AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres
EAN : 9782811214517
480 pages
Milady (19/06/2015)
4.48/5   241 notes
Résumé :
Fuyant son nouveau compagnon violent, Christy, l’ex-femme d’Adam, fait un retour fracassant dans les vies d’Adam et Mercy. La cohabitation n’est pas simple. Surtout lorsque Christy décide de monter la meute contre Mercy afin de récupérer Adam. Et la situation empire lorsque son petit ami retrouve sa trace : les cadavres s’empilent et Mercy va devoir mettre ses problèmes personnels de côté pour affronter une créature bien décidée à réduire son monde en miettes !
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura
Critiques, Analyses et Avis (53) Voir plus Ajouter une critique
4,48

sur 241 notes
5
33 avis
4
17 avis
3
1 avis
2
0 avis
1
0 avis

Phoenicia
  07 juin 2022
Lire un Mercy Thompson est toujours très revigorant!
Il faut dire que l'autrice y va en terme d'action. Aucun temps morts, résultat, aucune possibilité d'ennui.
Au programme ici : le retour d'un ex diabolique, fuyant un ex petit-ami tout aussi diabolique et un Seigneur gris qui lui demande le retour d'une mystérieuse canne détenue par quelqu'un qui ne rapplique pas quand on lui demande. Vaste programme!!!
Pour la partie "Seigneur gris", je trouve qu'elle est un peu obsolète, si ce n'est qu'elle permet une nouvelle fois de mettre Coyote, si changeant, dans la partie. Un personnage qui reste très mystérieux et sur lequel je n'arrive pas à me fixer en terme d'appréciation.
S'il y en a une que je déprécie en revanche, c'est bien Christie, ex-femme d'Adam. Semeuse de zizanie professionnelle et manipulatrice accomplie, Patricia Briggs parvient à nous faire saisir en peu de mots la personnalité de ce personnage. Tellement, qu'on a une réaction épidermique immédiate. Elle parvient également à faire sentir tout le culot que peut représenter cette femme qui revient en territoire conquis. Mercy, pas mesquine pour un sou, s'efforce d'être au-dessus de tout ça, étant dans une position compliquée : la meute, du moins une bonne partie apprécie Christie alors qu'avec elle, c'est loin d'être le grand amour. En somme, la relation des personnages, et celle de la Meute au passage, est posée de manière efficace. On assiste avec compassion et jubilation aux différents affrontements, toujours très petits, mesquins et manipulateurs de l'une, toujours très mesurés mais digne d'un bon KO dans certains cas de l'autre.
Pour ce qui est de l'intrigue fantastique, j'avoue l'avoir trouvé un peu capillotractée, comme c'est souvent le cas lorsqu'elle choisit des créatures très particulières. J'avoue préférer quand elle s'en tient aux basiques : faes, vampires, loup-garou. Pour autant ça reste une intrigue sympa mais à choisir dans le récit j'ai préféré les joutes Mercy-Christie que le danger de Juan Flores. Même si ce dernier a cependant été responsable d'une petite séquence d'émotion bienvenue et bien tournée.
Ce tome s'est lu tout aussi vite que les autres. Cette série entière me plaît. Résultat, qu'à cela ne tienne : je me lance sur le tome 9!
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          190
livrevie
  18 novembre 2015
Bouhhh, pourquoi je ne parle pas anglais ? Bouhhh, mais pourquoi je ne peux pas lire le tome 9 ? Bouhhh...
Hein ? Quoi ? Je n'entends pas bien, vous pouvez parler un peu plus fort ? Comment ? le tome 9 n'est pas encore sorti et ne paraîtra qu'en 2016 ? Ouff, me voilà soulagée...
Enfin, non, pas vraiment, je le veux là, maintenant, tout de suite, parce que ce tome 8, il était quand même bien, vraiment bien...
J'ai eu peur en lisant le résumé. le spectre du triangle amoureux m'est apparu et d'une petite voix diabolique, il me glissait « Anita Blake, Anita Blake », cette Anita qui a plongé de telle façon dans le triangle amoureux que c'en est devenu ridicule. Un vent de rébellion s'est même déchaîné dans mon crâne : Mercy n'est pas une saga guimauve-torride (oui, la guimauve peut être torride, croyez-moi) avec de l'amour et de la jalousie à toutes les pages ! Non, non, non ! Mercy est avant tout de l'urban fantasy, de la vraie, donc l'idée de voir débarquer l'ex-femme d'Adam, très peu pour moi. Je m'imaginais déjà scènes de jalousie à tout-va, tentatives de séduction, disputes, réconciliations sur l'oreiller... Tout ce que Mercy n'est pas et tout ce que je ne voulais pas voir. Et pour mon plus grand bonheur, tout ce que ne contient finalement pas ce tome 8.
Ce tome 8 est encore la preuve qu'il s'agit là d'une série excellente. Tous les ingrédients sont au rendez-vous : de l'action, des rebondissements, de l'humour (les talents de teinture capillaire de Mercy sont... disons qu'il vaut mieux qu'elle ne cherche pas à se reconvertir dans la coiffure!), un peu de sensualité aussi mais sans tomber dans l'excès ou la vulgarité. Un cocktail vraiment réussi pour une série addictive!
La seule chose que je pourrais légèrement regretter est que les fins se ressemblent toutes un peu. Pour ne pas spoiler je n'en dirai pas plus, mais j'aimerais bien que pour le prochain, Patricia Briggs s'éloigne de ce schéma. Mais c'est pour pinailler, parce que pour être honnête, pendant ma lecture, la fin ne m'a absolument pas dérangée. Je l'ai même beaucoup appréciée même si elle ne m'a pas surprise.
Bon, alors que je termine cette chronique, la lumière se fait dans mon esprit (cela m'arrive parfois, je vous vois venir bande de vilaines!) et une révélation émerge. Tome 9, parution en mars 2016 : j'ai quatre mois pour réveiller mon anglais !

