AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
>

Critique de gwendal


gwendal
  27 août 2020
Ah Mercy, ma petite tablette de chocolat aux amandes, mon petit plaisir coupable, que je lis aussi vite que j'avale ladite tablette !
Mercy qui après la victoire de la meute sur un troll devant les humains et les télés médusés, a placé les Tri-cities sous la protection de la meute de son mari Adam Hauptman, tout ceci à la fin de l'épisode précédent. du coup la meute et l'entreprise de sécurité d'Adam se voient confier l'organisation et la protection d'une réunion entre les Faés et les humains. Et forcément comme Mercy est dans le coup rien ne va être facile.
Une histoire assez classique de l'univers, on y retrouve tout ce qu'on aime (ou pas d'ailleurs) : un petit peu de romance (heureusement pour moi ce côté est peu présent dans cette série), de l'action, des rebondissements, des trahisons, tout un tas de créatures surnaturelles (la part belle aux sorcières ici), de l'humour, du fun et des petits complots et autres manipulations.
Le casting de ce tome est plutôt complet, Loup-garous (mention spéciale pour Sherwood), Faés (Zee et Tad quel beau duo), Gobelins, Sorcières, Sorcier/vampire (le multi-classé et inquiétant Wulfe), Vampires (ce cher Stefan est de retour) et Coyote qui n'est jamais bien loin, tout y est.
Franchement je lis ça comme je regarderais une série que je suis depuis longtemps, on rentre dans l'univers toujours aussi facilement, on retrouve avec joie tout les personnages et on se laisse porter par une histoire qui surprend sans vraiment surprendre. Et on est dans les starting-blocks pour le prochain tome dès qu'on a fini celui là.
Voilà c'est ma faiblesse, j'en redemande.
Commenter  J’apprécie          72



Acheter ce livre sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox
Ont apprécié cette critique (7)voir plus