AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Howard Phillips Lovecraft (Antécédent bibliographique)
ISBN : 2878271157
Éditeur : Rackham (04/09/2008)

Note moyenne : 4.71/5 (sur 12 notes)
Résumé :
La plus réussie, à ce jour, adaptation en bande dessinée de l'univers de H.P. Lovecraft. Véritable laboratoire d'expérimentation graphique où s'exprime au mieux le génie de Breccia qui arrive à nous surprendre à chaque page par ses prouesses graphiques tout en restant très fidèle au texte du maître de la littérature fantastique. Un classique.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Bobby_The_Rasta_Lama
  05 juin 2018
"On peut concevoir la survivance de forces ou d'êtres semblables, la survivance d'une époque infiniment lointaine où la conscience se manifestait sous les formes qui se sont depuis retirées de la surface du globe devant le flot montant du genre humain, formes dont seule la poésie et la légende ont conservé un souvenir fugace pour en faire des dieux, des monstres, et des créatures mythiques de toute espèce...."
(Algernon Blackwood)
Cthulhu Fhtagn ! Dans cette phrase de Blackwood est contenue toute la philosophie lovecraftienne, pieusement reprise par Breccia & Buscaglia dans cette BD un peu atypique. Les inconditionnels du maître de Providence trouveront leur bonheur avec ce "best of" - huit histoires comprenant les monuments tels que "Celui qui hantait les ténèbres", "La couleur tombée du ciel" ou "L'abomination de Dunwich", scrupuleusement respectés.
Les dessins sont spéciaux - on aime ou on déteste ! Mis à part la dernière histoire ("Celui qui chuchotait dans les ténèbres") - où les dessins sont vraiment d'un expressionnisme sauvage - j'ai trouvé ces techniques inhabituelles dans le neuvième art plutôt bien adaptées pour évoquer l'univers de Lovecraft.
le monde fantasmagorique de Cthulhu est créé grâce aux collages, photomontages, décalcomanies et monotypes - non sans rappeler certains tableaux de Max Ernst. Avec les réserves blanches calculées juste ce qu'il faut pour y ajouter les personnages à quelques traits de plume, le tout en noir et blanc. Mais attention - dès qu'on quitte le "monde de Cthulhu" pour retourner dans la réalité (dans la plupart des cas un asile ou un hôpital psychiatrique - Lovecraft n'était jamais très inspiré pour finir ses histoires autrement...) le dessin devient tout à fait ordinaire et net.
Alberto Breccia fait son "Appel de Cthulhu" à l'imagination de lecteur !
Beau et original, mais peut-être pas indispensable... à vous de voir !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          361
RosenDero
  18 octobre 2016
Ce recueil illustre, sous la mine, la plume, les ciseaux et toute la palette artistique d'Alberto Breccia, quelques nouvelles du maître du fantastique et de l'horreur, H.P. Lovecraft, adaptées par Norberto Buscaglia.
Disons que je partais d'une mauvaise expérience, celle de Reanimator de Florent Calvez qui ne m'avait pas vraiment emballé. Trop rapide, trop creux, comme si le 9ème art n'était pas fait pour retranscrire l'ambiance émanant des écrits de Lovecraft. Comme si, finalement, tenter cela était une gageure.
Mais le talent de Breccia, couplé au profond respect des textes adaptés par Bascuaglia (quoique, parfois, amputés par des coupes trop claires), font que Les mythes de Cthulhu sont une réussite.
Un véritable travail d'artiste, fruit de plusieurs années de travail.
Le résultat est vraiment à la hauteur du défi. Collages, calques, superpositions, variation des techniques, matériaux et médiums : génial.
En outre, les dernières pages du volume permettent de mieux comprendre la vision des auteurs et le cheminement de ces adaptations.
On regrettera quelques coquilles dans les textes, avec pour effet de gâcher l'immersion.
Quant au contenu, nul besoin de détailler ou de faire des résumés des histoires présentes dans ce recueil. Une simple liste suffira au néophyte pour s'imaginer la teneur des récits, liste qui sera à même d'apporter effroi et tremblements aux nombreux connaisseurs du maître de Providence.
Le cérémonial
Le monstre sur le seuil
Le cauchemar d'Innsmouth
La cité sans nom
L'abomination de Dunwich
[L'appel de] Cthulhu
La couleur tombée du ciel
Celui qui chuchotait dans les ténèbres
Et que dire de cette couverture ? Horrible image d'un cadavre semblant animé... elle est glaçante. Mais lorsqu'on la retrouve dans la nouvelle "le monstre sur le seuil", elle en devient tout bonnement cauchemardesque.
À bon entendeur..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
tiri_noiret
  08 juin 2018
Je possède une ancienne édition des Humano de cette BD retirée du commerce à l'époque pour des problèmes de brochage.
L'esthétique de Breccia qui s'harmonise très bien avec les récits de Lovecraft m'avait profondément touché il y a 30 ans déjà , hélas je ne relis pas l'ouvrage de peur d'en perdre les pages :-) Un mythe en plus ?.
Commenter  J’apprécie          102
Gregor
  12 septembre 2011
Alberto Breccia est un auteur sud-américain trop peu connu des nouvelles générations. C'est pourtant un "artiste" qui a bouleversé les moyens traditionnels de la BD, notamment par sa technique. Ici d'autant plus car cet album est d'une beauté effrayante, aussi dense et complexe qu'il est immédiatement déroutant et efficace. Il s'agit d'un style quasi impossible à imiter sans tomber dans la caricature. A n'en pas douter, Alberto Breccia a su toucher là les vrais horreurs d'un monde secret auquel Lovecraft avait accès. Oui ce voyage des ombres vaut le détour et aura une influence décisive sur vous.
Commenter  J’apprécie          40
olivierpoissonnet
  02 novembre 2018
le génie de H.P. LOVECRAFT mis en planche noir et blanc par l'artiste Alberto BRECCIA , très bel ouvrage, et il y en a d'autre. Alberto BRECCIA a également publié des BD sur les texte d' EDGARD ALLAN POE ou
Lien : https://fr.wikipedia.org/wik..
Commenter  J’apprécie          00

