix et Felka, le couple de peintres juif... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (20) Voir plus Ajouter une critique
jamiK
  21 octobre 2019
La claque !
Déjà très impressionné par le “Journal d'un ingénu”, et très enthousiaste après le premier volet de “L'espoir malgré tout”, je dois avouer que la lecture du troisième album du Spirou d'Émile Bravo est un véritable choc.
Émile Bravo continue de m'impressionner par la justesse de son ton, son graphisme rétro qui donne une dimension nostalgique à ses œuvres, et cette façon d'aborder des sujets sérieux avec une fausse naïveté, de nous faire croire que ce n'est que de la comédie innocente alors qu'on affronte des thèmes extrêmement graves. Et peut-être le plus fort encore, c'est d'avoir réussi à garder les caractéristiques de ces personnages avec un respect et fidélité et de les avoir confronté directement à un sujet qui les dépasse. Il les sublime, leur donne une dimension jamais vue encore, et pourtant, c'est bien toujours les mêmes.
En se servant de ces personnages emblématique, il nous raconte la guerre 39-45 du point de vue des belges occupés par les allemands, et aussi de l'innocence des enfants confrontée au monde violent de la Guerre et de l'horreur Nazie. Cette façon d'aborder un sujet aussi terrible est vraiment efficace et pleine de subtilité. On rit des maladresse de Fantasio, Spirou est encore un adolescent avec toujours une part d'ingénu en lui. Notre duo, pour subvenir à leur besoins, se lance dans le spectacle de marionnettes pour enfants. La guerre n'est pas traitée de plein front, le récit est plein de pudeur, pas de pathos grandiloquent, pas de manichéisme simpliste, il n'est au départ que question de survie, de manger à sa faim, et la gravité du sujet s'insinue sournoisement pour arriver à nous submerger totalement. Et au final, je finis ma lecture avec une boule au fond de la gorge, j'ai le sentiment que c'est là une des œuvres les plus poignantes qui me soit donné de lire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          261
HORUSFONCK
  18 octobre 2019
Commencée à la veille de la seconde guerre mondiale, avec le journal d'un ingénu, la saga du groom célèbre se poursuit avec L'espoir malgré tout dont voici le deuxième tome.
Émile Bravo continue de dérouler cette occupation allemande de la Belgique et ses jours sombres, avec cette clarté et cette finesse sans pareilles.
Les choses continuent de se gâter, avec le rationnement alimentaire et l'apparition de l'infamante étoile jaune sur les vêtements des juifs. Les rafles et convois vers la Pologne ne tardent pas à se mettre en place.
Spirou et Fantasio vont, quant à eux, monter un spectacle de marionnettes pour enfants qui sillonnera la Belgique. L'occasion de redonner un peu de joie aux petits...et aux grands.
Fantasio, le compagnon de Spirou créé par Jijé, prend toute sa dimension d'hurluberlu que Spirou a du mal à canaliser.
Ce Spirou d' Émile Bravo, c'est celui qui est à la jointure du groom originel créé par Rob-Vel en 1938 et celui repris par Jijé puis Franquin. C'est le Spirou, champion de la bonne humeur et ami des enfants.
L'auteur réussit l'exploit d'être pédagogue en restant assez léger sur un sujet grave comme cette période 39-45. Son humour discret mais très présent, colle tout à fait à ce propos.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
tchouk-tchouk-nougat
  11 janvier 2020
Dans une Belgique occupée par les Allemands, en proie aux restrictions alimentaires et à l'antisémitisme grandissant, Spirou et Fantasio tente de survivre.
Encore un excellent tome d'Émilie Bravo qui nous parle de la Belgique pendant la seconde guerre mondiale.
Spirou, encore enfant, y est un héros touchant abec son côté naïf, ingénu même, mais avec des valeurs importantes. du courage, de l'abnégation, de la générosité... Fantasio, beaucoup plus fantasque, permet des petits Gags et des situations cocasses qui allègent un propos plutôt sombre.
Le scénario est centré sur l'occupation et la lente dégradation des conditions de vie des juifs. Sous la pression nazie, l'antisémitisme va croissant en Belgique jusqu'à de terribles rafles...
Le dessin est parfait pour ce spirou de. Un côté rétro et nostalgique, des couleurs un peu automnales, et un crayonné simple mais expressif.
Une série, qui débute avec le journal d'un ingénu, qui est vraiment à découvrir.
Commenter  J’apprécie          140
Peteplume
  06 mars 2021
Moins impressionnée par ce deuxième tome que par le premier, je resterai tout de même fidèle à cette série, les dernières pages nous laissant dans un suspense difficile à soutenir. Comment Spirou va-t-il se sortir de ce très mauvais pas ?
Commenter  J’apprécie          140
IreneAdler
  21 janvier 2020
Où l'on retrouve Spirou et Fantasio en proie à la survie et à la résistance dans un pays occupé. Qui se fait par des moyens détournées et qui mène parfois à de comiques quiproquo, d'ailleurs. Où l'on nous rappelle aussi que la bêtise et la violence humaines n'épargnent personne, pas même les enfants.
Cette suite est à la hauteur du tome 1, bien que l'on se demande parfois où veut en venir Émile Bravo, avec les idées farfelues (semble t-il) de nos héros. Leur humanité et leur grand coeur leur font prendre des risques, mais il est des flammes que l'on ne peut éteindre. J'ai néanmoins trouvé la fin un peu abrupte et sans doute un peu naïvement, je ne m'y attendais pas ; elle est logique cependant.
Challenge BD 2020
Commenter  J’apprécie          100


