AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782344016428
48 pages
Éditeur : Vents d'Ouest (07/02/2018)

Note moyenne : 3.73/5 (sur 22 notes)
Résumé :
Quatorze jeunes garçons, pensionnaires d’un collège en Nouvelle-Zélande, se retrouvent piégés sur une goélette à la dérive au large du Pacifique. Lorsque leur navire fait naufrage sur une île visiblement déserte, ils doivent apprendre à s’organiser pour vivre par eux-mêmes et chercher des secours. Mais des rivalités ne tardent pas à apparaître au sein de la petite communauté. D’autre part, en explorant les lieux, les quatorze aventuriers découvrent que l’île recèle ... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
Librincanto
  06 novembre 2018
Découvrir l'univers de Jules Verne en bande dessinée : une merveilleuse idée d'autant que l'esprit d'aventure est parfaitement restitué par les dessins.
On se retrouve plongé en 1860, avec une bande de garçons de 8 à 14 ans. Ils se retrouvent sur un bateau à la dérive et devront affronter une forte tempête.
Ils échouent alors sur une île déserte et se retrouvent livrés à eux-mêmes.
A notre grande surprise, tout se déroule à merveille. Seuls quelques désaccords surgissent entre les jeunes garçons. Très vite, un camp de base est organisé avec les vivres à bord, tout est réutilisé afin de s'adapter au mieux à ce milieu qui devrait être des plus hostiles pour une telle bande de garçons. Malgré leur jeune âge, ils trouvent une solution à tout et s'organisent.
Le tome 1 s'achève sur une découverte plutôt macabre qui n'augure pas un proche retour sur une terre peuplée...
Suite au prochain épisode.
Une lecture très agréable même si on peut regretter l'absence de l'état d'esprit des jeunes. Aucun d'entre ne semble perturbé d'avoir échoué sur une île déserte, aucun ne manifestes ses craintes, sa peur, ses doutes... Non, tout se passe à merveille pour eux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
loup0
  14 juin 2018
Adaptation du roman de Jules Verne, Deux ans de vacances, le format BD est idéal pour ceux qui comme moi ne liront (sûrement) jamais le roman mais qui souhaitent tout de même en connaître la teneur.
En 1860, quatorze enfants âgés de 8 à 14 ans, élèves de la pension Chairman à Auckland en Nouvelle-Zélande se préparent à partir en voyage à bord d'un schooner. La vieille du départ, alors qu'ils passent la nuit sur le bateau, les amarres se détachent et les voilà seuls à la dérive dans les mers du Sud. Ayant réussi à accoster sur une île, ils organisent peu à peu leur vie en attendant d'hypothétiques secours.
La critique majeure que l'on peut faire à cette histoire c'est qu'il n'y a aucune dimension psychologique. Malgré leurs jeunes âges les enfants savent absolument tout faire : naviguer, chasser, pêcher, démembrer un bateau pour en faire une cabane, capturer des animaux sauvages pour créer une ferme, récupérer la graisse des phoques (la scène du massacre des phoques est atroce), ... Bref ils n'ont absolument aucun problème à vivre sur cette île. On pourrait quasiment les croire en colonie de vacances... Concernant la vie du groupe, en dehors de quelques petites tension il n'y a absolument aucun conflit entre les enfants. Chacun fait son boulot sans broncher et tout le monde est heureux. Bref il ne se passe rien d'intéressant. Tout ça est un peu trop angélique.
Du côté de la BD en elle--même, le dessin et les couleurs sont plaisants. Les dialogues ont été modernisés afin de rendre la lecture plus aisée pour des jeunes d'aujourd'hui. L'ensemble est agréable à lire même si l'histoire n'est pas palpitante.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Takalirsa
  16 juillet 2018
Je découvre l'histoire de Jules Verne avec cette adaptation et je dois bien avouer ne pas l'avoir trouvée "extraordinaire"... L'intrigue (des enfants livrés à eux-mêmes en mode survie) donne une impression de déjà-vu, peut-être justement parce que l'idée a été maintes fois reprises après le célèbre auteur.
L'action démarre en pleine mer tandis que Briant, au gouvernail du Sloughi, tente de traverser la tempête. Un bref flashback explique comment les enfants en sont arrivés là, puis on passe à l'organisation sur l'île (l'avantage avec un album, c'est qu'on évite les longues descriptions). Les personnalités se dessinent rapidement, notamment celles de Gordon, le chef élu, de Doniphan à la gâchette facile, et de Moko qui "en sa qualité de noir, ne peut ni voter ni commander à qui que ce soit" (ce qui ne choque personne à l'époque)... N'oublions pas le chien Phann "auquel on découvrit d'excellentes aptitudes pour la chasse". Tous ont l'air à l'aise dans ce milieu hostile (sûrement l'époque aussi), y compris lorsqu'il s'agit d'exterminer un groupe de phoques pour récupérer leur graisse (la scène, sanglante, est particulièrement écoeurante). le graphisme est classique mais soigné, bien qu'un peu trop linéaire à mon goût.
Cette première partie se clôt sur une découverte un peu macabre qui sème le doute dans les esprits quant aux chances d'être retrouvés rapidement...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Pixie-Flore
  24 avril 2019
11 jeunes garçons échouent sur une île et s'organisent pour survivre.
Adaptée d'un livre de Jules Verne, "Deux ans de vacances" est une bande-dessinée bien rythmée, où la survie est mise en avant de façon brutale mais réaliste. Les codes de l'époque sont également respectés et les illustrations sont bien détaillées. Par contre, les personnages manquent un peu de consistance.
Commenter  J’apprécie          50
MissAllsunday
  03 juillet 2020
Suite a un naufrage , une poignée d'enfants de 8 à 13 ans se retrouvent seuls sur une île. Peu à peu , ils apprennent à se débrouiller.
Tout le long de l'album, j'ai eu du mal à réaliser que les naufragés étaient si jeunes , pour deux raisons :
la première purement personnelle et inintéressante, c'est que la maman poule que je suis n'imagine pas mon fils, dans une situation similaire , capable de se comporter comme un quasi adulte (bien qu'à une époque les enfants de 8 ans n'étaient déjà plus des enfants).
La deuxième raison concerne les graphismes de l'album. J'ai trouvé que les héros n'avaient pas des traits enfantins, jeunes certes, mais plutôt adolescents.
Mais ce n'est pas gênant pour apprécier la lecture de cette adaptation du roman de Jules Verne, pour l'instant plutôt réussie. J'ai envie de lire la suite.
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (2)
BDGest   13 février 2018
En résumé, l’exercice est réussi et globalement respectueux du texte original. L’album remplit donc son rôle et, malgré une allure trop policée, devrait séduire les jeunes lecteurs attirés par le grand large.
Lire la critique sur le site : BDGest
BDZoom   07 février 2018
Imaginée par Jules Verne en 1888, cette robinsonnade n’a rien perdu de sa force : dans la lignée de séries comme « Seuls » et « Esteban », on savourera cette adaptation prévue en 3 tomes, tous étant à paraître durant la seule année 2018.
Lire la critique sur le site : BDZoom
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
mandrake17mandrake17   03 janvier 2019
Nous devons nous organiser, c'est la base pour vivre en communauté. Il faut un meneur pour fixer des objectifs et donner des ordres clairs, autrement le froid et l'inconnu risquent de nous causer de sérieux problèmes.
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   03 janvier 2019
Toi, quand tu as une idée quelque part, c'est récurrent!... C'est bizarre cette envie de mourir jeune!
Commenter  J’apprécie          00
mandrake17mandrake17   03 janvier 2019
- Drôle de chèvre...
- Normal, c'est une vigogne!
Commenter  J’apprécie          00

Lire un extrait
Videos de Frédéric Brémaud (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Brémaud
Vidéo de Frédéric Brémaud
autres livres classés : adaptationVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox