AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Gilbert Dagron (Préfacier, etc.)Jean Gouillard (Éditeur scientifique)
ISBN : 2226057196
Éditeur : Albin Michel (30/01/1992)

Note moyenne : 2.89/5 (sur 9 notes)
Résumé :
Lorsque, à la fin de sa vie, Louis Bréhier (1868-1951) fit entrer Byzance dans la prestigieuse collection de "L'Evolution de l'Humanité" en publiant Le Monde byzantin en trois volumes, Vie et mort de Byzance, Les Institutions du monde byzantin, La Civilisation byzantine, il achevait par une ample synthèse une oeuvre d'historien que l'on découvre encore avec admiration. Vie et mort de Byzance, premier volume de cette trilogie, malgré les retouches de détail que s... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
finitysend
  05 décembre 2012
Byzance cette inconnue .....
L'oeuvre de Louis Bréhier en trois tomes sur Byzance reste un incontournable , même si dans le détail énormément de lignes ont bougées le temps passant comme on peut légitimement s'en douter ..
Ce texte est ciselé , il est d'une prodigieuse finesse et la profusion de détails est spectaculairement accessible et insérée dans une trame limpide agencée dans un plan éloquent et clair .
Les notes sont brillantes de pertinence , elles sont limpides et elles permettent véritablement au lecteur de replacer le sujet dans une dynamique qui fait sens , tout en offrant une réelle indépendance à ce même lecteur , soucieux de peser le pour et le contre .
Suprême « délice « le vocabulaire fondamental est présenté en grec ce qui est d'une importance capitale et ce sera quelquefois , c'est vrai , légèrement agaçant si on ne connaît pas cet alphabet .
Mais bon , ne dit-on pas : l'histoire c'est les textes ! ?
Byzance n'est pas une thématique facultative pour l'honnête homme soucieux de savoir comment s'articule le glissement de l'antiquité tardive vers le moyen-âge et de là s'engager sur un fil qui se déroule de là , jusque l'époque moderne et l'aube de la renaissance .
Si vous n'êtes pas très au fait de la question , je vous révèle un scoop ! :
L'empire romain ne s'est pas éteint avec l'antiquité . La partie orientale de l'empire , avec la nouvelle Rome , » Constantino polis « , une immense métropole aux avenues tracées au cordeau et avec ses immenses quais de port de haute mer , a poursuivi son évolution naturelle jusque la fin du XV ieme siècle .
Je laisse au lecteur curieux le soin de répondre à la question de savoir quand l'empire romain d'orient est entré dans le moyen-âge en devenant l'empire byzantin .
Cet ouvrage permet de savoir comment cet empire romain d'orient a « acquis « son indépendance politique et donc de facto de découvrir l'annihilation politique de de l'empire romain d'occident .
Comment Byzance au travers de la restauration justinienne réussi à assurer sa durable pérennité .
Les premiers chapitres de cet ouvrage sont indispensables pour percevoir les logiques qui ont façonnées le moyen-âge européen et pour mesurer à quel point le moyen-âge oriental fut splendide et d'une hallucinante envergure du point de vue de la civilisation et de l'histoire politique , même si ce tome porte principalement sur l'histoire politique .
Approfondir l'histoire de Byzance est une fabuleuse aventure et c'est découvrir les modalités selon lesquelles l'antiquité a glissé vers le moyen-âge et c'est aussi explorer un immense espace géographique ( dans l'espace et le temps ). Un fabuleux espace de culture grecque , un espace qui est sans commune mesure avec l'espace aujourd'hui dévolu à cette culture millénaire .
Je ne me lancerais pas dans le résumé de près de 1000 ans d'histoire , à quoi bon !
Je conclue en recommandant la lecture de la civilisation byzantine du même auteur qui est véritablement indispensable pour maitriser la géopolitique culturelle du moyen-âge certes mais même positionner sainement les sources et les dynamiques qui permirent et rendirent possible la renaissance dans le contexte de l'occident de la fin du moyen-âge occidental .
