AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070735945
240 pages
Éditeur : Gallimard (27/08/1993)

Note moyenne : 3.26/5 (sur 27 notes)
Résumé :
Baptiste raconte son étrange amitié pour Vincent. Dès les années de collège, ils sont à l'opposé l'un de l'autre. Baptiste, qui ignore le désir charnel, accorde une importance mystique au ciel, cette voûte infinie au-dessus de nous, parce que la terre lui inspire la solitude, le désordre et le doute. Vincent, lui est attiré par les deux mondes : terrestre et céleste. Il aime les femmes mais on dirait qu'il ne sait comment mener son existence. Pourtant, Baptiste et V... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
lecassin
  28 décembre 2011
« Les corps célestes », c'est la curieuse amitié de deux hommes que tout sépare, mais qui se révèlent inséparables, complémentaires : Baptiste, le narrateur, et Vincent.
Tandis que l'un, Baptiste, ignore le désir charnel et voue sa vie entière à poursuivre de ses chimères, l'autre aime les femmes. Amis depuis l'adolescence, ils se retrouvent après une longue séparation…
Dans ce roman métaphysique, Nicolas Bréhal (allias Gérald Solnitzki) dépeint deux êtres en quête de perfection, mais tiraillés entre Ciel et Terre ; alors que chacun trouve en l'autre son complément indispensable et une partie des réponses à son questionnement.
Outre la narration de cette amitié somme toute assez banale, l'auteur nous montre une relation à quatre, avec Mathilde, la femme de Vincent et Constance, la maîtresse de Vincent.
Une « méditation sur l'amour, le pouvoir de l'illusion et le destin » à lire par tous ceux qui cherchent quelque chose de différent.
Commenter  J’apprécie          80
M_a_r_c
  03 novembre 2017
Baptiste, le narrateur, nous raconte dans Les Corps Célestes son arrivée au collège, à Saint-Cloud et sa rencontre avec Vincent. Très rapidement, les deux adolescents se lient d'amitié alors que tout semble les opposer. le premier, de condition modeste, est peu disposé aux passions charnelles et voue une sorte de dévotion au ciel. le second, originaire d'un milieu plus aisé, est beaucoup plus « terrestre » et ne cache pas son goût pour les femmes, multipliant les aventures à l'envi.
Dès le départ, Baptiste semble vivre dans l'ombre de Vincent, sans savoir quelle place lui donner dans sa vie. Sans savoir non plus quelle place il occupe, lui, dans la vie de Vincent.
Leurs études terminées, Baptiste et Vincent, dont la relation semble avoir depuis longtemps quitté le terrain de la simple amitié sans qu'il puisse vraiment être question d'amour, même platonique, se perdent de vue, mais sans s'oublier l'un l'autre.
Des années plus tard, les deux amis se retrouvent. Alors que Baptiste vit toujours seul, Vincent, lui, est marié à Mathilde, une femme séduisante et mystérieuse avec laquelle il a une fille, Leïla.
Ces retrouvailles ne sont pas simples, l'ambiguïté les gouvernant comme elle avait gouverné les débuts de leur relation. Les choses se compliquent encore lorsque Baptiste apprend que Vincent trompe Mathilde avec une jeune prostituée, Constance et que les quatre entretiennent entre eux des relations de natures diverses.
Les Corps Célestes est l'histoire de ce quatuor amoureux quelque peu désaccordé. Une histoire qui débute sur une relation entre deux hommes, très forte mais dénuée de tout aspect charnel. Une histoire que complique l'arrivée de Mathilde et ensuite celle de Constance. Une histoire teintée de poésie et de mélancolie, dont la trame aurait pu nourrir des réflexions intéressantes sur l'amitié, l'amour, le destin mais qui s'abîme rapidement dans un surréalisme absurde et qui s'achève dénuée de tout sens, de toute conclusion.
Bref un livre que l'on commence avec plaisir et même avec émotion, mais qui ne tient malheureusement pas ses promesses initiales, qui finit par ennuyer profondément et que l'on referme avec un mélange d'agacement et de déception une fois la dernière page lue, tant les rêveries et interrogations du narrateur et de son ami tournent aux élucubrations sans intérêt…

Lien : https://livrelecteur.wordpre..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Marpesse
  09 juin 2014
Baptiste et Vincent se rencontrent dans un pensionnat et une amitié particulière naît entre eux très vite. Tout au long du livre, chacun a besoin de l'autre, mais comment mettre un nom sur leurs sentiments? Pas de sexe, mais une sorte d'amour même si Vincent est du côté de la vie, des femmes, et que Baptiste est plus solitaire, est davantage en retrait (il reste même vierge). Après s'être perdus de vue durant quelques années, ils se retrouvent et comprennent encore mieux qu'ils ne peuvent pas se passer l'un de l'autre.
Leurs points communs : la philosophie, le ciel...
Lien : http://edencash.forumactif.o..
Commenter  J’apprécie          30
yaaba
  01 juin 2014
Puissance des mots
Complexité des émotions
Sensualité omniprésente
On passe un bon moment !
Commenter  J’apprécie          10
MoniqueJane
  22 juillet 2017
Joli style mais intrigue et réflexions de l'auteur qui ne m'ont pas du tout intéressée. Les personnages féminins (qui ne sont qu'accessoires) sont caricaturaux.
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
MarpesseMarpesse   09 juin 2014
Au commencement, on tombe amoureux d’une idée. De l’idée qu’on se fait de l’autre. Et on attend de savoir si elle sera relayée par des preuves réelles, mettant à nu l’obscur objet de notre intuition… En amour, il arrive que la vie ne dépasse jamais idée de départ. C’est le pire danger.
Commenter  J’apprécie          80
lecassinlecassin   28 décembre 2011
Le ciel sans aucun nuage, parfaitement bleu et lumineux; confère au monde une stabilité soudaine. A première vue, il donne l'impression que le temps ne passe plus et qu'une telle limpidité, à la mesure de l'infini, nous protège de tout désordre.
Commenter  J’apprécie          40
lecassinlecassin   28 décembre 2011
Si les passions de l'amour ont souvent un sort tragique, c'est que tous les hasards ne sont pas surmontables.
Commenter  J’apprécie          60
lecassinlecassin   15 février 2017
On aime celui ou celle qui vous soutient à enterrer quelqu'un. On aime celui ou celle qui vous aide à ce que la mort ne soit plus un obstacle mais une transparence.
Commenter  J’apprécie          30
lecassinlecassin   28 décembre 2011
On ne doit point écouter ceux qui veulent que la vertu soit dure et semblable au fer : dans l'amitié, comme dans bien d'autres cas, elle est tendre et traitable...
Commenter  J’apprécie          10

Video de Nicolas Bréhal (1) Voir plusAjouter une vidéo

Duplex Goncourt annonce
Annonce du prix Goncourt et du Prix Renaudot en direct du célèbre restaurant chez Drouant. le prix Goncourt vient d'être attribué au second tour avec 6 voix à Amin MAALOUF pour son roman "Le Rocher De Tanios" édité aux éditions Grasset, et le prix Renaudot, revient au premier tour avec 5 voix à Nicolas BREHAL pour son livre "Les corps célestes" chez Gallimard. - Annonce du résultat...
autres livres classés : romanVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Retrouvez le bon adjectif dans le titre - (2 - littérature francophone )

Françoise Sagan : "Le miroir ***"

brisé
fendu
égaré
perdu

20 questions
2344 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , littérature française , littérature francophoneCréer un quiz sur ce livre