AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782226473660
320 pages
Albin Michel (31/08/2022)
4.7/5   5 notes
Résumé :
Terre d’aventures et de liberté, l’Ouest américain fascine avec ses grands espaces, les traditions de ses tribus emblématiques, son mythe éternel du cow-boy. C’est le lieu où l’Amérique a forgé sa légende. Une légende ravivée par le cinéma, la télévision, la littérature, et dont le Montana offre la quintessence.

Des Rocheuses aux Grandes Plaines, des coulisses du parc de Yellowstone à celles du champ de bataille de Little Bighorn, Sylvie Brieu, grand ... >Voir plus
Critiques, Analyses et Avis (5) Ajouter une critique
Kirzy
  13 novembre 2022
J'ai pris un plaisir fou à suivre la grand-reporter Sylvie Brieu aux coeurs des grands espaces de l'Ouest américain. Direction le Montana, quintessence de la nature sauvage démesurée, fabrique à mythes, incarnation de l'âme de l'Amérique avec ses vastes contrées isolées à la frontière du Canada, seulement 6 habitants au km2 mais une prodigieuse diversité de cultures amérindiennes ( Blackfeet, Cheyenne, Crow entre autres).
La première qualité de ce récit est sa générosité. Sylvie Brieu sait parfaitement transmettre sa passion lorsqu'elle relate ses rencontres avec des habitants du Montana de tout horizon ( écrivains, artistes, militants, rangers, femmes de rodéo, scientifiques etc ) auxquels elle donne la parole. J'ai été particulièrement marqué par sa rencontre avec l'étonnant Doug Peacock, activiste oeuvrant pour la protection des grizzlis qu'il observe en immersion totale depuis son retour du Vietnam, expliquant que ces « frères » ursidés l'ont sauvé de la dépression et qu'il les défendra farouchement. Doug Peacock était ami avec le célèbre écrivain militant écologiste Edward Abbey auquel il a inspiré le personnage de Hayduke ( le gang de la clef à molette ).
Ou encore celle avec les solaires Darnell et Smokey Rides at the Door, deux sages Blackfeet, gardiens des traditions de leur peuple et notamment d'une des cinq Pipes sacrées du Tonnerre rapatriée d'un musée après avoir été volée, elle est sortie une fois par an au printemps pour annoncer la nouvelle année et fêter le renouvellement d'un cycle complet de vie.
Malgré la multiplicité des rencontres, le récit ne se résume pas à une enfilade de personnalités marquantes ou pittoresques du Montana. Sylvie Brieu impose un fil conducteur fortement engagé faisant du Montana un « territoire qui porte les conflits et les espoirs de l'Amérique, d'hier à aujourd'hui. »
Hier, c'était les guerres contre les populations autochtones.
Le Montana est un territoire marqué par les épisodes fondateurs de l'Etat américain moderne, l'auteure les expose avec un didactisme clair : le massacre de la Bear river en 1870 exhumé de la mémoire nationale par James Welch ; la décimation volontaire des bisons pour affamer les Amérindiens ; la bataille de Little Big Horn, victoire d'une coalition cheyenne-sioux dans la guerre des Black Hills.
Aujourd'hui, ce sont les enjeux environnementaux qui mobilisent une communauté hétéroclite mais soudée pour sauver un des derniers sanctuaires sauvages des ravages de la déforestation, des mines de charbon, de l'exploitation du pétrole et du gaz de schiste. du parc de Yellowstone au territoire sanctuaire des Blackfeet, le Badger-Two Medicine, Sylvie Brieu présente le Montana comme l'épicentre d'un bouillonnement culturel et militant qui agit concrètement à travers des actions fortes et inclusives qui font naître l'espoir. Comme la réintroduction de bisons sauvages venant du Canada sur les anciennes terres colonisées, animaux iconiques essentiels à l'écosystème du Nord-Ouest. Comme la bataille judiciaire qu'est en train de remporter l'association Wild Montana pour préserver le Badger-Two Medicine en faisant tomber les nombreux baux détenus par les entreprises gazières et pétrolières.
Et ça fait du bien du découvrir le visage humaniste, solidaire et ouvert des Etats-Unis, loin de l'image paranoïaque et sulfureuse plus largement médiatisée ( sans pour autant la nier ), comme si ce Montana en métamorphose était synonyme d'un nouvel âge environnemental, porteur de solutions universelles .
