AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2809404038
Éditeur : Panini France (21/08/2008)

Note moyenne : 4.22/5 (sur 41 notes)
Résumé :
Voici une nouvelle saga culte pour la collection Marvel Deluxe ! Il s’agit cette fois de House of M, l’événement qui a secoué l’ensemble de l’univers Marvel il y a deux ans. Un groupe de héros se rend sur Génosha pour y neutraliser la Sorcière Rouge, responsable de la destruction des Vengeurs. Mais cette dernière use de son pouvoir pour modifier la réalité en profondeur, créant un monde où les mutants dominent et où Magnéto est roi. Autour de Wolverine, l’un des rar... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (9) Voir plus Ajouter une critique
BazaR
  16 octobre 2015
Médaille d'or.
Parmi les comics, j'ai toujours eu un faible pour les histoires de mutants. Parce qu'elles ont pour assise un problème de société éternel : le problème de la différence. Ces êtres ont vu le hasard génétique les doter de dons incroyables qui les mettent « à part » de la société des hommes. Ces derniers ressentent le danger potentiel qu'ils représentent. Dès lors trois camps se créent mécaniquement : les humains extrémistes qui veulent éradiquer les mutants, les mutants extrémistes qui veulent supplanter les humains, et les modérés des deux groupes qui pensent que la vie en commun est possible.
Toutes les histoires de mutants qui comptent développent les interactions entre ces trois camps. A noter que les super-héros non-mutants se classent dans les catégories humaines (ce que j'ai toujours trouvé un peu curieux, mais riche en dramatique)
« House of M » commence par la victoire du second camp. Wanda, la Sorcière Rouge, dont les dons bizarres ont longtemps été sous-estimés, voit son potentiel se développer au point qu'elle est capable de faire plier la réalité à ses rêves. Une armada de super-héros, mutants et non-mutants, s'alerte et décide de la neutraliser ; le sens de ce mot différant selon la personne : pour Wolverine, il faut la tuer, pour Captain America il faut trouver une solution morale.
Mais l'alerte est trop tardive. Wanda est poussée à rêver d'un monde où les mutants dominent en nombre et sont aux commandes des peuples, les humains ne représentant qu'une minorité en déliquescence. Mais comme elle a une bonne âme, chaque être est placé dans une situation de bonheur optimal. Par exemple Peter Parker est marié à Gwen Stacy et ils ont deux beaux gamins.
La création est cependant imparfaite, plus exactement elle est le fruit du conscient mais aussi de l'inconscient de la jeune femme. Et cet inconscient place quelques graines qui refuseront cette réalité et germeront vers une révolte, une volonté de revenir au « vrai » monde.
L'histoire est magnifique. Les combats sont véritablement de second ordre et c'est ce nouveau monde si différent, la psychologie des personnages et leurs interactions qui se révèlent fascinants. Malgré la foule de héros présente, nombreux sont ceux à avoir leur « instant ». Captain America est moraliste à souhait ; pourtant il n'hésite pas à sacrifier le principe démocratique du droit de vote pour imposer sa vision éthique (« on ne tue personne »). Wolverine et Emma Frost sont pragmatiques ; pour eux la fin peut justifier les moyens. Cyclope brille en tacticien de bataille. Stephen Strange est, comme souvent, suiveur et pas leader (cela me désole) mais ses capacités en font le seul capable de discuter avec Wanda qui est le personnage pivot de cette histoire. Quant à Spider Man, il est comme toujours dans les groupes importants ramené au rôle du rigolo de service (cela aussi m'attriste). Mais le moment où lui reviennent ses souvenirs de la « vraie » réalité, alors qu'il doit abandonner Gwen et ses enfants, est un morceau d'anthologie.
Un récit puissant, au niveau de « Crise d'identité » de DC Comics. Je remercie profondément Pavlik qui m'a incité à me lancer et Presence qui a fini de me convaincre. Mais il ne sont pas quittes. Il vont maintenant devoir me dire s'il existe des albums qui relatent :
- Comment on en est arrivé là.
-- L'histoire de la ville de mutants Genosha.
-- Ce qui se passe après.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          1810
Dionysos89
  14 juillet 2012
L'événement Marvel de la fin d'année 2005 ne fait pas dans la demi-mesure : House of M nous propose une réalité alternative à l'univers super-héroïque bien connu. Par les pouvoirs de la Sorcière Rouge, la réalité a été modifiée et la famille Magnus, celle de Magnéto et de sa fille, la fameuse Sorcière Rouge, règne désormais.
