AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Lorène Lenoir (Traducteur)
ISBN : 2811204059
Éditeur : Milady (19/11/2010)

Note moyenne : 4.37/5 (sur 404 notes)
Résumé :
Mercy ne cracherait pas sur quelques jours de vacances. Après avoir passé les derniers mois à tenter d’échapper aux griffes de la Reine des Vampires, elle découvre que le grimoire des faes est tombé dans de très mauvaises mains : les secrets qu’il renferme sont sur le point d’être révélés. Ce qui n’est pas du goût de tout le monde. Non contente de devoir régler cette crise majeure, Mercy a des problèmes personnels : sa maison a brûlé, son ami Samuel file un très mau... >Voir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (69) Voir plus Ajouter une critique
Melisende
  05 janvier 2014
Attention, risque de spoilers des tomes précédents !
J'ai découvert la courageuse Mercy Thompson il y a de cela quelques années maintenant, lorsque je lisais beaucoup de titres du genre (La Communauté du Sud, Anita Blake, Vicki Nelson, Les Femmes de l'Autremonde…) et Mercy a toujours été mon héroïne préférée.
En me plongeant dans ce cinquième opus, j'avais un peu peur d'être perdue (ma lecture du tome précédent remontant donc à de très nombreux mois) et de ne plus être friande d'urban fantasy… Mais j'avais oublié à quel point je me sentais bien dans l'univers créé par Patricia Briggs et à quel point je m'étais attachée à la jeune femme.
Cette cinquième aventure ne sera pas ma préférée car elle manque un peu de rythme à mon goût, mais elle m'a fait me rappeler que toutes les séries publiées par Milady n'étaient pas à jeter !
Mercy et Adam sont officiellement ensemble depuis plusieurs semaines mais la jeune femme a des doutes et peine à accepter sa désormais appartenance à la meute de son compagnon Alpha. Sans compter que les loups-garous ne sont pas franchement heureux d'accueillir une coyote en leur sein et vont bien le faire sentir. Mercy doit, qui plus est, composer avec la dépression de son colocataire Samuel, loup solitaire très âgé qui semble en avoir plus que marre de fouler cette terre… Et comme si ce n'était déjà pas assez de soucis dans son quotidien, un libraire au sang de Fae vient de disparaitre alors qu'il avait confié un livre étrange à la demoiselle… la vie au Tri-Cities n'est pas de tout repos !
Beaucoup de choses dans ce tome, comme vous pouvez le constater, mais finalement, contrairement aux aventures précédentes, l'enquête n'est pas ici ce qui prime. Il y a certes un mystère à résoudre (le grimoire et la disparition de son propriétaire) et les ennuis qui vont avec, mais l'action reste assez en retrait, l'auteure ayant préféré privilégier ses personnages principaux et les liens qu'ils entretiennent.
De nombreux paragraphes sont ainsi dédiés à la situation tendue de Samuel qui remet son existence en question. Ce n'est pas ce que je retiens vraiment de ma lecture mais j'ai apprécié le traitement de ce personnage, j'ai compris ses agissements et il a réussi à me toucher.
En parallèle, et c'est ce qui prend le plus de place, on suit les doutes de l'héroïne et son entrée dans la meute locale. La coyote est la narratrice de la série, on est donc dans sa tête de la première à la dernière ligne… et c'est dur pour elle. Peu de loups l'acceptent et elle s'en veut de la cacophonie qu'elle a mise, affaiblissant les liens entre les membres et Adam par l'occasion. Mercy est terrorisée par la conséquence de sa relation avec l'Alpha et elle s'inflige d'intenses réflexions avant de faire le moindre geste, avant de prendre la moindre décision. C'est une héroïne émouvante et particulièrement humaine (malgré sa capacité à se changer en coyote dès qu'elle le souhaite). C'est une trentenaire réfléchie, posée, mature (ça change des adolescentes dominées par leurs hormones et pulsions amoureuses) ; cependant, je dois avouer qu'elle m'a tout de même un peu agacée dans ce tome. Oui elle a subi une épreuve horrible précédemment, oui elle se trouve dans une situation difficile… mais je trouve qu'elle s'apitoie un peu trop sur son sort, qu'elle hésite trop, qu'elle doute trop de tout, surtout lorsqu'il s'agit des sentiments d'Adam pour elle. J'avais presque envie d'entrer dans le bouquin pour la secouer et lui dire « mais bien sûr qu'il t'aime, abrutie ! ». J'ai ressenti la même chose que face à ces personnes qui se rabaissent automatiquement pour que derrière on leur dise « mais non, c'est pas vrai, t'es super ! », à savoir un sérieux agacement.