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          974
Frederic524
  09 octobre 2022
Je remercie très chaleureusement, pour ce service presse, Carol Menville, assistante éditoriale du Département étranger chez Albin Michel.
"L'âme de l'Amérique" est le troisième récit de Sylvie Brieu à paraître chez Albin Michel dans la collection Terres d'Amérique dirigée par Francis Geffard. Peu d'endroit dans le monde ont été autant l'objet de fantasmes, de contre vérité, de récits d'aventure, fruit du cinéma américain, avec ce grand Ouest cher aux Westerns, objet également, d'un nombre important de romans, véritable porte-voix de ces lieux : de Jim Harrison à James Welch. Sylvie Brieu nous plonge, avec un talent inné de conteuse, de spécialiste curieuse du monde animal, de sa végétation mais aussi, et surtout, des hommes et femmes qui y vivent et façonnent ce grand Ouest depuis plus de deux-cent ans. C'est au Montana que nous avons donc rendez-vous, convié par une auteure aussi passionnante que passionnée, Sylvie Brieu. le Montana a la particularité d'être un des Etat les plus importants, en terme de superficie, aux Etats-Unis. C'est aussi l'un des moins peuplé. On y retrouve une partie du fameux parc Yellowstone. Sylvie Brieu ne choisit pas d'aborder l'avenir de ce territoire sous le prisme du pessimisme, du déclin irrémédiable. Sylvie Brieutransmet la mémoire, celle des amérindiens, mais aussi celle de lieux géographiques et d'animaux emblématiques du Montana. On voyage dans le parc de Yellowstone, au milieu des coyotes des grizzli, de ces espaces gigantesques sublimes mais qui sont aussi un territoire de mémoire historique. le sang a coulé, celui des amérindiens pourchassés et massacrés pour que les colons blancs les privent de leurs terres. On tentera aussi de les sédentariser par la force. Repousser toujours plus loin vers l'Ouest, puis parqué dans des réserves, les Indiens ont payé un lourd tribut pour tenter de résister aux assauts de l'armée américaine, aux colons toujours plus nombreux chaque jour. C'est aussi l'un des thèmes fort de ce livre. Sylvie Brieu raconte ce récit, celui d'un génocide perpétré au nom des Etats-Unis d'Amérique. Elle ne tombe jamais dans le manichéisme mais il est essentiel, pour elle, que l'on n'oublie pas ces faits. C'est au Montana que l'on retrouve le site historique de la bataille de Little Bighorn, où les Sioux de Sitting Bull ont provoqué la défaite du général Custer en 1876. le dernier sursaut indien avant la mise à mort. Sylvie Brieu rencontre de nombreuses personnes durant son périple. Elle dresse leurs portraits, parle aussi du quotidien avec eux, de leurs échanges. Au fond "L'âme de l'Amérique" est un journal de voyage, d'aventure, celui d'une journaliste passionnée transmettant un message positif, optimiste, une femme chaleureuse et conteuse hors pair. Malgré les blessures à résorber aujourd'hui encore chez les Indiens, Sylvie Brieu raconte le renouveau écologique, la prise de conscience très récente des crimes commis contre les populations amérindiennes. Aujourd'hui, le sors réservé à ces derniers est toujours celui d'être en marge, traité comme des citoyens américains de seconde zone. 80% de taux de chômage dans certaines réserves, les ravages de la drogue, de l'alcool, du diabète qui sont endémiques. Là encore, au milieu de ce ciel assombri, pointe une lueur de soleil. Face aux magnats du charbon et du pétrole qui voulaient, une nouvelle fois, exploiter les ressources des sous-sol des réserves indiennes, un rempart c'est levé unissant écologistes, amérindiens et activistes progressistes pour contrer ce projet. Ils ont réussis. de plus en plus, un nouvel espoir renaît, celui de sortir les réserves et leurs habitants de la spirale négative, unir ces forces et lutter par des pétitions, des sit-in, des campagnes de mobilisation dans les médias, des plaintes déposés et défendus dans les tribunaux américains. Ce voyage dans le Montana en compagnie de Sylvie Brieu est absolument passionnant et accessible. Je vous invite à le découvrir !