Brian Michael Bendis se fait franchement plaisir, avec ce scénario, en restructurant à grands traits l'univers Marvel et en distillant quelques allusions de-ci de-là à bon nombre d'autres aventures en lien plus ou moins direct. C'est bien l'intérêt de ce genre d'histoire s'émancipant de la chronologie canonique et ne cherchant pas à avoir d'énormes répercussions par la suite.
du côté du dessin, Olivier Coipel nous offre une palette plus qu'étendue de son talent. On peut ainsi profiter de dessins aussi différents les uns que les autres : le français alterne avec brio les dessins vifs et réalistes pour dépeindre une société crédible, d'autres plus "pastels" mettant en avant le caractère épique de cette entreprise et d'autres enfin quelques fantasmagoriques, qui sont parfaitement en lien avec le thème de la télépathie et des pouvoirs psychiques qui dominent les problématiques de House of M.
On pourra regretter que l'intrigue ne soit pas plus complexe (finalement on a un simple enchaînement événement déclencheur-réunion-bataille-résolution) et également que la réalité alternative n'ait pas pu être poussée plus loin, mais on devine aisément que la direction de la rédaction est passée par là.
Pour compenser, et largement, l'édition présente de nombreux bonus tout en gardant un rapport qualité-prix parfaitement convenable, ce qui est assez rare pour le signaler.
Une magnifique mise en valeur sous tous les points de vue donc !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Presence
  05 mai 2015
À l'issue des événements de "Avengers disassembled" et New "X-Men: Planet X", Magneto prend en charge sa fille et s'en va. Ce tome commence peu de temps après. Wanda Maximoff a perdu le contrôle de ses pouvoirs et a accordé à chaque mutant de réaliser ses aspirations secrètes dans un monde altéré où les mutants occupent la place de l'espèce dominante. Quelques héros ont gardé le souvenir de la réalité précédente et vont tout faire pour rétablir cet ordre originel du monde. Parmi eux, se trouvent Wolverine, Captain America, Rogue, Luke Cage, Cloak, She-Hulk, Doctor Strange, Emma Frost, Hawkeye, Spiderman...
Tous les éditeurs le savent : une minisérie événementielle peut vous augmenter votre chiffre de ventes facilement... le seul risque est que votre série soit pourrie et que les fans vous saquent sur internet (pas si grave que ça à court terme).
Tous les fans le savent : une minisérie événementielle réussie peut vous doubler le plaisir de lecture. Et dans "House of M" toute est parfait. Déjà, la présente édition est sublime : format plus grand que le format comics, intégralité des couvertures et images promotionnelles, interview de Brian Michael Bendis parue dans Newsarama, script du premier épisode, crayonnés des pages du premier épisode, et numéros spéciaux de "The Pulse" et "Secrets of the house of M".
Ensuite Brian Michael Bendis a réussi à trouver un équilibre parfait entre le développement des personnages, le rythme de narration, le ton de nostalgie. L'histoire se lit comme une histoire complète, le lecteur n'a pas l'impression qu'il lui manque des moments essentiels (comme dans la majorité des autres miniséries événementielles). Les scénaristes des autres séries mensuelles ont pu développer l'univers de House of M en fonction de leurs envies. le statu quo est significativement modifié par cette histoire (très fortement même), son impact se fait encore sentir dans les séries en cours.
Les illustrations d'Olivier Coipel bénéficient de ce même état de grâce. le parti pris esthétique traduit magnifiquement le ton de la série avec une légère pointe de nostalgie, et ce qu'il faut de dynamisme. C'est une bande dessinée magique où le scénariste et le dessinateur sont parfaitement à l'unisson.
Que vous cherchiez une bonne histoire à lire pour elle même ou un moment significatif de l'évolution de l'univers Marvel, ce recueil comblera vos attentes. Pour pleinement apprécier l'histoire, il faut quand même disposer d'une solide connaissance des personnages Marvel.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          63
Yradon4774
  29 mars 2019
"House Of M" de @BRIANMBENDIS et @OlivierCoipel chez @paninicomicsfra
Synopsis : 
"Bienvenue dans la réalité alternative de House of M où tous vos souhaits se réalisent ! (Re)découvrez l'événement Marvel de l'année 2005, orchestré par Brian M Bendis et Olivier Coipel et accompagné de nombreux bonus."
Scénario : Brian M Bendis ;
Dessins : Olivier Coipel ;
Éditeur : Panini Comics ;
Prix : 18.00 € ;
