AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2501117824
Éditeur : MARAbulles (27/06/2018)

Note moyenne : 4.35/5 (sur 20 notes)
Résumé :
Cet album est un vibrant hommage à Simone Veil, figure féministe populaire et discrète. Le récit s’attache aux temps forts de sa vie, de la loi pour l’IVG défendue à l’assemblée nationale, à son enfance à Nice avant d’être déportée avec sa famille.
Simone Jacob est née en 1927 à Nice. À 17 ans elle est déportée à Auschwitz, avec toute sa famille. Ses sœurs et elle reviendront du camp de concentration. Cette période l'a marquée à jamais. En 1946, elle épouse A... >Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
mjaubrycoin
  18 août 2018
Ce roman graphique paru le 1er juillet 2018, jour du transfert des cendres de Simone Veil au Panthéon constitue une bonne introduction à la vie de cette grande dame qui a marqué le paysage politique et social de la France pendant plusieurs décennies.
Les auteurs ont choisi de centrer leur ouvrage sur le débat parlementaire ayant précédé l'adoption de la loi sur la légalisation de l'avortement, en procédant au fil des pages à des retours en arrières, marqués par une colorisation différente. On découvre ainsi Simone Veil jeune fille à Nice où elle poursuit des études brillantes jusqu'à ce qu'elle soit arrêtée par la Gestapo avec sa mère et sa soeur et envoyée dans un camp de concentration.
Cette terrible expérience est décrite avec pudeur bien que l'horreur soit omniprésente et on imagine quelle force extraordinaire elle a dû déployer pour conserver son humanité et survivre à l'impensable.
Le roman ne se veut pas exhaustif et ne traite pas de la période plus récente qui a vu Simone Veil présider le Parlement Européen tout en continuant de lutter pour la défense des valeurs qui lui sont chères.
Tout ce qui touche à sa vie privée est également passé sous silence. Instructions précises de ses enfants ? Ou souci de ne pas dévoiler une intimité qu'elle souhaitait jalousement préserver ?
A mon sens ce parti pris ôte à cet ouvrage un petit supplément d'âme tant j'aurais aimé savoir comment, après avoir traversé de telles épreuves, elle a pu renaître à la vie en se mariant et en mettant au monde trois fils.
Il est incontestable que le livre de Bresson et Duphot ne peut que donner envie de lire les textes écrits de sa main ainsi que les biographies qui peuvent faire comprendre combien son parcours a été exceptionnel.
J'ai apprécié le rappel des résistances acharnées au vote de la loi Veil en 1974 et il faut mesurer le chemin accompli depuis pour se convaincre que le législateur ne doit accorder à la vox populi qu'un intérêt pondéré par les profondes évolutions sociétales qu'il est de son devoir d'ancrer dans la loi.
Un livre à offrir aux jeunes femmes d'aujourd'hui pour leur rappeler qu'il n'y a encore pas si longtemps, on pouvait se retrouver devant un tribunal parce que l'on avait choisi de ne pas donner le jour à un enfant non désiré.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
lemillefeuilles
  11 septembre 2018
Dès sa sortie, j'ai été attirée par ce livre pour deux raisons : je trouvais la couverture magnifique, et je voulais depuis longtemps en apprendre plus sur Simone Veil, ce qui est maintenant chose faite.
Aussitôt achetée, aussitôt lue, c'est assez rare pour qu'on le souligne... mais la rencontre avec Pascal Bresson me donnait envie d'entamer cette lecture avant, et j'ai beaucoup apprécié discuter avec ce dernier qui a rencontré Mme Veil plusieurs fois, pour réaliser cet ouvrage, avant que celle-ci ne décède, l'an passé.
Pascal Bresson retrace son parcours pour légaliser l'avortement en France dans les années 70, et les nombreux obstacles qu'elle a pu rencontrer... mais il revient aussi sur son enfance et son adolescence, notamment lors de la Seconde Guerre Mondiale, puisqu'elle est une rescapée des camps.
Tout d'abord, l'opposition à laquelle elle a eu droit pour faire passer la loi Veil m'a fait penser aux propos de la Manif pour Tous lorsque le mariage homosexuel était débattu, avec la protection des enfants (qui n'est en fait qu'une excuse pour dissimuler la haine). Mais la violence de ces opposants m'a horrifiée... Une rescapée de la Shoah qui a été comparée à une nazie, parce qu'elle voulait laisser les femmes libres de choisir d'être mères ou non...
Je dois dire que la lecture n'a pas toujours été simple : j'ai été très en colère tout le long. Contre les personnes qui se font appeler "pro-vie" mais surtout contre les nazi·e·s et les personnes qui les ont laissé agir... Malgré les livres que j'ai pu lire sur le sujet et les images que j'ai pu voir, les illustrations d'Hervé Duphot sur les camps m'ont révoltée, tant ils étaient emprunts d'horreur et de réalisme.
En parlant des illustrations, j'ai beaucoup aimé les couleurs choisies, et le fait que chaque période de la vie de Simone Veil avait sa propre couleur, ce qui permettait de mieux se repérer dans le temps.
C'est un superbe roman graphique qui permet de mieux appréhender le combat de cette femme pour la légalisation de l'avortement, et qui revient sur les moments phares de sa vie. Je n'ai pas bien compris la dernière page qui m'a laissée dubitative, mais pour le reste, c'est une véritable réussite !
Lien : http://anais-lemillefeuilles..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Pixie-Flore
  11 septembre 2018
Simone Veil avait une grande force de caractère. C'est une battante, une survivante. Hervé Duphot et Pascal Bresson retracent sa vie dans ce roman graphique vraiment poignant et percutant.
Les auteurs ont insisté sur deux périodes de sa vie : sa vie dans les années 1940 sous l'occupation et en camp de concentration, et son combat dans les années 1970 pour le droit à l'IVG. Deux périodes très dures pour elle, où elle a dû faire face à des montées de haine malveillantes et nauséabondes. A chaque fois, elle a montré son courage et sa détermination à se battre pour ce qui était juste. C'était une femme incroyable.
Commenter  J’apprécie          42
FleurDuBien
  08 août 2018
Je le dit tout de go : je n'apprécie que très moyennement les BD.
J'ignore pourquoi, cela n'a jamais été ma tasse de thé. Peut être parce que je les lis trop vite à mon goût.
Bref.
Par contre, celui-ci, m'a beaucoup plu.
Il faut dire que j'ai une grande admiration pour Simone Veil, mais qui donc n'en aurait pas ?
Quelle femme ! Quelle destinée !
Les dessins sont très beaux, et les textes pertinents.
A lire donc, mais j'ai préféré ses bios, comme Une vie, ou Simone Veil, la force de la conviction.
A chacun ses goûts...
Commenter  J’apprécie          91
Abyssinia
  09 septembre 2018
Un beau récit, accessible, conçu en partie avec Simone Veil elle-même, dont j'ai découvert davantage la vie. La narration est brillamment travaillée autour de périodes cruciales de son histoire associées à trois couleurs différentes afin d'orienter au mieux le.a lecteur.rice dans son aventure biographique. C'est une jolie bande dessinée qui séduit les yeux autant qu'elle fait s'insurger contre l'obscurantisme. J'ai adoré malgré un léger bémol quant à la dernière page, qui m'a interloquée et surprise.
J'ai eu la chance de faire connaissance de Pascal Bresson qui m'a révélé avoir rencontré à de multiples reprises Simone Veil pour l'élaboration de cet ouvrage. À la suite de sa mort, quelques mois avant la parution du livre, ce sont ses fils qui ont repris le travail avec les deux auteurs. Un bel hommage familial !
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (4)
Bedeo   12 septembre 2018
Ce roman graphique est un témoignage magnifique de la révolution qu’elle a apporté à la France et un devoir de mémoire engagé de la part des auteurs pour que plus jamais le statut de la femme ne reprenne le train en marche arrière.
Lire la critique sur le site : Bedeo
BulledEncre   16 juillet 2018
Plutôt que d’opter pour une biographie linéaire, les auteurs se sont intéressés à deux moments clés de la vie de Simone Veil : lorsqu’elle a défendu son projet de loi devant une Assemblée Nationale très masculine et sa survie lorsqu’elle a été déportée et sauvée par une kapo.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BDGest   03 juillet 2018
Complet, sincère et un peu terne, Simone Veil l’Immortelle remplit quand même largement sa part du contrat. Outre son sujet central, il présente aussi un moment critique dans l’évolution et la modernisation de la société française.

