AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2918194336
Éditeur : Les P'tits Bérets (06/11/2013)

Note moyenne : 4/5 (sur 7 notes)
Résumé :


Au village, on file droit, de père en fils, de mère en fille, de lundi en lundi. Jusqu'au jour où Mélina arrive. Avec sa drôle de vie et ses caravanes, cette petite fille bouscule les habitudes de ses camarades de classe.

Pierre, Paul, Jacques et Marie-Madeleine, ne pourront plus être tout à fait les mêmes. Un album qui parle de la différence, de ses heurts et de ses bonheurs.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (4) Ajouter une critique
NathalC
  24 octobre 2015
Un véritable petit poême. Avec des rimes, avec une mélodie...
Cette jolie histoire permet d'expliquer aux enfants que d'autres enfants vivent différemment. Que certaines amitiés peuvent aussi être de passage. Qu'une rencontre peut influencer sur une vie et/ou une façon de penser.
Les dessins sont magnifiques, féériques. Des couleurs froides, claires et pales présentent la vie de tous les jours, puis arrive le contraste avec la nouvelle arrivante qui amène des couleurs plus chaudes, plus vivantes, des formes plus arrondies...
Maman de 2 fillettes de 6 ans et 9 ans, la compréhension n'est pas la même. Il a fallu que j'explique à la petite ce qu'est la différence. Concept très abstrait pour elle ! Elle n'a pas compris à la première lecture pourquoi Mélina était différente. Pour elle, c'était une petite fille comme les autres...
La grande de 9 ans a de suite fait le rapprochement avec les gens du cirque. La différence est déjà plus concrète pour elle.
Ce qui m'a fait réfléchir,, car finalement ce sont certainement les adultes qui amènent, peu à peu, cette différence au fil des années dans la tête des enfants !
Au final, très beau livre pour les enfants, mais leurs réactions m'ont finalement fait cogiter, moi l'adulte !!!
Merci à Babelio pour cette nouvelle "masse critique" et merci aux éditons "Les petits bérets" pour cette découverte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          180
Colibrille
  05 mars 2016
Le travail d'illustration de Leïla Brient, tout en rondeur, est plein de délicatesse. Même si j'ai trouvé que certaines illustrations manquaient peut-être un peu de relief, elles sont malgré tout très expressives, restituant fidèlement les émotions des personnages. J'ai particulièrement aimé le travail de colorisation de l'illustratrice.
Le contraste de couleurs qui s'opère progressivement dans l'album est à l'image du contraste entre la famille du narrateur et celle de Mélina. En effet, lorsque l'illustratrice représente le narrateur et son univers, elle opte pour des couleurs plutôt froides, des teintes grises et bleutées. En revanche, quand elle représente Mélina et sa famille, les couleurs deviennent alors chatoyantes. le personnage de la fillette s'épanouit dans des teintes rouges et orangées. A mesure que le "conflit" entre les deux familles s'installe, le contraste de couleurs se fait plus fort, renforçant ainsi le propos du texte.
Si j'ai été plus que charmée par les illustrations de Leïla Brient, le texte m'a littéralement envoûtée. On ne peut pas dire que le sujet des gens du voyage soit souvent abordé dans les albums jeunesse. Alice Brière-Haquet relève le défi avec brio. Elle aborde ce thème délicat avec beaucoup de tact, de poésie, mais surtout, de réalisme. L'auteure ne cherche pas à enjoliver les choses. Elle montre que la différence est à la fois source de malheurs et de bonheurs. A travers cet album, c'est une leçon de vie qu'elle délivre, un appel à la tolérance, un message d'espoir. le texte, tout en rimes, est un petit bijou de poésie...
Difficile (pour ne pas dire impossible) de ne pas succomber au charme de cet petit album ! Avec l'album "Mélina", je peux dire que j'ai découvert deux auteures jeunesse au talent indéniable. Je suis désormais curieuse de découvrir d'autres titres des P'tits Berets. Cette petite maison d'édition semble compter quelques trésors !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
map
  20 novembre 2015
Un bel album avec des rimes sur le multiculturalisme, la rencontre, la différence, l'ouverture, ça ne peut jamais faire de mal. J'aurais bien aimé cependant découvrir autre chose que les éternels poncifs : gens du voyage = couleurs chaudes, caravane, feu de bois, guitare, flamenco et chemins de traverses, versus rectitude et grisailles des autres vies. Heureusement, la beauté du dessin rattrape ce parti pris rétro.
Commenter  J’apprécie          00
Lizzy135
  15 novembre 2015
Petite histoire, très colorée et pleine de poésie. On découvre la différence avec une petite fille qui voyage beaucoup. D'un côté on a des parents pleins de préjugés et de l'autre des enfants qui en toute simplicité voit en Mélina une nouvelle camarade de jeux. Très belles illustrations.
Bande dessinée cartonné.
Commenter  J’apprécie          00
Citations et extraits (6) Voir plus Ajouter une citation
ColibrilleColibrille   05 mars 2016
Alors à la récré, on a quand même joué.
On a fait une course, puis un chat perché,
suivi de quelques roues, et pour finir un épervier.
Ça nous a mis du rose aux joues,
des bleus aux genoux,
et du brun sur nos blouses.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   05 mars 2016
Une femme s'est levée et s'est mise à danser.
Dans la chaleur d'une voix,
et le crépitement d'une guitare,
ses bras dessinaient des volutes de fumées.
C'était beau. C'était chaud. C'était du flamenco.
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   05 mars 2016
Au village
on filait droit,
de père en fils,
de mère en fille,
de lundi en lundi,
le tracé des sillons,
l'ourlet des torchons,
les lignes de rédaction...
Commenter  J’apprécie          20
ColibrilleColibrille   05 mars 2016
Les heures, les jours, les années
ont tourné à l'horloge du clocher.
Ils ne sont pas repassés.
Commenter  J’apprécie          40
ColibrilleColibrille   05 mars 2016
Quand elle a déboulé,
avec ses habits
couleur d'incendie,
ça nous a tous séchés.
Elle s'appelait Mélina,
elle était du voyage,
juste de passage.
Commenter  J’apprécie          20
Videos de Alice Brière-Haquet (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Alice Brière-Haquet
Alice Briere-Haquet rencontre des élèves de maternelle
autres livres classés : code pénalVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Nina

De quel instrument joue Nina ?

du saxophone
du violon
du piano
de laguitare

1 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Nina de Alice Brière-HaquetCréer un quiz sur ce livre