AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2352947162
Éditeur : Bragelonne (22/01/2014)

Note moyenne : 3.94/5 (sur 67 notes)
Résumé :
Les démons du Coeur partent à la recherche des deux êtres susceptibles d'incarner le Libérateur, celui qui pourrait les exterminer définitivement : Arlen l'homme-rune et Jardir, chef des tribus du désert. Amis autrefois, les deux hommes sont désormais rivaux.
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle
Critiques, Analyses et Avis (12) Voir plus Ajouter une critique
Saiwhisper
  28 juillet 2017
Je poursuis mon petit rituel estival : lire un tome de la saga du Cycle des démons. J'ai beau avoir espacé chaque opus d'une année à chaque fois, j'avoue que les personnages ou l'intrigue ne s'oublient pas… Mais je reconnais également que l'auteur fait énormément de piqûres de rappel ! Pour ne pas dire trop !… Dans le premier tome, on avait fait la connaissance des trois personnages principaux (Arlen, Leesha et Rojer), le second permettait de découvrir le charismatique Ahmann Jardir tandis que ce troisième tome va surtout mettre en avant Inevera, la femme de Jardir. Je ne m'attendais pas à cela : je pensais sincèrement que l'on allait avancer dans l'intrigue principale, avec les chtoniens intelligents capables d'entrer dans la tête des humains… Mais non : sur 950 pages, seulement 200 vont faire avancer l'intrigue principale. le reste est dédié à Inevera dont on va découvrir le passé, son enfance ainsi que son ascension, à la romance entre Arlen et Renna qui m'a plu même si je reconnais que certaines répliques peuvent paraître niaises, au mariage de Rojer avec ses deux compagnes et aux remises en question de Leesha qui est perturbée par trois hommes… Autant dire que les éléments secondaires prennent énormément de place. Cela peut plaire aux lecteurs comme cela peut rebuter. On a vraiment trois parties distinctes dans le roman… Pour ma part, j'ai eu un sentiment mitigé : j'ai trouvé beaucoup de longueurs ou des répétitions (ex : la rencontre des deux Libérateurs ou le vol de la lance) et j'aurais préféré que l'on avance davantage dans le scénario, toutefois l'univers et les protagonistes se développent davantage. C'est une plutôt une force, car cela donne de la consistance à l'entourage de l'Homme rune…
Le passé d'Inevera m'a plu, car c'est un personnage mystérieux qui titillait ma curiosité. Je me demandais sincèrement ce qu'il lui était arrivé pour parvenir dans le lit de l'un des Libérateurs et si elle avait toujours été aussi manipulatrice… On va donc découvrir sa jeunesse ainsi que plusieurs années au palais qui m'ont rappelé « Harem » (Aztèques T1) d'Eric Costa. Il y a la même ambiance sinistre : les femmes s'envient, se jalousent, se manipulent et n'hésitent pas à humilier leurs concurrentes. Inevera va devoir quitter sa famille, dont l'adorable Soli, pour vivre pleinement son destin… Un avenir truffé d'embuches, de rencontres diverses, de mensonges et de travail. Elle va apprendre les coutumes, le poison, la danse, le plaisir, la sensualité et l'utilisation des dés permettant de voir aussi bien l'avenir que la vérité. Cela m'a conquise, cependant j'aurais davantage aimé découvrir cela dans un hors-série plutôt que prendre un tiers du roman… En plus des deux filles d'Inevera ayant épousé Rojer qui sont deux damoiselles intéressantes, une autre femme va avoir sa place au fil des chapitres : il s'agit de Leesha ! Cette dernière va essayer de réfléchir sur ses sentiments et ses désirs. Certains protagonistes n'hésiteront pas à la remettre un peu à sa place, ce que j'ai plutôt apprécié, car elle a tendance à me décevoir de plus en plus… C'était l'un de mes protagonistes favoris dans le premier tome cependant, elle n'a cessé de me décevoir au fil des tomes. J'espère vraiment que la suite la remettra sur le droit chemin et qu'elle cessera de butiner de droite à gauche. Vivement qu'elle prenne position !
De son côté, Arlen va évoluer à sa façon : il va développer ses pouvoirs de chtonien comme la téléportation ou le soin et va faire évoluer ses sentiments pour Renna. À leurs côtés, les monstres nocturnes seront très présents. Il y aura des combats, de la chair de démon aux repas ou encore des escarmouches humains-chtoniens dans des villages. Les citoyens vont de plus en plus penser qu'Arlen est le Libérateur, car il fait vraiment des miracles ! Néanmoins, Renna voit bien que cette aide a un coût : Arlen met sa vie en péril, car il ne connaît pas ses limites. Or, il ne peut pas s'empêcher d'agir… La jeune femme va lui prouver que, malgré son caractère impulsif et brutal, il peut compter sur elle. le tandem fonctionne plutôt bien. Ils sont assez touchants et progressent réellement ensemble… J'avoue que je préfère savoir Arlen aux côtés de Renna plutôt que de Leesha qui m'a vraiment agacée à jalouser leur relation, alors qu'elle ne s'est pas gênée pour aller dans les bras de Jardir, puis dans ceux d'un noble juste par simple plaisir… Gared et Wonda seront assez délaissés : ils vont très peu évoluer aux côtés de Leesha et de Rojer. Ce dernier va apprendre la vie à trois. J'aime toujours sa façon de penser, toutefois j'ai l'impression que c'est un personnage qui stagne et se cantonne au rôle qu'on lui a attribué depuis trois tomes. Comme pour Leesha, j'espère voir cette tendance changer prochainement !
Ma critique s'étale néanmoins, j'avais vraiment envie de donner mon ressenti sur les protagonistes, car c'est ce que développe Peter V. Brett à travers ses nombreux flash-back. Dans le dernier quart de « La guerre du jour », on va continuer de confronter l'idée des deux Libérateurs dont la vision du monde, de la vie ou des Hommes est radicalement opposée. Arlen et Jardir vont d'ailleurs enfin se confronter à la fin du roman… Hélas, cela se termine sur un cliffhanger qui donne envie au lecteur de se jeter sur le tome 4 pour connaître le résultat de ce duel. Hormis ce combat final, on va longuement assister à des batailles entre les chtoniens et les hommes (quelle que soit leur culture). Chacun va tenter de repousser ces nombreux ennemis du mieux possible, hélas les pertes seront nombreuses… du moins sur le papier : je m'attendais à ce qu'un des personnages principaux passe l'arme à gauche, mais ce ne fut pas le cas. Ils sont presque surpuissants, notamment Arlen qui va frôler la mort à plusieurs reprises et qui va systématiquement se relever. Je ne souhaite pas la mort de l'homme rune, car je l'apprécie, mais je trouve que cette guerre sans morts n'est pas crédible… Aller, faites-nous larmoyer un peu la prochaine fois ! Je n'aime pas lorsque les choses sont trop faciles…
Cela m'a fait plaisir de retrouver l'univers et la plume de l'auteur ainsi que certains personnages dans ce troisième tome. Malheureusement, je trouve que cet opus est clairement moins prenant que ses prédécesseurs. Filoups, l'un de mes compagnons de lecture m'avait prévenu que ce troisième tome serait long et le final explosif pour laisser place à un quatrième tome enfin à la hauteur. Je ne peux que lui donner raison… Et c'est bien parce que je lui fais confiance et parce que la conclusion me donne envie de connaître le dénouement que je lirai la suite l'année prochaine… Mais honnêtement, je suis quand même déçue si je compare aux autres tomes…

Lien : https://lespagesquitournent...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          126
BlackWolf
  05 février 2014
En Résumé : À la base j'attendais le troisième tome de ce cycle avec impatience, mais au final je ressors de ma lecture vraiment déçu. Sur les 700 pages, à peine 200 m'ont plutôt convaincu et m'ont donné ce que j'attendais de cette histoire, c'est-à-dire des informations sur les démons et la guerre entre humain et démons. le reste alternant entre flashback d'un personnage qui me laisse de marbre et offrant une impression de déjà-vu, et entre des scènes de coucheries tendant vers le soap n'ayant aucun véritable intérêt et donnant clairement l'impression d'être par moment écrit comme une mauvaise fanfic. de plus le titre laissait apparaitre une guerre entre humains, ou au moins entre les deux libérateurs, et là non plus pas grand-chose d'intéressant. Les personnages, plus j'avance dans les tomes, moins ils m'accrochent et l'univers mis en place n'évolue pas, pire, sur certains aspects tombe clairement dans la caricature. Dommage. Sauf arguments vraiment convaincants la suite se fera sans moi je m'arrête là avec cette série.
Retrouvez ma chronique complète sur mon blog.
Lien : http://www.blog-o-livre.com/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          239
Gaoulette
  17 janvier 2017
Bon rien qu'en regardant la couverture de la suite de cette saga fantasy, je me doutais qu'Inevera femme de Jardir serait le thème principal. Et franchement après une fin du second tome en haleine on est déconcerté par cette reprise mais je vous rassure pas longtemps.
Cette fois ci l'auteur parle du présent avec les aventures d'Arlen et sa promise, Rojer et ses drôles de choix personnelles, Leesha qui pour ma part je ne sais toujours pas où elle veut en vernir et Gared qui vous surprendra plus d'une fois. Inervera est mis en avant pour notre plus grand plaisir et on se rend compte encore une fois que derrière chaque Grand homme se cache une femme.
Ce tome est différent des deux premiers, plus long, des retours dans le passés réguliers, beaucoup d'actions où je me suis un peu perdue parfois, des réactions de personnages qui déconcertent. Alors je me suis posée la question : Où veut en venir l'auteur d'abord sur l'évolution de ses héros ?
Autant on comprend parfaitement son message loin d'être subliminal : le Libérateur qui est -il vraiment ? Il vous surprendra et donnera une très bonne leçon de moral. Dans son troisième tome il pousse plus loin le choc des cultures, il les mélanges et montre que la mixité est loin d'être « dégoutante ». Un pied de nez sur la tolérance. Chapeau Peter V Brett.
J'ai souris à plusieurs reprises sur les aventures de nos héros qui font toujours références à des peuples soit disant différents de nous. Ouvrir ses oeillères, tendre la main, partager ses traditions en se respectant c'est possible. Etre soudé lors d'un moment de révolte surtout quand on a le même ennemie commun. Cela ne vous rappelle rien.
On se laisse emporter dans le tourbillon de cette guerre du jour et franchement Peter V Brett nous ouvre notre esprit étriqué avec des chtoniens et des peuples que l'on pourrait dire sous-développés. Mais ils nous ressemblent plus que l'on ne pense. Bon je ne vais pas dire que tout le monde partage la monogamie mais certaine coutume le pratique……
En plus de offrir un roman fantastique époustouflant et hors d'haleine car la dernière page vous laisse sans voix, le cycle des démons est un appel pour moi à la tolérance. Ce tome ne sera pas cependant un coup de coeur car c'est celui que j'ai le moins aimé à cause des longueurs où je me suis perdue. Je vous avouerais aussi (mais c'est un avis loin d'être objectif) que le choix d'évolution des personnages m'agace. Mais bon je suis une nunuche romantique donc j'avais mon clan préféré. Je suis juste une livropathe gatée qui parle.
J'attends de voir avec impatience comment Peter V Brett va nous dépatouiller tout ça : le triomphe des Hommes je l'espère, et ce drôle de polygone amoureux et tous les héritiers du Trône de Crane. Un doute subsiste maintenant qui représente cette superbe guerrière sur la couverture : Leesha ou Renna . Et surtout qui pourrait débarquer dans ce dernier toma sachant que le retour de « Mme Bales » a était un surprise de taille.
Allez je vais savourer je l'espère un très bon dessert au chocolat car mon plat principal était bon mais il me manque mon petit gout sucre pour finir un bon festin. En tout cas Peter V Brett a une plume et une imagination très appétissante pour les papilles….
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          61
frankgth
  10 février 2014
Après un premier tome largement consacré à Arlen et un second plus orienté sur Jardir, ce troisième tome continu dans les présentations avec la belle Inevera, la première femme de Jardir. D'origine modeste, nous allons donc suivre son ascension jusqu'à devenir la plus puissante des Krasiennes.
Si cette nouvelle venue ajoute une dimension intéressante, ce tome en revanche ne nous avance pas beaucoup sur l'histoire globale. Arlen reviens au Creux pour essayer d'organiser la résistance face aux Krasien mais surtout pour les prochaines nuits du Déclin tout en essayant de s'accorder avec la nouvelle hiérarchie en place. Jardir fait de même en essayant d'organiser son nouvel empire au milieu d'incessantes luttes de pouvoir. C'est une sorte de longue transition ou chacun renforce ses positions en attendant de voir s'ils pourront résister à des démons dont ils croient maintenant connaitre la puissance et qui nous amène tranquillement vers une conclusion qui elle promet de sérieux bouleversements pour la suite.
On se retrouve donc avec un roman qui tire un peu en longueur, peut-être pour refléter l'attente de ce qui sera peut-être la fin des espoirs pour l'humanité, sans doute un peu moins intéressant que les précédents, mais qui m'a quand même bien accroché et que j'ai bouclé en quelques jours. le style de l'auteur reste efficace et nous plonge parfaitement dans les différentes ambiances. Personnellement j'attends donc la suite (2 autres tomes sont prévus) avec une certaine impatience.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          123
beugzbee
  14 août 2014
J' ai A-DO-RE les 2 premiers tomes. J'en rêvais la nuit tout ça vous voyez?
Moi j'attendais la guerre entre humains, la résistance farouche contre les démons, de l'action quoi.
Et en fait non. On se retrouve avec des digressions sur le passé d'Inevera, la femme de Jardir. Ce qui serait pas mal, si ce n'était pas quasiment la même chose, l'éducation des sharums et des dama'ting.
D'ailleurs, parlant de ça, cela fait tellement longtemps que les premiers tomes sont sortis que j'ai eu du mal avec les termes Krasien. Qui, admettons le, se ressemblent un peu tous.
Ensuite, si j'avais adoré tout les personnages jusque là, avec leurs défauts, qualités et rôles plus ou moins important, j'ai subi un très grave revers en ce qui concerne Leesha.
La fille qui se tape le chef ennemi mais qui fait la tête à Rojer parce qu'elle veut pas qu'il se marie avec des Krasiennes. Hypocrite donc, égoïste en plus, tout-va-bien.
Tout les passages qui se rapportent à Leesha comportent une coucherie, une envie de coucherie, ou une tentative ratée de coucherie. Pas ce que j'attendais donc.
Arlen devient un peu cucul, mais ça passe, parce que j'aime Renna et que du coup, j'aime qu'il l'aime. (même si elle est un peu bête parfois).
Rojer reste égal à lui même.
Venons en à l'action. Ou plutôt l'intrigue, parce que action...
Donc le livre est partagé entre Arlen et Renna, Leesha et Rojer et Inevera et Jardir. Nous passons donc de l'un à l'autre mais le fond est le même: querelles de couple, tuer un démon ou 2, se dire qu'on va tous mourir à la fin du mois. Pas de guerre Nord/Sud. de vagues préparations pour la guerre nocturne
C'est un peu long.
Jusqu'à la fin du mois. Et là, forcément, on le sait depuis longtemps, ça va être difficile pour tout le monde. et LA, j'ai eu mon action. Et LA, c'était bien. Dommage que cela ne représente qu'un 5° du livre. Stratégie, combats à main nue, grand élans héroïques.
Alors du coup, on nous laisse sur quelque chose, mon dieu, si vous saviez...
Faut lire la suite quand même, même si on a été déçus par le début, en espérant que l'action ne reprendra pas comme ici, en fin de tome.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63

critiques presse (1)
Elbakin.net   24 mars 2014
À la nouvelle lune, les hordes infernales du Cœur se mettent en quête des deux seuls hommes susceptibles d’incarner le Libérateur légendaire, capable d’éradiquer les démons de la terre.
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (9) Voir plus Ajouter une citation
SaiwhisperSaiwhisper   23 juillet 2017
Kenevah avait raison, le palais des dama'ting n'était pas très différent du Grand Bazar. Mais Soli n'était pas là pour la défendre. Elle repensa à ce que sa mère lui avait raconté au sujet de Krisha.
Puisqu'elle n'était pas de taille à affronter Melan et les autres filles au sharusahk, elle emploierait la méthode maternelle pour résoudre son problème. Elle baisserait les yeux et ferait ce qu'on lui dirait. Elle travaillerait dur. Tendrait l'oreille. Apprendrait.
Et lorsque toutes auraient le dos tourné, elle contaminerait ce qui servait de tente à Melan.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SaiwhisperSaiwhisper   24 juillet 2017
- Que t'ont-ils révélé ? A propos d'aujourd'hui.
- Que tu te montrerais toujours sincère avec moi, même si je ne veux pas entendre la vérité.
En voyant un pli se former au coin de ses yeux, Inevera sut que Manvah souriait.
- C'est le devoir d'une mère.
Commenter  J’apprécie          50
BlackWolfBlackWolf   04 février 2014
"Le Mariage, c'est la mort de la liberté", avait l'habitude de dire son maître.
Commenter  J’apprécie          150
SaiwhisperSaiwhisper   22 juillet 2017
- Un palmier a-t-il peur du vent ?
- Non, dama'ting.
- Que fait-il ?
- Il ploie, dama'ting.
- L'Evejah nous enseigne que la peur et la douleur ne sont que du vent, Inevera, fille de Manvah. Laisse-le souffler sur toi.
Commenter  J’apprécie          40
SaiwhisperSaiwhisper   26 juillet 2017
Certaines femmes ont trop de volonté pour mourir avant d'avoir terminé ce qu'elles ont à faire.
Commenter  J’apprécie          80
Videos de Peter V. Brett (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Peter V. Brett
Mon cycle de fantasy du moment, celui dont j'attends la suite avec impatience : découvrez le Cycle des Démons de Peter V. Brett, aux éditions Bragelonne !
Tome 1 : http://amzn.to/1QVMUk2
Tome 2 : http://amzn.to/1Jeam9i
Tome 3 : http://amzn.to/1MFqonr
Tome 4 : http://amzn.to/1IQTUf0
Tome 5 : 2018... Oui je sais c'est loin !
C'est quoi ces petits liens ? Ce sont des liens "affiliés" vers Amazon qui nous permettent un (tout petit) pourcentage si vous achetez les livres via le lien. Donc si le livre vous intéresse, n'hésitez pas à les prendre via ces liens pour soutenir notre travail, ça ne vous coûte pas plus cher !
________________________________________­______
N'hésitez pas à vous abonner et à commenter, ça nous fait toujours plaisir !
Pour nous suivre : https://www.facebook.com/TooManyBooksTV
Mon Instagram : http://www.instagram.com/linilim_/
+ Lire la suite
autres livres classés : fantasyVoir plus
Acheter ce livre sur

AmazonFnacPriceministerLeslibraires.frGoogle





Quiz Voir plus

La fantasy pour les nuls

Tolkien, le seigneur des ....

anneaux
agneaux
mouches

9 questions
972 lecteurs ont répondu
Thèmes : fantasy , sfff , heroic fantasyCréer un quiz sur ce livre
. .