Lire la critique sur le site : BDGest
ActuaBD   02 juillet 2018
Réalisé pour son entrée au Panthéon, "Simone Veil, L’immortelle" est un roman graphique qui tente de dresser le portrait d’une femme remarquable. Entre le combat pour l’adoption de la loi sur l’IVG et les souffrances liées à la Shoah, le portrait est clair et concis.
Lire la critique sur le site : ActuaBD
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
Pixie-FlorePixie-Flore   07 septembre 2018
- Hum... Ce sont pour la plupart des lettres d'insultes ! Dois-je les mettre aux archives ?
- Mettez-les à la poubelle, c'est leur place ! Nous avons d'autres chats à fouetter !

[pl5]
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-FlorePixie-Flore   07 septembre 2018
Tout cela m'a donné la nausée, Jean-Paul ! Voyez, ce sont ces mêmes députés qui rejettent ma loi et qui demandent à voix basse comment faire avorter leurs maîtresses !

[pl104]
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-FlorePixie-Flore   07 septembre 2018
Mes chéries, ne souhaitez jamais de mal aux autres, nous savons trop bien ce que c'est...

[pl165]
Commenter  J’apprécie          00
Pixie-FlorePixie-Flore   07 septembre 2018
Pleurer sa mère, c'est pleurer son enfance. Quelle tristesse !

[pl166]
Commenter  J’apprécie          00
Videos de Pascal Bresson (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Pascal Bresson
"Plus fort que la haine" - la tv doloise
Livres les plus populaires de la semaine Voir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacRakutenLeslibraires.frMomox





Quiz Voir plus

Les écrivains et le suicide

En 1941, cette immense écrivaine, pensant devenir folle, va se jeter dans une rivière les poches pleine de pierres. Avant de mourir, elle écrit à son mari une lettre où elle dit prendre la meilleure décision qui soit.

Virginia Woolf
Marguerite Duras
Sylvia Plath
Victoria Ocampo

8 questions
607 lecteurs ont répondu
Thèmes : suicide , biographie , littératureCréer un quiz sur ce livre