Suite aux événements survenus dans "Avengers - la Séparation", nos héros ont compris qui était à l'origine de tous leurs maux et vont se rassembler et convier les X-Men, afin d'établir un plan de combat et de décider quoi faire de cet ennemi proche d'eux. C'est sur ce contexte de forte tension, que nos différents héros vont devoir déterminer le sort de l'un des leurs : le tuer ou trouver une autre solution, si elle existe. La dissension est au menu du jour, car une telle décision ne se fait pas à la légère et c'est ce qui va certainement causer leur perte. Afin de prendre la bonne décision et de faire pencher la balance d'un côté ou de l'autre, ils décident de se déplacer sur l'endroit où leur "ennemie" a été localisé. Peut-être pas la meilleure des décisions, car en arrivant sur les lieux, un grand flash blanc les accueille et toute la réalité en est changée. En effet, ce changement réalise tous les souhaits les plus secrets de nos héros et créé un monde idyllique cherché depuis de nombreuses années par nos amis mutants. Coincés dans cette nouvelle réalité, nos héros feront la connaissance d'une jeune fille au pouvoir fort utile et particulier : elle leur permet de se souvenir d'avant.  A partir de ce moment-là, ils vont se mettre à la recherche de leurs amis et essayer de remettre en ordre le beau merdier dans lequel ils se sont mis.
Qu'est-ce que j'en pense de ce tome ? :
Ayant entendu parler depuis de nombreuses années et énormément ces derniers temps, je devais lire ce classique sur les Avengers et sur les Mutants, qui a fait sensation à sa sortie et qui fait l'unanimité auprès de tous les fans. Chose qui n'est point facile, d'où mon attrait pour ce titre. Suite logique d'"Avengers - la Séparation", le lecteur est entraîné à un rythme effréné dans une course contre la montre à la poursuite du ou des responsables de cet imbroglio temporel. Cet opus est mené d'une main de maître, tant par son scénario complet, que par la qualité des dessins et nous fait découvrir avec délectation, cet épisode tragique des Avengers et des Mutants. C'est une aventure tout simplement excellente à lire, à suivre et à découvrir. le talent de Brian M Bendis et d'Olivier Coipel s'expriment librement et pleinement, ce qui donne un comics de qualité, puissant et captivant. Les dessins sont de toute beauté et sont le petit plus de cet ouvrage. L'association du scénario de Bendis et des dessins de Coipel fait toute la réussite et le succès de cet ouvrage et c'est tout simplement compréhensible qu'il soit devenu un classique auprès de tous les fans. C'est donc une très bonne surprise et un très bon opus, que je vous conseille de lire afin de connaître le dénouement de l'histoire initiée dans "Avengers - la Séparation".
Note : 18/20.
Comme toujours, suivez-moi sur les réseaux sociaux ou directement sur ce blog, pour échanger avec votre serviteur et/ou être les premiers avertis lorsque paraît une nouvelle #chronique. Je viens également d'ouvrir un #insta, un compte @Babelio et je suis "Superlecteur" sur IZNEO, pour ce blog à retrouver sous les #nametag : yradon4774 (insta) et Yradon4774 (Babelio et IZNEO).
See you soon sur les ondes...
Lien : https://wordpress.com/post/y..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
idevrieze
  21 avril 2016
Un de mes arcs préférés.
Vous ne le savez peut être pas (mais maintenant je vais vous le dire). Si je suis tombée dans la lecture quand j'étais petite, c'est aussi et surtout parce que mon père avait une bibliothèque de BD. Mais genre, un truc de malade international tu vois ? Et quand j'allais chez mon Oncle et ma Tante. Et bien, pareil. Y'avait un mur de BD. Et là je vais me faire lyncher genre ouai les BD c'est pas des comics. C'est nul ce que tu dis. Attends mon brave monsieur, je n'avais que 10 ans quand je te raconte les visites chez mon oncle et ma tante. Bref, quand j'ai été ado, se posait la question des cadeaux de Noël, toussa toussa. Bien entendu que je suis passée via la Fnac et le Furet du Nord et bien entendu, j'ai acheté du commercial pour mon oncle chaque Noël.
Puis un jour, je suis allée boire un verre dans le Vieux Lille et je suis tombée sur BD Fugue. le magasin de découvertes manga, BD et Comics (tu vois on en est venu). Alors oui c'est une chaine, toussa toussa. Mais pendant tout un pan de ma vie, quand j'allais boire un verre très cher, j'y allais parce que il y avait toujours un vendeur pour me conseiller. Et j'ai découvert des mangas (alors que j'y connaissais que dalle) et à un moment, on en vient aux comics.
Et si vous regardez bien l'année : 2008, + quelques temps, le temps que ce soit bien installé en France, comme de bien entendu, je suis allée rendre visite à BD fugue (avec ma marmaille) et j'ai découvert House of M. Et bien j'aime bien (cela vous avance en plus que je vous raconte ma vie).

Pour une fois que Magneto ne fomente pas forcément un truc de malade.....
Et la dernière fois que j'écoutais Les Clairvoyants (c'est un podcast sur l'univers Marvel, si vous ne connaissez pas, foncez), ils parlaient de House of M. Mon prince Charmant me demande ce que c'est que ce truc (on n'a pas forcément les mêmes lectures mais les mêmes goûts ce qui fait qu'on se fournit mutuellement. Voyez, il est plutôt de culture DC Comics et moi Marvel. Donc on se rattrape mutuellement). Et donc j'ai pu ressortir House of M pour mon plus grand plaisir; Et du coup on va pouvoir le chroniquer (bah tiens).
Et oui, si vous vous posez la question, vous en aurez un peu plus régulièrement des chroniques Comics. Parce qu'en ce moment, c'est comme ça.
Donc, pour ceux qui ont vu les Avengers, vous connaissez maintenant Scarlet Witch et son frère jumeau, Pietro (celui qui va vite). Et bien, dans les Comics et particulièrement dans cet arc, Magneto est en fait le père de ces deux jumeaux. Et La Sorcière rouge pète les câbles à chaque fois qu'elle manipule une vision de quelqu'un. Et donc, les Vengeurs se disent que ce serait peut être bien de la tuer avant qu'elle ne provoque la fin du monde. Mais elle s'en rend compte et crée un univers alternatif où tous les rêves de tout le monde sont devenus réalités.
Evidemment, quelques uns vont se rendre compte que ce monde n'est pas réel et donc vont tout faire pour contrer ladite dame. J'aime beaucoup House of M parce que de un, il est très sombre, ce qui met bien en jambe pour Civil War. de deux, cela permet de faire un point sur les différents super héros puisqu'on compare leur vie réelle et leur vie rêvée. Et de trois, cela permet aussi de pointer du doigt que les Vengeurs ne sont pas parfaits non plus, même dans leur choix. Et le top moumoute, c'est que Magneto se fait flouer au début par sa fille (et moi cela me fait marrer. Surtout que Magneto, je l'aime bien en fait).