Malgré tout, je continue d'apprécier Mercy et le couple qu'elle forme avec Adam. Je pense d'ailleurs que c'est la relation que je préfère dans toutes les séries d'urban fantasy que j'ai pu lire. Pourquoi ? Parce qu'on y croit et parce qu'elle évolue vraisemblablement. Malgré leur nature animale, les deux amoureux entretiennent un lien très tendre, très fort et très naturel.
Si vous cherchez une romance érotique avec de mauvaises scènes de sexe tous les trois paragraphes, je vous conseille plutôt Riley Jenson, car ici, il n'y en a pas. Enfin si, une seule, dans les trois dernières pages mais l'auteure ne s'étend pas. Et je la remercie infiniment pour ça ! Pas besoin de balancer de mauvaises scènes du genre continuellement pour faire comprendre que les deux protagonistes principaux s'aiment (ça me fait plus souvent l'effet inverse, pour ma part), il vaut mieux s'attarder plus longuement sur les sentiments des personnages…
Je trouve, de ce fait, qu'Adam est un personnage masculin très appréciable. J'aime ses interventions, sa façon d'être… ce serait presque le héros parfait s'il n'était pas aussi possessif (loup-garou Alpha oblige). Je suis un peu moins attachée à Samuel, pourtant aussi très important dans la vie de Mercy. Quant aux personnages plus secondaires, malgré leur présence moindre (Zee, Jesse, les autres loups de la meute…), on apprend de plus en plus à les connaître et j'apprécie de les retrouver pendant ma lecture. Patricia Briggs soigne ses personnages en leur offrant une certaine richesse et complexité, qu'ils soient importants pour l'intrigue ou non. Rares sont les auteurs du genre qui parviennent à ce résultat !
L'auteure maitrise également l'univers qu'elle a créé… c'est donc un véritable plaisir d'y évoluer. Avec cette série, on entre de plein fouet dans le monde des loups-garous et je suis toujours très impressionnée en me rendant compte que je m'y crois complètement et que j'arrive sans aucun mal à comprendre - et même à ressentir - ce que sont les liens d'une meute !
Patricia Briggs ne s'arrête pas là puisqu'elle a introduit dans son monde, depuis le premier tome, d'autres créatures surnaturelles : les faes et les vampires. Si ces derniers sont complètement absents de ce cinquième opus (ce que je regrette un peu), on découvre de nouvelles informations sur les premiers qui, bien loin des petites créatures ailées qu'on peut imaginer, se révèlent cruelles et très puissantes. L'américaine utilise les sources celtiques et scandinaves pour nous brosser le portrait des faes, portrait qui me convient parfaitement ! Imaginez une petite mamie voûtée demandant des nouvelles de son petit-fils… ce n'est qu'un « glamour » car sous ce déguisement se cache une guerrière aux dents pointues prête à vous croquer si vous l'incommodez… Les faes c'est ça, et ça me plait !
Autre point - et dernier - que j'apprécie chez Patricia Briggs : sa plume. On reste évidemment dans la littérature de divertissement mais l'auteure n'a pas à avoir honte de son style, pas si simpliste que ça et même parfois assez dense (pour le genre, évidemment !). Elle n'hésite pas à nous offrir des descriptions détaillées et assez imposantes qu'elle entrecoupe régulièrement de dialogues pour rythmer l'ensemble. Ces derniers ne monopolisent pas toutes les pages pour faire du remplissage facile mais apportent vraiment quelque chose. Je me répète mais cette saga c'est un peu ce qui se fait de mieux en urban fantasy (en tout cas, au vu de ce que j'ai pu lire).
Peut-être pas l'aventure la plus passionnante vécue par Mercy Thompson mais l'occasion de passer plus de temps à ses côtés et de se rapprocher encore davantage de tous les protagonistes, terriblement humains et attachants !
Lien : http://bazardelalitterature...
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Sio
  18 janvier 2011
Dans la même lignée…. Ou presque !
Un Mercy Thompson comme on les aime, plein de péripéties.
