AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782357105249
55 pages
Éditeur : Le Monde (01/01/2017)

Note moyenne : 4.17/5 (sur 3 notes)
Résumé :
La guerre fait rage en Europe. Les Russes subissent des pertes considérables et Napoléon arrive aux portes de Moscou. Le prince André, blessé, est fait prisonnier par les Français. Comme tous les habitants de la capitale, Natacha décide de quitter Moscou pour se réfugier à la campagne ; Pierre, bien que pacifiste mais traumatisé par les atrocités de cette guerre, choisit finalement de prendre les armes pour défendre la ville. La paix reste à gagner au prix d'énormes... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (2) Ajouter une critique
cicou45
  28 décembre 2017
Ça y est cette fois, contrairement en 1805 où les femmes de la bourgeoisie russe pensaient à beaucoup de choses sauf à la guerre, avec cette nouvelle attaque de la part de Napoléon en 1812, cette fois-ci, elle ne parlent plus que ce cela ou presque. Tandis que les hommes sont sur le front (ceux des armées du tsar), jusqu'à présent les hommes de la bourgeoisie, eux, avaient étaient épargnés mais lorsque leur tsar Alexandre 1 er fera appel à eux, si ceux qui ne sont plus aptes u combat n'hésiteront pas à faire des dons en main d'oeuvre et en artillerie importants, d'autres n'hésiteront pas à rejoindre directement les rangs de l'armée. Tel est par exemple le cas du prince Andreï Bolkonski que le lecteur a découvert dans le premier tome et que la jeune Natacha a fait horriblement souffrir car elle n'a pas réussi à l'attendre ne serait-ce qu'une année, comme le père d'Andreï le souhaitait avec que nos deux jeunes tourtereaux puissent convoler en hautes noces. Pierre Rezoukhov, lui, cependant, ne sait pas que faire. Considéré comme un homme de science ou un lâche, à vous de choisir et selon les différents points de vue, Pierre n'a jamais trouvé utile de s'engager dans l'armée, considérant que Napoléon est de toute manière un grand homme (pléonasme vu sa petite taille) et que les Russes s'en vont directement à l'abattoir en s'engageant dans cette guerre. Qui a tord et qui a raison dans toute cette affaire ? Probablement personne car de toute façon, lorsqu'il s'agir de guerre, il n'y a ni bon ni mauvais camp, il n'est plus simplement question d'affaire d'honneur ou de patriotisme comme la plupart des hommes se plaisent à le croire, c'est tout simplement l'orgueil et la bêtise humaine qui prennent le dessus !
Un second tome à la hauteur du premier, librement adapté à l'initiative du journal le Monde par Frédéric Brémaud et Thomas Campi avec Fabio d'Auria pour les dessins et la mise en couleur. Un véritable exploit qui, si il ne rend pas entièrement compte de l'intégralité du chef-d'oeuvre de Léon Tolstoï, a le mérite de le rendre accessible à un plus large public et rien que cela, c'est déjà un véritable exploit en soi. Les dessins sont extrêmement bien travaillés et je ne peux qu'une nouvelle fois vous recommander cette lecture !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          270
Davalian
  13 février 2018
Ce second volume de Guerre et paix poursuit et achève ce travail d'adaptation proposé par Glénat et le Monde de la même manière que le premier tome l'a débuté. le sérieux et la qualité sont une nouvelle fois au rendez-vous.
L'épilogue du dernier album avait laissé Napoléon à Moscou. La reprise du fil narratif est ici un rien troublante car elle laisse, temporairement, cet épisode de côté pour mieux y revenir plus tard. Cette fois-ci, les événements relatés ce concentrent sur une période plus courte : la campagne de Russie. L'album parvient à trouver un équilibre entre le texte et les dessins.
L'action tiendra davantage de place. Plusieurs séquences de batailles (Borodino, Moscou, la retraite française) occupent plusieurs planches. Les dessins, sont plaisants et agréables à l'oeil. Il y a ici une forme de décence, limitant le recours à l'hémoglobine et aux détails macabres sans pour autant occulter la violence. La mise en scène est réussie. L'approche plaira donc au plus grand nombre et l'album pourra facilement être partagé, sans censure.
L'intrigue principale suit son fil et le dénouement, passé la moitié de l'ouvrage, semble quelque peu prévisible. Quelques rebondissements viendront bouleverser la donne et changer les perspectives. le travail de synthèse est une nouvelle fois remarquable. de nombreux passages ont du être sacrifiés, mais leur absence ne gâche pas l'ensemble.
Les explications en fin d'ouvrage sont en revanche plus pertinentes que celles du premier volume. Il n'y a pas de redites ici et le propos est surtout centré sur l'oeuvre en donnant quelques détails. Ceux-ci sont également synthétiques et ressemblent à une sorte de bonus avec un extrait de l'oeuvre de Tolstoï en conclusion.
La lecture des ces 46 planches est indispensable lorsque l'on a mis les yeux dans le premier tome. D'ailleurs, d'une manière générale, cette adaptation en deux volumes mérite d'être connue. Une réussite qui permettra de découvrir ou de redécouvrir un grand classique de la littérature.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
Citations et extraits (2) Ajouter une citation
cicou45cicou45   28 décembre 2017
"_Ne dit-on pourtant pas que la guerre est semblable à une partie d'échecs ?
_Avec la différence qu'aux échecs, tu peux réfléchir sur chaque coup, qu'un cheval est toujours plus fort qu'un pion...tandis qu'à la guerre, un bataillon est parfois plus fort qu'une division. Personne ne peut savoir quelle est la force relative des troupes."
Commenter  J’apprécie          180
cicou45cicou45   28 décembre 2017
"_A la guerre, les plans les plus élaborés n'ont pas d'importance !...Ce qui compte, c'est la façon dont on pare les coups inattendus de l'ennemi !"
Commenter  J’apprécie          10
Videos de Frédéric Brémaud (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Brémaud
Vidéo de Frédéric Brémaud
autres livres classés : adaptation littéraireVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox