AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de BazaR


BazaR
  25 avril 2014
Comment réagiriez-vous si vous vous retrouviez face à face avec la version de vous vingt ans plus jeune ? La honte d'avoir trahi vos aspirations d'hier vous exploserait-elle à la figure ? Cela vous obligerait-il à reconsidérer votre vie présente ?
Pour les plus jeunes, comment réagiriez-vous si vous étiez projeté devant votre moi plus vieux de vingt ans, qui a écrasé du pied tout ce en quoi vous croyez ? Seriez-vous abattu ? Vous sentiriez-vous vous-même coupable ? Chercheriez-vous à éviter ce funeste destin à n'importe quel prix ?

C'est l'idée de départ de cette toute nouvelle série des X-men.

Ceux qui me suivent savent qu'en matière de super-héros Marvel je suis plutôt « old school » (les spécialistes diraient que je suis un fan du « silver age »). J'ai fait une exception cette fois. D'abord il faut vivre dangereusement (hi, hi !), ensuite parce que j'aime les X-men de tout âge – ces héros transportant dans leurs gênes mêmes des notions tragiques telles que la difficulté d'être différent dans ce monde de brutes- enfin parce que ce numéro possède une passerelle évidente entre le silver age et l'époque actuelle.

Visiblement il s'est passé beaucoup de choses avant le début de cette histoire. Je me suis renseigné et ces choses ont été contées dans «Avengers vs X-men» (imaginez l'affiche au cinéma !). Certains X-men parmi lesquels Cyclope et Emma Frost ont été dominés par la force Phénix (la même qui dominait Jean Grey fut un temps) et à cause d'elle ont commis des actions innommables comme tuer Charles Xavier. Bref l'école pour jeunes surdoués est maintenant dirigée par Tornade et Wolverine. Cyclope crée sa propre école en association avec Magnéto (incroyable ça !). Pour lui il ne s'agit plus de vivre heureux avec les humains mais de trouver le bonheur dans se communauté mutante quitte à botter les fesses des humains sur le chemin (le credo de Magneto quoi !). La guerre civile mutante guette.

Coté Tornade, le Fauve, abattu et très angoissé, qui subit une nouvelle mutation bleuâtre et ne pense pas s'en sortir, décide suite à une phrase en l'air d'Iceberg d'aller chercher les premiers jeunes X-men dans le temps et de les confronter au Cyclope du présent afin « qu'il se passe quelque chose de nouveau » : choc psychologique chez Cyclope-le-vieux, décision d'empêcher cette tournure chez Cyclope-le-jeune… quelque chose.
Vous voyez le lien avec le silver age maintenant ?

Face à la pléthore de personnages on focalise sur quelques-uns : Cyclope, Fauve et Jean Grey de l'ancien temps - cette dernière surtout qui est devenue culte dans le monde Marvel – Fauve et Cyclope surtout côté époque moderne. Mais certains autres personnages ont leur scène : Magneto, Kitty Pride, Emma Frost. Plus quelques nouveaux jeunes qui se découvrent mutants et deviennent les premiers élèves de Cyclope (le vieux, vous suivez ?)

Bon je ne vais pas écrire un roman : j'ai trouvé tout ça génial. L'histoire est tragique malgré les tentatives d'humour des Iceberg jeune et vieux, le dessin de qualité et la mise en page ambitieuse. Même la traduction assure plutôt bien. Je sais, c'est pas de la critique, c'est que du bonheur.
Vivement la suite !
Commenter  J’apprécie          304



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (30)voir plus