(Ça va être dur, très dur, il est en mode hibernation dans sa grotte actuellement)
Lien : http://lelivrevie.blogspot.f..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          220
Sharon
  15 avril 2021
Je me suis rendue compte que je n'avais pas lu les aventures de Mercy Thompson depuis longtemps, et pourtant, je suis fan. Comme quoi… Ce huitième tome aurait pu nous faire craindre le pire : Christy, l'ex-femme d'Adam, est de retour. La mère de sa fille est en effet poursuivie par un ex…. violent ? Non, il est plus que cela : totalement obsédé par Christy, il ne craint pas de laisser quelques cadavres derrière lui. Adam ne peut pas ne pas la protéger, parce qu'il est un Alpha, et que son devoir d'Alpha est de protéger toute personne qui se trouverait en danger. Christy a de plus gardé quelques amis au sein de la meute, des personnes qui n'ont jamais réellement accepté Mercy. Autant dire qu'ils sont tout prêts à la protéger eux aussi.
Oui, cohabiter avec l'ex très féminine et très séduisante de son mari n'est pas de tout repos. Mais même si Adam la protège, il est le mari de Mercy – plus celui de Christy, qui a choisi de le quitter. Pour lui, tout est clair. Il est encore des membres de la meute, cependant, pour soutenir cette pauvre Christy : elle les a connus avant Mercy, elle a vécu dans cette maison, elle l'a aménagée – et elle a déjà fait tourner en bourrique quelques membres de la meute.
Les mesquineries de l'ex d'Adam, son espoir insensé de le reconquérir pourrait presque être drôle si la menace n'était réelle. Mercy elle-même sera menacée, comme d'autres. La différence est qu'elle sait se défendre, qu'elle a déjà vécu le pire, qu'elle s'est relevée. Même si elle sait compter sur ses alliés, elle sait aussi que la mort peut être au bout du combat – pour les siens, pour elle.
Je ne vais pas trop dévoiler l'intrigue. Je dirai simplement que ce roman contient de belles scènes de combat et de tension, que l'intrigue nous emmènera loin, dans le temps, dans l'espace. Je dirai aussi que Mercy rencontrera, de manière tout à faite inédite, l'un de ses « frères », qui l'aidera dans ses missions. Je dirai également qu'à force de mesquinerie, l'on récolte ce que l'on sème.
Mercy Thompson – une série toujours intéressante à suivre.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100
Amaranth
  05 août 2015
Un tome dans la continuité des précédents, confirmant le maintien de la qualité de cette série.
Mercy est fidèle à elle-même : brave, rusée et d'une patience exemplaire (honnêtement, je ne pense pas que je pourrais supporter la moitié de ce qu'elle se prend dans la tête). Quant au reste des personnages… la frustration et l'agacement sont au rendez-vous ! Entre une Christy tout ce qu'il y a de plus insupportable et une meute parfaitement rigide, il y a de quoi sautiller sur son fauteuil pendant la lecture…
Mais notre Mercy garde miraculeusement son calme et affronte tout cela avec panache.
L'intrigue fait à nouveau appel à un mythe, pour mon plus grand bonheur, et suit une construction bien maitrisée. Le style, bien que simple, reste efficace et de bonne facture.
Un tome dynamique, qui introduit de nouveaux personnages intéressants (le demi-frère de Mercy, Lucia et son mari) et approfondit les relations des autres personnages (Coyote mais aussi la meute). Cela reste toujours un plaisir de lire un Mercy Thompson, bien qu'il manque peut-être un petit peu d'enjeux pour qu'on sorte de cette routine (bourrée d'action certes) plaisante. J'apprécierais d'être un peu déstabilisée pour avoir à nouveau peur pour les personnages, et me sentir pleinement engagée dans leurs aventures.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          130
Tatooa
  06 août 2015
On a encore un très bon tome pour la série, avec l'avantage qu'en attendant entre les tomes, la similarité de facture et de construction passe mieux et lasse moins.
Les personnages sont toujours aussi attachants, pour les existants, à part Christy qui mérite des baffes mais qui est pathétiquement amusante... Il en apparaît un nouveau que j'aime beaucoup, Gary "Laughingdog", et notre Mercy n'est plus aussi seule qu'on le croyait...
C'est toujours bien écrit, bien géré, le "je" n'est toujours pas gênant, et Mercy Thompson reste ma série d'Urban Fantasy préférée, loin devant toutes les autres que j'ai essayées (bon, les quelques autres, d'accord).
La fin est comme toujours un brin trop rapide et "facile", enfin si on veut... Mais ça n'enlève rien à la qualité de l'ensemble.
Commenter  J’apprécie          121


critiques presse (1)
Elbakin.net   08 décembre 2014
Rien de très nouveau sous le soleil et pourtant, happé par cette plume efficace et spontanée, on se surprend à tourner la dernière page au milieu de la nuit avec l’irrépressible envie de dévorer le suivant (le tome, pas le voisin d’à côté si tristement humain) !
Lire la critique sur le site : Elbakin.net
Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
wentworth23wentworth23   29 septembre 2014
ne meute de loup-garou qui mange ensemble reste ensemble, pensais-je, récurant un résidu d'œufs tenace d'une assiette. Toute la meute n'assistait pas au petit-déjeuner du dimanche- beaucoup d'entre eux avaient une famille, comme les gens normaux ou travaillaient le jour du sabbat. Le petit-déjeuner n'était pas obligatoire car cela aurait gâcher l'idée. Darryl, le second d'Adam, qui préparait généralement le repas, était un très très bon cuisinier, et sa nourriture attirait n'importe qui pouvant se libérer.
Le lave-vaisselle était en marche et plein à craquer. J'aurais laisser le reste de la vaisselle attendre jusqu'à ce que le lave-vaisselle ait fini, mais Auriele, la compagne de Darryl, ne voulait pas en entendre parler.
Je n'avait pas discuter sa décision car j'étais une des trois personnes dans la meute qui avait un rang supérieur au sien, et elle aurait donc du céder. Ça ressemblait à de la triche, et je ne triche jamais.
Sauf contre mes ennemis, chuchota une voix silencieuse , qui aurait pu être la mienne mais qui sonnait comme celle de Coyote, dans ma tête.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
TatooaTatooa   03 août 2015
- J'ai toujours eu un faible pour les femmes méchantes et sournoises. (Adam)
Je fronçai le nez.
- Je savais que tu les aimais sournoises, mais méchantes, je l'ignorais. D'accord. Puisque c'est ça, plus de cookies pour toi. Je les donnerai au reste de la meute.
[...]
- Je ne les aime qu'un petit peu méchantes, confia Adam d'une voix rauque qui accéléra les battements de mon cœur. La rétention de cookies est d'une méchanceté diabolique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
wentworth23wentworth23   29 septembre 2014
e roulai hors du lit et saisi mon SIG Sauer dans le tiroir de la table de nuit, enlevai le chargeur avec de balles en argent et le remplaçai avec des balles en cuivre à tête creuse. Aucun loup-garou que je connaissais ne disposait de la magie nécessaire pour faire dormir un Alpha du calibre d'Adam aussi profondément. Cela voulait dire qu'il s'agissait d'un fae ou d'une sorcière et les deux pouvait être tués par une balle normale. J'en étais à peu près sure. Les sorcières, j'en étais certaine- tant que ce n'était pas Elizaveta- mais les faes était plus délicats.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
wentworth23wentworth23   29 septembre 2014
Il était un temps où Siebold Adelbertsmiter avait fait des épées. Il était le propriétaire d'un garage VolksWagen quand je l'ai rencontré. Il m'a embauché, puis il m'a vendu la garage quand les Seigneur Gris ont décidé qu'il était temps pour lui de révélé qu'il était un fae- des dizaines d'années après que les faes aient fait leur coming-out. Je savais que c'était un vieux grincheux avec un grand cœur, mais une fois, il avait été quelque chose de tout à fait différent: le Forgeron Noir de Drontheim. Il n'était pas le bon garçon dans les contes de fée qui le mentionnaient.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          50
AelleAelle   05 février 2016
- Elle ne veut pas sortir, constata Lucia avant de se relever. Elle est arrivée il y a trois jours. Son maître la battait. la SPA l'a prise en charge à la suite d'une dénonciation des voisins. (Elle émit un rire teinté de tristesse en regardant la chienne.) J'ai pesté pendant une heure quand je l'ai vue. J'ai juré que si je pouvais détruire la race humaine en appuyant sur un bouton, je le ferais sans hésiter. Et vous savez ce que mon Joël m'a dit ? Il m'a dit : "Niña, la plupart des gens sont des gens bien. Prends cette chienne par exemple. Beaucoup de gens bien ont contribué à la sauver. Quand les voisins ont remarqué les mauvais traitements qu'on lui infligeait, ils ont prévenu la police, qui a fait appel à la SPA, et les gens de la SPA l'ont emmenée. Ils ont pris le risque de se faire mordre pour lui permettre d'avoir une vie meilleure. il a fallu toutes ces personnes pour défaire le travail d'un salaud. Tu sais ce que ça veut dire . qu'il y a beaucoup plus de gens bien que de gens mauvais."
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20

