AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestions
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
ISBN : 2075092869
Éditeur : Gallimard Jeunesse (29/03/2018)

Note moyenne : 3.45/5 (sur 21 notes)
Résumé :
Fuyant la charge de reine des sorcière, Poppy part pour l'Afrique. Là-bas, elle est retenue prisonnière par Mma, une guérisseuse, avant d'être rappelée par Léo. Tiraillée entre ses sentiments et son destin, Poppy se retrouve entraînée dans une lutte pour le trône, alors que le fantôme de Crécerelle rôde toujours en quête de vengeance.
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr
Critiques, Analyses et Avis (11) Voir plus Ajouter une critique
l-ourse-bibliophile
  24 novembre 2018
Je suis maintenant en capacité de confirmer que cette saga ne m'a pas du tout séduite. Je l'ai lu en quelques heures seulement, mais j'ai tout de même réussi à m'ennuyer pendant cette lecture. La présence de Leo, ou plutôt son importance, m'a horripilée. On a un roman de femmes – Poppy, Clarée, Charlock, Melanie, Badiane… – et tout semble tourner autour de lui. J'ai eu l'impression que même la fin n'avait pas d'autre but que de voir Leo heureux et comblé. Insupportable.
Aux oubliettes, l'ébauche du premier tome sur une histoire d'amitié entre Poppy et Clarée. J'ai, par ailleurs, détesté la façon dont est traitée Clarée, je pense que l'autrice a vraiment essayé d'éviter ça, mais au final, elle apparaît quand même comme la fille un peu simplette (alors que je ne pense pas du tout qu'elle le soit, elle est au contraire d'un naturel joyeux et d'une simplicité rafraichissante) dont tout le monde se fout un peu et qui ne sert pas à grand-chose. Au triangle amoureux et à la prophétie s'ajoute maintenant la fille gentille et enthousiaste, et donc forcément niaise, qui compte pour des prunes.
Les flash-backs sur l'adolescence de Charlock et Badiane m'ont davantage plu que l'histoire présente, peut-être parce que c'était une plongée dans les coutumes du clan et qu'on retrouvait cette amitié par ailleurs envolée entre Clarée et Poppy (pas « envolée » dans le sens où elles ne sont plus amies, « envolée » dans le sens où ça n'a absolument aucune importance). Attention, ce n'était pas non plus l'extase, mais disons que je me suis moins ennuyée pendant ces passages-là.
Alors cette fois, pas de prologue qui te raconte toute l'histoire et pourtant, je n'ai pas eu le moindre frisson d'excitation, de curiosité, d'appréhension. le néant. Les événements se succèdent, mais rien ne semble avoir de réelle importance. Rien ne dure assez longtemps en tout cas pour que l'on puisse prendre conscience de la potentielle importance de telle ou telle action. J'ai eu une sensation de tourner en rond, que les personnages se couraient après, se fuyaient, se retrouvaient, se quittaient à nouveau, se réunissaient. Bref, que ça n'en finissait pas.
Plus d'une fois, je me suis interrogée sur ce qui poussait les protagonistes à agir de telle ou telle façon. Pourquoi l'exil en Afrique ? Pour quelles raisons a-t-elle été emprisonnée ? A quoi ça a servi ? de même, l'introduction des autres clans m'a globalement semblé inutile. du moins, j'ai trouvé inutile de présenter des sorcières d'apparences si diverses pour à peine évoquer leurs caractéristiques. Ok, celles-ci ont la peau froide et glace le sang de leurs adversaires, ok, celles-là ont la peau comme de l'écorce et s'y entendent à manipuler les racines. Comment vivent-elles, d'où viennent leurs différences, pourquoi les sorcières du clan du nord sont-elles si « classiques » par rapport aux autres ? Mystère.
Résumons. Les personnages sont creux, leurs relations fades et convenues, le scénario confus, répétitif et vide d'émotions, les grosses ficelles éculées se multiplient. Plus de sept cents pages pour survoler une histoire, superficiellement présenter un univers et tourner autour d'un garçon, non, décidément, avec cette duologie (je suppose que c'en est une, j'espère en tout cas), je suis bien loin de la bonne lecture.
Lien : https://oursebibliophile.wor..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
culturevsnews
  20 avril 2018
Irena Brignull a une très belle façon d'écrire, dans laquelle elle sait vraiment comment vous attirer dans l'histoire en tant que lecteur. Vous êtes directement impliqué dans un grand secret, dont une seule personne est au courant, mais qui affecte beaucoup de gens. En tant que lecteur, on est heureux de le savoir , tandis que les personnages en apprennent peu à peu plus au cours de l'histoire. Cela ne rend pas l'histoire moins excitante, mais donne juste un petit peu plus. Dès que vous ferez connaissance avec Poppy et Ember. les deux sont si différents, mais partagent la même solitude. Vous voyez comment l'amitié s'épanouit dans la simplicité. Un vol d'une compagnie aérienne est plein de malentendus, l'autre aspire à une vie "normale". Et l'un dans l'autre, ils trouvent la connaissance et l'expérience qu'ils désirent tant. Et l'histoire d'une sorcière n'est bien sûr pas complète sans une sorcière maléfique. La soeur jalouse Raven, qui malgré le grand amour pour sa soeur, ne peut pas voir que Clarée aura juste celui qu'elle n'aura jamais. Pouvez-vous ajuster le destin en prétendant que quelque chose ne s'est jamais produit ? Pouvez-vous porter un secret sans que personne ne le découvre jamais, et ainsi mettre la prédiction sur leurs propres appareils ? L'amalgamation de la tradition et le cadre rural et fantastique dans lequel les sorcières ont élu domicile auraient pu facilement s'opposer à l'environnement urbain alternatif et à la voix. Les deux, cependant, ont été habilement tissés pour former deux perspectives alternantes et pourtant entrelacées, ce qui a créé un récit entièrement formé. Cependant, lorsqu'une perspective masculine supplémentaire a été ajoutée, le suspense et l'intrigue ont été portés à un autre niveau. Un superbe roman.
Note : 9,5/10
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
PedroPanRabbit
  26 mai 2018
On retrouve avec grand plaisir les protagonistes imaginés par Irena Brignull, ces personnages si forts avec lesquels le lecteur entre entièrement en symbiose tant l'écriture est évocatrice : sentiments et ressentiments, émotions et motivations ( même les plus sombres ), tout le prisme de l'âme humaine est là. On y voit, comme dans le premier tome, ces archétypes des grandes fresques dramatiques, où personne n'est totalement blanc ou noir mais où chaque personnage peut se laisser aller à commettre le meilleur comme le pire par amour, faiblesse, ou abnégation. Une histoire fantastique où les personnages sont encore une fois ce qu'il y a de plus humain...

Si ce second tome est toujours porté par ce grand souffle romanesque, la construction est malheureusement plus cahoteuse : il y a beaucoup plus de péripéties et de retournements de situation que dans le premier opus, peut-être même trop, au point que les personnages semblent tergiverser sans discontinuer. Construit en grande partie autour de judicieux flash-back de l'adolescence de Charlock, ces retours en arrière s'alternent avec des scènes du temps présent où se jouent et s'enchainent trop d'intrigues, dont certaines sont trop survolées. L'introduction d'un jeune et ambitieux journaliste aux manigances plutôt douteuses et qui se sert de Clarée pour arriver à ses fins, par exemple, est tellement vite expédiée qu'elle sonne faux, perdue dans l'embrouillamini des autres scenarii. Dommage, car toutes les idées ne sont pas mauvaises en soi, mais auraient gagnées à être mieux exploitées en deux tomes plutôt que toute condensées en un seul.

Cependant, il faut reconnaître une issue très bien pensée par l'auteure. En effet, pour ceux qui se plaignaient du poids trop pressant du déterminisme dans le premier volume, Irena Brignull montre dans La reine captive que chacun peut d'affranchir du poids de la tradition et composer avec ce que sa culture lui a imposé comme étant "le" destin, pour faire le choix du libre-arbitre.

En bref: Un second opus qui brille toujours par l'écriture quasi-incantatoire d'Irena Brignull, mais qui s'égare peut-être un peu au milieu de ses trop nombreuses intrigues traitées à la fois. Reste une très belle fin, lumineuse et pleine d'espérance, qui clôt à merveille ce cycle de fantasy entre hommage classique et modernité.
Lien : https://books-tea-pie.blogsp..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          11
Rowena77
  12 novembre 2018
Une petite déception après un premier volume extraordinaire qui mariait habilement tragédie, romance adolescente et magie noire.
Les ingrédients sont toujours les mêmes mais ici l'auteur a préféré accéléré le rythme au détriment de l'émotion. On est servis niveau péripéties et retournements de situation mais à peine est-on émue / secouée par un drame qu'un nouveau coup du sort se prépare dans le chapitre suivant sans développer certains arcs ou personnages.
J'aurais aimé que l'auteur prenne davantage son temps et nous laisse dire au revoir correctement à Poppy, Clarée et Léo, cela reste néanmoins une bonne série fantastique, sombre et addictive pour les ados à partir de 13 ans.
Commenter  J’apprécie          10
EternelAdo
  13 mai 2018
Quel plaisir de retrouver Poppy, Léo et Clarée dans ce deuxième tome tout aussi bien construit que le précédent. L'écriture et donc la traduction, y sont pour beaucoup et une nouvelle fois, le charme opère. 😍 Une lecture fluide et agréable qui tranche avec l'atmosphère sombre et mélancolique. Sans vous spoiler, je peux vous dire qu'il y est toujours question d'amours, d'amitiés et de trahisons mais cette suite nous ouvre aussi les portes du passé des mères de nos héros. Des flash back qui donne l'occasion d'en apprendre plus et de comprendre les choix et les personnalités.
Un tome plus que jamais centré sur les origines et la pression qui peut y être liée. Nos héros vont devoir apprendre à vivre dans de nouvelles conditions avec ou sans magie. Les amitiés peuvent-elles durer entre sorcières et ivraies? Les histoires d'amour s'épanouir dans la différence? Les décisions doivent-elles être dictées par des traditions séculaires? Quelles conséquences en cas de rébellion? L'appartenance au Clan ne laisse rien au hasard et les responsabilités envers ses membres sont écrasantes. Que dire de celles qui pèsent sur Poppy, censée gouverner toutes les sorcières? Vous l'aurez compris, entre le coeur et la raison, il va falloir choisir... 💖/💔

Vous pouvez aussi retrouver toute l'actualité de mon blog sur ma page Facebook : https://www.facebook.com/eternelAdo
Lien : https://journalduneternelado..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Citations et extraits (1) Ajouter une citation
TarentuleorneeTarentuleornee   11 novembre 2018
-Aujourd'hui, j'ai perdu ma mère, je refuse que tu perdes la tienne.
- Mais elle t'as tuée !
- Elle m'as délivrée.
Commenter  J’apprécie          10
autres livres classés : trahisonVoir plus
Acheter ce livre sur

FnacAmazonCulturaMomoxLeslibraires.fr





Quiz Voir plus

Littérature jeunesse

Comment s'appelle le héros créé par Neil Gailman ?

Somebody Owens
Dead Owens
Nobody Owens
Baby Owens

10 questions
1020 lecteurs ont répondu
Thèmes : jeunesse , littérature jeunesse , enfantsCréer un quiz sur ce livre
.. ..