Lien : https://thedude524.com/2022/..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          367
Selkis
  04 novembre 2022
Une magnifique plongée dans l'Ouest Américain. Et une ode à la liberté et aux grands espaces. A la fois un road-trip, une plongée dans la nature et dans la vie des autochtones, dans la tradition des amérindiens et leur vie actuelle. On y vit avec la nature, avec des intellectuels, des rangers, des indiens, des écologistes, des défenseurs de la nature et de la tradition. On vit dans le passé et le présent. A la fois roman et documentaire. Et on vit dans un territoire dans lequel la « légende de l'Ouest toujours vivante »
Et le titre est le reflet du livre. Ce n'est pas seulement un roman, ce n'est pas seulement une rencontre banale entre différents protagonistes, c'est effectivement la communion entre la terre et les êtres qui y habitent, c'est la rencontre avec les esprits des générations qui se sont succédées, avec la terre, le ciel, la lune, le vivant, qu'il soit homme, animal, minéral, végétal, rivière, arbre…
On revient en arrière, on vit l'époque pendant laquelle les bisons étaient les maitres des lieux, on vit le moment où l'Ouest devient « le théâtre d'affrontements sanglants. La dernière bataille entre les soldats du 7e de cavalerie et les tribus nomades libres se joue à Little Bighorn », l'exploitation des ressources minières et l'arrivée des étrangers pour travailler dans les mines, la Conquête de l'Ouest qui dure jusqu'en 1890. On vit avec les premiers habitants du lieu, les Indiens, on s'immerge dans leur culture, leur mode de vie, leurs traditions. Leur langue doit impérativement être préservée car elle est l'essence même de leur existence, de leurs traditions, de leur vécu à travers les siècles, depuis leur origine jusqu'à nos jours.
Malheureusement, on se rappelle à chaque instant que ces êtres libres sont maintenant les hôtes bien involontaires de réserves et qu'ils doivent lutter pour préserver leur langue et leur univers. L'autrice rappelle aussi que la violence, la misère, l'alcool font des ravages dans la population indienne et que les mauvais traitements, viols et disparitions concernent en premier lieu les femmes indiennes en Amérique. Ils sont toujours traités comme des citoyens de seconde zone, font l'objet de préjugés alors qu'il ne faut jamais oublier qu'ils étaient là les premiers et se sont fait voler leur terre et tromper par des promesses non tenues.

L'autrice nous montre que les gens vrais, ceux qui portent les valeurs du passé existent toujours : elle les a rencontrés et nous fait partager ces moments de communion et de vérité. Et insiste sur le fait qu'il faut préserver leur culture mais aussi leur environnement. Un environnement riche en faune et flore : les loups, les bisons, les pumas, les grizzlys, mais aussi les poissons, les oiseaux (le pygargue à tête blanche) ..
Elle nous parle traditions, coutumes, symbolique ( les 4 mats des tapis des Cross, l'âme des chevaux…)
Et on voyage dans des contrées à vous couper le souffle… Car les paysages sont aussi à l'honneur dans ce road-trip… direction le Nord des Rocheuses, le territoire sacré des Blackfeets, le parc international de la paix Waterton-Glacier a été créé en 1932 de part et d'autre de la frontière américano-canadienne
Et une fois encore alerte : industrie et politique font des pressions redoutables et tendent à utiliser des arguments scientifiques spécieux pour ôter aux animaux leur statut d'espèce protégée… C'est le cas des grizzlys par exemple.
Cela fait des années que je m'imprègne chaque fois un peu plus de la culture amérindienne, par les lectures d'auteurs tels que Louise Erdrich, David Treuer, Jim Fergus, Tommy Orange et bien d'autres …
Je remercie infiniment Carol Menville, les Editions Albin-Michel et sa Collection Terres D'Amérique dirigée par Francis Geffard pour ce moment d'évasion dans le Montana, pour cette immersion dans l'ouest Américain, dans la région des Rocheuses, le parc de Yellowstone, sur les terres sacrées des amérindiens.