Videos de Patricia Briggs (11) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de Patricia Briggs
Aujourd'hui, je vous parle de mes sagas préférées d'urban fantasy. Retrouvez toutes mes vidéos ici : http://goo.gl/hCnYmr Déroulez pour plus d'infos :) Merci à tous d'avoir regardé cette vidéo ! Aimez, partagez, ou abonnez vous ;) ca fait toujours plaisir !
? Livres cités La communauté du sud de Charlaine Harris Kate Daniels d'Ilona Andrews Alpha & Omega de Patricia Briggs Maeve Regan de Marika Gallman Charley Davidson de Darynda Jones Chasseuse de la nuit de Jeaniene Frost
__
? Me contacter contact@leblogdeptitelfe.fr Blog : www.leblogdeptitelfe.fr Facebook :http://goo.gl/huya0v Twitter : @ptitelfe1982 Instagram : @ptitelfe1982
+ Lire la suite
autres livres classés : loup-garouVoir plus
Notre sélection Imaginaire Voir plus
Acheter ce livre sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura





Quiz Voir plus

Mercy Thompson, l'appel de la Lune

Quel est le vrai prénom de Mercy?

Mercedece
Mercedesse
Mercedes

10 questions
213 lecteurs ont répondu
Thème : Mercy Thompson, tome 1 : L'appel de la lune de Patricia BriggsCréer un quiz sur ce livre