critiques presse (1)
BDZoom   19 mars 2018
« Les Mythes de Chtulhu » offre une superbe occasion de (re)découvrir le talent du romancier de « Providence » et du dessinateur Uruguayen Alberto Breccia.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
RosenDeroRosenDero   18 octobre 2016
"Je me suis rapidement aperçu que les moyens traditionnels de la bande dessinée n'étaient pas suffisants pour représenter l'univers de Lovecraft, et j'ai commencé à expérimenter de nouvelles techniques, comme le monotype ou le collage. Ces monstres sans formes [...] sont ainsi faits parce que je ne voulais pas me limiter à donner au lecteur ma propre représentation de ces monstres ; je voulais qu'il y ajoute du sien ; qu'il utilise cette base informe que je lui donnais, pour y greffer ses propres frayeurs, sa propre peur" (Breccia, 1989)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Videos de Alberto Breccia (23) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alberto Breccia
Agenda Em Cartaz - Exposição Alberto Breccia
autres livres classés : mythiqueVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Ce film d'horreur et d'épouvante est (aussi) un roman

Jack Torrance, gardien d'un hôtel fermé l'hiver, sa femme et son fils Danny s'apprêtent à vivre de longs mois de solitude. Ce film réalisé en 1980 par Stanley Kubrick avec Jack NIcholson et Shelley Duvall est adapté d'un roman de Stephen King publié en 1977

Le silence des agneaux
Psychose
Shinning
La nuit du chasseur
Les diaboliques
Rosemary's Baby
Frankenstein
The thing
La mouche
Les Yeux sans visage

10 questions
516 lecteurs ont répondu
Thèmes : cinema , horreur , epouvanteCréer un quiz sur ce livre