AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782070727513
80 pages
Éditeur : Gallimard (27/08/1992)

Note moyenne : 2.92/5 (sur 13 notes)
Résumé :
Un jeune homme de 20 ans, Tianshi, tue femme après femme en les énucléant et terrorise la région. Sa mère, l’instigatrice de ces meurtres, souhaite aider la dépouille de son mari mort lors d’un retour de voyage qui a duré 42 jours a trouvé le chemin du paradis. Le jeune homme sculpte des visages de femmes et, dans l’argile, fait une orbite pour accueillir les yeux des défuntes. Le sanctuaire se trouve en haut du mont Kunlun, sur la tombe de son père. La dernière vic... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
VanessaV
  20 février 2008
(...)Un jeune homme de 20 ans, Tianshi, tue femme après femme en les énucléant et terrorise la région. Sa mère, l'instigatrice de ses meurtres, souhaite aider la dépouille de son mari mort lors d'un retour de voyage qui a duré 42 jours a trouvé le chemin du paradis. le jeune homme sculpte des visages de femmes et, dans l'argile, fait une orbite pour accueillir les yeux des défuntes. le sanctuaire se trouve en haut du mont Kunlun, sur la tombe de son père. La dernière victime est désignée, c'est la fille du chasseur d'oiseaux de l'autre côté de la montagne.
(...) Ce conte qui pourrait paraître glauque est définitivement très poétique. Lisa Bresner nous parle d'amour conjugal et filial, de compromis amoureux, de mensonges ou de silence encore pire que des mensonges. Elle nous parle du plein et du vide, en sculpture comme ailleurs…
l'avis complet ici http://iam-like-iam.blogspot.com/2007/10/sculpture-damour.html
Commenter  J’apprécie          10
ClarissaDalloway
  15 mai 2010
« le sculpteur de femmes » est un conte, un conte inspiré de cette Chine que connaissait si bien et qu'aimait tant Lisa Bresner.
C'est l'un de ses premiers romans, paru quand elle avait 20 ans.
On plonge dans ce livre, happé par l'écriture de Lisa, intrigué par cette histoire, cruelle, poétique et tragique.
Madame Li, a été convertie en 1654 par un « prêtre aux yeux bleus de la compagnie de Jésus ». Depuis ce temps, elle boude son mari, ne vit que pour la religion de l'amour que cet homme aux yeux bleus (fait extraordinaire dans ce pays) lui a inculquée, transmise… Elle élève son fils dans l'espoir qu'il devienne prêtre un jour aussi, alors peut-être aura-t-il à son tour ce regard bleu, magnétique... le mari de madame Li, pour la reconquérir, part à la recherche d'un oiseau de la région de Kunlun d'où sa femme est originaire. Il met 42 jours à revenir. Sa femme, folle de jalousie, après sa mort, charge son fils de la venger. Il doit tuer 42 femmes, leur ôter les yeux afin de donner la vue à des sculptures de visage de femmes, toutes déposées sur la tombe du père et mari défunt…
Je ne dévoilerai pas plus de cette histoire, sachez juste qu'elle se lit d'une traite. C'est une longue nouvelle, un tout petit roman, une très belle histoire.

Lien : http://lily-et-ses-livres.bl..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
Julian_Morrow
  14 avril 2019
La confession, coupante comme de la glace, d'un tueur fou et ivre de beauté. Doublée d'une réflexion subtile sur l'art et le vide. le premier roman de la tant regrettée Lisa Bresner... Une réussite.
Commenter  J’apprécie          30
andras
  12 février 2016
Je n'ai pas réussi à rentrer dans ce conte baroque, cruel, déroutant et finalement vide de sens à mes yeux (sans jeu de mots par rapport au leitmotiv du livre).
Commenter  J’apprécie          10

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
VanessaVVanessaV   20 février 2008
Pourquoi n’avons-nous jamais appris à sculpter ? Est-ce que l’argile, les rochers, le marbre renferment des fantômes que nous ne devons pas réveiller ? La forme reste invisible à l’œil. Elle est blottie au plus profond du moindre caillou, si l’on casse le caillou pour trouver une forme, il ne reste que les éclats de caillou et la forme est brisée. Le vent et la pluie nous servent de burin et d’alliage. Chaque saison sculpte de nouveaux arbres, des fleurs différentes et des montagnes autres. Le temps se charge de les sauver.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
MijouetMijouet   15 avril 2014
« Fa Ming, petite sœur, un client pour toi »
Une jeune fille de vingt ans arriva à la porte. Le frère partit dans la cour s'occuper des cochons.
« Bonjour, mademoiselle. Je ne peux découvrir mon visage et je m'en excuse, j'ai souffert d'une tempête de sable hier, et j'ai très mal aux yeux. »
C'est la première fois qu'il mentait.
« Ce n'est rien, rien du tout. Quel oiseau cherchez-vous?
-L'oiseau de Kunlun. »
Fa Ming ferma la porte.
Il resta dehors immobile.
Un rideau s'écarta. Un œil scrute par la fenêtre.
Le rideau tomba. La porte s'ouvrit.
« Allez-vous-en!. Cet oiseau est maudit et tous ceux qui m'en parlent aussi. Partez. Allons, partez! »
« Je vous prie! Au nom de mon seul espoir! Je mourrai peut-être demain. »
Elle tourna la tête en sifflant comme un rossignol.
« Et peut-on connaître vos honorables non et prénom, monsieur le voyageur?
-Je suis le fils de Li de Yinmen. Mon prénom est…
-Ah! Mais qu'est-ce que tu fais ici? Mais viens, rentre. »
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
ClarissaDallowayClarissaDalloway   15 mai 2010
Dire que j’ai tué quarante et une femme qui chacune aurait pu me servir de modèle. Qui aux quatre coins de la Chine sait sculpter une femme . Pas un seul homme ne sait. Les seules statues que j’ai vues pendant mon enfance, c’étaient des bouddhas, des ârhats, des bodhisattvas, des soldats pour jouer. Pourquoi n’a-t-on jamais sculpté de vrais hommes ? J’ai bien sculpté des visages avec de vrais yeux, moi !
De quoi ont-ils peur ? Qu’ils se mettent à bouger ? On raconte que lorsqu’on peint un dragon parfait, il ne faut pas lui dessiner les yeux sinon il s’envole de la feuille de papier…
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
ClarissaDallowayClarissaDalloway   15 mai 2010
Elle but longtemps les yeux fermés. Il attendait à côté d'elle qu'elle les rouvre. Là, une rangée de cils avait cligné. Il enfonça la cuillère dans l'orbite et récupéra l'oeil entre le pouce et l'index. Il tira légèrement sur les nerfs pour mesurer leur solidité et attendit qu'elle reprenne conscience. Il resta debout. Dans sa main, l'oeil regardait son frère clos
Commenter  J’apprécie          10

Videos de Lisa Bresner (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Lisa Bresner
Le Cercle de Minuit, présenté par MIchel Field. FRANCE 2, 13 décembre 1993. Avec Lisa Bresner -> démarrer la vidéo à partir de 4:57
autres livres classés : contes cruelsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Le secret d'un prénon

quelle age a la jeune fille

3mois
195 ans
8 ans
10 ans

8 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Le secret d'un prénom de Lisa BresnerCréer un quiz sur ce livre