J'ai toujours vu une certaine grandeur dans le fait que l'empire romain d'orient ait survécu jusque la fin du moyen âge , et qu'il disparut en ayant légué à l'occident l'essentiel des trésors qui jetèrent les bases de la renaissance ainsi que celles de son expansion ultérieure !
Ce texte est quelquefois un peu ardu mais en compensation vous aurez de fabuleuses images plein la tête ...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          295
Chasto
  13 décembre 2015
Grandeurs de civilisations et de cultures qui plongent dans l'oubli et la décadence la plus totale.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (8) Voir plus Ajouter une citation
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2017
Pour remédier à la mauvaise administration des villes, il publia une loi hardie, inspirée par son conseiller le Syrien Marinus, préfet du prétoire, — en attribuant leur administration à un fonctionnaire d’État  . En supprimant les dépenses inutiles, il allégea les charges des populations et remplit le trésor public  , mais, en dépit de ces sages réformes, à cause de sa politique religieuse, il laissa l’Empire dans un état troublé.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2017
La lutte portait sur la définition de la nature du Christ, homme, né d’une simple femme, qui par ses vertus avait mérité de s’unir au Verbe éternel d’après l’école d’Antioche, resté Dieu dans sa vie terrestre sans confusion avec la nature humaine d’après celle d’Alexandrie  . Les deux doctrines, l’une rationaliste, l’autre mystique, mettaient en péril le dogme de l’Incarnation reconnu par le concile de Nicée. Celle des deux personnes et des deux natures, soutenue par le patriarche de Constantinople Nestorius (428-431), fut condamnée, grâce à l’autorité du patriarche d’Alexandrie, Cyrille, au concile œcuménique d’Éphèse (431)  . Nestorius fut déposé et ses adhérents expulsés de l’Empire portèrent sa doctrine en Perse, d’où elle devait rayonner jusqu’en Chine  .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2017
A la différence de l’ancienne Rome, la position géographique de Constantinople ne la destinait nullement à devenir le siège d’un empire méditerranéen et, comme on l’a fait remarquer, ce fut lorsqu’elle eut perdu les possessions extérieures qu’elle était impuissante à défendre : l’Égypte, la Syrie, l’Afrique et même l’Italie, que, ses possessions formant un État compact, son existence fut sauvée par le magnifique redressement qui atteignit son apogée à la fin du x e siècle  . Elle semblait destinée alors à régner sur un empire à la fois continental et maritime qui réaliserait la liaison entre l’Europe et l’Asie, entre la culture gréco-romaine, le christianisme et les civilisations de l’Orient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2017
Au moment où l’Occident subissait une régression politique, sociale, intellectuelle, artistique, Byzance, et c’est ce qui fait sa grandeur, sauvegardait dans la mesure du possible les apports de la civilisation antique qu’elle transmit aux Temps modernes : la littérature grecque génératrice de l’humanisme, le droit romain fondement du droit public européen. Elle servait en même temps de rempart à l’Occident en arrêtant les nouvelles invasions asiatiques et par sa propagande religieuse, en particulier chez les Slaves, elle étendait le domaine de l’Europe civilisée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaouirkhettaoui   22 septembre 2017
Faire régner l’ordre par la force des lois dans l’État comme dans l’Église, tel était le premier article de son programme. Mais cet homme, dont la volonté était en apparence si absolue, qui se considérait comme seul responsable devant Dieu du salut de l’Empire, qui voulait tout voir par lui-même et décider tout en dernier ressort, se défiait des volontés indépendantes de la sienne et employait souvent des subalternes dont il subissait l’influence.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Lire un extrait
Dans la catégorie : SuèdeVoir plus
>Histoire de l'Europe>Histoire des Pays de l'Est>Suède (17)
autres livres classés : empire byzantinVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1632 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre