AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
EAN : 9782505004530
48 pages
Éditeur : Dargaud (05/09/2008)

Note moyenne : 3.62/5 (sur 52 notes)
Résumé :
Agrippine est une adolescente des années quatre-vingt-dix. Cynique, teigneuse, cossarde, désabusée, peste, mais touchante à force de se chercher - en vain - une identité. Elle traîne son mal de vivre avec ses copines de classe, houspille son petit frère et drague au coup par coup des garçons qui ont du mal à la suivre. Agrippine use allègrement d'un langage aussi mystérieux qu'hilarant: "Pourquoi les gnolguis xéroxent tout leur comporte sur des gourous baveux, ça pe... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
colimasson
  07 avril 2013
Drôle de combat que celui que mène Agrippine. La couverture donne le ton : mademoiselle est vautrée sur son canapé, en train de piquer un somme la laissant béate d'aise. Agrippine reprend sûrement des forces avant le combat…

Ce troisième volume de la série est à l'image de la couverture : on se demande à chaque moment quel est ce mystérieux combat auquel est censée se livrer Agrippine. le début de l'album, jusqu'aux deux tiers, n'est lié par aucun fil conducteur particulier. Pour autant, et comme à chaque fois avec le personnage, on se régale de ses facéties, de ses contradictions et surtout de son vocabulaire incroyable –peut-être est-ce là un de ses combats ? celui contre la triste routine des mots ?

Et puis, enfin, Agrippine fait la rencontre de celui qui synthétisera toute l'incertitude de ses convictions en l'englobant dans le concept de « non-être ». On imagine mal Agrippine ne pas être –surtout lorsque ce comportement exacerbe en réalité toutes ses pulsions de vie. Devant le miroir de sa salle de bains, elle se livre à un remake moderne de Blanche-Neige –où elle incarnerait toutefois la vilaine sorcière qui se demande :

« Agrippine, Agrippine, qui es-tu ? Es-tu toi et si tu es toi, es-tu moi ? Où es-tu et si tu es là pourquoi es-tu enfermée en moi dans cette salle de bains ? »

Alors que Mick Jagger brandit la célébrité comme remède aux tourments existentiels et promet à chacun de connaître cinq minutes de gloire dans sa vie, Agrippine connaît seulement la déception : « Je ne sais pas quoi faire des cinq miennes ». Mais c'est là un flagrant mensonge : Agrippine ne se doute pas que nous suivons avec intérêt ses péripéties, et qu'elle est célèbre à son insu… mais jusqu'à quand ? On espère que les tourments du personnage ne révèlent pas ceux de sa créatrice et d'un éventuel manque d'inspiration…

Lien : http://colimasson.over-blog...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
elea2020
  05 février 2021
Cela faisait longtemps que je n'avais pas lu une BD de Claire Brétécher ! Tout d'abord, j'en avais une image assez datée, qu'effectivement je reliais aux années 90, période qui ne me parle pas vraiment, car je ne l'ai vécue ni en tant que parent, ni en tant qu'ado. Agrippine est-elle le prototype de l'ado ? Pas tant que ça, pour moi : déjà, elle paraît plus vieille que son âge, d'après le dessin, je la verrais jeune adulte, la vingtaine. Or, si je comprends bien, elle est sensée être au lycée...
Ce tome, qui est assez loin du thème de "combats", fussent-ils adolescents (j'imaginais l'environnement, tout ça… On y voit juste Agrippine essayer de sauver un canard de l'élevage de foies gras), nous présente, un peu pêle-mêle, des bribes de la vie de famille d'Agrippine, avec son père qui parle djeun's et sa mère surmenée, des discussions labyrinthiques avec sa bande de copains/copines, une petite aventure un chouïa ennuyeuse avec Morose le Hachis...
Le dessin, franchement je n'aime pas trop : c'est le type de dessin caricatural qui m'empêche, personnellement, de "rentrer dans l'histoire", d'établir une relation avec les personnages. La critique de l'adolescente n'est pas si féroce : Agrippine n'est que inconséquente, influençable, râleuse, profiteuse, perfide... On la voit pourtant avec assez de tendresse - j'aimerais bien savoir comment Claire Brétécher trouvait l'inspiration, si c'était du vécu. Ca en a l'air : ses ados sont continuellement vautrés ou dans des poses avantageuses, en train de s'étudier le nombril. Ils s'ennuient en groupe, ou à deux, mais au moins entre ados.
Et puis, il y a l'invention, les bons mots, les trouvailles de langage, et ça, Claire Brétécher n'en manquait pas, ce qui lui fait composer un personnage unique et presque universel - pour moi, c'est là que se tient l'âme de sa BD. Les noms propres, déjà : une purée d'ingrédients mélangés, entre légumes et noms bizarres. Les expressions ados : où va-t-elle chercher ça ? Qui a jamais parlé comme ça ?
Les garçons sont "farineux" ou "grumeaux", "blocs", les parents sont des "biomanes", et les aléas de la vie, ça nous "fane" ou on "prend vapeur", etc... La seule expression que je connaissais, c'est "faiche"... Je pense qu'elle invente une langue qui pourrait être vraie, et pour moi c'est la force de l'univers d'Agrippine. Par exemple, lorsque celle-ci essaie de "non-vivre" avec son nouveau chéri dont elle copie les manies et tics de langages ("je méprise les repas", "je méprise la range")...
C'est donc daté, d'une certaine manière, mais finalement on s'y replonge bien, ça se lit avec plaisir, et à la réflexion, Agrippine me fait penser à Clotilde, la lycéenne campée par Florence Foresti, personnage que j'aimais bien. Pour moi, c'est un peu le même humour, et la même satire, somme toute assez tendre envers les ados.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
croix59
  29 avril 2020
Agrippine est amoureuse de Morose le hachis ou bien d'un autre?
Agrippine est surtout amoureuse de la sensation parce que malgré un vocabulaire étendu et qui pour parti n'existe plus (?), au final ces ados sont très sages même quand ils parlent d'orgie.
C'est sympa mais curieux, car ces ados parlent en franc et n'ont pas de téléphone, ce qui même à l'époque est étrange.
Bref un petit plaisir un peu daté avec un dessin qui lui est toujours aussi bien, qui croque les ados et leurs biomans avec beaucoup de tendresse.
Commenter  J’apprécie          10
Adl
  22 février 2013
Agrippine continue de vivre intensément ses aventures de lycéenne, entre gnolguis et morues, désillusion et rêves de princesse...
Commenter  J’apprécie          10
LesPattesRouges
  24 septembre 2020
C'est une bande dessinée très drôle sur l'adolescence et sur leurs missions salvatrices incomprises par les adultes. Pauvres jeunes !
Commenter  J’apprécie          00

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
JahroJahro   28 février 2013
- Madame, vous m'avez mis 5,5 je suis pas d'accord.
- Ça ne vaut pas plus et encore c'est cher payé. Vous n'avez rien compris au roman, d'ailleurs cette classe est la plus nulle que j'ai jamais eu en quinze ans de carrière.
- Oh cool. Mais pourquoi avez-vous souligné en rouge : Flaubert a dit "Monsieur Bovary c'est moi" ?
Commenter  J’apprécie          41
colimassoncolimasson   13 avril 2013
- Vous savez où est Modern Mesclun ? A San Crado au Mexique… Il fait le circuit des plus grands dépôts d’ordures du monde.
- Ouah, la chance !
- P’tain, pourquoi ce gnolgui qui n’est qu’un grumeau a-t-il toujours les plans en métal précieux ?
- Ça me troue.
- Lui il barbote dans les boues plombifères, il patauge dans le parathion-éthyl, il sniffe des biogaz putrides et c’est rien que pour nous piétiner.
- Nous on n’a même plus de mazout sur la plage.
- Il n’y a même pas un seul sac plastique qui vole !
- Ce soir, j’ai l’intention de jeter un Kleenex par terre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
AdlAdl   22 février 2013
Mick Jagger a dit que tout le monde pouvait être célébre en 5 minutes........
.........
Je ne sais pas quoi faire des 5 miennes
Commenter  J’apprécie          30
colimassoncolimasson   09 avril 2013
Agrippine, Agrippine, qui es-tu ? Es-tu toi et si tu es toi, es-tu moi ? Où es-tu et si tu es là pourquoi es-tu enfermée en moi dans cette salle de bains ?
Commenter  J’apprécie          20
colimassoncolimasson   11 avril 2013
Je rirais bien mais mes dents sont dans ma valise.
Commenter  J’apprécie          40

Lire un extrait
Videos de Claire Bretécher (35) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Claire Bretécher
🔥👨‍🚒 La Petite Librairie, c'est tous les quinze jours ! Votre libraire Gérard Collard vous présente ses dernières pépites littéraires. Un programme qui vous réservera des surprises et des rencontres exclusives ! A NE PAS MANQUER !!!!!!! 👨‍🚒🔥 • • 📚 Le crépuscule de Shigezo de Sawako Ariyoshi et Jean-Christian Bouvier aux éditions Folio 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/?fond=p...​ • 📚 Mademoiselle Coco et l'eau de l'amour de Michelle Marly et Dominique Autrand aux éditions Fleuve 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1069159...​ • 📚 La Dame du Ritz de Melanie Benjamin aux éditions Albin Michel 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/?fond=p...​ • 📚 Le N°5 de Chanel : Biographie non autorisée. de Marie-Dominique Lelièvre aux éditions J’ai Lu 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1067722...​ • 📚 Je ne vis que pour toi de Emmanuelle de Boysson aux éditions Calmann-Lévy 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1055160...​ • 📚 Le consentement de Vanessa Springora aux éditions Livre de Poche 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1067423...​ • 📚 Mariage à la mode/La Baie de Katherine Mansfield et Françoise Pellan aux éditions Folio 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1068108...​ • 📚 Valhalla Hotel (T1) Bite the bullet de Pat Perna et Fabien Bedouel aux éditions Comix Buro 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1067407...​ • 📚 La Part de l'ombre (T1) : Tuer Hitler de Pat Perna et Francisco Ruizgé aux éditions Glénat 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1067542...​ • 📚 L'intégrale 1969-2018 : Coffret en 2 volumes de Claire Bretécher, Marie-Ange Guillaume aux éditions Dargaud 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/1064274...​ • • 🐝 Chinez & découvrez nos livres coups d’coeur dans notre librairie en ligne ❤ 👉🏻 lagriffenoire.com • 📺 Notre chaîne Youtube : Griffenoiretv • 👀 Notre Newsletter 👉🏻 https://www.lagriffenoire.com/?fond=n​... • Vos libraires passionnés, Gérard Collard & Jean-Edgar Casel
+ Lire la suite
Dans la catégorie : Satire, humourVoir plus
>Littérature (Belles-lettres)>Littérature des langues romanes. Littéraure française>Satire, humour (171)
autres livres classés : humourVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

Claire Bretécher 1940-2020

Cette héroïne est une lycéenne en pleine crise d'adolescence, avec toutes les caractéristiques des jeunes de son âge : les questions existentielles sur le sens de la vie, la curiosité vis-à-vis de la sexualité, la curiosité au sujet des garçons, les bavardages interminables avec les copines, les rumeurs, les querelles avec les parents, etc. Elle n'a aucun projet précis pour l'avenir et ne s'intéresse pas à grand-chose. Elle regrette que ses parents n'aient pas divorcé quand ils en avaient l'occasion car ça lui aurait donné deux fois plus de cadeaux à Noël et aux anniversaires.

Aggripine
Rosa
Candida
Cellulite

10 questions
152 lecteurs ont répondu
Thème : Claire BretécherCréer un quiz sur ce livre