critiques presse (3)
LaCroix   14 novembre 2019
Dans cette deuxième partie d’une tétralogie ambitieuse, Émile Bravo plonge, avec un art stupéfiant de la nuance, le célèbre groom dans les affres de la Seconde Guerre mondiale.
Lire la critique sur le site : LaCroix
Sceneario   23 octobre 2019
Graphiquement, c'est tout simplement superbe. Cette reconstitution est étonnante et incroyable. L'artiste donne du rythme au récit, il ajoute des sensations fortes lors de certains passages. les émotions passent bien. Cette seconde partie est à nouveau une grosse claque, une très belle surprise qui amuse et pourtant nous fait prendre conscience de certains moments difficiles.
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest   08 octobre 2019
Poignant, émouvant et toujours rempli de cet espoir annoncé en couverture, l’histoire ne fait que commencer, tandis que l’horreur devient de plus en plus tangible. Bravo est en train de réussir un coup de maître : amener la BD jeunesse au cœur de l’Enfer ; espérons qu’il saura l’en sortir.
Lire la critique sur le site : BDGest
Citations et extraits (7) Voir plus Ajouter une citation
kerfany54kerfany54   27 février 2020
(à propos des juifs)
- y parait que vous envahissez le monde, que vous affamez les braves gens et que c'est à cause de vous qu'y a la guerre...
- quoi ? mais c'est nous qui crevons de faim !
.../...
- Dis moi Lucien , qui nous a attaqués ? Qui envahit le monde et qui nous fait crever de faim ?
- Ben , les boches...
- Alors ?
-Mh...
- Tu vois c'est ça, écouter la propagande : c'est écouter ceux qui réfléchissent à ta place...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
MarquePageMarquePage   21 mars 2020
Tu vois, c'est ça, écouter la propagande : c'est écouter ceux qui réfléchissent à ta place...
Commenter  J’apprécie          40
LiliGalipetteLiliGalipette   17 février 2021
« Les nazis se sentent si forts aujourd’hui qu’ils ne conçoivent pas qu’un numéro pour les enfants puisse être source de critiques contre eux… Alors ils l’interprètent à leur façon et c’est tant mieux. » (p. 27)
Commenter  J’apprécie          10
ShorkShork   01 août 2020
- Oh, excusez-moi... Je me disais aussi...
- Oui, excusez-le, Spirou a une fâcheuse tendance à penser que lui seul est vertueux...
Commenter  J’apprécie          20
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   09 janvier 2020
Mieke, nous avons tous peur... seuls les inconscients n'ont pas peur...
Commenter  J’apprécie          30

Lire un extrait
Videos de Émile Bravo (31) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Émile Bravo
Bravo Spirou
autres livres classés : belgiqueVoir plus
Notre sélection Bande dessinée Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Boucle d'or et les sept ours nains

Où travaillent les ours nains?

Dans une mine de sel
Dans une mine d'or
Dans une mine de charbon
Chez le président

7 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Boucle d'Or et les sept ours nains de Émile BravoCréer un quiz sur ce livre

.. ..