En bref, et bien comme ils le disent dans les Clairvoyants (allez écouter ce podcast), si vous avez envie de faire une grosse révision, ou intégrer le max en nouveauté, commencez par House of M. Faut s'accrocher un tout petit peu à sa petite culotte mais c'est superbe. A sûrement bientôt pour une nouvelle chronique Comics
Lien : http://labibliodekoko.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

critiques presse (3)
Bedeo   24 mai 2018
Véritable réussite formelle et petite révolution dystopique, House of M constitue un tournant dans l’histoire récente de la Maison des idées. Cela méritait bien une édition hors norme. On n’est pas déçu.

Lire la critique sur le site : Bedeo
BulledEncre   04 février 2013
Une merveille introuvable aujourd’hui au format Deluxe, heureusement rééditée à prix attractif dans la collection Marvel Select.
Lire la critique sur le site : BulledEncre
BullesEtOnomatopees   19 janvier 2012
Le scénario de Brian Michael Bendis est très bien ficelé, rempli de petites anecdotes amusantes, mais pas toujours visibles pour quelqu'un ne connaissant pas très bien l'univers Marvel.
Lire la critique sur le site : BullesEtOnomatopees
Citations et extraits (4) Ajouter une citation
BazaRBazaR   12 octobre 2015
(Cyclope s'adresse à une armada de héros prête à attaquer le domaine de Magneto et sa famille)

J'ai quelque chose à vous dire. Je... je dirige les X-men depuis mon adolescence et durant tout ce temps, j'ai toujours été fier de mes tactiques modérées. Mon sens de l'éthique prenait le pas sur la violence.
Mais aujourd'hui, c'est clair, si nous échouons, si nous perdons, nous perdons tout. Tout ce en quoi nous avons toujours cru, tous les combats que nous avons menés, tout ça n'aura servi à rien.
Alors aujourd'hui, tous les freins que vous vous imposez d'habitude au nom du bien... Eh bien débarrassez-vous-en, car la lutte sera acharnée.
La défaite est interdite. La victoire obligatoire. Et pour y parvenir, vous devrez vous libérer de toute contrainte morale.
On est bien d'accord?
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          103
BazaRBazaR   16 octobre 2015
Emma Frost: Pourquoi discuter? Abattez-là!
Wonder man: Non!
Spider man: L'abattre? Mais c'est pas un chien!
Wonder man: Non!
Captain America: Je n'ose même pas y penser.
Wolverine: Ça fait pourtant vingt minutes qu'on vous explique que cette nana a disjoncté et qu'elle met en danger la planète...
Captain America: Il y a toujours une solution.
Wolverine: Pas toujours.
Captain America: Toujours!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Dionysos89Dionysos89   15 septembre 2012
Toute cette énergie… l’énergie de ces milliers de mutants… Elle n’a pas disparu comme ça. Alors je m’interroge… où est-elle passée ?
C’est la troisième loi fondamentale de Newton… tout le monde la connaît… « Pour toute action, il existe une réaction égale et opposée. » Question : quelle sera cette réaction ?

Commenter  J’apprécie          90
GalaxioNGalaxioN   30 mars 2015
" Lorsqu'un événement d'une telle ampleur se produit... c'est normal que ça nous traverse l'esprit. Qui sommes-nous pour décider du sort du monde? Lorsque les météores se sont abattus sur Terre et ont éradiqué une espèce entière, on a parlé de sélection naturelle, non? Comme l'a dit Kitty : "Ceci est un nouveau météore !" Voilà peut-être comment les mutants sont devenus l'espèce dominante. "
Commenter  J’apprécie          60
Lire un extrait
Videos de Brian Michael Bendis (8) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de  Brian Michael Bendis
Vidéo de Brian Michael Bendis
autres livres classés : comicsVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox





Quiz Voir plus

La saga Spider-Men

Combien de "Spider-Men" se rencontrent dans cette mini-série ?

2
3
4
5

8 questions
11 lecteurs ont répondu
Thème : Spider-Man (V3), Hors-Série N°1 : Spider-Men de Brian Michael BendisCréer un quiz sur ce livre