AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Frédéric Brémaud (Autre)Federico Bertolucci (Autre)
EAN : 9782344048375
48 pages
Glénat Disney (01/09/2021)
4.12/5   52 notes
Résumé :
Folie légère.

Donald n’en peut plus de la ville. Entre les sirènes à toute heure, les travaux et les éboueurs, le tintamarre général a fini de lui taper sur les nerfs. Donald doit absolument s’éloigner de cet incessant remue-ménage s’il veut se reposer. Un peu d’air frais, le parfum des fleurs, le calme d’une région dépeuplée, voilà les seuls ingrédients dont il a besoin pour se requinquer. À peine cette pensée s’est-elle manifestée que voilà déjà Don... >Voir plus
Que lire après Les vacances de DonaldVoir plus
Critiques, Analyses et Avis (18) Voir plus Ajouter une critique
4,12

sur 52 notes
5
9 avis
4
7 avis
3
2 avis
2
0 avis
1
0 avis
Même si j'ai toujours trouvé Donald un peu agaçant parce qu'il ronchonne tout le temps, c'est un personnage que j'aime bien. Je l'ai découvert étant enfant dans le journal de Mickey et j'étais contente de le retrouver dans une bande dessinée... D'autant que j'aime beaucoup le travail de Frédéric Brrémaud et Federico Bertolucci, dont j'ai déjà lu quelques ouvrages !

Pour cette fois, ce sera une bande dessinée sans aucun texte. Nous comprenons quand même facilement que Donald, lassé de son quotidien dans une ville bruyante, décide de partir en vacances à la campagne pour se reposer et s'isoler. Seulement, là-bas aussi, rien ne se passe comme prévu et il passe son temps à s'énerver...

J'ai trouvé que Frédéric Brrémaud ne dénaturait pas le personnage de Donald, tout à fait en accord avec ce qu'on a pu voir de lui dans d'autres histoires. Contrairement aux bandes dessinées Mickey et l'océan perdu et Mickey et la terre des anciens de Silvio Camboni et Denis-Pierre Filippi - deux ouvrages que j'ai par ailleurs beaucoup aimés -, la cohérence du canon semble être entièrement préservée. le seul bémol est peut-être de ne pas voir d'autres personnes comme Riri, Fifi, Loulou ou Picsou, l'intrigue se centrant entièrement sur Donald. Frédéric Brrémaud, le scénariste, a réussi à construire une histoire prenante et amusante sans texte, ce qui force l'admiration !

Quant aux illustrations, elles sont alors centrales et le travail entre le scénariste et l'illustrateur est d'autant plus important. En effet, les images doivent remplacer le texte absent. J'ai trouvé que Federico Bertolucci, l'illustrateur, avait parfaitement réussi cela grâce à son souci du détail et aux expressions faciales qui suffisent à imaginer les dialogues ou ce que pense Donald. Aussi, j'ai été subjuguée, comme avec la série Love, par les magnifiques illustrations et le travail réalisé avec les couleurs.

En conclusion, c'est une bande dessinée qui n'a pas de texte et n'en a pas besoin, tant le travail du scénariste et de l'illustrateur est réussi. L'histoire est amusante et les planches sont très belles ! de plus, j'étais ravie de découvrir cette bande dessinée qui tourne autour d'un personnage de mon enfance !
Commenter  J’apprécie          231
Dans l'univers de Mickey and Co., Donald a toujours été mon personnage préféré avec Picsou, alors quand on me promet une histoire lui rendant hommage tel que j'ai pu le découvrir à l'écran, je cours !

D'entrée de jeu, le trait très chaleureux de Federico Bertolucci m'a plongée dans cette aventure muette drôlissime. C'était excellent de voir à quel point l'expressivité de son trait retranscrivait à merveille l'humour et la cocasserie des situations dans lesquelles se mettait notre anti-héros. Les auteurs ont parfaitement cerné l'essence de ce personnage de cartoon.

Et le cartoon est présent partout à travers les pages où le personnage virevolte d'une case à l'autre, d'une situation humoristique à l'autre dans cette aventure où Donald cherche à fuir le bruit de la ville en allant camper en forêt mais ramène là-bas son bruit à lui qui dérange tout le monde à son tour. C'est drôle, cocasse, avec un comique de situation parfaitement maîtrisé et très bien rythmé. Je n'ai pas pu m'empêcher de pouffer de rire tout du long tant c'était amusant.

Les auteurs ont parfaitement retranscrit l'ambiance des cartoons où on retrouve Donald. D'ailleurs le choix d'une aventure muette pour ce personnage prend de suite sens quand on le connaît. Mais en plus, on retrouve parfaitement ce looser et insatiable râleur à travers les pages, mais également le gaffeur et le type pénible qu'on connaît tout y est dans cette pauvre forêt qui n'a rien demandé.

J'ai adoré le trait tout en courbe et fluidité de Federico Bertolucci, ses couleurs hyper chaleureuses et leur ambiance estivale. Il s'inscrit parfaitement dans la tradition des plus grands dessinateurs qui ont croqué ce personnage et il lui donne littéralement vie à travers les pages, lui faisant même rencontrer un autre duo de Disney que j'adore ! C'est excellent !

J'ai vraiment vécu une grande et belle aventure particulièrement drôle et pêchue au côté de ce duo. Tout fan du personnage de Donald se régalera et le jeune lecteur pourra s'amuser de ses aventures, et ce, même sans savoir lire tant les dessins offrent leur propre narration, sans parler de ces dessins bourrés de vie. Une très belle interprétation de ce personnage culte !
Lien : https://lesblablasdetachan.w..
Commenter  J’apprécie          70
Pauvre Donald, éternel dindon de la farce de l'univers Disney !

Raaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaaah la ville : les bruits, les gens, les travaux ! C'en est décidément trop pour notre canard préféré qui décide une nuit, sur un coup de tête, de partir quelques jours à la campagne non pour tout plaquer et élever des chèvres dans le Larzac mais pour… se ressourcer et se reposer en forêt ! Mais l'herbe est-elle vraiment plus verte dans les coins bucoliques ?!

Si vous êtes en quête d'un album lumineux, drôle et mouvementé, lisez Les vacances de Donald ! On rit des déconvenues du petit citadin face à la revanche des campagnards facétieux qui ne lui laissent aucun répit !

Les gags imaginés par le scénariste Frédéric Brrémaud sur cette cohabitation impossible suscitent à notre plus grande joie l'ire de ce coquin de Donald ! On referme l'album le sourire aux lèvres en se demandant si finalement notre canard grognon ne serait pas plus rat des villes que rat des champs ?!

Graphiquement, c'est très beau ! Certes il n'y a pas de texte mais les illustrations splendides de Federico Bertolucci permettent de comprendre parfaitement l'histoire ! Qui plus est, son dessin très doux dresse le portrait d'une nature luxuriante et chaleureuse même si ses petits habitants farceurs (les espiègles Tic et Tac, les ours etc.) ont cependant à coeur de conserver leur TRANQUILITE, n'en déplaise à Donald Duck ! Mention spéciale à l'aspect vieilli du graphisme qui donne l'impression de lire un cartoon : j'ai trouvé cela très chouette.

Les petits plus de cette BD :
- pas de bulles: elle peut donc être parcourue aussi bien par les (tout) petits que les (très) grands ! ;
- la représentation fidèle d'un des personnages clefs de l'univers Disney ;
- elle fait partie des 17 créations originales Disney de Glénat ! J'en ai pour le moment sept (dont six dédicacées) : petit à petit, la collection Disney x Glénat fait son nid !

Les vacances de Donald : un album solaire et sans texte en compagnie du meilleur râleur de Disney !

→ Album acheté lors du Festival Quai des Bulles 2022 : un grand merci à Federico Bertolucci pour la jolie dédicace de Donald !
Commenter  J’apprécie          20
Quel plaisir de retrouver le Donald de mon enfance dans cette aventure muette qui le caractérise si bien ! le travail et le scénario sont parfaits pour reconnaître ses traits de caractère si râleur et mécontent. Donald a marre du bruit de la ville et décide de fuir pour se reconnecter à la nature. On se doute bien qu'on ne peut requérir le silence partout ! C'est beau, frais et rigolo !
Commenter  J’apprécie          100
Donald part en vacances pour fuir les bruits de la ville mais la nature aussi peut s'avérer bruyantes, surtout si Donald s'y croit tout permis.

Bande-dessinée sans texte superbement illustrée. J'ai adoré suivre les péripéties de ce célèbre canard hyper ronchon, pas toujours sympa mais attachant quand même. Tic et Tac sont également de la partie et bousculent Donald dans tous les sens. Une BD jeunesse amusante qui donne des envies de vacances et de nature.
Commenter  J’apprécie          70


critiques presse (4)
Bedeo
23 novembre 2021
Cet album, plutôt impressionnant, se dévore d’une traite et met en joie, même si, à l’instar de bien des œuvres burlesques, il distille également une douce mélancolie.
Lire la critique sur le site : Bedeo
Sceneario
15 novembre 2021
Si vous voulez passer un bon moment, bien décérébrant, je vous conseille de plonger dans ce très agréable album qui devrait plaire aux plus jeunes comme aux parents !
Lire la critique sur le site : Sceneario
BDGest
10 novembre 2021
One-duck-show dans la plus pure tradition, Les vacances de Donald est une lecture sympathique, impeccablement mise en image par un dessinateur connaissant parfaitement les ficelles de cet univers pétillant et invariablement souriant. Par contre, si l’exercice est formellement réussi, il repose quand même sur bien peu de choses : un petit divertissement en attendant le grand film de la soirée.
Lire la critique sur le site : BDGest
LigneClaire
09 novembre 2021
Un très bon rythme à cette balade sans musique donnée par Brrémaud qui s’est, on le sent, sûrement très amusé à la faire. Idem pour le dessinateur qui avait signé avec Brrémaud les cinq très beaux albums de la série Love, remarquables portraits animaliers chez Vents d’Ouest. Un Donald à ne pas manquer.
Lire la critique sur le site : LigneClaire

Videos de Frédéric Brémaud (19) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Frédéric Brémaud
trailer tete de pioche 1
autres livres classés : mickeyVoir plus
Les plus populaires : Bande dessinée Voir plus


Lecteurs (94) Voir plus



Quiz Voir plus

Les personnages de Tintin

Je suis un physicien tête-en-l'air et un peu dur d'oreille. J'apparais pour la première fois dans "Le Trésor de Rackham le Rouge". Mon personnage est inspiré d'Auguste Piccard (un physicien suisse concepteur du bathyscaphe) à qui je ressemble physiquement, mais j'ai fait mieux que mon modèle : je suis à l'origine d'un ambitieux programme d'exploration lunaire.

Tintin
Milou
Le Capitaine Haddock
Le Professeur Tournesol
Dupond et Dupont
Le Général Alcazar
L'émir Ben Kalish Ezab
La Castafiore
Oliveira da Figueira
Séraphin Lampion
Le docteur Müller
Nestor
Rastapopoulos
Le colonel Sponsz
Tchang

15 questions
5208 lecteurs ont répondu
Thèmes : bd franco-belge , bande dessinée , bd jeunesse , bd belge , bande dessinée aventure , aventure jeunesse , tintinophile , ligne claire , personnages , Personnages fictifsCréer un quiz sur ce livre

{* *} .._..