AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
EAN : 9782302043503
48 pages
Éditeur : Soleil (06/05/2015)

Note moyenne : 3.35/5 (sur 13 notes)
Résumé :
L'arrivée de Pierre Abgrall, homme de la terre sur la côte bretonne provoque en lui l'émerveillement de voir ces marins dévoués, courageux et leurs femmes sur les berges à les attendre. Parmi elles se trouve Marie, aux charmes qui ne laisse pas Pierre insensible. La jeune femme attend son bien-aimé parti en mer, sur les Grands Bancs de Terre-Neuve, il y a déjà quelques mois. Lorsque le bateau revient, son promis René est mort tragiquement dans les eaux glacées. Mari... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
gouelan
  03 janvier 2017
La charmeuse revient de son long périple depuis Terre-Neuve, endeuillée par la mort de l'un de ces marins, René.
Avec sa disparition en mer, le bonheur et l'envie de vivre ont déserté la vie de Marie, sa fiancée. Un vieil homme peste contre cette mer qui lui a pris son fils, tandis que le capitaine est hanté par ses cauchemars.
" Un capitaine a toujours quelque chose à se reprocher quand un matelot ne rallie pas le bateau !"
Les marins qui ont touché leur paye, "le retour", sont surveillés de prêt par leurs femmes, pour qu'ils n'aillent pas tout dépenser dans les cafés du port.
Et Pierre Abgrall, le saisonnier des Monts d'Arrée, toujours aussi amoureux de Marie, commence à sentir l'attrait de ces Terre-Neuvas. Une manière aussi de toucher le coeur de Marie.
Forçats de la mer, risquant leurs vies pour pêcher la morue et nourrir leurs familles. Femmes courageuses, attendant pendant de longs mois le retour de leurs hommes, scrutant le moindre signe qui pourrait leur lire l'avenir. L'oiseau messager des âmes porte parfois un bien triste message, et "la frontière entre les croyances et la réalité est parfois ténue". Mousses, suivant avec fierté et angoisse le sillage de leur père, de l'eau de mer dans leurs veines.
Entre tristesse et joie de vivre, la vie continue, et les saisons défilent sur cette côte Malouine, entrainant les hommes vers leur destin, entre les bras de la mer.
Les dessins et les couleurs sont les points forts de cette BD, mettant en valeur cette histoire de Bretons, résignés à cette vie de tempêtes et de vagues, attachés à cette mer qui leur donne tant mais qui parfois aussi, garde l'un des leurs pour se calmer.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          250
tchouk-tchouk-nougat
  28 juin 2015
La Charmeuse est revenue de Terre-Neuve mais un de ses marins manque à l'appel. La mer a encore prélevé son du, et c'est le promis de Marie qui a disparu sous les flots. La pauvre femme avait déjà perdu ses parents, là voilà sans époux. Et la tristesse du deuil lui serre le coeur au point de vouloir elle aussi finir ses jours dans les vagues qui lui ont tous pris.
Pierre Abgrall lui, au contraire, sent l'appel du large. Une place est libre sur le bateau qui retournera bientot vers les zones de peches, ainsi que dans le coeur de Marie...
Une histoire sympathique sur le vie que mène ces bretons du début du 20eme siècle. La mer est leur quotidien, leur survie et parfois leur mort. L'auteur arrive à nous transmettre la vie des femmes restées à terre, et celles des hommes partant en mer. Leur attente, leurs retrouvailles, leur départ. Leurs taches différentes et au final leurs vies différentes.
On s'attache à ses personnages, et on aime suivre le quotidien de leur vie. Même si le tout manque un peu de suspence et d'aventure.
Le premier voyage de Pierre sur la Charmeuse, sa rencontre avec le large, méritera surement d'être lue. Mais il faudra attendre le prochain tome.
Les dessins sont un peu décevants. Plutot sympathiques dans leur encrage mais souvent le visage des hommes et des femmes n'a pas un bon rendu. Et parfois nous avons du mal à reconnaitre les personnages.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
lalydo
  22 mars 2016
Avec cette bande dessinée, Pascal Bresson met bien en avant ce passé maritime très important de la région de Saint-Malo, en redonnant vie à la côte bretonne qui existait à travers ce métier aujourd'hui disparu. On y découvre le quotidien des marins, d'une extrême difficulté, qui partaient de longs mois au point le plus septentrional du globe pour gagner de quoi vivre, laissant leurs femmes gérer la vie dans les terres, dans une angoisse permanente d'un mort en mer. Entre Terre et Mer, c'est aussi l'histoire de Pierre, cet homme de la terre qui, au contact des marins, veut lui aussi prendre la mer et vivre des aventures aussi difficiles soient-elles. A travers ce personnage, on en apprend plus sur ce métier dont on disait des hommes qu'ils étaient des « Chiens de la mer ».
Parallèlement à la grande Histoire, c'est la petite qui se met en place avec les relations qui se créent, l'amour qui naît ou encore les croyances qui guident ces hommes et ces femmes, solidement ancrés dans leur terre comme dans leur mer. On s'attache à tous ces destins et notamment à celui de Pierre que l'on voit s'affirmer et s'affranchir au fil des pages.
Sous le dessin d'Erwan le Saëc, on se plait à redécouvrir la Côte d'Émeraude magnifiquement mise en valeur par des couleurs pastels qui rappellent ce bord de mer si particulier et qui amènent un vent de fraîcheur à chaque page, même dans les tempêtes les plus rudes. Néanmoins, je regrette de ne pas trouver le même esthétisme dans les personnages, dont les traits manquent parfois de finesse et de constance.
Dans cette épopée bretonne, on retrouve tous les ingrédients d'une saga même s'il m'a manqué un soupçon de rythme pour être vraiment embarquée à 100%. Pour autant, ce retour dans le passé à la rencontre des Terre-Neuvas est extrêmement passionnant pour découvrir ce métier qui fit vivre et vibrer les côtes malouines!
Lien : http://lalydo.com/2016/03/en..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


critiques presse (1)
Sceneario   09 juin 2015
On ne peut que s’attacher à ces hommes rudes et à leurs énergiques épouses, mais ce n’est pas sans une certaine appréhension que nous embarquerons avec Pierre à bord de la Charmeuse.
Lire la critique sur le site : Sceneario
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
tchouk-tchouk-nougattchouk-tchouk-nougat   27 juin 2015
-Quand j'ai perdu ma mère, je n'avais plus envie d'entendre les autres...
-Moi au contraire! J'ai besoin de parler avec tout le monde. On ne peut pas passer sa vie à pleurer, le malheur fait fuir les gens...
Commenter  J’apprécie          130
gouelangouelan   03 janvier 2017
"L'homme est la seule créature qui refuse ce qu'elle est."
Albert Camus.

Carte postale.
Commenter  J’apprécie          50
choumettechoumette   18 décembre 2016
- mon ami vous allez encore sentir la morue, comme au temps peu glorieux où vous fréquentiez les dames de la rue de la soif.

- ma chère...si j'ai fréquenté ce genre d'endroit, c'est que votre indifférence m'y poussait....

- ou votre trop-plein d'ardeur !
Commenter  J’apprécie          10

Lire un extrait
Videos de Pascal Bresson (10) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Bresson
"Plus fort que la haine" - la tv doloise
autres livres classés : bretagneVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

A l'abordage : la mer et la littérature

Qui est l'auteur du célèbre roman "Le vieil homme et la mer" ?

William Faulkner
John Irving
Ernest Hemingway
John Steinbeck

10 questions
312 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , mer , océansCréer un quiz sur ce livre