L'ennemi est à nouveau les faes, qui essayent de récupérer leur dû. J'ai mis plus de temps à accrocher à ce tome qu'aux autres : l'action démarre doucement, par petites touches, et le début du roman baigne dans une atmosphère d'attente. Mercy est inquiète mais, après tout, peut-être n'est-ce qu'un peu de paranoïa ? On sent que quelque chose se passe sans parvenir à savoir de quoi il s'agit, jusqu'à ce que tous les éléments se mettent en place.
L'écriture de Patricia Briggs va en se bonifiant et dans ce tome construit comme une intrigue policière, les temps morts du début ont disparu ; la narration sert à la fois l'intrigue elle-même et le fond. On peut dire de ce tome qu'il est celui des apparences : personne n'est ce qu'il prétend être…
Sans parler du glamour des faes, qui est très présent et fondamental dans cet opus, on découvre des loups-garous qui, finalement, se débrouillent très bien avec les mensonges et les semi-vérités. Qui monte la meute contre Mercy ? Qui ourdit dans l'ombre pour s'emparer du pouvoir de l'Alpha ? Certains problèmes évoqués dès le premier tome trouvent ici leur consécration : le mal-être de Samuel qui ne fait que s'accentuer jusqu'au point de non-retour, les ennuis qui poursuivent Mercy et impliquent son entourage, ou encore son statut à part de coyote parmi les loups. On assiste au retour de Bran, et de ses pouvoirs supposés de télépathe, qui nous fait découvrir ainsi qu'à Mercy, l'autre facette des liens de meute. le fonctionnement et la hiérarchie de la meute sont un peu expliqués, bien que cela reste assez compliqué –questions de dominants/dominés, des droits et des devoirs qui s'y rapportent, entre autres…
Le grand absent de ce tome est finalement Stefan, à peine évoqué du bout des lèvres, mais on ne ressent aucun manque tant les autres éléments sont développés de façon fouillée. Une attention particulière est accordée à la psychologie des personnages, dévoilant certains aspects jusque-là insoupçonnés : la carapace de gros-dur d'Adam se fissure, lentement tout au long du tome, à grands fracas à la fin. Samuel cause quelques sueurs froides et la révélation d'une partie de son passé vient éclairer certains aspects de sa personnalité, ainsi que certains choix qu'il a pu opérer –et je n'en dirai pas plus^^.
Inutile de préciser, je pense, que je l'ai dévoré d'une traite ? de mon point de vue, c'est un des meilleurs tomes de la saga (avec le 3ème peut-être), sans que je sache à quel facteur l'attribuer : l'écriture ? L'aspect psychologique ? L'intrigue elle-même ? (Car je préfère les histoires de faes à celles de vampires). Malgré tout, la fin reste ouverte... promettant d'autres rebondissement!
Bref, un tome que je recommande vivement !
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Ptitelfe
  16 mai 2014
Mercy et moi, c'est un peu "je t'aime moi non plus"... J'ai découvert Patricia Briggs à travers sa saga Alpha & Omega, qui chronologiquement a été publiée en France après la sortie du tome 4 je crois.. D'ailleurs, dans le tome 5, on commence à trouver une référénce à Anna, l'oméga de la série sus-citée.
J'ai donc lu les Mercy après A&O, et j'ai été moins séduite par ce début de saga. Je me souviens bien de certains événements, alors que j'en avais oublié d'autres très importants, notamment la fin du tome 3, ce qui bouleverse énormément la coyote.
J'ai lu le tome 4 il y a bientôt un an, et j'avais aussi du mal en reprenant ma lecture de me rappeler de ce qui s'y était passé. Bref pour avancer dans mon défi "Baby bit lit", j'ai décidé de lire le 5 ce mois ci, et ce fut une très belle découverte, le tome que je préfère jusqu'à présent!!!
Pourquoi? Je pense que c'est principalement dû au fait que pendant tout le récit, qui en réalité s'étale sur 3 jours, Mercy est toujours accompagné des loups, et surtout de Samuel, que j'adore depuis le début! Je suis une adepte de la famille du Marrok, c'est donc évident que le docteur fut mon préféré parmi les deux prétendants de Mercy Thompson.
C'était génial de suivre l'aventure du docteur, même si celle ci était très douloureuse au début! J'ai eu mal pour lui... et j'ai adoré découvrir comment son loup se comporte!
On se rend réellement compte du lien qui unit les deux personnages.
Evidemment, Adam est également de la partie, et le lien qui l'unit à sa chère est vraiment puissant, Patricia Briggs a bien réussit à le décrire et exploiter la force de leur relation. Je suis moins éprise de lui mais les séquelles qu'il garde après la seconde tentative contre Mercy doivent être vraiment douloureuses...
