AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Carole Delporte (Traducteur)
EAN : 9782266202602
510 pages
Éditeur : Pocket (17/03/2011)

Note moyenne : 3.33/5 (sur 38 notes)
Résumé :

Cornouailles, 1844. Lorsqu'elle aperçoit un lièvre blanc, présage d'un drame à venir pour la communauté de mineurs dans laquelle elle grandit, la jeune Meggan ne se doute pas que c'est sa famille qui va être frappée par une tragédie. La douleur après la perte de Caroline, sa soeur aînée, anéantie par un amour impossible, convainc alors la famille de tenter sa chance en australie, terre des promesses d'un avenir meilleur. Là-bas, la fougeuse Meggan prend sa v... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
Kakolea
  23 septembre 2009
Une belle histoire ou sont relatées : La beauté de la Cornouailles avec ses falaises et ses landes, l'Australie et sa terre rouge. La lutte entre classes : les mineurs et les patrons. La fièvre de l'or. le racisme contre les aborigènes. La souffrance qu'entourent le deuil d'un enfant, le viol... Sans jamais en faire trop, sans jamais tomber dans le misérabilisme.
Une sublime histoire qui se lit facilement. On aimerait connaître l'héroïne, l'entendre chanter.
Commenter  J’apprécie          70
garanemsa
  13 septembre 2015
je viens de voir les autres critiques et j'ai aimé ce livre, d'amour certes mais aussi de découvertes des Cornouailles, de l'Australie à une certaine époque, des mystères, des secrets de famille, de l'amour oui, mais bien écrit et bien tourné, de temps à autre j'aime avoir un livre qui ce lit facilement, sans se casser la tête et qui est agréable, c'est l'important aussi d'un livre c'est un moment de plaisir et là j'ai laissé glisser les pages tranquillement en étant l'héroïne du roman, c'est bien aussi de pouvoir s'évader, et de rêver avec un livre
Commenter  J’apprécie          60
rugi
  10 mars 2017
Cornouailles, 1844. Lorsqu'elle aperçoit un lièvre blanc, présage d'un drame à venir pour la communauté de mineurs dans laquelle elle grandit, la jeune Meggan ne se doute pas que c'est sa famille qui va être frappée par une tragédie. La douleur après la perte de Caroline, sa soeur aînée, anéantie par un amour impossible, convainc alors la famille de tenter sa chance en Australie, terre des promesses d'un avenir meilleur. Là-bas, la fougueuse Meggan prend sa vie en main: elle trouve du travail de nourrice qui lui permet en outre de réaliser son rêve: chanter. Mais la venue de Connor, dont le regard vit fait battre son coeur sur sa lande natale, et surtout les sombres secrets ressurgis du passé, ébranlent les espoirs de bonheur de Meggan...
Malgré un 4ème de couverture prometteur (comme le titre), j'ai trouvé qu'il y avait quelques longueurs. Ceci dit, cela reste un livre intéressant malgré tout.
Commenter  J’apprécie          20
Kalliope
  14 janvier 2011
Le roman démarre en Cornouailles, en 1844. Après une tragédie familiale, une jeune fille, Meggan, s'exile en Australie. Un beau voyage dans ce pays/continent et une fougueuse histoire d'amour comme on les aime.
Commenter  J’apprécie          50
pit31
  14 décembre 2019
Que ce fut un délice de lire ce roman que j'ai vraiment apprécié.
L'histoire de Meggan qui en partant des Cornouailles et fille de mineur n'avait rien pour vivre heureuse, tout lui a souri pour avoir un mariage heureux et de l'argent.
Malheureusement suite à un malentendu, son mari décède.
Ensuite son père, mais elle donne naissance à une fille.
Elle retourne installé sa mère aux Cornouailles pour rejoindre définitivement l'Australie.
Tout ce termine bien pour elle et ses frères enfin de compte.
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (10) Voir plus Ajouter une citation
pit31pit31   09 décembre 2019
Quand l'homme revint au cottage, Henry se contenta de quelques formules de politesse, puis il lui fit subir un interrogatoire en règle. La famille Collins apprit que Georges Heilbuth était le propriétaire du domaine de Grasslands, qui se situait à dix kilomètres de Burra, sur Baldwin Creek. Sa femme, Virginia, et lui avaient, à l'âge mûr, eut le bonheur d'avoir des jumeaux.
- Barney et Sarah ont presque deux ans maintenant et ils sont plus difficiles que lorsqu'ils étaient bébés. Depuis leur naissance, nous n'avons pas eux moins de six nourrices. La plus compétente est restée huit mois. Elle nous a quittés pour se marier. Depuis nous n'en avons trouvé aucune qui nous satisfasse. L'une était malhonnête, une autre paresseuse et les trois autres n'étaient pas à la hauteur. La dernière est partie au bout de trois semaines. Nous l'avions embauchée lors de notre dernier voyage à Adélaïde.
Il inclina la tête en direction de Meggan pour confirmer qu'il s'agissait bien du séjour pendant lequel elle avait sauvé Barney.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
pit31pit31   14 décembre 2019
