AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2875230905
Éditeur : Nevicata (09/04/2016)

Note moyenne : 3.6/5 (sur 5 notes)
Résumé :

Californie, années 70. L'escalade libre est en plein essor et s'imprègne des idéaux de la culture hippie, baignée de rock et de substances illicites.

A la croisée de ces mondes, Jim Bridwell déboule au Yosemite et révolutionne l'escalade de grandes parois. Son ascension en un jour de l'immense face du Nose, en 1975, marque l'histoire de l'escalade libre.

Ses exploits en Patagonie et en Alaska le font entrer dans la légende mon... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (3) Ajouter une critique
Eniot
  29 mai 2016
Ce livre est un recueil d'une sélection de récits des aventures de Jim Bridwell, qui fut pendant les années 60 et 70 à l'avant-garde de la renaissance de l'escalade libre.
Autant le dire d'emblée, ce livre s'adresse aux initiés des termes liés à l'escalade, omniprésents dans certains récits d'ascension. Une fois ce détail précisé, la lecture de cette succession de courts chapitres sur des tranches de vie ou des ascensions à travers le monde est plutôt agréable, et rend bien compte des situations décrites. L'écriture est rythmée et dynamique, et nous entraîne sur les parois au côté de l'auteur.
Un regret cependant, le cahier photo à l'intérieur du livre, que j'aurais apprécié plus épais. Globalement, je conseille ce livre à tous les férus d'escalade, mais craint que le langage trop technique rebute les néophytes.
Commenter  J’apprécie          91
BMSierre
  24 janvier 2017
Il fut dans les années 70 et 80 le grimpeur le plus doué de cette époque. Agé aujourd'hui de 72 ans, il vit dans la dèche, a perdu sa maison et souffre des séquelles d'un accident de montagne. C'était un véritable casse-cou, il a ouvert de nouvelles voies dans le Yosemite, en Alaska et en Patagonie. Bien que ses récits soient truffés de termes techniques peu compréhensibles pour moi, sa volonté d'arriver au sommet, ses peurs, ses souffrances et son immense respect pour ses compagnons de cordée et la nature font de lui un homme admirable. Bridwell a poussé la résistance psychique et physique au maximum, un modèle pour la jeune génération de grimpeurs américains et d'Europe. J'ai pris beaucoup de plaisir à lire ses aventures. JB
Commenter  J’apprécie          10
titepomme
  15 juin 2016
Lors du dernier masse critique de Babelio, je suis tombée sur ce livre et me suis dit que ça pourrait être une lecture 2016 pour mon mari (grimpeur). Quant je lui ai demandé s'il connait Jim Bridwell, j'ai eu droit à un tout un discours ponctué de records, etc. Bref, avant d'ouvrir le livre, je savais déjà qui était cet homme.
Au fil du récit, j'ai rencontré un personnage sans concessions, ivre de liberté; un puriste. Epris de vitesse, que ce soit au moyen d'un véhicule motorisé ou lors d'ascensions, Jim Bridwell a apporté énormément au monde de l'escalade. Un côté hippie et baba-cool mais il entreprenait sa passion avec sérieux et audace; il a été un pionnier dans le Yosemite et à beaucoup d'autres "spots" de la planète.
Un livre que j'ai beaucoup aimé lire pour découvrir ce personnage atypique.
Un grand merci aux éditions Nevicata et au site Babelio pour ce masse critique très intéressant.
Note : 4/5

Lien : http://kymati.blogspot.ch/20..
Commenter  J’apprécie          40
Citations et extraits (3) Ajouter une citation
EniotEniot   29 mai 2016
Mais malgré cela, j'ai parfois le sentiment que, où que nous allions, quoi que nous fassions, il y a toujours un crétin avec un badge dont le seul but dans la vie est de rendre celle des autres un peu plus difficile et déprimante, en diffusant autour d'eux leur intransigeance glaciale.
Commenter  J’apprécie          80
romain29romain29   23 novembre 2016
Benny est un vrai Scandinave: têtu. Il avait entendu les rumeurs sur les Indiens, comment ils n'apprécient pas l'homme blanc, ni les grimpeurs, tout ça, et lui il est ce qu'on appelle un Blanc. Je veux dire que dans un groupe de Blacks, il passe aussi inaperçu qu'une tache d'encre sur une chemise blanche. Et il devient carrément parano quand on évoque les réserves indiennes. Mais il y a quand même une chose que les Indiens ont en commun avec les têtes de nœud, c'est une réaction Pavlovienne à l'eau-de-vie. Avec quelques verres de vodka, ou mieux, de l'aquavit glacé, je vous échange le paradis contre des perles de pacotille. J'en achetai donc une grande bouteille. Il mordit à l'hameçon, et moi, rapide comme un pet sur une toile cirée, je le fourrai dans sa Datsun Beater orange pendant qu'il tenait encore debout, en emportant deux packs de bières pour noyer cet alcool.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
EniotEniot   26 mai 2016
Je me flatte d'être plus ou moins immunisé contre la nostalgie, qui est un défaut courant chez ceux qui craignent d'envisager l'avenir ou d'affronter le présent.
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : alpinismeVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




Quiz Voir plus

Noms de famille et la nature

Noms; trois ont pour origine le bois, mais un quatrième est l'intrus, lequel?

Dubreuil
Bosh
Combescure♧
Wood

10 questions
89 lecteurs ont répondu
Thèmes : Noms de personnes , nature , montagnes , métier d'autrefois , animauxCréer un quiz sur ce livre