Le lecteur, à travers ce tome, va découvrir la vie conflictuelle au sein d'une meute, assistera à des duels, en apprendra également plus sur certains membres.
Pendant une très longue partie du roman on baigne avec la meute!
Mais à côté de ça, Mercy Thompson subit une première attaque au garage, puis une seconde dans son mobil-home, et découvrira que les Faës, notamment une faë puissante, en a après elle, et veut absolument récuperer un objet de puissance que Mercy semble posséder.... On replonge donc encore une fois dans l'univers sombre et manipulateur de ce peuple, grace à Mercy, on arrive à voir à travers les glamours et observer la réalité de leur monde.J'ai vraiment aimé cette deuxième partie et tout ce qui se déroule "En dessous". Un nouveau personnage qui je pense aura une place importante par la suite fait son arrivée : Alicia/Ariana. Ce personnage secondaire est très bien travaillé, c'est le genre de protagoniste qu'on aime en général : tourmentée, brisée, et donc très courageuse et forte en contrepartie! Son histoire, son passé, est très triste et douloureux. J'espère donc vraiment la revoir par la suite!
Voilà pour ce tome, que dire de plus à part que j'ai apprécié retrouver réellement le style de l'auteur qui m'avait tant plu dans sa série A&O, que les évènements se déroulent sur un laps de temps très court et que par conséquent on ne s'ennuie pas une seconde!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Ethernya
  26 octobre 2012
Retour dans les Tri-Cities pour retrouver Mercy Thompson. Lors de l'une de ses dernières aventures, la jeune femme est entrée en possession d'un livre qui dans ce nouveau volet va lui apporter bon lot d'ennui. Mais ce n'est pas tout, sa relation avec Adam qui évolue tout doucement est un peu mise à mal de part sa relation assez délicate avec la meute. Il faut dire que tout le monde n'est pas enchantée que la compagne de l'Alpha ne soit qu'une bâtarde de coyote et non une belle et forte louve. Et c'est sans compter Samuel, son colocataire, qui va totalement perdre le contrôle de lui-même et tenter d'en finir une bonne fois pour toute.
Un cinquième tome haut en couleur qui nous fait partir sur trois pistes différentes qui ne vont pas laissé le temps à notre héroïne de se reposer. Si dans le tome précédent nous étions plutôt centré sur les vampires, dans celui-ci c'est avec grand plaisir que nous allons replonger dans l'univers des Faes et celui des Loups-Garous. le premier groupe sera principalement mis en avant avec le fameux Grimoire d'Argent qui attire bien des convoitises mais aussi bon nombre d'ennuis à notre héroïne. Et nous allons nous plonger plus précisément dans l'univers d'une certaine 'race' parmi les Fae : celle des Fées. Cependant, ce morceau d'intrigue ne sera que secondaire.
En effet, c'est toute la partie sur les Loups-Garous qui est mis en avant ici. D'un côté, nous avons notre petit couple fraîchement formé qui essai tant bien que mal de filer le parfait amour, et de l'autre tout un groupe de personnes qui refuse de les laisser faire. Ce sera pour le lecteur l'occasion de mieux découvrir les liens qu'il existe au sein de la meute ainsi que de ce qu'il se passe lorsque le loup prend le contrôle de l'homme. Ce dernier aspect est relativement intéressant car contrairement à d'ordinaire les loups ne sont pas montré sous leur meilleur jour, de fait leurs faiblesses sont également mises en avant, ce qui leur apporte un peu plus de réalité. En ce qui concerne les liens de la meute, Mercy va apprendre à ses dépends ce qu'ils impliquent vraiment et surtout que l'on peut s'en servir contre son gré.
Au cours des aventures de notre héroïne, nous allons également apprendre l'origine des loups-garous et leurs liens avec les fae. Ceci m'a assez surprise mais dans le bon sens j'ai prit beaucoup de plaisir à découvrir cette histoire.
Côté personnages, nous retrouvons donc Mercy qui a reprit du poil de la bête comparé au dernier volume où elle accusait encore le coup de ce qu'il s'est passé avec Tim (cf. T3). Mais tout les évènements qui vont se produire autour d'elle vont mettre à mal sa relation avec tout son entourage et ce malgré elle dans bien des cas. Heureusement, elle arrivera malgré tout à surmonter ses pertes et à s'en relever plus forte. Sa relation avec Adam continue d'évoluer tout doucement, ce dernier ne voulant pas trop la brusquer. Si elle est un eu délicate à cause du lien de la meute, le petit couple fraîchement formé arrivera quand même à rester uni plus que jamais face aux évènements.