Une partie de ses journée était occupée par sa correspondance régulière avec M. Reilly, l'avocat qui gérait les affaires de David. Meggan s'efforçait de comprendre les rouages des affaires de son mari. A présent, tous les biens matériels de David lui appartenaient. Pour le moment, en dehors du fait qu'elle était une femme riche, elle n'avait aucune idée de ce qu'elle devait faire du négoce de son mari. M. Reilly et M. Henderson, le banquier, la pressaient de tout vendre. Apparemment, c'était la meilleur chose à faire, mais elle était incapable de prendre une telle décision. Aussi avait-elle demandé à Mr Reilly de faire en sorte que tout continuât comme par le passé.
Durant ses premières semaines à Grasslands, elle s'employa à répondre aux multiples lettes de condoléances qu'elle avait reçues et à écrire aux proches de David pour les remercier de leur présence aux funérailles.
Quand le corps de David avait été transporté à la morgue, M. et Mme MILLS l'avaient accompagnée pour la soutenir durant l'identification. Ils avaient insisté pour qu'elle n'ait pas à endurer seule cette terrible épreuve. Après l'identification du corps, c'était elle qui avait dû réconforter la gouvernante bouleversée. Le choc avait empêché Meggan de verser la moindre larme pendant plusieurs jours.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pit31pit31   10 décembre 2019
Will était le seul membre de la famille de Meggan assis à l'intérieur. Son père, à son grand regret, avait été retenu à la mine. Hal et Tommy avaient déclaré qu'il écouteraient leur sœur chanter depuis l'extérieur du bâtiment, avant de se livrer à des activités plus tapageuses, propres à un samedi soir. L'école paroissiale avait été bâtie par une église concurrente, et Joanna considérait que ce serait trahir l'Eglise méthodiste que de mettre le pied dans ce lieu. Elle remplissait ses devoirs de chrétienne, avait-elle plaidé, en rendant chaque jour visite à la jeune veuve pour laquelle était donné le concert.
La famille Heilbuth, Connor Trevannick, Jenny Tremayne et David Westoby occupaient le troisième rang. Will se trouvait au fond de la salle. Meggan, installée au premier rang aux côtés des autres artistes, se retourna pour adresser un sourire à son frère. Mais il ne la regardait pas. Il fixait le couple venu de Cornouailles avec une intensité qui la mit mal à l'aise. A quoi pouvait bien penser son frère ? Elle était tout aussi gênée par l'intérêt évident de Tom Roberts pour Will et Jenny, qu'il observait tour à tour.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pit31pit31   08 décembre 2019
A la fois confuse et agacée, elle se détourna et pressa le pas en direction du village. Quand les premières maisons furent en vue, elle dut ralentir l'allure, vaincue par un point de côté. En outre, elle devait être présentable en arrivant à la maison, sinon sa mère risquait de la gronder. Meggan s'assit quelques minutes sur un rocher pour recouvrer son souffle et se redonner une contenance.
Cet après-midi qui s'annonçait si bien avait été irrémédiablement gâché. Une fois qu'elle serait la demoiselle de compagnie de Mlle Tremayne, elle n'aurait plus guère l'occasion de courir la lande sauvage. Voilà pourquoi cette journée lui était si précieuse. Elle voulait jouir de ses derniers moments de liberté et vagabonder où bon lui semblait. Dans exactement deux semaines, elle quitterait sa chaumière pour habiter ce qu'elle imaginait être l'austère manoir des Tremayne.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
pit31pit31   08 décembre 2019
Mais Caroline avait déjà quitté la pièce. Meggan repansa lors au lièvre blanc qu'elle avait aperçu le dimanche précédent et en conçut le plus grand trouble. Délaissant son livre, elle fixa le plafond, perdue dans ses pensées. Une fois encore, elle regrettait de ne pas être plus âgée, pour avoir la sagesse de savoir que faire du secret de sa sœur et composer avec ses propres émotions.
Dans le petit coins de paradis qu'ils avaient déniché, la résidence d'été des Tremayne, Carolin était lovée dans les bras de son amant. Les larmes coulaient sur ses joues. Elle avait souvent envie de pleurer juste après leurs ébats amoureux. Leur union était toujours aussi parfaite, comme si leurs âmes se mêlaient à leurs corps et que leurs cœurs battaient à l'unisson. Mais quel pouvait être le dénouement d'une telle passion ? La vie qui grandissait avec certitude dans son ventre n'était pas étrangère à son désarroi. Depuis qu'elle en avait pris conscience, elle avait commencé à douter de l'amour de Rodney. Elle craignait de n'être que l'une des innombrables conquêtes d'un gentleman hâbleur. Si tel était le cas, si Rodney ne lui débitait que de beaux discours, elle préférerait la mort à la honte.
Rodney posa tendrement la main sur sa joue et l'obligea à le regarder dans les yeux.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
autres livres classés : australieVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Autres livres de Merice Briffa (1) Voir plus




Quiz Voir plus

Quelle guerre ?

Autant en emporte le vent, de Margaret Mitchell

la guerre hispano américaine
la guerre d'indépendance américaine
la guerre de sécession
la guerre des pâtissiers

12 questions
1966 lecteurs ont répondu
Thèmes : guerre , histoire militaire , histoireCréer un quiz sur ce livre