Lien : https://www.cathjack.ch/word..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
LaVieenLivresdeFrancoise
  31 août 2022
L'Ouest américain aimante Sylvie Brieu depuis l'enfance.
Les horizons illimités, la beauté puissante, la liberté, c'était son crédo de petit fille qui se rêvait "aventurière au Far West"!
Alors, un jour "Boo-Boo", surnom faisant référence à l'ours au noeud papillon bleu de Hanna-Barbera, qui lui a été donné par son hôte "Master Bear", va prendre la route, découvrir ces horizons illimités qui la font tant rêver, loin du monde et tenter de "sentir l'âme des lieux".
"Soyez prêts pour l'aventure, appréciez la beauté qui vous entoure, foulez doucement la terre, chérissez les espaces sauvages, passez du temps à l'extérieur, gardez le sens du merveilleux, faites une randonnée", une maxime qui pourrait résumer le sens de sa quête de l'âme de l'Amérique 🙏
S'enfoncer dans les terres, s'émerveiller de la beauté des montagnes, laisser la magie opérer, aller à la rencontre d'humains, tous différents les uns des autres mais tellement semblables par leur humanité, se laisser toucher le coeur par les horizons, prendre soin de l'environnement, admirer et s'émerveiller, encore et encore, d'une maman ours qui mange des baies, de ses oursons qui font des galipettes dans l'herbe et de tant d'autres rencontres au fil de son voyage, de son roadtrip.
Rencontrer des colonies (comme les Huttérites, discrète communauté agricole), nouer des liens, observer les rites, parler avec les femmes.
S'enivrer de l'air, pagayer sur les rivières, admirer les paysages époustouflants, essayer de percer les mystères de l'âme de l'Ouest, rêver devant la beauté rugissante des lieux, s'émouvoir des lueurs pastels d'une matinée, s'intégrer à la communauté, découvrir des personnes qui tentent de préserver le meilleur de l'Ouest américain, s'intéresser à l'écologie, rencontrer des femmes merveilleuses qui oeuvrent chacune à leur manière...
Plaines vallonnées, montagnes aux cimes vertigineuses, badlands au charme brut, grands espaces ouverts, Sylvie Brieu va nous emmener avec elle dans le coeur des origines de l'Amérique.
Et avec elle, nous pourrons imaginer et espérer le monde de demain.
"La terre est notre passé, notre futur. Elle nous donne la vie. "
De par toutes ses rencontres, Sylvie Brieu nous invite à découvrir, imaginer, réfléchir, de sorte que les grands espaces soient préservés. Et espérer.
Alors, en route pour découvrir L'âme de L'Amérique?
Vous ne regretterez pas le voyage!
Vous ne serez pas déçus!
Vous sortirez des sentiers battus et des idées préconçues!

Vous irez de découvertes en découvertes, qu'elles soient humaines, géographiques, écologiques, de rites de vie, spirituelles, et d'émerveillement.
Un récit bourré d'émotion, de joie, de liberté et d'enchantement de la nature.




Lien : https://www.facebook.com/La-..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
keisha
  31 octobre 2022
Tout d'abord un grand merci à Carol Menville, un voyage dans l'ouest américain ne se refuse pas, surtout avec un bilan carbone avouable. Avec Sylvie Rieu, grand reporter et écrivain, direction: le Montana
Son camp de base semble être Livingston, petite ville d'un grand état comptant un million d'habitants (six au km carré). Puis balade dans le parc du Yellowstone, dont une petite partie se situe dans le Montana.
J'ai révisé sur le bienfait de la réintroduction des loups dans le parc, appris sur le retour très contrôlé de bisons venant du parc vers le Montana.
Mais le gros du livre entraîne chez les Blackfeet, puis les Crow et les Cheyennes.
C'est l'occasion de revoir leur histoire, souvent tragique, toujours marquée de luttes pour préserver leur territoire et leurs traditions. Leur lutte rejoint celle des écologistes et d'autres. Pas question en particulier d'exploiter le charbon sous leurs pieds.
Ce livre est assez court (300 pages) et plaisant à lire grâce à tous ces gens énergiques et engagés, rencontrés chez eux ou au cours de leurs activités.
Une belle introduction, enthousiaste et détaillée, sur ce coin d'Amérique, et pour ceux qui connaissent déjà, l'occasion d'en savoir plus, da façon fort vivante grâce à ces passionnés visités par Sylvie Brieu.
Lien : https://enlisantenvoyageant...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30


Videos de Sylvie Brieu (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Sylvie Brieu
A l'occasion du Festival "America" à Vincennes, Sylvie Brieu vous présente son ouvrage "L'âme de l'Amérique : au coeur des grands espaces de l'Ouest" aux éditions Albin Michel
Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2644621/sylvie-brieu-l-ame-de-l-amerique-au-coeur-des-grands-espaces-de-l-ouest
Note de musique : © mollat Sous-titres générés automatiquement en français par YouTube.
Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Linkedin : https://www.linkedin.com/in/votre-libraire-mollat/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Vimeo : https://vimeo.com/mollat
+ Lire la suite
autres livres classés : récit de voyageVoir plus





Quiz Voir plus

Voyage en Italie

Stendhal a écrit "La Chartreuse de ..." ?

Pavie
Padoue
Parme
Piacenza

14 questions
544 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyages , voyage en italieCréer un quiz sur ce livre