Samuel sera également un personnage clé de ce cinquième volume. S'il passait un peu à la trappe dans les volets précédent, il revient ici sur le devant de la scène en compagnie de son loup. Il mène une vie à peu près calme en tant que colocataire de Mercy, mais ceci ne va pas lui suffire et l'envie de vivre sera de mois en moins présente en lui, le poussant à faire de grosses bêtises. Son loup prendra alors le relais et se trouvera être un personnage très intéressant, même si nous ne l'entendrons réellement parler qu'une seule fois, j'ai beaucoup apprécié ce passage d'ailleurs.
Le reste de la meute sera quand à lui entouré de mystère lié aux divergences d'opinions vis-à-vis de l'arrivée de notre héroïne en leur sein. Certains sont favorable, d'autre beaucoup moins et il est difficile parfois de deviner leurs véritables inclinations sur le sujet. le lecteur s'amuse à le deviner au fur et à mesure que l'on avance dans la lecture, ce qui nous réservera bon nombre de surprise.
Bran fera une petite apparition en chair et en os dans ce cinquième tome. de ce que je me souviens, je crois que c'est la première fois qu'il apparaît réellement. D'ordinaire, il n'intervient que via des coups de fil. J'ai pris beaucoup de plaisir à le rencontrer de cette manière, d'autant qu'il sera d'une grande aide à nos amis, bien qu'il ne fasse qu'une courte apparition.
Côté Fae, nous retrouvons avec grand plaisir Zee et sa bonne humeur qui viendra en aide à Mercy tant pour le garage que pour ses aventures en compagnie du Grimoire d'Argent. Phin et sa grand-mère seront également de la partie, nous réservant un bon lot de surprises.
Enfin, petite mention spéciale à Gabriel, l'apprenti de Mercy, humain avant toute chose. Il accordera une grande confiance en Mercy même si pour cela il devra braver sa mère. C'est un jeune homme courageux et qui a le coeur sur la main.
Pour terminer, un mot sur le style de l'auteur que j'apprécie toujours autant. Patricia Briggs jongle habilement entre action, explications, descriptions et dialogues rendant ainsi son récit de plus en plus captivant à mesure que l'on avance dans les chapitres. Plus on avance dans la saga et plus on découvre de choses, j'ai hâte de découvrir la suite.
Lien : http://fantasy-princess.ek.l..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
PerdreUnePlume
  22 juillet 2012
Un tome dans la même veine que les précédents avec une nouvelle intrigue prenante qui ne laisse que peu de répit au lecteur !
A chaque tome de cette saga le plaisir est renouvelé, j'adore Mercy tout simplement. Même si son personnage évolue elle reste fidèle à elle-même et à son caractère bien trempé !
On a aussi appris à apprécier les autres personnages dans les tomes précédents et qui seront au centre de cet épisode : Samuel et Adam pour les histoires de coeur et de meute ; les faës aussi qui complotent encore et Bran qui fait une apparition surprise.
Au final ce qu'on retient de ce tome c'est surtout l'intrigue de meute même si au passage on est content d'en apprendre plus sur les faës (je pense à la notion de glamour notamment). Les vampires sont les grands absents de ce tome mais ça compense le tome précédent et puis bon, la meute a bien d'autres intérêts !
On pouvait s'attendre à trouver une relation Mercy / Adam plus sereine, loin de là. Entre les pressions de meute, les hésitations d'Adam, les angoisses de Mercy et le mal-être de Samuel c'est loin d'être simple et même assez tendu. Briggs ajoute donc une forte valeur psychologique à son intrigue dans son tome et ce n'est pas pour me déplaire !
La hiérarchie et les relations de meute se précisent aussi, on voit évoluer la relation de Mercy et de Jesse la fille d'Adam et celui-ci se dévoile sous un nouveau jour, ma foi encore plus tentant :p.
Je crois pouvoir dire que pour le moment ce cinquième tome est meilleur à mes yeux que les précédents (et oui c'est possible !). D'une part j'aime toujours autant Mercy et son petit monde mais de plus l'intrigue de ce tome est encore plus prenante que les précédentes même si en un sens elle comporte moins d'action.
Le sixième vient de sortir en poche, miam !
Lien : http://www.perdreuneplume.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
Milka2bMilka2b   18 août 2013
Dans les films d’horreur les plus terrifiants, on ne voit jamais ce qui tue les gens. Je pense que c’est parce que l’inconnu est bien plus effrayant que tout ce que n’importe quel maquilleur ou spécialiste des effets spéciaux peut inventer. Les faes étaient ainsi, dissimulant leur vrai visage sous une apparence différente, conçus pour se fondre dans la race humaine et cacher leur véritable nature.

Par exemple, cette dame aux allures de gentille grand-mère était peut-être une créature qui se nourrissait d’enfants perdus dans les bois ou des jeunes hommes qui pénétraient dans sa forêt. Bien sûr, elle pouvait aussi être la fae inférieure et douce dont elle avait l’air. Mais je n’y croyais pas vraiment.

J’étais moins idiote que Blanche-Neige : si elle me proposait une pomme, je la refuserais.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
belette2911belette2911   10 juin 2012
- Pourquoi considère-t-on que les voitures sont des femmes ? demanda-t-il.
- Parce qu'elles sont capricieuses et exigeantes, répondit Zee.
- Parce que, si c'étaient des hommes, elles passeraient leurs journées à se plaindre au lieu d'agir, rétorquai-je.
Commenter  J’apprécie          230
SioSio   18 janvier 2011
- Reste en vie, me dit-il.
- J'en ai bien l'intention, lui répondis-je.
Je jetai un regard méfiant à Ariana en pleine crise d'anxiété. Je me souvenais de son inquiétude en sortant de celle d'avant et ajoutai:
- Toi aussi, reste en vie. Maintenant, sortez, avant qu'il soit trop tard.
- Semper Fi, répondit-il en baissant les yeux sur le caillou de Zee, puis en se dépêchant de suivre les autres.
A ma connaissance, Samuel n'avait jamais fait partie des Marines. Mais il savait que je saisirais la référence. Les Marines ne laissaient jamais un des leurs derrière eux. Il reviendrait, et Adam, aussi.
Tout ce que j'avais à faire, c'était de survivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          80
SoleneySoleney   22 avril 2014
— Est-ce que tu as une idée d'à quel point je t'aime ?
— Assez pour bien vouloir de mes excuses ? suppliai-je d'une toute petite voix.
— Bon sang, non, dit-il en se redressant et en s'avançant à grands pas vers moi.
Quand il arriva devant moi, il leva les mains et toucha le côté de mon cou du bout des doigts, comme si j'étais un objet fragile.
— Pas d'excuses de ta part, me dit-il d'une voix si douce que mes genoux se transformèrent en coton avant que je ne fonde complètement. Déjà, comme je l'ai fait remarquer : tu ferais le même choix si tu y étais de nouveau confrontée, pas vrai ? Alors les excuses, ça sert à rien. Deuxièmement, tu n'aurais jamais pu agir autrement, avec ta personnalité. Et comme je t'aime comme tu es, pour cette personnalité entre autres, ça ne serait pas logique que je t'en veuille parce que tu te comportes normalement.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
lillymarronlillymarron   15 janvier 2011
C'est a ça que ça sert les amis, remarquai-je : vous aider a tenir debout quand ça ne va pas,, et vous donner un coup de pied au cul quand c'est nécessaire.
Commenter  J’apprécie          260
Videos de Patricia Briggs (12) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Briggs
Aujourd'hui, je vous parle de mes sagas préférées d'urban fantasy. Retrouvez toutes mes vidéos ici : http://goo.gl/hCnYmr Déroulez pour plus d'infos :) Merci à tous d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir !
? Livres cités La communauté du sud de Charlaine Harris Kate Daniels d'Ilona Andrews Alpha & Omega de Patricia Briggs Maeve Regan de Marika Gallman Charley Davidson de Darynda Jones Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost
__
? Me contacter contact@leblogdeptitelfe.fr Blog : www.leblogdeptitelfe.fr Facebook :http://goo.gl/huya0v Twitter : @ptitelfe1982 Instagram : @ptitelfe1982
+ Lire la suite
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Mercy Thompson, l'appel de la Lune

Quel est le vrai prénom de Mercy?

Mercedece
Mercedesse
Mercedes

10 questions
183 lecteurs ont répondu
Thème : Mercy Thompson, tome 1 : L'appel de la lune de Patricia BriggsCréer un quiz sur ce livre